Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

3 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

3 facets displayed. 0 facets selected.

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (14)

Tout (14) (0 à 10 de 14 résultats)

  • Stats en bref : 11-001-X201909120063
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2019-04-01

  • Articles et rapports : 11-621-M2019001
    Description :

    Une entreprise est dite une multinationale si elle contrôle ou est contrôlé par une entreprise à l'extérieur du Canada. Les multinationales (MNEs) sont une partie importante de l'économie canadienne. Ce papier analytique se sert des données des états financiers provenant du programme de la Statistiques Financières et Fiscales des entreprises, ainsi que des données de taxes pour répondre aux questions à propos des MNEs, telles que : Dans quelles industries la majorité des multinationales sont-elles? Comment les entreprises se comparent-elles en terme de taille et de profitabilité versus les entreprises qui n'ont pas de filiales à l'extérieur du Canada? Comment diversifiées sont les opérations des multinationales canadiennes à l'extérieur?

    Date de diffusion : 2019-04-01

  • Tableau : 33-10-0175-01
    Géographie : Canada, Région géographique du Canada, Province ou territoire
    La fréquence : Occasionnelle
    Description :

    Pourcentage d’entreprises comptant des organisations multinationales parmi leurs concurrents dans le marché géographique principal, selon le code du Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN) et la taille de l’entreprise, sur une période d’observation d’un an.

    Date de diffusion : 2019-03-13

  • Articles et rapports : 11F0019M2017398
    Description :

    La croissance de la production dans le secteur de la fabrication au Canada a été plus lente au cours des années 2000 que pendant les années 1990. La production réelle de ce secteur a diminué, ce qui contraste avec l’augmentation globale de la production observée dans le secteur des entreprises (Clarke et Couture, 2017). Elle a diminué rapidement pendant la crise financière de 2007 à 2009, pour ne retourner à son niveau d’avant la crise qu’en 2016. La part de marché des entreprises sous contrôle étranger a également diminué après 2000 (Baldwin et Li, 2017).

    Le présent document examine le rôle des multinationales et de la réaffectation dans la croissance de la productivité pour le secteur canadien de la fabrication, et ce, pour la période allant de 2001 à 2010, période de changement important dans ce secteur. Il contribue à la littérature existante à plusieurs égards. Tout d’abord, il complète la littérature existante en examinant la croissance de la productivité à l’échelon de l’entreprise. Il vise également à examiner si la baisse de la croissance, qui a débuté vers 2006, était associée aux changements relatifs à l’effet de la réaffectation et au rôle des multinationales étrangères dans la croissance agrégée de la productivité.

    Date de diffusion : 2017-10-30

  • Articles et rapports : 11-622-M2007014
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document vise principalement à fournir une synthèse concise d'une vaste gamme de données produites et de recherches menées à Statistique Canada sur les multinationales, portant sur des études tant récentes que plus anciennes.

    Au chapitre 2, nous examinons la contribution macroéconomique des multinationales étrangères d'après deux indicateurs avancés de l'activité des multinationales étrangères, soit le contrôle étranger et l'investissement direct étranger. Dans ce chapitre, nous décrivons également les études qui évaluent la contribution des sociétés sous contrôle étranger aux flux des échanges globaux, en établissant un lien entre la variation de l'intensité des échanges multinationaux et la réorganisation stratégique de leurs activités de production.

    Le chapitre 3 porte plus particulièrement sur les stratégies et les activités des multinationales étrangères qui sont pertinentes au débat actuel sur la question de savoir si la présence des multinationales étrangères favorise ou entrave la compétitivité industrielle du Canada. Dans ce chapitre, nous examinons en premier lieu la preuve que les entreprises canadiennes et étrangères réagissent différemment aux conditions du marché intérieur. En deuxième lieu, nous tâchons de déterminer si les entreprises étrangères font la concurrence de façons différentes des entreprises canadiennes. En troisième lieu, nous examinons l'importance relative que les multinationales étrangères accordent aux pratiques en matière d'innovation et de technologie, et nous exposons la relation entre ces activités et les résultats observables sur le marché. En quatrième lieu, nous faisons état de la contribution des entreprises sous contrôle étranger à la croissance de la productivité. En cinquième lieu, nous examinons les nouvelles recherches qui portent plus particulièrement sur la relation entre la propriété étrangère et l'emploi dans les sièges sociaux. Les études dans ces domaines portent directement sur la question de savoir si les entreprises multinationales étrangères tronquent ou augmentent leurs activités sur les marchés hôtes.

    Le chapitre 4 porte sur les études qui examinent les activités des multinationales canadiennes à l'étranger et établit une comparaison entre les activités des établissements sous contrôle canadien et celles des établissements sous contrôle étranger.

    Le chapitre 5 comprend une évaluation des recherches sur les multinationales menées à Statistique Canada.

    Date de diffusion : 2007-11-13

  • Articles et rapports : 11-624-M2006013
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document traite de l'incidence du contrôle étranger sur les branches d'activité non financières canadiennes. Il est axé sur l'évolution de la part des actifs et des recettes sous contrôle étranger au cours d'une longue période durant laquelle le régime canadien de réglementation de l'investissement direct étranger a d'abord été plus contraignant, puis s'est libéralisé. Ces changements réglementaires ont coïncidé avec un repli, puis une reprise des activités des multinationales étrangères dans l'industrie canadienne. Nous présentons les résultats agrégés pour les branches d'activité non financières, ainsi que des totalisations particulières pour le secteur de l'énergie. Nous présentons aussi des totalisations par secteur plus détaillées pour la période allant de 2000 à 2003.

    Date de diffusion : 2006-03-23

  • Articles et rapports : 11-010-X20060039136
    Géographie : Canada
    Description :

    Le contrôle étranger au Canada a chuté pour ensuite remonter, principalement en raison de changements apportés à la réglementation, tout particulièrement celle touchant l'énergie.

    Date de diffusion : 2006-03-16

  • Articles et rapports : 88-003-X20060019101
    Géographie : Canada
    Description :

    Les activités économiques auxquelles se livrent les entreprises dans le contexte actuel débordent les frontières nationales. Par conséquent, les bureaux de statistique nationaux et internationaux doivent surmonter de nouvelles difficultés pour mesurer ces activités avec précision. Ces difficultés appellent une normalisation statistique accrue, conjuguée à une collaboration internationale resserrée. Le projet des multinationales résulte d'une présentation faite par Statistique Canada à l'occasion de la séance sur la mondialisation qui a eu lieu dans le cadre de la Conférence des statisticiens européens, tenue en juin 2003 à Genève. Le présent article met en lumière les résultats et les recommandations issues de la première étape du projet.

    Date de diffusion : 2006-02-27

  • Articles et rapports : 11-622-M2005009
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document porte sur deux avantages éventuels de la présence d'établissements sous contrôle étranger dans le secteur canadien de la fabrication, soit leur rendement supérieur et les retombées de productivité sur les établissements canadiens. Les auteurs en arrivent à la conclusion que les établissements sous contrôle étranger sont plus productifs, innovent davantage, font un usage plus intensif de la technologie, versent des salaires plus élevés et emploient plus de travailleurs qualifiés. Nous constatons que cet avantage lié à la propriété étrangère est un avantage qu'offrent les multinationales. Sur le plan du rendement économique, ce qui compte pour un établissement ce n'est pas la propriété comme telle mais le fait d'appartenir à une entreprise multinationale (EMN). Les multinationales canadiennes sont aussi productives que les multinationales étrangères. Nous constatons également qu'une part démesurément grande de la croissance de la productivité au cours des deux dernières décennies est attribuable aux entreprises multinationales. Enfin, nous obtenons des preuves convaincantes de retombées de productivité des établissements sous contrôle étranger sur les établissements sous contrôle canadien découlant d'une plus forte concurrence et d'une plus grande utilisation de nouvelles technologies dans les établissements canadiens.

    Date de diffusion : 2005-12-05

  • Articles et rapports : 11F0027M2005034
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans le présent document, les auteurs examinent l'effectif des sièges sociaux dans le secteur de la fabrication au Canada. Ils se penchent sur les caractéristiques qui sont liées à la création d'un siège social et à la taille de l'effectif de ce dernier. La taille de l'entreprise, le nombre d'usines, la diversité industrielle, l'emplacement géographique, l'industrie et la nationalité sont au nombre des caractéristiques examinées. Les auteurs en arrivent à la conclusion que les entreprises appartenant à des intérêts étrangers sont plus susceptibles d'établir un siège social et de créer un plus grand nombre d'emplois dans leurs sièges sociaux que les entreprises sous contrôle canadien, après correction pour tenir compte des caractéristiques des entreprises. Ils concluent également que l'établissement d'un siège social et les niveaux d'effectif sont associés au niveau de complexité de l'entreprise (p. ex., sa taille) et à la façon dont elle organise sa production sur le plan géographique.

