Analyses

Un siècle marqué par la confiance, la sécurité, les faits

Centre de confiance de Statistique Canada : Découvrez comment Statistique Canada veille à la protection de vos données et de vos renseignements personnels.

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

1 facets displayed. 1 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (4)

Tout (4) ((4 résultats))

  • Articles et rapports : 12-001-X198300214341
    Description :

    Des modèles de coût pour déterminer la répartition optimale de l’échantillon à chaque degré d’un plan de sondage en grappes sont examinés. On présente un modèle de coût qui tient compte directement des visites de suivi et des autres déplacements faits pour atteindre chaque unité des grappes de l’échantillon, et on compare les résultats avec ceux de modèles de coût existants. La règle générale qui découle de ce modèle est que l’échantillon doit comporter un plus petit nombre de grappes que les autres modèles, mais chaque grappe doit comprendre plus d’unités.

    Date de diffusion : 1983-12-15

  • Articles et rapports : 12-001-X198300214344
    Description :

    Afin de réduire le délai de publication et d’améliorer l’exactitude et l’uniformité des estimations de la population pour différentes régions géographiques, Statistique Canada a élaboré de nouvelles méthodes d’estimation pour les régions infraprovinciales (divisions de recensement et régions métropolitaines de recensement). À partir de 1982, deux séries d’estimations de la population (selon la méthode de régression et la méthode des composantes) seront publiés tous les ans, respectivement entre 3 et 4 mois et entre 12 et 15 mois après la date de référence.

    Afin de calculer l’accroissement démographique de la population pour l’année courante, la technique de régression utilise les bénéficiaires d’allocations familiales comme principal indicateur symptomatique et, dans la mesure où ils sont disponibles, d’autres indicateurs tels la population de référence selon les fichiers provinciaux d’assurance-maladie ou d’après les notes d’électricité. La première série est obtenu par l’addition de cet accroissement à la seconde série établie pour l’année précédente selon la méthode des composantes, les naissances et les décès étant tirés des actes de l’état civil et la migration estimative étant établie d’après les dossiers fiscaux de Revenu Canada. Les deux séries se sont révélées statistiquement semblables du point de vue de l’exactitude; les données de la première sont toutefois publiées dans des délais plus courts, tandis que celles de la seconde fournissent plus de détails sur les composantes de la variation de la population.

    Date de diffusion : 1983-12-15

  • Articles et rapports : 12-001-X198300114334
    Description :

    Depuis 1921, Statistique Canada, organisme central de regroupement de statistiques au Canada, compile des données sur la mortalité à l’échelle nationale, notamment celles qui touchent la mortalité due au cancer. Il dispose également de données sur l’incidence du cancer qui remontent à 1969.

    On peut évaluer de diverses façons la qualité des données de ces fichiers. Les rapports entre la mortalité due au cancer et l’incidence de cette maladie donnent certaines indications sur les erreurs de représentation. L’appariement des micro-données entre les fichiers « incidence » et « mortalité » donnent un aperçu des erreurs de classification. De même, les inscriptions multiples de l’incidence du cancer posent le problème du double emploi. Par ailleurs, l’intégralité et la disponibilité des données élémentaires revêtent de l’importance dans le cas d’études spéciale.

    Dans cet article, nous étudions la possibilité de nous servir de ces mesures de la qualité des données et les conséquences que peuvent avoir les mesures en question.

    Date de diffusion : 1983-06-15

  • Articles et rapports : 12-001-X198300114337
    Description :

    Cette communication décrit les procédures et les résultats d’un projet conjoint de Statistique Canada et du Centre canadien de télédétection (CCT) visant à fournir une estimation rapide de la superficie plantée en pommes de terre au Nouveau-Brunswick, province qui est un important producteur de pommes de terre au Canada. Le projet a démontré que l’imagerie obtenue par satellite et combinée aux méthodes plus usuelles d’estimation des superficies plantées en pommes de terre peut alléger le fardeau des répondants, fournir rapidement des cartes de la distribution des cultures et permettre l’établissement d’estimations fiables pour les sous-régions.

    Date de diffusion : 1983-06-15
Stats en bref (0)

Stats en bref (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Articles et rapports (4)

Articles et rapports (4) ((4 résultats))

  • Articles et rapports : 12-001-X198300214341
    Description :

    Des modèles de coût pour déterminer la répartition optimale de l’échantillon à chaque degré d’un plan de sondage en grappes sont examinés. On présente un modèle de coût qui tient compte directement des visites de suivi et des autres déplacements faits pour atteindre chaque unité des grappes de l’échantillon, et on compare les résultats avec ceux de modèles de coût existants. La règle générale qui découle de ce modèle est que l’échantillon doit comporter un plus petit nombre de grappes que les autres modèles, mais chaque grappe doit comprendre plus d’unités.

    Date de diffusion : 1983-12-15

  • Articles et rapports : 12-001-X198300214344
    Description :

    Afin de réduire le délai de publication et d’améliorer l’exactitude et l’uniformité des estimations de la population pour différentes régions géographiques, Statistique Canada a élaboré de nouvelles méthodes d’estimation pour les régions infraprovinciales (divisions de recensement et régions métropolitaines de recensement). À partir de 1982, deux séries d’estimations de la population (selon la méthode de régression et la méthode des composantes) seront publiés tous les ans, respectivement entre 3 et 4 mois et entre 12 et 15 mois après la date de référence.

    Afin de calculer l’accroissement démographique de la population pour l’année courante, la technique de régression utilise les bénéficiaires d’allocations familiales comme principal indicateur symptomatique et, dans la mesure où ils sont disponibles, d’autres indicateurs tels la population de référence selon les fichiers provinciaux d’assurance-maladie ou d’après les notes d’électricité. La première série est obtenu par l’addition de cet accroissement à la seconde série établie pour l’année précédente selon la méthode des composantes, les naissances et les décès étant tirés des actes de l’état civil et la migration estimative étant établie d’après les dossiers fiscaux de Revenu Canada. Les deux séries se sont révélées statistiquement semblables du point de vue de l’exactitude; les données de la première sont toutefois publiées dans des délais plus courts, tandis que celles de la seconde fournissent plus de détails sur les composantes de la variation de la population.

    Date de diffusion : 1983-12-15

  • Articles et rapports : 12-001-X198300114334
    Description :

    Depuis 1921, Statistique Canada, organisme central de regroupement de statistiques au Canada, compile des données sur la mortalité à l’échelle nationale, notamment celles qui touchent la mortalité due au cancer. Il dispose également de données sur l’incidence du cancer qui remontent à 1969.

    On peut évaluer de diverses façons la qualité des données de ces fichiers. Les rapports entre la mortalité due au cancer et l’incidence de cette maladie donnent certaines indications sur les erreurs de représentation. L’appariement des micro-données entre les fichiers « incidence » et « mortalité » donnent un aperçu des erreurs de classification. De même, les inscriptions multiples de l’incidence du cancer posent le problème du double emploi. Par ailleurs, l’intégralité et la disponibilité des données élémentaires revêtent de l’importance dans le cas d’études spéciale.

    Dans cet article, nous étudions la possibilité de nous servir de ces mesures de la qualité des données et les conséquences que peuvent avoir les mesures en question.

    Date de diffusion : 1983-06-15

  • Articles et rapports : 12-001-X198300114337
    Description :

    Cette communication décrit les procédures et les résultats d’un projet conjoint de Statistique Canada et du Centre canadien de télédétection (CCT) visant à fournir une estimation rapide de la superficie plantée en pommes de terre au Nouveau-Brunswick, province qui est un important producteur de pommes de terre au Canada. Le projet a démontré que l’imagerie obtenue par satellite et combinée aux méthodes plus usuelles d’estimation des superficies plantées en pommes de terre peut alléger le fardeau des répondants, fournir rapidement des cartes de la distribution des cultures et permettre l’établissement d’estimations fiables pour les sous-régions.

    Date de diffusion : 1983-06-15
Revues et périodiques (0)

Revues et périodiques (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :