Santé

Indicateurs clés

Toute modification apportera automatiquement une mise à jour au contenu de la page.

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Sujet

Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (2 317)

Tout (2 317) (40 à 50 de 2 317 résultats)

Données (894)

Données (894) (50 à 60 de 894 résultats)

  • Tableau : 13-10-0805-01
    (anciennement : CANSIM 105-0593)
    Géographie : Canada, Province ou territoire, Région métropolitaine de recensement, Partie de région métropolitaine de recensement
    La fréquence : Occasionnelle
    Description :

    Caractéristiques de la santé, estimations pour une période de deux ans, selon le groupe d'âge et le sexe, Canada, provinces, territoires, régions métropolitaines de recensement et centres de population.

    Date de diffusion : 2019-10-22

  • Tableau : 13-10-0805-02
    Géographie : Canada, Province ou territoire
    La fréquence : Occasionnelle
    Description :

    Personnes de 12 ans et plus qui ont déclaré percevoir leur état de santé mentale comme étant excellent ou très bon ou passable ou mauvais, selon l'indicateur. La santé mentale perçue réfère à la perception d'une personne de sa santé mentale en général. L'état de santé mentale perçu fournit une indication générale de la population qui souffre d'une forme quelconque de désordre mental, problèmes mentaux ou émotionnels ou de détresse. Ces troubles ne sont pas nécessairement reflétés dans la santé perçue.

    Date de diffusion : 2019-10-22

  • Tableau : 13-10-0113-01
    (anciennement : CANSIM 105-0509)
    Géographie : Canada, Province ou territoire, Région sociosanitaire
    La fréquence : Occasionnelle
    Description :

    Caractéristiques de la santé, estimations pour une période de deux ans, selon le groupe d'âge et le sexe, Canada, provinces, territoires et régions sociosanitaires.

    Date de diffusion : 2019-10-22

  • Tableau : 13-10-0385-01
    Géographie : Canada, Province ou territoire
    La fréquence : Occasionnelle
    Description :

    Niveaux de sécurité alimentaire du ménage, selon la disposition de vie, Canada, provinces et territoires.

    Date de diffusion : 2019-10-22

  • Tableau : 13-10-0325-01
    (anciennement : CANSIM 117-0007)
    Géographie : Canada
    La fréquence : Occasionnelle
    Description : Distribution de la population à domicile d'après la classification d'aptitudes musculosquelettiques, selon le sexe et le groupe d'âge.
    Date de diffusion : 2019-10-16

  • Tableau : 13-10-0324-01
    (anciennement : CANSIM 117-0006)
    Géographie : Canada
    La fréquence : Occasionnelle
    Description :

    Mesures de la condition physique de la population à domicile, selon le sexe et le groupe d'âge.

    Date de diffusion : 2019-10-16

  • Tableau : 13-10-0755-01
    La fréquence : Occasionnelle
    Description :

    Distribution de la population à domicile d'après la classification de la condition physique, selon le sexe et le groupe d'âge.

    Date de diffusion : 2019-10-16

  • Tableau : 13-10-0754-01
    Géographie : Canada
    La fréquence : Occasionnelle
    Description :

    Distribution de la population à domicile par statut visuel, par äge et sexe.

    Date de diffusion : 2019-10-02

  • Tableau : 13-10-0414-01
    (anciennement : CANSIM 102-4501)
    Géographie : Canada
    La fréquence : Annuelle
    Description :

    Nombre de naissances vivantes, selon le lieu de résidence de la mère (Canada, province ou territoire, et à l'extérieur du Canada) et lieu de l'événement (Canada, province et territoire, et les États-Unis), de 1991 à l'année la plus récente.

    Date de diffusion : 2019-09-30

  • Tableau : 13-10-0415-01
    (anciennement : CANSIM 102-4502)
    Géographie : Canada
    La fréquence : Annuelle
    Description :

    Nombre et pourcentage de naissances vivantes, selon le mois de naissance, de 1991 à l'année la plus récente.

    Date de diffusion : 2019-09-30
Analyses (1 296)

Analyses (1 296) (1 250 à 1 260 de 1 296 résultats)

  • Articles et rapports : 11F0019M1997099
    Géographie : Canada
    Description :

    Contexte : Le poumon est depuis plusieurs années le principal siège de cancer causant le décès pour les hommes et il est devenu depuis 1994 également laprincipale cause de décès par cancer pour les femmes au Canada. Il est donc important d'évaluer les ressources nécessaires à son diagnostic et à son traitement. Cetarticle présente, à partir d'un modèle de micro-simulation, une estimation des coûts médicaux directs associés au diagnostic et au traitement du cancer du poumon. L'incidence de 1992 est choisie comme référence alors que les coûts sont évalués selon les tarifs de 1993.Méthodes : Un module consacré au cancer du poumon a été incorporé au Modèle sur la santé de la population (POHEM). Les paramètres du module proviennent,entre autre, du régistre canadien des cancers (RCC) de Statistique Canada qui a fourni de l'information sur l'incidence et la classification histologique des cas decancer du poumon au Canada. Les registres de deux provinces ont permis d'estimer la distribution des stades du cancer au moment du diagnostic. Une équiped'oncologues a dérivé des méthodes de traitements «types» reflétant la pratique actuelle ainsi que les coûts directs associés. L'intégration de ces informations ainsique des courbes de survie appropriées au modèle POHEM permet, par simulation Monte Carlo, d'estimer les coûts globaux de traitement. Résultats : Nous avons estimé que les coûts médicaux directs de diagnostic et de traitement du cancer du poumon s'élevaient globalement à un peu plus de 528millions de dollars. Le coût par année de vie gagnée grâce au traitement de la maladie était d'environ 19,450 $. Pour la première fois au Canada, on a pu estimer lescoûts pour chacune des cinq années postérieures au diagnostic ainsi que pour chacun des stades au moment du diagnostic. Finalement, le coût par année de viegagnée supplémentaire pour trois traitements alternatifs du cancer du poumon non à petite cellule (CPNPC) a pu être estimé. Une analyse de sensibilité a montré queces coûts variaient entre 1,867 $ et 6,850 $ par année de vie gagnée supplémentaire, ce qui se compare avantageusement aux coûts que peuvent entraîner letraitement d'autres maladies.Conclusions : Contrairement à certains avis répandus, il semble que le traitement du cancer du poumon soit efficace d'un point de vue économique. En outre,l'utilisation d'un modèle de micro-simulation comme POHEM permet non seulement l'intégration cohérente d'information de sources diverses mais offre aussi lapossibilité d'estimer l'effet d'interventions médicales alternatives du point de vue des pressions financières sur le système de soins de santé.

    Date de diffusion : 1997-04-22

  • Articles et rapports : 82-003-X19960043021
    Géographie : Canada
    Description :

    En 1994, on estime que 6% des Canadiens âgés de 18 ans et plus, soit 1.1 million d'adultes, ont subi un épisode dépressif majeur. Même si la dépression peut être traîtée, moins de la moitié (43%) des personnes présentant ce genre de trouble au cours de l'année écoulée (environ 487 000) ont indiqué avoir parlé de troubles émotifs ou mentaux avec un professionnel de la santé. En outre, seulement 26% des personnes ayant subi un épisode dépressif majeur ont indiqué avoir consulté quatre fois ou plus. Évidemment, c'est la dépression non chronique qui était la plus susceptible de ne pas avoir été traitée. De même, les personnes atteintes de dépression, en bonne santé physique et celles qui n'avaient pas connu récemment d'évènements négatifs étaient moins susceptibles d'être traitées. Toutefois, une fois ces facteurs contrôlés, le modèle multivarié fait ressortir qu'un plus faible niveau de scolarité et un revenu inadéquat constituent des obstacles au traitement. Des contacts relativement peu fréquents avec un omnipraticien réduisent considérablement les chances que la personne soit traitée. En outre, les hommes et les personnes mariées déprimés étaient moins susceptibles d'être traités pour la dépression. À partir des données de l'Enquête nationale sur la santé de la population (ENSP) de Statistique Canada pour 1994-1995, le présent article examine les caractéristiques des personnes qui répondent aux critères de l'épisode dépressif majeur, mais qui n'ont pas reçu de traitement ou qui l'ont interrompu. Le choix des variables explicatives a été justifié par un cadre théorique proposé par Andersen et Newman. Ce cadre établit les déterminants individuels dans l'utilisation des services de santé. La probabilité que des personnes ayant subi un épisode dépressif majeur ne soient pas traitées a été déterminée par la méthode de régression logistique.

    Date de diffusion : 1997-04-21

  • Articles et rapports : 82-003-X19960043022
    Géographie : Canada
    Description :

    La disponibilité des médecins à l'extérieur des centres urbains fait depuis toujours partie des préoccupations en ce qui a trait aux politiques en matière de santé. Les défis qui se posent à cet égard viennent du nombre relativement peu élevé de médecins et des plus grandes distances à parcourir pour y avoir accès. En 1993, presque tous les habitants (99%) des grands centres urbains (comptant un million d'habitants ou plus) vivaient à moins de cinq kilomètres du médecin le plus proche. Toutefois, à l'extérieur des centres urbains, seulement 56% des habitants vivaient aussi près d'un médecin. De même, la proximité varie selon le revenu du secteur de dénombrement (SD) dans les régions moins urbanisées et rurales, mais non dans les régions plus urbanisées. Et, tandis que les Canadiens qui habitent les régions les plus au sud du pays vivent à peu de distance d'un médecin, plus au nord, la distance qui sépare les habitants des médecins est plus grande. Par exemple, en 1993, a' 65-69o de latitude nord, où l'on comptait 3 974 habitants par médecin, près des deux tiers de la population (64%) vivaient à 100 kilomètres ou plus du médecin le plus proche. Par contre, dans les régions les plus au sud du Canada (en-dessous du 45o de latitude nord), y compris Halifax, Toronto et tout le Sud-Ouest de l'Ontario, le ratio population-médecin était de 476.1, et 91% de la population vivait à moins de cinq kilomètres du médecin le plus proche. À partir du répertoire pour 1993 des adresses des médecins de l'Association médicale canadienne, le présent article analyse la proximité des médecins (57 291 médecins) à partir d'un point représentatif de chacun des 45 995 secteurs de dénombrement du recensement au Canada. On tient compte, en outre, de la distance que l'on doit parcourir pour consulter le médecin le plus proche, selon la spécialité de celui-ci.

    Date de diffusion : 1997-04-21

  • Articles et rapports : 82-003-X19960043023
    Géographie : Canada
    Description :

    La période comprise entre les années financières 1986-1987 et 1994-1995 a été marquée par une réduction du nombre d'hôpitaux au Canada et par des changements fondamentaux dans la manière d'offrir leurs services. Au cours de ces années, le nombre d'hôpitaux publics a diminué de 14% et les lits approuvés dans ces mêmes hôpitaux, de 11%. Il en découle que le nombre des lits dotés en personnel pour 1 000 habitants est passé de 6,6 à 4,1. La majeure partie du déclin dans le nombre de lits approuvés dans les hôpitaux publics peut être attribuée à la réduction observée dans les hôpitaux de soins prolongés. En effet, certains hôpitaux disposant d'unités de soins prolongés ont été réassignés comme établissements de soins pour bénéficiaires internes. De plus, il s'est dégagé une tendance commune à tous les types d'hôpitaux publics: le nombre de patients traités en consultation externe a augmenté et les journées d'hospitalisation ont diminué. Entre 1986-1987 et et 1991-1992, le taux de croissance annuelle moyen des dépenses d'exploitation, en dollars courants, des hôpitaux publics avaient un taux négatif de croissance annuelle moyen de leurs dépenses (-2.4%), témoignant ainsi des efforts entrepris par les diverses administrations publiques pour rationaliser leurs dépenses hospitalières. Cet article présente les données qui proviennent des rapports colligés par Statistique Canada: le Rapport annuel des établissements de santé - Hôpitaux, 1986-1987 à 1993-1994 et le Rapport annuel préliminaire des hôpitaux pour les données de 1994-1995.

    Date de diffusion : 1997-04-21

  • Articles et rapports : 82-003-X19960043024
    Géographie : Canada
    Description :

    Selon les estimations, en 1997 on dénombrera 130 800 nouveaux cas de cancer et 60 700 décès par cancer, ce qui représente des augmentations respectives de plus d'un tiers et d'un quart par rapport à 1987. Ces hausses sont attribuables principalement à l'accroissement et au viellissement de la population. (Tous les résultats excluent le cancer cutané sans mélanome.) En 1997, trois types de cancer seront responsables d'au moins la moitié de tous les nouveaux cas chez les hommes et les femmes: il s'agit, chez l'homme, des cancers de la prostate, du poumon et du côlon et rectum et, chez la femme, des cancers du sein, du poumon et du côlon et rectum. Le cancer du poumon sera la principale cause de décès par cancer en 1997 et responsable du tiers des décès par cancer chez les hommes et presque le quart, chez les femmes. Chez les femmes, les tendances générales des taux comparatifs d'incidence du cancer et de mortalité par cancer sont demeurées relativement stables depuis 1985, car les fortes augmentations du taux de cancer du poumon sont neutralisées par la diminution ou la stabilité des taux pour la plupart des autres types de cancer. Chez les hommes, le taux d'incidence global est légèrement en hausse, car l'incidence du cancer de la prostate a fortement augmenté. Le taux de mortalité chez les hommes a culminé en 1988, pour ensuite redescendre à cause de la diminution des taux de cancer du poumon, du côlon et rectum et de certains autres types de cancer. Cet article présente des données sur les tendances observées depuis le milieu des années 1980 quant à l'incidence du cancer et à la mortalité par cancer chez les adultes, rédigé à partir de l'information publiée dans Statistiques canadiennes sur le cancer 1997.

    Date de diffusion : 1997-04-21

  • Articles et rapports : 82-003-X19960022826
    Géographie : Canada
    Description :

    La prévalence de la démence augmente considérablement avec l'âge et est plus élevée chez les femmes que chez les hommes. La maladie d'Alzheimer, la forme la plus courante de démence, affecte une plus forte proportion de femmes que d'hommes. En moyenne, les femmes atteintes de démence survivent plus longtemps à la maladie et sont plus susceptibles d'être placées en établissement que les hommes dans le même état. Dans le présent article, on étudie les taux comparatifs de démence chez les hommes et chez les femmes de 65 ans et plus. Les données sont tirées de l'Étude sur la santé et le vieillissement au Canada (ESVC) de 1991, projet mené de concert par le Département d'épidémiologie et de médecine communautaire de l'Université d'Ottawa et le Laboratoire de lutte contre la maladie du gouvernement fédéral. On a combiné les estimations de l'espérance de vie calculées par Statistique Canada aux données de l'ESVC pour estimer les proportions moyennes de vie écues par les personnes âgées, atteintes ou non de démence, dans la collectivité et en établissement.

    Date de diffusion : 1996-11-18

  • Articles et rapports : 82-003-X19960022827
    Géographie : Canada
    Description :

    Entre 1977 et 1994, le taux de tabagisme a diminué chez les hommes et les femmes. Cette baisse a toutefois été plus prononcée chez les hommes. Par ailleurs, bien qu'une diminution ait été observée à tous les niveaux de scolarité, c'est chez les personnes ayant au plus terminé des études secondaires qu'elle a été la plus faible, et plus particulièrement chez les femmes, relativement peu nombreuses à avoir cessé de fumer. Parmi les anciens fumeurs, la plupart ont invoqué des raisons de santé pour expliquer leur renoncement au tabac. Les fumeurs de faible niveau de scolarité ont indiqué rencontrer moins de restrictions touchant l'usage du tabac que les personnes de niveau de scolarité supérieur. Tous les fumeurs ont indiqué que les médias étaient leur principale source d'information sur le tabagisme bien que, là aussi, des différences ressortent. Ainsi, les fumeurs de faible niveau de scolarité ont cité cette source moins souvent que les fumeurs plus instruits et ils ont été proportionnellement beaucoup moins nombreux à tirer leur information de livres, de dépliants ou de magazines. En outre, les fumeurs de faible niveau de scolarité étaient moins nombreux à se rappeler les avertissements imprimés sur les paquets de cigarettes concernant l'espérance de vie et les malidies cardiaques. Si on se fie aux variations observées dans la diminution de l'usage du tabac, les programmes de promotion de la santé et d'abandon du tabac devraient être conçus en fonction du sexe et du niveau de scolarité du groupe visé. Nous avons étudié les différences entre les taux de tabagisme chez les personnes âgées de 20 ans et plus, selon le niveau de scolarité, à partir de certaines données d'enquêtes sur la santé, réalisées entre 1977 et 1994. Nous avons utilisé des données provenant d'un supplément financé par Santé Canada à l'Enquête nationale sur la santé de la population pour étudier d'autres aspects du tabagisme, notamment les tentatives faites en vue de réduire la consommation de tabac ou pour cesser de fumer, les sources d'information sur la santé, la connaissance des avertissements sur les paquets de cigarettes et l'exposition à des restrictions touchant l'usage du tabac.

    Date de diffusion : 1996-11-18

  • Articles et rapports : 82-003-X19960022828
    Géographie : Province ou territoire
    Description :

    Les infirmiers autorisés constituent une petite minorité au Canada, mais leur nombre a augmenté considérablement ces dix dernières années. En effet, entre 1985 et 1995, la proportion d'hommes parmi le personnel infirmier autorisé est passée d'un peu plus de 2% à presque 4%. La proportion d'infirmiers est particulièrement forte au Québec, où elle s'est établie à 8% en 1995. Les infirmiers sont plus nombreux dans certains domaines de la profession, comme les services de psychiatrie, les soins intensifs, les soins d'urgence et l'administration. En revanche, on a engagé assez peu d'infirmiers autorisés pour prodiguer des soins à la mère et au nouveau-né, des soins pédiatriques ou des soins communautaires. L'augmentation de l'effectif masculin dans les programmes de sciences infirmières des collèges et universités donne à penser que la représentation des hommes dans cette profession continuera d'augmenter. L'étalement de la courbe vers les âges plus avancés pourrait indiquer que certains hommes choississent la profession d'infirmier comme deuxième carrière. En outre, un déplacement de la courbe de répartition des infirmiers selon l'âge laisse supposer que les hommes qui s'engagent dans la profession ont tendance à y rester. La présente analyse des caractéristiques démographiques et d'emploi des infirmiers repose sur des données enregistrées annuellement dans la base de données sur les infirmiers et infirmières autorisés tenue à jour par Statistique Canada. Les chiffres concernant les effectifs des programmes d'études en sciences infirmières et l'obtention de diplômes sont collectés par Statistique Canada dans le cadre des enquêtes annuelles.

    Date de diffusion : 1996-11-18

  • Articles et rapports : 82-003-X19960022829
    Géographie : Canada
    Description :

    Le cancer du sein est la principale forme de cancer diagnostiqué chez les Canadiennes (si l'on exclut le cancer non mélanique de la peau); il représente en effet 30% environ de tous les nouveaux cas de cancer. Les taux d'incidence commencent à augmenter après l'âge de 30 ans, mais c'est chez les femmes de 60 ans et plus qu'ils sont les plus élevés. Depuis 1969, les taux d'incidence de ce cancer augmentent à un rythme lent mais constant au Canada, la hausse la plus rapide étant là encore observée chez les femmes de 50 ans et plus. Les taux au Canada figurent parmi les plus élevés au monde; le Canada vient ainsi au deuxième rang, n'étant devancé que par les États-Unis. Après des décennies marquées de peu de changements, les taux de mortalité par le cancer du sein pour tous les groupes d'âge combinés ont légèrement diminué depuis 1990. Même si la baisse n'est pas considérable, elle est néanmoins statistiquement significative et en accord avec les diminutions similaires enregistrées au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Australie. Les taux de survie au cancer du sein sont relativement plus favorables que ceux associés à d'autres formes de cancer et, fait peu surprenant, ils sont meilleurs chez les femmes plus jeunes et celles dont le cancer est détecté à un stade précoce. Ces données sont fournies à Statistique Canada par les registres provinciaux et territoriaux du cancer et l'état civil. Les données sur le cancer du sein, qui sont présentées ici, sont tirées du Registre canadien du cancer, du Système national de déclaration des cas de cancer et des données sur la mortalité des statistiques de l'état civil; toutes ces données sont mises à jour par la Division des statistiques sur la santé de Statistique Canada.

    Date de diffusion : 1996-11-18

  • 1 260. Vingt ans de mariages Archivé
    Articles et rapports : 82-003-X19960022830
    Géographie : Canada
    Description :

    En 1994, au total 159 959 mariages ont été célèbrés au Canada, ce qui ne représente qu'une légère hausse par rapport à l'année précédente (159 316). Cette faible augmentation n'a eu aucun effet sur le taux brut de nuptialité, qui est demeuré à 5,5 mariages pour 1 000 habitants. Si l'on fait exception de la brève hausse observée à la fin des années 1980, le taux de nuptialité au Canada n'a cessé de diminuer depuis le début des années 1970. On constate également le même recul lorsqu'on examine les taux ventilés selon l'état matrimonial de l'époux et de l'épouse au moment du mariage (célibataire, divorcé(e) ou veuf(ve)). Depuis 1974, l'âge moyen des épouses et époux a augmenté d'environ cinq ans, passant respectivement à 30,1 et 32,6 ans. Cependant, la principale tranche d'âge pour le mariage se situe toujours dans la vingtaine. À l'intérieur de cette tranche d'âge, le taux de nuptialité est plus élevé chez les femmes que chez les hommes, alors que c'est l'inverse qui se produit chez les personnes plus âgées. En outre, la proportion des hommes qui épousent une femme d'au moins dix ans leur cadette augmente avec l'âge. Le profil des mariages parmi les habitants du Québec diffère de celui des autres Canadiens. Les Québécois sont ainsi proportionnellement beaucoup plus nombreux à rester célibataires ou à vivre en union consensuelle, et ceux qui se marient sont légèrement plus nombreux à divorcer. De plus, les Québécois divorcés ou veufs sont proportionnellement moins nombreux que les autres Canadiens à se remarier. Le présent article est basé sur les données compilées par Statistique Canada, à partir des formulaires d'enregistrement des mariages fournis par les bureaux de la statistique de l'état civil de chaque province et territoire.

    Date de diffusion : 1996-11-18
Références (103)

Références (103) (60 à 70 de 103 résultats)

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 4401
    Description : L'objectif principal de l'Enquête sur le tabagisme chez les jeunes (ETJ) est de fournir des renseignements courants sur les habitudes en matière de tabagisme des jeunes de la 5e à la 9e année (5e et 6e années du primaire et 1re, 2e et 3e années du secondaire au Québec) et d'évaluer les changements qui se sont produits depuis la dernière fois que l'enquête était menée. De plus, on recueille des données de base sur la consommation d'alcool et de drogues chez les élèves de la 7e à la 9e année (de la 1re à la 3e année du secondaire au Québec). Les résultats de l'Enquête sur le tabagisme chez les jeunes servent à évaluer des programmes de la lutte au tabagisme et à la consommation de drogues ainsi qu'à élaborer de nouveaux programmes.

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 4408
    Description : Santé Canada, la Direction générale de la promotion de la santé et les chercheurs sur les dépendances à l'alcool et aux autres drogues au Canada, utiliseront ces données. Cette information sera utilisée pour éclairer les travaux liés à la planification de programmes et à la prise de décisions des initiateurs de politiques, et pour les praticiens et les chercheurs.

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 4409
    Description : Cette enquête recueille des données visant principalement à surveiller l'usage de la cigarette au Canada et à tenter d'évaluer l'effet de la réduction du prix des cigarettes sur le comportement à l'égard du tabagisme.

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 4419
    Description : Les résultats de l'enquête serviront à élaborer de nouveaux programmes pour éduquer et informer le public, et à déterminer le besoin de nouveaux services.

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 4440
    Description : L'objectif principal de cette enquête est de fournir des données continues et fiables sur l'usage de tabac, de l'alcool et des drogues, ainsi que sur des questions connexes, en ciblant plus particulièrement les personnes âgées de 15 à 24 ans.

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 4502
    Description : L'Enquête sociale générale (ESG) a pour objectifs principaux de : rassembler des données sur les tendances sociales, de manière à suivre l'évolution des conditions de vie et du bien-être des Canadiens; et fournir des renseignements sur des questions de politique sociale précises qui suscitent déjà ou qui susciteront de l'intérêt. Cette enquête a pour but d'obtenir un portrait actuel et rapide de la vie de ceux qui donnent des soins et de ceux qui en reçoivent dans le Canada d'aujourd'hui.

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 5002
    Description : L'objectif de l'enquête était de fournir de l'information sur les expériences des répondants qui ont utilisé certains services de santé. L'enquête se penche sur deux sujets principaux: l'attente pour des services spécialisés pour une nouvelle maladie ou problème de santé et l'accès aux services de santé de base.

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 5003
    Description : Les données du volet établissements de soins de santé de l'ENSP se prêtent au calcul d'estimations à l'échelle nationale uniquement.

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 5004
    Description : L' Enquête nationale sur la santé de la population (ENSP) vise à recueillir des renseignements sur la santé de la population canadienne ainsi que des renseignements socio-démographiques connexes.

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 5015
    Description : L'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes - Santé mentale (ESCC - Santé mentale) a pour but de recueillir des informations concernant l'état de la santé mentale, l'accès et les besoins perçus en matière de services et de soutien formels et informels, le fonctionnement et les incapacités ainsi que les covariables.

Explorer notre page de partenaires pour trouver la liste complète de nos partenaires et de leurs produits associés.

Date de modification :