    Date de diffusion : 2005-06-08
Données (1)

Données (1) ((1 résultat))

Analyses (13)

Analyses (13) (0 à 10 de 13 résultats)

  • Stats en bref : 11-001-X201909120063
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2019-04-01

  • Articles et rapports : 11-621-M2019001
    Description :

    Une entreprise est dite une multinationale si elle contrôle ou est contrôlé par une entreprise à l'extérieur du Canada. Les multinationales (MNEs) sont une partie importante de l'économie canadienne. Ce papier analytique se sert des données des états financiers provenant du programme de la Statistiques Financières et Fiscales des entreprises, ainsi que des données de taxes pour répondre aux questions à propos des MNEs, telles que : Dans quelles industries la majorité des multinationales sont-elles? Comment les entreprises se comparent-elles en terme de taille et de profitabilité versus les entreprises qui n'ont pas de filiales à l'extérieur du Canada? Comment diversifiées sont les opérations des multinationales canadiennes à l'extérieur?

    Date de diffusion : 2019-04-01

  • Articles et rapports : 11F0019M2017398
    Description :

    La croissance de la production dans le secteur de la fabrication au Canada a été plus lente au cours des années 2000 que pendant les années 1990. La production réelle de ce secteur a diminué, ce qui contraste avec l’augmentation globale de la production observée dans le secteur des entreprises (Clarke et Couture, 2017). Elle a diminué rapidement pendant la crise financière de 2007 à 2009, pour ne retourner à son niveau d’avant la crise qu’en 2016. La part de marché des entreprises sous contrôle étranger a également diminué après 2000 (Baldwin et Li, 2017).

    Le présent document examine le rôle des multinationales et de la réaffectation dans la croissance de la productivité pour le secteur canadien de la fabrication, et ce, pour la période allant de 2001 à 2010, période de changement important dans ce secteur. Il contribue à la littérature existante à plusieurs égards. Tout d’abord, il complète la littérature existante en examinant la croissance de la productivité à l’échelon de l’entreprise. Il vise également à examiner si la baisse de la croissance, qui a débuté vers 2006, était associée aux changements relatifs à l’effet de la réaffectation et au rôle des multinationales étrangères dans la croissance agrégée de la productivité.

    Date de diffusion : 2017-10-30

  • Articles et rapports : 11-622-M2007014
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document vise principalement à fournir une synthèse concise d'une vaste gamme de données produites et de recherches menées à Statistique Canada sur les multinationales, portant sur des études tant récentes que plus anciennes.

    Au chapitre 2, nous examinons la contribution macroéconomique des multinationales étrangères d'après deux indicateurs avancés de l'activité des multinationales étrangères, soit le contrôle étranger et l'investissement direct étranger. Dans ce chapitre, nous décrivons également les études qui évaluent la contribution des sociétés sous contrôle étranger aux flux des échanges globaux, en établissant un lien entre la variation de l'intensité des échanges multinationaux et la réorganisation stratégique de leurs activités de production.

    Le chapitre 3 porte plus particulièrement sur les stratégies et les activités des multinationales étrangères qui sont pertinentes au débat actuel sur la question de savoir si la présence des multinationales étrangères favorise ou entrave la compétitivité industrielle du Canada. Dans ce chapitre, nous examinons en premier lieu la preuve que les entreprises canadiennes et étrangères réagissent différemment aux conditions du marché intérieur. En deuxième lieu, nous tâchons de déterminer si les entreprises étrangères font la concurrence de façons différentes des entreprises canadiennes. En troisième lieu, nous examinons l'importance relative que les multinationales étrangères accordent aux pratiques en matière d'innovation et de technologie, et nous exposons la relation entre ces activités et les résultats observables sur le marché. En quatrième lieu, nous faisons état de la contribution des entreprises sous contrôle étranger à la croissance de la productivité. En cinquième lieu, nous examinons les nouvelles recherches qui portent plus particulièrement sur la relation entre la propriété étrangère et l'emploi dans les sièges sociaux. Les études dans ces domaines portent directement sur la question de savoir si les entreprises multinationales étrangères tronquent ou augmentent leurs activités sur les marchés hôtes.

    Le chapitre 4 porte sur les études qui examinent les activités des multinationales canadiennes à l'étranger et établit une comparaison entre les activités des établissements sous contrôle canadien et celles des établissements sous contrôle étranger.

    Le chapitre 5 comprend une évaluation des recherches sur les multinationales menées à Statistique Canada.

    Date de diffusion : 2007-11-13

  • Articles et rapports : 11-624-M2006013
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document traite de l'incidence du contrôle étranger sur les branches d'activité non financières canadiennes. Il est axé sur l'évolution de la part des actifs et des recettes sous contrôle étranger au cours d'une longue période durant laquelle le régime canadien de réglementation de l'investissement direct étranger a d'abord été plus contraignant, puis s'est libéralisé. Ces changements réglementaires ont coïncidé avec un repli, puis une reprise des activités des multinationales étrangères dans l'industrie canadienne. Nous présentons les résultats agrégés pour les branches d'activité non financières, ainsi que des totalisations particulières pour le secteur de l'énergie. Nous présentons aussi des totalisations par secteur plus détaillées pour la période allant de 2000 à 2003.

    Date de diffusion : 2006-03-23

  • Articles et rapports : 11-010-X20060039136
    Géographie : Canada
    Description :

    Le contrôle étranger au Canada a chuté pour ensuite remonter, principalement en raison de changements apportés à la réglementation, tout particulièrement celle touchant l'énergie.

    Date de diffusion : 2006-03-16

  • Articles et rapports : 88-003-X20060019101
    Géographie : Canada
    Description :

    Les activités économiques auxquelles se livrent les entreprises dans le contexte actuel débordent les frontières nationales. Par conséquent, les bureaux de statistique nationaux et internationaux doivent surmonter de nouvelles difficultés pour mesurer ces activités avec précision. Ces difficultés appellent une normalisation statistique accrue, conjuguée à une collaboration internationale resserrée. Le projet des multinationales résulte d'une présentation faite par Statistique Canada à l'occasion de la séance sur la mondialisation qui a eu lieu dans le cadre de la Conférence des statisticiens européens, tenue en juin 2003 à Genève. Le présent article met en lumière les résultats et les recommandations issues de la première étape du projet.

    Date de diffusion : 2006-02-27

  • Articles et rapports : 11-622-M2005009
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document porte sur deux avantages éventuels de la présence d'établissements sous contrôle étranger dans le secteur canadien de la fabrication, soit leur rendement supérieur et les retombées de productivité sur les établissements canadiens. Les auteurs en arrivent à la conclusion que les établissements sous contrôle étranger sont plus productifs, innovent davantage, font un usage plus intensif de la technologie, versent des salaires plus élevés et emploient plus de travailleurs qualifiés. Nous constatons que cet avantage lié à la propriété étrangère est un avantage qu'offrent les multinationales. Sur le plan du rendement économique, ce qui compte pour un établissement ce n'est pas la propriété comme telle mais le fait d'appartenir à une entreprise multinationale (EMN). Les multinationales canadiennes sont aussi productives que les multinationales étrangères. Nous constatons également qu'une part démesurément grande de la croissance de la productivité au cours des deux dernières décennies est attribuable aux entreprises multinationales. Enfin, nous obtenons des preuves convaincantes de retombées de productivité des établissements sous contrôle étranger sur les établissements sous contrôle canadien découlant d'une plus forte concurrence et d'une plus grande utilisation de nouvelles technologies dans les établissements canadiens.

    Date de diffusion : 2005-12-05

  • Articles et rapports : 11F0027M2005034
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans le présent document, les auteurs examinent l'effectif des sièges sociaux dans le secteur de la fabrication au Canada. Ils se penchent sur les caractéristiques qui sont liées à la création d'un siège social et à la taille de l'effectif de ce dernier. La taille de l'entreprise, le nombre d'usines, la diversité industrielle, l'emplacement géographique, l'industrie et la nationalité sont au nombre des caractéristiques examinées. Les auteurs en arrivent à la conclusion que les entreprises appartenant à des intérêts étrangers sont plus susceptibles d'établir un siège social et de créer un plus grand nombre d'emplois dans leurs sièges sociaux que les entreprises sous contrôle canadien, après correction pour tenir compte des caractéristiques des entreprises. Ils concluent également que l'établissement d'un siège social et les niveaux d'effectif sont associés au niveau de complexité de l'entreprise (p. ex., sa taille) et à la façon dont elle organise sa production sur le plan géographique.

    Date de diffusion : 2005-06-08

  • Articles et rapports : 11-621-M2004013
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on présente des données sur les fusions et les acquisitions transfrontalières selon une perspective canadienne, de 1997 à 2002.

    Date de diffusion : 2004-05-25
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :