Analyses

Un siècle marqué par la confiance, la sécurité, les faits

Centre de confiance de Statistique Canada : Découvrez comment Statistique Canada veille à la protection de vos données et de vos renseignements personnels.

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

1 facets displayed. 1 facets selected.

Auteur(s)

2 facets displayed. 1 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (1)

Tout (1) ((1 résultat))

  • Articles et rapports : 12-001-X199300214455
    Description :

    La stratification a posteriori est une technique courante d’amélioration de la précision des estimateurs, qui consiste à utiliser des éléments d’information qui n’étaient pas disponibles au moment de la préparation du plan de l’enquête. Pour des échantillons vastes et complexes, le vecteur des estimateurs de Horvitz-Thompson des variables d’intérêt de l’enquête et des tailles de la population des strates a posteriori suivra approximativement, dans des conditions appropriées, une distribution normale multidimensionnelle. Cette normalité pour de grands échantillons amène à définir un nouvel estimateur de régression fondé sur une stratification a posteriori, analogue à l’estimateur de régression linéaire dans le cas de l’échantillonnage aléatoire simple. Nous calculons, pour de grands échantillons, le biais et les erreurs quadratiques moyennes selon le plan de ce nouvel estimateur, de l’estimateur de stratification a posteriori courant, de l’estimateur de Horvitz-Thompson et d’un estimateur par quotient. Nous utilisons des populations réelles et une population artificielle pour étudier empiriquement les propriétés conditionnelles et non conditionnelles des estimateurs en vertu d’un échantillonnage à plusieurs degrés.

    Date de diffusion : 1993-12-15
Stats en bref (0)

Stats en bref (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Articles et rapports (1)

Articles et rapports (1) ((1 résultat))

  • Articles et rapports : 12-001-X199300214455
    Description :

    La stratification a posteriori est une technique courante d’amélioration de la précision des estimateurs, qui consiste à utiliser des éléments d’information qui n’étaient pas disponibles au moment de la préparation du plan de l’enquête. Pour des échantillons vastes et complexes, le vecteur des estimateurs de Horvitz-Thompson des variables d’intérêt de l’enquête et des tailles de la population des strates a posteriori suivra approximativement, dans des conditions appropriées, une distribution normale multidimensionnelle. Cette normalité pour de grands échantillons amène à définir un nouvel estimateur de régression fondé sur une stratification a posteriori, analogue à l’estimateur de régression linéaire dans le cas de l’échantillonnage aléatoire simple. Nous calculons, pour de grands échantillons, le biais et les erreurs quadratiques moyennes selon le plan de ce nouvel estimateur, de l’estimateur de stratification a posteriori courant, de l’estimateur de Horvitz-Thompson et d’un estimateur par quotient. Nous utilisons des populations réelles et une population artificielle pour étudier empiriquement les propriétés conditionnelles et non conditionnelles des estimateurs en vertu d’un échantillonnage à plusieurs degrés.

    Date de diffusion : 1993-12-15
Revues et périodiques (0)

Revues et périodiques (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :