Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (25)

Tout (25) (0 à 10 de 25 résultats)

  • Articles et rapports : 67F0001M2004022
    Géographie : Canada
    Description :

    La balance des paiements du Canada avec les États-Unis devrait être, en principe, l'image miroir de la balance des États-Unis avec le Canada. Cependant, dans les faits, il existe des différences de concepts, de méthodologie et de données entre les statistiques des deux pays.

    Chaque année, on fait le rapprochement du compte courant de la balance des paiements des deux pays pour refléter comment le compte courant apparaîtrait si les deux pays utilisaient des définitions, une méthodologie et des données communes. Un tel rapprochement est important en raison des nombreux liens économiques entre les deux pays et du besoin d'expliquer les différences dans leurs estimations bilatérales officielles publiées.

    Date de diffusion : 2004-12-22

  • Revues et périodiques : 67F0001M
    Géographie : Canada
    Description :

    Ces documents traitent de certains aspects des transactions internationales économiques ainsi que du bilan du Canada avec les autres pays. Ils fournissent des renseignements d'arrière-plan ainsi que des études en profondeur de certaines données qui sont publiées dans l'une ou l'autre des publications suivantes: Balance des paiements internationaux du Canada (67-001-XPB), Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières (67-002-XPB), Bilan des investissements internationnaux du Canada (67-202-XPB) et Transactions internationales de services du Canada (67-203-XPB).

    Date de diffusion : 2004-12-22

  • Articles et rapports : 11-010-X20040127744
    Géographie : Canada
    Description :

    De récents reportages dans les média ont laissé entendre que le ratio du revenu national brut (anciennement le produit national brut) au produit intérieur brut signale la «maturité économique» d'un pays. Les pays à un stade de développement plus avancé présentent généralement un RNB plus grand que le PIB en raison de leurs investissements passés à l'étranger. Les pays moins développés qui dépendent davantage de l'arrivée d'investissements étrangers sur leur territoire pour assurer leur croissance ont un RNB plus petit que leur PIB. Le présent article examine la situation au Canada. Depuis 1998, notre ratio du RNB au PIB est passé de 96 % à 98 %. En dollars, les Canadiens auraient, en valeur monétaire, reçu 16,4 milliards de moins en revenu si le RNB n'avait eu que le rythme de croissance du PIB. Ce chiffre équivaut à 512 $ par habitant. À en juger par les tendances récentes, le RNB pourrait, pour la première fois dans l'histoire, dépasser le PIB au pays avant la fin de la décennie en cours.

    Date de diffusion : 2004-12-16

  • Articles et rapports : 81-595-M2004023
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cet article, on évalue et on analyse les répercussions économiques du secteur culturel sur le produit intérieur brut (PIB) et l'emploi au Canada.

    Date de diffusion : 2004-12-02

  • Articles et rapports : 11F0027M2004026
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on élabore un cadre de la mesure de la production qui tient compte de l'auto-approvisionnement en eau, un facteur « naturel » dont le prix n'est pas établi. On utilise par la suite ce cadre pour estimer les prix fictifs correspondants de l'eau et pour déterminer dans quelle mesure cette ressource a des répercussions sur la productivité multifactorielle du secteur des entreprises au Canada.

    Date de diffusion : 2004-12-01

  • Articles et rapports : 11F0024M20040007448
    Description :

    Dans ce rapport, on présente une analyse quantitative de la contribution du capital public à la croissance de la productivité du secteur canadien des entreprises. La méthode élaborée dans l'étude intègre les forces exercées par la demande et par l'offre, y compris la contribution du capital public, susceptibles d'influer sur la productivité. On évalue le modèle au moyen de données désagrégées couvrant 37 branches d'activité du secteur canadien des entreprises de 1961 à 2000. Les résultats indiquent que les facteurs qui contribuent le plus à la croissance de la productivité, tant au niveau de la branche d'activité qu'au niveau agrégé, sont le progrès technique et la demande exogène (représentant l'effet de la croissance du revenu agrégé et de la population). De 1961 à 2000, la contribution du capital public à la croissance globale de la productivité multifactorielle du secteur des entreprises a été d'environ 18 %. Cette valeur est légèrement inférieure aux chiffres déjà publiés. Toutefois, l'importance de la contribution du capital public à la croissance de la productivité varie considérablement selon la branche d'activité et se concrétise surtout dans les transports, le commerce et les services d'utilité publique.

    Date de diffusion : 2004-11-25

  • Articles et rapports : 11F0024M20040007449
    Description :

    Le secteur des administrations locales et des États est propriétaire de près de 90 % des immobilisations corporelles non militaires et de 70 % du matériel non militaire aux États Unis. Par conséquent, les administrations locales et des États sont les décideurs clés en ce qui concerne les niveaux d'investissement en infrastructure. Cependant, en tant que gardiens de l'infrastructure, les États ont eu un passé difficile. Selon les études d'ingénierie actuelles portant sur les immobilisations corporelles aux États Unis, une grande partie de ces biens seraient en mauvais état et il faudrait investir près de 1,6 millions de dollars durant les cinq prochaines années pour rendre leur pleine fonctionnalité aux principaux types d'infrastructures.

    Les États affichent dernièrement un regain d'intérêt pour l'utilisation de l'investissement de capitaux dans l'infrastructure comme outil de développement économique. Selon les théories populaires du développement économique fondées sur l'amélioration des agglomérations industrielles, l'état des infrastructures clés est souvent un facteur qui entre en cause dans la croissance économique. Même si de nombreux États acceptent cette conclusion, ils se trouvent devant une énigme stratégique. Face à une situation fiscale serrée, les États et les administrations locales tâchent de déterminer quels investissements en infrastructure importent pour relancer la croissance économique. Dans ce document, l'auteur examine ce que l'on sait sur la mesure de l'effet de l'investissement en infrastructure et se penche sur la question de savoir si les États posent les bonnes questions avant de faire des dépenses en infrastructure.

    Date de diffusion : 2004-11-25

  • Articles et rapports : 11F0024M20040007450
    Description :

    La fabrication est un secteur important de l'économie canadienne. En 2002, la part de ce secteur dans le produit intérieur brut (PIB) du Canada a atteint 165 milliards de dollars et il a fourni plus de deux millions d'emplois. Au Canada, contrairement à d'autres pays du G 7, le secteur manufacturier joue un rôle croissant dans l'économie.

    Entre 1997 et 2002, la productivité moyenne du travail dans le secteur manufacturier a progressé plus lentement que la moyenne de l'ensemble des secteurs. En partie, cela est attribuable à la faiblesse relative des dépenses en immobilisations dans le secteur.

    En 2001, les dépenses de R D dans le secteur manufacturier représentaient 70 p. 100 de la totalité des dépenses de R-D industrielle. L'intensité de la R D est d'environ quatre fois plus élevée dans le secteur manufacturier que dans l'ensemble des secteurs au Canada.

    Le secteur manufacturier est à l'origine d'une bonne partie du commerce du Canada. En 2002, les exportations manufacturières représentaient 64 p. 100 de la totalité des exportations canadiennes de biens et services. L'orientation du secteur manufacturier vers l'exportation a augmenté sensiblement, mais la balance commerciale du Canada pour l'ensemble de ce secteur est déficitaire. Néanmoins, le secteur manufacturier du Canada est un modèle de réussite.

    Date de diffusion : 2004-11-25

  • Articles et rapports : 11F0024M20040007455
    Description :

    Le présent document fournit une analyse empirique des niveaux et des tendances en matière de diversité industrielle pour les villes canadiennes au cours des dix dernières années (1992 à 2002), années qui ont marqué une période de changements structurels importants dans l'économie canadienne. On a l'impression que les villes diversifiées sont plus stables et qu'elles fournissent un contexte qui suscite une croissance économique plus forte. À partir de données détaillées au niveau de l'établissement pour des entreprises provenant de toute la gamme des petites et des grandes villes au Canada, l'étude montre que les niveaux de diversité varient de façon considérable d'une ville à l'autre, les villes les plus peuplées étant beaucoup plus diversifiées que celles où la population est moins importante. Même s'il existe un rapport positif étroit entre la diversité et la population d'une ville, les villes relativement petites (celles dont la population se situe autour de 100 000 habitants) peuvent atteindre des niveaux de diversité qui se rapprochent de ceux des grands centres urbains. Par conséquent, la plupart des Canadiens vivent dans des environnements économiques urbains relativement diversifiés. Au fil du temps, le niveau de diversité des villes au Canada a augmenté de façon générale. Cela est particulièrement vrai dans le cas des petites villes dont la population est inférieure à 100 000 habitants. Les villes les plus importantes ont connu des baisses de leur niveau de diversité.

    Date de diffusion : 2004-11-25

  • Articles et rapports : 11F0027M2004025
    Géographie : Canada
    Description :

    La croissance de la productivité aux États-Unis a fortement accéléré durant la deuxième moitié des années 1990, reprise que les travaux publiés ont relié à l'utilisation des technologies de l'information. Dans ce rapport, on contribue au débat sur cette question de deux façons. Premièrement, à l'aide des données canadiennes et américaines les plus comparables disponibles, on quantifie la contribution des technologies de l'information à la production, à l'intrant capital et à la productivité. Deuxièmement, on examine dans quelle mesure les industries productrices des technologies de l'information et les industries utilisatrices des technologies de l'information ont contribué au redressement de la productivité multifactorielle agrégée.

    Date de diffusion : 2004-11-23
Stats en bref (3)

Stats en bref (3) ((3 résultats))

  • Stats en bref : 13-604-M2004046
    Géographie : Province ou territoire
    Description :

    Dans cet aperçu, on examine les événements économiques récents, les tendances des principaux agrégats du PIB en termes de revenus et de dépenses ainsi que les principaux indicateurs sous forme de tableaux pour chaque province et territoire.

    Date de diffusion : 2004-11-09

  • Stats en bref : 13-604-M2004044
    Description :

    Au moment de la diffusion des Indicateurs nationaux du tourisme (INT) pour le premier trimestre de 2004, les révisions des INT seront publiées une fois par année avec les données du premier trimestre. Dorénavant, les données de base des INT, qui sont révisées ou qui deviennent disponibles plusieurs années après le fait, seront incluses périodiquement pour permettre d'apporter des améliorations systématiques aux séries chronologiques.

    Date de diffusion : 2004-10-19

  • Stats en bref : 13-605-X20040018508
    Description :

    Selon la pratique habituelle, les estimations révisées pour la période allant de 2000 à 2003 des comptes économiques et financiers nationaux ont été diffusées en même temps que celles se rapportant au premier trimestre de 2004. Ce cycle de révision comprend uniquement des révisions d'ordre statistique, aucun changement conceptuel ou méthodologique ayant été apporté.

    Date de diffusion : 2004-05-31
Articles et rapports (21)

Articles et rapports (21) (0 à 10 de 21 résultats)

  • Articles et rapports : 67F0001M2004022
    Géographie : Canada
    Description :

    La balance des paiements du Canada avec les États-Unis devrait être, en principe, l'image miroir de la balance des États-Unis avec le Canada. Cependant, dans les faits, il existe des différences de concepts, de méthodologie et de données entre les statistiques des deux pays.

    Chaque année, on fait le rapprochement du compte courant de la balance des paiements des deux pays pour refléter comment le compte courant apparaîtrait si les deux pays utilisaient des définitions, une méthodologie et des données communes. Un tel rapprochement est important en raison des nombreux liens économiques entre les deux pays et du besoin d'expliquer les différences dans leurs estimations bilatérales officielles publiées.

    Date de diffusion : 2004-12-22

  • Articles et rapports : 11-010-X20040127744
    Géographie : Canada
    Description :

    De récents reportages dans les média ont laissé entendre que le ratio du revenu national brut (anciennement le produit national brut) au produit intérieur brut signale la «maturité économique» d'un pays. Les pays à un stade de développement plus avancé présentent généralement un RNB plus grand que le PIB en raison de leurs investissements passés à l'étranger. Les pays moins développés qui dépendent davantage de l'arrivée d'investissements étrangers sur leur territoire pour assurer leur croissance ont un RNB plus petit que leur PIB. Le présent article examine la situation au Canada. Depuis 1998, notre ratio du RNB au PIB est passé de 96 % à 98 %. En dollars, les Canadiens auraient, en valeur monétaire, reçu 16,4 milliards de moins en revenu si le RNB n'avait eu que le rythme de croissance du PIB. Ce chiffre équivaut à 512 $ par habitant. À en juger par les tendances récentes, le RNB pourrait, pour la première fois dans l'histoire, dépasser le PIB au pays avant la fin de la décennie en cours.

    Date de diffusion : 2004-12-16

  • Articles et rapports : 81-595-M2004023
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cet article, on évalue et on analyse les répercussions économiques du secteur culturel sur le produit intérieur brut (PIB) et l'emploi au Canada.

    Date de diffusion : 2004-12-02

  • Articles et rapports : 11F0027M2004026
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on élabore un cadre de la mesure de la production qui tient compte de l'auto-approvisionnement en eau, un facteur « naturel » dont le prix n'est pas établi. On utilise par la suite ce cadre pour estimer les prix fictifs correspondants de l'eau et pour déterminer dans quelle mesure cette ressource a des répercussions sur la productivité multifactorielle du secteur des entreprises au Canada.

    Date de diffusion : 2004-12-01

  • Articles et rapports : 11F0024M20040007448
    Description :

    Dans ce rapport, on présente une analyse quantitative de la contribution du capital public à la croissance de la productivité du secteur canadien des entreprises. La méthode élaborée dans l'étude intègre les forces exercées par la demande et par l'offre, y compris la contribution du capital public, susceptibles d'influer sur la productivité. On évalue le modèle au moyen de données désagrégées couvrant 37 branches d'activité du secteur canadien des entreprises de 1961 à 2000. Les résultats indiquent que les facteurs qui contribuent le plus à la croissance de la productivité, tant au niveau de la branche d'activité qu'au niveau agrégé, sont le progrès technique et la demande exogène (représentant l'effet de la croissance du revenu agrégé et de la population). De 1961 à 2000, la contribution du capital public à la croissance globale de la productivité multifactorielle du secteur des entreprises a été d'environ 18 %. Cette valeur est légèrement inférieure aux chiffres déjà publiés. Toutefois, l'importance de la contribution du capital public à la croissance de la productivité varie considérablement selon la branche d'activité et se concrétise surtout dans les transports, le commerce et les services d'utilité publique.

    Date de diffusion : 2004-11-25

  • Articles et rapports : 11F0024M20040007449
    Description :

    Le secteur des administrations locales et des États est propriétaire de près de 90 % des immobilisations corporelles non militaires et de 70 % du matériel non militaire aux États Unis. Par conséquent, les administrations locales et des États sont les décideurs clés en ce qui concerne les niveaux d'investissement en infrastructure. Cependant, en tant que gardiens de l'infrastructure, les États ont eu un passé difficile. Selon les études d'ingénierie actuelles portant sur les immobilisations corporelles aux États Unis, une grande partie de ces biens seraient en mauvais état et il faudrait investir près de 1,6 millions de dollars durant les cinq prochaines années pour rendre leur pleine fonctionnalité aux principaux types d'infrastructures.

    Les États affichent dernièrement un regain d'intérêt pour l'utilisation de l'investissement de capitaux dans l'infrastructure comme outil de développement économique. Selon les théories populaires du développement économique fondées sur l'amélioration des agglomérations industrielles, l'état des infrastructures clés est souvent un facteur qui entre en cause dans la croissance économique. Même si de nombreux États acceptent cette conclusion, ils se trouvent devant une énigme stratégique. Face à une situation fiscale serrée, les États et les administrations locales tâchent de déterminer quels investissements en infrastructure importent pour relancer la croissance économique. Dans ce document, l'auteur examine ce que l'on sait sur la mesure de l'effet de l'investissement en infrastructure et se penche sur la question de savoir si les États posent les bonnes questions avant de faire des dépenses en infrastructure.

    Date de diffusion : 2004-11-25

  • Articles et rapports : 11F0024M20040007450
    Description :

    La fabrication est un secteur important de l'économie canadienne. En 2002, la part de ce secteur dans le produit intérieur brut (PIB) du Canada a atteint 165 milliards de dollars et il a fourni plus de deux millions d'emplois. Au Canada, contrairement à d'autres pays du G 7, le secteur manufacturier joue un rôle croissant dans l'économie.

    Entre 1997 et 2002, la productivité moyenne du travail dans le secteur manufacturier a progressé plus lentement que la moyenne de l'ensemble des secteurs. En partie, cela est attribuable à la faiblesse relative des dépenses en immobilisations dans le secteur.

    En 2001, les dépenses de R D dans le secteur manufacturier représentaient 70 p. 100 de la totalité des dépenses de R-D industrielle. L'intensité de la R D est d'environ quatre fois plus élevée dans le secteur manufacturier que dans l'ensemble des secteurs au Canada.

    Le secteur manufacturier est à l'origine d'une bonne partie du commerce du Canada. En 2002, les exportations manufacturières représentaient 64 p. 100 de la totalité des exportations canadiennes de biens et services. L'orientation du secteur manufacturier vers l'exportation a augmenté sensiblement, mais la balance commerciale du Canada pour l'ensemble de ce secteur est déficitaire. Néanmoins, le secteur manufacturier du Canada est un modèle de réussite.

    Date de diffusion : 2004-11-25

  • Articles et rapports : 11F0024M20040007455
    Description :

    Le présent document fournit une analyse empirique des niveaux et des tendances en matière de diversité industrielle pour les villes canadiennes au cours des dix dernières années (1992 à 2002), années qui ont marqué une période de changements structurels importants dans l'économie canadienne. On a l'impression que les villes diversifiées sont plus stables et qu'elles fournissent un contexte qui suscite une croissance économique plus forte. À partir de données détaillées au niveau de l'établissement pour des entreprises provenant de toute la gamme des petites et des grandes villes au Canada, l'étude montre que les niveaux de diversité varient de façon considérable d'une ville à l'autre, les villes les plus peuplées étant beaucoup plus diversifiées que celles où la population est moins importante. Même s'il existe un rapport positif étroit entre la diversité et la population d'une ville, les villes relativement petites (celles dont la population se situe autour de 100 000 habitants) peuvent atteindre des niveaux de diversité qui se rapprochent de ceux des grands centres urbains. Par conséquent, la plupart des Canadiens vivent dans des environnements économiques urbains relativement diversifiés. Au fil du temps, le niveau de diversité des villes au Canada a augmenté de façon générale. Cela est particulièrement vrai dans le cas des petites villes dont la population est inférieure à 100 000 habitants. Les villes les plus importantes ont connu des baisses de leur niveau de diversité.

    Date de diffusion : 2004-11-25

  • Articles et rapports : 11F0027M2004025
    Géographie : Canada
    Description :

    La croissance de la productivité aux États-Unis a fortement accéléré durant la deuxième moitié des années 1990, reprise que les travaux publiés ont relié à l'utilisation des technologies de l'information. Dans ce rapport, on contribue au débat sur cette question de deux façons. Premièrement, à l'aide des données canadiennes et américaines les plus comparables disponibles, on quantifie la contribution des technologies de l'information à la production, à l'intrant capital et à la productivité. Deuxièmement, on examine dans quelle mesure les industries productrices des technologies de l'information et les industries utilisatrices des technologies de l'information ont contribué au redressement de la productivité multifactorielle agrégée.

    Date de diffusion : 2004-11-23

  • Articles et rapports : 11F0027M2004024
    Géographie : Province ou territoire
    Description :

    Dans ce document, on compare le produit intérieur brut (PIB) par habitant entre les provinces canadiennes de 1990 à 2003. On y examine d'abord les différences relatives du PIB par habitant en dollars courants entre les provinces et au fil du temps. Dans la deuxième section, on décompose la croissance du PIB par habitant en dollars historiques en ses composantes prix/volume afin de déterminer si cette croissance au cours de la période étudiée est attribuable au volume plus élevé de la production réelle ou au prix plus élevé auquel les biens et services produits sont vendus. Dans la troisième section, on examine le rapport entre les augmentations dans la composante du volume (PIB réel par habitant) et les changements dans la productivité ou dans les conditions du marché du travail (les heures travaillées par employé et la proportion d'employés appartenant à la population en âge de travailler).

    Date de diffusion : 2004-11-09
Revues et périodiques (1)

Revues et périodiques (1) ((1 résultat))

  • Revues et périodiques : 67F0001M
    Géographie : Canada
    Description :

    Ces documents traitent de certains aspects des transactions internationales économiques ainsi que du bilan du Canada avec les autres pays. Ils fournissent des renseignements d'arrière-plan ainsi que des études en profondeur de certaines données qui sont publiées dans l'une ou l'autre des publications suivantes: Balance des paiements internationaux du Canada (67-001-XPB), Opérations internationales du Canada en valeurs mobilières (67-002-XPB), Bilan des investissements internationnaux du Canada (67-202-XPB) et Transactions internationales de services du Canada (67-203-XPB).

    Date de diffusion : 2004-12-22
Date de modification :