Autre contenu lié à Propriété des entreprises

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entries

Résultats

Tout (14)

Tout (14) (0 à 10 de 14 résultats)

  • Stats en bref : 11-627-M2019009
    Description :

    Cette infographie présente les résultats de l’Enquête sur l’innovation et les stratégies d’entreprise concernant les liens des entreprises canadiennes avec les marchés mondiaux. Les données correspondent aux activités de 2017.

    Date de diffusion : 2019-02-13

  • Articles et rapports : 11-626-X2018083
    Description :

    Le présent article de la série Aperçus économiques fournit de nouvelles estimations de la propriété d’entreprises par des femmes et des hommes au Canada. Il repose sur une base de données appariées sur les employés et les employeurs unique conçue à partir de données administratives qui rendent compte à la fois des propriétaires d’entreprises et de leurs entreprises. Aux fins du présent article, les entreprises privées appartenant à des femmes désignent les entreprises dont les femmes détiennent une participation majoritaire (d’au moins 51 %).

    Date de diffusion : 2018-09-24

  • Articles et rapports : 11-633-X2018017
    Description :

    Afin de concevoir des politiques visant à promouvoir l’égalité entre les sexes en matière de leadership, l’autonomisation économique des femmes et la croissance inclusive, il est important de bien comprendre la propriété d’entreprises par des femmes ainsi que le rendement des entreprises appartenant à des femmes. Cependant, l’information sur la propriété d’entreprises selon le sexe demeure rare, en raison du manque de données exhaustives. L’étude Entreprises appartenant à des femmes au Canada (Grekou, Li et Liu, 2018), comble ce manque de données en distinguant les propriétaires d’entreprises selon leur sexe à l’aide d’un nouvel ensemble de données administratives appelé la Base de données canadienne sur la dynamique employeurs-employés. Cet ensemble de données contient des renseignements sur les propriétaires d’entreprises pour toutes les entreprises non constituées en société et les sociétés privées au Canada. Le présent document porte sur la méthodologie adoptée pour établir la structure de la propriété d’entreprises selon le sexe. Il présente ensuite des estimations de la propriété d’entreprises selon le sexe (propriétaires majoritairement masculins ou féminins et propriété à parts égales). Enfin, il analyse la sensibilité de ces estimations et les compare à celles calculées à l’aide d’autres sources de données.

    Date de diffusion : 2018-09-24

  • Articles et rapports : 11F0019M2018401
    Description :

    Il est bien établi que dans la majorité des pays occidentaux, les taux de propriété des petites entreprises ont tendance à être plus élevés chez les immigrants que chez les personnes nées au pays. Au Canada, les parts globales de déclarants qui étaient propriétaires d’une entreprise privée constituée en société en 2010 étaient similaires pour les immigrants (4,6 %) et les personnes nées au Canada (4,8 %). Toutefois, le taux de propriété d’entreprises était sensiblement plus élevé (5,8 %) chez les immigrants qui étaient au Canada depuis une période de dix à trente ans. On en sait beaucoup moins à propos des schémas de sortie et de survie des entreprises appartenant à des immigrants, car il n’y a que peu d’ouvrages publiés à l’internationale sur ce sujet et peu de données canadiennes. Le présent document se penche sur cette lacune en répondant à deux questions. Premièrement, les schémas de sortie et de survie (durées) de propriété d’entreprises sont-ils différents entre les immigrants et les personnes nées au Canada? Deuxièmement, quelles sont les caractéristiques associées à des taux de sortie plus faibles (ou plus élevés) de propriété d’entreprises et à des périodes de propriété plus longues chez les immigrants? L’analyse se limite à la propriété d’entreprises privées constituées en société.

    Date de diffusion : 2018-01-19

  • Articles et rapports : 11-626-X2017069
    Description :

    Le présent article de la série Aperçus économiques décrit dans quelle mesure les entreprises appartenant à des immigrants participent à l’économie « fondée sur le savoir », à l’économie ethnique plus traditionnelle ou aux autres secteurs industriels. On y donne également un aperçu des différences entre les catégories d’immigrants (regroupement familial, réfugiés, catégorie des gens d’affaires et catégorie économique) dans les types d’entreprises leur appartenant. L’analyse porte sur deux types d’entreprises : entreprises privées constituées en société et travailleurs autonomes non constitués en société.

    Date de diffusion : 2017-03-17

  • Tableau : 33-10-0108-01
    (anciennement : CANSIM 528-0001)
    Géographie : Canada, Province ou territoire, Région métropolitaine de recensement
    La fréquence : Annuelle
    Description : Ce tableau contient 220 séries, avec des données pour les années 2010 - 2012 (il n'y a pas nécessairement de données pour toutes les années pour l'ensemble des combinaisons), et sa dernière date de diffusion remonte au 2015-10-26. Ce tableau contient des données telles que décrites par les dimensions suivantes (Les combinaisons ne sont pas toutes disponibles) : Géographie (22 éléments : Canada; Terre-Neuve-et-Labrador; Île-du-Prince-Édouard; Nouvelle-Écosse; ...), Sièges sociaux et emploi dans les sièges sociaux (10 éléments : Sièges sociaux; Sièges sociaux pour 100 000 personnes; Variation en pourcentage du nombre de sièges sociaux; Emploi dans les sièges sociaux; ...).
    Date de diffusion : 2017-02-10

  • Articles et rapports : 11F0019M2016375
    Description :

    Le présent document fournit pour la première fois un aperçu de la propriété d’entreprises par les immigrants, ainsi que de la création d’emplois qui en découle au Canada. Cette recherche est possible en raison d’un nouvel ensemble de données qui a été créé et dans lequel le statut d’immigrant des propriétaires d’entreprises peut être déterminé. L’analyse est axée sur deux types d’entreprises : les entreprises privées constituées en société et les travailleurs autonomes non constitués en société . Les résultats sont présentés pour les immigrants qui sont arrivés au Canada depuis 1980 et qui se trouvaient au pays en 2010, qui sont simplement désignés ci-après comme des immigrants au Canada. En outre, on suit deux cohortes d’entrée d’immigrants, afin de déterminer leur trajectoire en ce qui a trait à la propriété d’entreprises au cours des cinq à dix premières années passées au Canada.

    Date de diffusion : 2016-03-21

  • Articles et rapports : 11-622-M2015031
    Description :

    Le Canada compte un grand nombre d’entreprises non constituées en société qui jouent un rôle fondamental aux premières étapes du cycle de vie des entreprises. La présente étude fournit des données sommaires soulignant l’importance d’un groupe spécifique de travailleurs autonomes : ceux dont la source principale de revenu est une entreprise non constituée en société.

    Les travailleurs autonomes d’entreprises non constitués en société visés par la présente étude ont produit une déclaration de revenu des particuliers (fichier T1) de l’Agence du revenu du Canada et ont indiqué qu’un revenu du travail autonome était la principale source de leur revenu. L’étude portait sur la période de 1989 à 2010.

    Date de diffusion : 2015-10-08

  • Articles et rapports : 11F0027M2011071
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude a pour but d'examiner l'incidence du rendement des entreprises non constituées en sociétés exploitées par des travailleurs indépendants sur l'écart de productivité du travail entre le Canada et les États-Unis. À cette fin, le secteur des entreprises de chaque pays est subdivisé en un secteur des entreprises non constituées en sociétés et un secteur des sociétés, pour chacun desquels sont produites des estimations de la productivité du travail.

    La productivité du secteur des entreprises non constituées en sociétés relativement à celle du secteur des sociétés est nettement plus faible au Canada qu'aux États-Unis. Par conséquent, si l'on retranche le secteur des entreprises non constituées en sociétés des estimations calculées pour le secteur des entreprises de chaque pays et que l'on compare uniquement les secteurs des sociétés des deux pays, la différence de niveau de productivité entre le Canada et les États-Unis diminue.

    Le secteur des entreprises non constituées en sociétés comprend les entreprises individuelles ainsi que les sociétés de personnes. La présente étude a aussi pour objectif d'examiner l'effet isolé des entreprises individuelles sur l'écart de productivité entre le Canada et les États-Unis. La ressemblance entre les entreprises individuelles des deux pays est plus prononcée que celles entre les sociétés de personnes, ces dernières étant beaucoup plus grandes aux États Unis qu'au Canada.

    Quand les entreprises individuelles sont soustraites des estimations pour le secteur des entreprises de chaque pays (ce qui permet de comparer ces entreprises individuelles au reste du secteur des entreprises, qui comprend les sociétés de personnes et le secteur des sociétés), la différence de productivité du travail entre le Canada et les États-Unis diminue aussi, mais environ deux fois moins que quand on soustrait les entreprises individuelles ainsi que les sociétés de personnes.

    En 1998, la productivité plus faible du secteur des entreprises non constituées en sociétés (entreprises individuelles et sociétés de personnes) expliquait presque entièrement l'écart de productivité entre le Canada et les États-Unis. Depuis, la productivité du secteur des sociétés a diminué au Canada comparativement aux États-Unis et le secteur des entreprises non constituées en sociétés n'est plus entièrement à l'origine de l'écart.

    Date de diffusion : 2011-07-28

  • Articles et rapports : 11F0027M2010060
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, nous cherchions à savoir si ce sont les synergies ou la discipline de gestion qui opère différemment sur les grandes et les petites usines pour influer sur la probabilité qu'ait lieu des fusions. Les résultats indiquent que les caractéristiques qui fournissent le genre de synergies sur lequel s'appuient les changements de propriété sont des facteurs importants donnant lieu à des changements de propriété d'usine dans la plupart des catégories de taille. Cependant, l'importance de l'effet varie selon la catégorie de taille d'usine, les synergies étant plus importantes dans les usines de grande taille.

    Les usines sous contrôle étranger sont plus susceptibles de faire l'objet d'une prise de contrôle dans toutes les catégories de taille. En outre, les taux effectifs de changement de contrôle diffèrent beaucoup plus dans les catégories de petites tailles que de grandes tailles d'usine. Comparativement aux usines sous contrôle canadien, les usines de multinationales contiennent, dans les catégories de petite taille, une quantité relativement plus importante de capital incorporel du type qui en fait des moyens intéressants de transmission de nouvelles connaissances par la voie d'une prise de contrôle.

    Date de diffusion : 2010-02-25
Données (1)

Données (1) ((1 résultat))

  • Tableau : 33-10-0108-01
    (anciennement : CANSIM 528-0001)
    Géographie : Canada, Province ou territoire, Région métropolitaine de recensement
    La fréquence : Annuelle
    Description : Ce tableau contient 220 séries, avec des données pour les années 2010 - 2012 (il n'y a pas nécessairement de données pour toutes les années pour l'ensemble des combinaisons), et sa dernière date de diffusion remonte au 2015-10-26. Ce tableau contient des données telles que décrites par les dimensions suivantes (Les combinaisons ne sont pas toutes disponibles) : Géographie (22 éléments : Canada; Terre-Neuve-et-Labrador; Île-du-Prince-Édouard; Nouvelle-Écosse; ...), Sièges sociaux et emploi dans les sièges sociaux (10 éléments : Sièges sociaux; Sièges sociaux pour 100 000 personnes; Variation en pourcentage du nombre de sièges sociaux; Emploi dans les sièges sociaux; ...).
    Date de diffusion : 2017-02-10
Analyses (12)

Analyses (12) (0 à 10 de 12 résultats)

  • Stats en bref : 11-627-M2019009
    Description :

    Cette infographie présente les résultats de l’Enquête sur l’innovation et les stratégies d’entreprise concernant les liens des entreprises canadiennes avec les marchés mondiaux. Les données correspondent aux activités de 2017.

    Date de diffusion : 2019-02-13

  • Articles et rapports : 11-626-X2018083
    Description :

    Le présent article de la série Aperçus économiques fournit de nouvelles estimations de la propriété d’entreprises par des femmes et des hommes au Canada. Il repose sur une base de données appariées sur les employés et les employeurs unique conçue à partir de données administratives qui rendent compte à la fois des propriétaires d’entreprises et de leurs entreprises. Aux fins du présent article, les entreprises privées appartenant à des femmes désignent les entreprises dont les femmes détiennent une participation majoritaire (d’au moins 51 %).

    Date de diffusion : 2018-09-24

  • Articles et rapports : 11-633-X2018017
    Description :

    Afin de concevoir des politiques visant à promouvoir l’égalité entre les sexes en matière de leadership, l’autonomisation économique des femmes et la croissance inclusive, il est important de bien comprendre la propriété d’entreprises par des femmes ainsi que le rendement des entreprises appartenant à des femmes. Cependant, l’information sur la propriété d’entreprises selon le sexe demeure rare, en raison du manque de données exhaustives. L’étude Entreprises appartenant à des femmes au Canada (Grekou, Li et Liu, 2018), comble ce manque de données en distinguant les propriétaires d’entreprises selon leur sexe à l’aide d’un nouvel ensemble de données administratives appelé la Base de données canadienne sur la dynamique employeurs-employés. Cet ensemble de données contient des renseignements sur les propriétaires d’entreprises pour toutes les entreprises non constituées en société et les sociétés privées au Canada. Le présent document porte sur la méthodologie adoptée pour établir la structure de la propriété d’entreprises selon le sexe. Il présente ensuite des estimations de la propriété d’entreprises selon le sexe (propriétaires majoritairement masculins ou féminins et propriété à parts égales). Enfin, il analyse la sensibilité de ces estimations et les compare à celles calculées à l’aide d’autres sources de données.

    Date de diffusion : 2018-09-24

  • Articles et rapports : 11F0019M2018401
    Description :

    Il est bien établi que dans la majorité des pays occidentaux, les taux de propriété des petites entreprises ont tendance à être plus élevés chez les immigrants que chez les personnes nées au pays. Au Canada, les parts globales de déclarants qui étaient propriétaires d’une entreprise privée constituée en société en 2010 étaient similaires pour les immigrants (4,6 %) et les personnes nées au Canada (4,8 %). Toutefois, le taux de propriété d’entreprises était sensiblement plus élevé (5,8 %) chez les immigrants qui étaient au Canada depuis une période de dix à trente ans. On en sait beaucoup moins à propos des schémas de sortie et de survie des entreprises appartenant à des immigrants, car il n’y a que peu d’ouvrages publiés à l’internationale sur ce sujet et peu de données canadiennes. Le présent document se penche sur cette lacune en répondant à deux questions. Premièrement, les schémas de sortie et de survie (durées) de propriété d’entreprises sont-ils différents entre les immigrants et les personnes nées au Canada? Deuxièmement, quelles sont les caractéristiques associées à des taux de sortie plus faibles (ou plus élevés) de propriété d’entreprises et à des périodes de propriété plus longues chez les immigrants? L’analyse se limite à la propriété d’entreprises privées constituées en société.

    Date de diffusion : 2018-01-19

  • Articles et rapports : 11-626-X2017069
    Description :

    Le présent article de la série Aperçus économiques décrit dans quelle mesure les entreprises appartenant à des immigrants participent à l’économie « fondée sur le savoir », à l’économie ethnique plus traditionnelle ou aux autres secteurs industriels. On y donne également un aperçu des différences entre les catégories d’immigrants (regroupement familial, réfugiés, catégorie des gens d’affaires et catégorie économique) dans les types d’entreprises leur appartenant. L’analyse porte sur deux types d’entreprises : entreprises privées constituées en société et travailleurs autonomes non constitués en société.

    Date de diffusion : 2017-03-17

  • Articles et rapports : 11F0019M2016375
    Description :

    Le présent document fournit pour la première fois un aperçu de la propriété d’entreprises par les immigrants, ainsi que de la création d’emplois qui en découle au Canada. Cette recherche est possible en raison d’un nouvel ensemble de données qui a été créé et dans lequel le statut d’immigrant des propriétaires d’entreprises peut être déterminé. L’analyse est axée sur deux types d’entreprises : les entreprises privées constituées en société et les travailleurs autonomes non constitués en société . Les résultats sont présentés pour les immigrants qui sont arrivés au Canada depuis 1980 et qui se trouvaient au pays en 2010, qui sont simplement désignés ci-après comme des immigrants au Canada. En outre, on suit deux cohortes d’entrée d’immigrants, afin de déterminer leur trajectoire en ce qui a trait à la propriété d’entreprises au cours des cinq à dix premières années passées au Canada.

    Date de diffusion : 2016-03-21

  • Articles et rapports : 11-622-M2015031
    Description :

    Le Canada compte un grand nombre d’entreprises non constituées en société qui jouent un rôle fondamental aux premières étapes du cycle de vie des entreprises. La présente étude fournit des données sommaires soulignant l’importance d’un groupe spécifique de travailleurs autonomes : ceux dont la source principale de revenu est une entreprise non constituée en société.

    Les travailleurs autonomes d’entreprises non constitués en société visés par la présente étude ont produit une déclaration de revenu des particuliers (fichier T1) de l’Agence du revenu du Canada et ont indiqué qu’un revenu du travail autonome était la principale source de leur revenu. L’étude portait sur la période de 1989 à 2010.

    Date de diffusion : 2015-10-08

  • Articles et rapports : 11F0027M2011071
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude a pour but d'examiner l'incidence du rendement des entreprises non constituées en sociétés exploitées par des travailleurs indépendants sur l'écart de productivité du travail entre le Canada et les États-Unis. À cette fin, le secteur des entreprises de chaque pays est subdivisé en un secteur des entreprises non constituées en sociétés et un secteur des sociétés, pour chacun desquels sont produites des estimations de la productivité du travail.

    La productivité du secteur des entreprises non constituées en sociétés relativement à celle du secteur des sociétés est nettement plus faible au Canada qu'aux États-Unis. Par conséquent, si l'on retranche le secteur des entreprises non constituées en sociétés des estimations calculées pour le secteur des entreprises de chaque pays et que l'on compare uniquement les secteurs des sociétés des deux pays, la différence de niveau de productivité entre le Canada et les États-Unis diminue.

    Le secteur des entreprises non constituées en sociétés comprend les entreprises individuelles ainsi que les sociétés de personnes. La présente étude a aussi pour objectif d'examiner l'effet isolé des entreprises individuelles sur l'écart de productivité entre le Canada et les États-Unis. La ressemblance entre les entreprises individuelles des deux pays est plus prononcée que celles entre les sociétés de personnes, ces dernières étant beaucoup plus grandes aux États Unis qu'au Canada.

    Quand les entreprises individuelles sont soustraites des estimations pour le secteur des entreprises de chaque pays (ce qui permet de comparer ces entreprises individuelles au reste du secteur des entreprises, qui comprend les sociétés de personnes et le secteur des sociétés), la différence de productivité du travail entre le Canada et les États-Unis diminue aussi, mais environ deux fois moins que quand on soustrait les entreprises individuelles ainsi que les sociétés de personnes.

    En 1998, la productivité plus faible du secteur des entreprises non constituées en sociétés (entreprises individuelles et sociétés de personnes) expliquait presque entièrement l'écart de productivité entre le Canada et les États-Unis. Depuis, la productivité du secteur des sociétés a diminué au Canada comparativement aux États-Unis et le secteur des entreprises non constituées en sociétés n'est plus entièrement à l'origine de l'écart.

    Date de diffusion : 2011-07-28

  • Articles et rapports : 11F0027M2010060
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, nous cherchions à savoir si ce sont les synergies ou la discipline de gestion qui opère différemment sur les grandes et les petites usines pour influer sur la probabilité qu'ait lieu des fusions. Les résultats indiquent que les caractéristiques qui fournissent le genre de synergies sur lequel s'appuient les changements de propriété sont des facteurs importants donnant lieu à des changements de propriété d'usine dans la plupart des catégories de taille. Cependant, l'importance de l'effet varie selon la catégorie de taille d'usine, les synergies étant plus importantes dans les usines de grande taille.

    Les usines sous contrôle étranger sont plus susceptibles de faire l'objet d'une prise de contrôle dans toutes les catégories de taille. En outre, les taux effectifs de changement de contrôle diffèrent beaucoup plus dans les catégories de petites tailles que de grandes tailles d'usine. Comparativement aux usines sous contrôle canadien, les usines de multinationales contiennent, dans les catégories de petite taille, une quantité relativement plus importante de capital incorporel du type qui en fait des moyens intéressants de transmission de nouvelles connaissances par la voie d'une prise de contrôle.

    Date de diffusion : 2010-02-25

  • Articles et rapports : 11-010-X20070059639
    Géographie : Canada
    Description :

    L'industrie de l'automobile est au premier plan de la mondialisation. Des fabricants étrangers transfèrent leur production en Amérique du Nord après avoir connu du succès sur le plan des ventes. Dans cet article, l'auteur examine comment le Canada a réussi à attirer de nouvelles usines et si celles-ci ont un comportement différent en ce qui concerne l'achat local de pièces et le commerce international.

    Date de diffusion : 2007-05-17
Références (1)

Références (1) ((1 résultat))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 2503
    Description : L'objet de la Loi sur les déclarations des personnes morales est de recueillir des renseignements sur les finances et la propriété des sociétés qui exercent des activités au Canada. Cette information sert à évaluer la portée et l'effet du contrôle des sociétés canadiennes par des non-résidents.
Date de modification :