Autre contenu lié à Heures de travail et conditions de travail

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 1 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.

Enquête ou programme statistique

1 facets displayed. 1 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (1)

Tout (1) ((1 résultat))

  • Revues et périodiques : 89-594-X
    Géographie : Canada
    Description :

    À l'aide des données de trois cycles de l'Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes (ELNEJ), on examine dans ce document si la participation des parents au marché du travail et le recours à des services de garde influent sur le développement cognitif des enfants d'âge préscolaire. L'analyse est fondée sur l'opinion courante selon laquelle l'interaction entre les parents et les enfants favorise le développement cognitif de ces derniers avant qu'ils commencent l'école et la participation à temps plein au marché du travail des parents seuls (familles monoparentales) et des deux parents (familles biparentales) laisse comparativement moins de temps pour l'interaction entre les parents et les enfants que dans les familles dont un parent reste à la maison. Ainsi, l'étude vise à déterminer si la réduction du temps que les parents passent avec leurs enfants, en raison du travail à l'extérieur de la maison, a des répercussions sur le développement cognitif des jeunes enfants.

    L'étude fait ressortir que la participation des parents au marché du travail a peu d'effet sur la maturité scolaire de la plupart des enfants d'âge préscolaire. Toutefois, la maturité scolaire des enfants semble être influencée par la participation des parents au marché du travail, si ces derniers ont des compétences parentales et des niveaux de scolarité supérieurs à la moyenne. Les enfants dont la mère a des compétences parentales supérieures à la moyenne et un niveau de scolarité plus élevé ont tendance à être légèrement avantagés lorsque celle-ci ne travaille pas à l'extérieur de la maison. De même, les enfants dont le père a un niveau de scolarité supérieur à la moyenne obtiennent des résultats cognitifs légèrement plus élevés si leur père travaille à temps partiel.

    Même si l'auteur a déterminé qu'il n'existe pas de lien entre le nombre d'heures passées dans des services de garde et le degré de maturité scolaire des enfants, l'étude a permis de constater que ceux qui proviennent de familles à revenu élevé et qui fréquentent des services de garde font preuve d'une plus grande maturité scolaire que les enfants de familles à faible revenu. Cette conclusion résulte peut-être du fait que les enfants de familles à revenu élevé profitent de services de garde de meilleure qualité, ou simplement qu'ils ont l'avantage de vivre dans une famille disposant de ressources plus importantes.

    Date de diffusion : 2003-10-23
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (1)

Analyses (1) ((1 résultat))

  • Revues et périodiques : 89-594-X
    Géographie : Canada
    Description :

    À l'aide des données de trois cycles de l'Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes (ELNEJ), on examine dans ce document si la participation des parents au marché du travail et le recours à des services de garde influent sur le développement cognitif des enfants d'âge préscolaire. L'analyse est fondée sur l'opinion courante selon laquelle l'interaction entre les parents et les enfants favorise le développement cognitif de ces derniers avant qu'ils commencent l'école et la participation à temps plein au marché du travail des parents seuls (familles monoparentales) et des deux parents (familles biparentales) laisse comparativement moins de temps pour l'interaction entre les parents et les enfants que dans les familles dont un parent reste à la maison. Ainsi, l'étude vise à déterminer si la réduction du temps que les parents passent avec leurs enfants, en raison du travail à l'extérieur de la maison, a des répercussions sur le développement cognitif des jeunes enfants.

    L'étude fait ressortir que la participation des parents au marché du travail a peu d'effet sur la maturité scolaire de la plupart des enfants d'âge préscolaire. Toutefois, la maturité scolaire des enfants semble être influencée par la participation des parents au marché du travail, si ces derniers ont des compétences parentales et des niveaux de scolarité supérieurs à la moyenne. Les enfants dont la mère a des compétences parentales supérieures à la moyenne et un niveau de scolarité plus élevé ont tendance à être légèrement avantagés lorsque celle-ci ne travaille pas à l'extérieur de la maison. De même, les enfants dont le père a un niveau de scolarité supérieur à la moyenne obtiennent des résultats cognitifs légèrement plus élevés si leur père travaille à temps partiel.

    Même si l'auteur a déterminé qu'il n'existe pas de lien entre le nombre d'heures passées dans des services de garde et le degré de maturité scolaire des enfants, l'étude a permis de constater que ceux qui proviennent de familles à revenu élevé et qui fréquentent des services de garde font preuve d'une plus grande maturité scolaire que les enfants de familles à faible revenu. Cette conclusion résulte peut-être du fait que les enfants de familles à revenu élevé profitent de services de garde de meilleure qualité, ou simplement qu'ils ont l'avantage de vivre dans une famille disposant de ressources plus importantes.

    Date de diffusion : 2003-10-23
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :