Bases de sondage et couverture

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre

Résultats

Tout (63)

Tout (63) (0 à 10 de 63 résultats)

  • Stats en bref : 11-629-X2016003
    Description :

    Apprenez comment l’équipe de la Gestion de portefeuille d’entreprises appuie certaines des plus grandes entreprises du Canada.

    Date de diffusion : 2016-06-02

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X201700014708
    Description :

    Le programme de bases de sondage pour les enquêtes auprès des ménages (BSEM) de Statistique Canada fournit différents produits qui peuvent être utilisés seuls ou en combinaison afin d’améliorer la conception d’enquêtes au niveau de l’échantillonnage, de la collecte et du traitement et ce, selon le modèle traditionnel dans lequel on contacte un ménage. Alors que les enquêtes migrent toujours vers cet ensemble de produits de base, le programme de BSEM commence à planifier les changements qui seront requis à l’infrastructure, à l’organisation et aux liens avec d’autres sources de données de Statistique Canada afin de permettre l’évolution vers une utilisation accrue d’une multitude de sources de données administratives en tant qu’intrants au programme des statistiques sociales. La présentation fournira d’abord un aperçu du programme courant de BSEM. Elle identifiera ensuite les concepts de base qui devront être mis en œuvre dans le but d’augmenter le potentiel de couplage des enregistrements et se conclura en présentant la recherche stratégique qui sera menée d’ici au recensement de 2021.

    Date de diffusion : 2016-03-24

  • Articles et rapports : 12-001-X201500114149
    Description :

    L’article décrit un cadre généralisé de calcul des probabilités d’inclusion optimales dans divers contextes d’enquête dans lesquels il est requis de diffuser des estimations d’enquête d’une précision préétablie pour de multiples variables et domaines d’intérêt. Le cadre permet de définir des plans de sondage stratifiés classiques ou incomplets. Les probabilités d’inclusion optimales sont obtenues en minimisant les coûts au moyen d’un algorithme qui garantit l’établissement de bornes pour les erreurs d’échantillonnage au niveau du domaine, en supposant que les variables d’appartenance au domaine sont disponibles dans la base de sondage. Les variables cibles sont inconnues, mais peuvent être prédites au moyen de modèles de superpopulation appropriés. L’algorithme tient compte correctement de l’incertitude de ces modèles. Certaines expériences basées sur des données réelles montrent les propriétés empiriques de l’algorithme.

    Date de diffusion : 2015-06-29

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 98-303-X
    Description :

    Le Rapport technique sur la couverture présentera l'erreur incluse dans les données du recensement provenant des personnes omises (non dénombrées) ou des personnes dénombrées plus d’une fois par le Recensement de 2011. L’erreur de couverture de la population est parmi les types d'erreurs les plus importantes, car elle a une incidence, non seulement sur l'exactitude des chiffres de population, mais également sur l'exactitude de tous les résultats des données du recensement décrivant les caractéristiques de l'univers de la population.

    Date de diffusion : 2015-04-14

  • Articles et rapports : 12-001-X201400214128
    Description :

    Les utilisateurs et les fournisseurs de statistiques officielles, ainsi que ceux qui en assurent le financement, veulent des estimations « plus vastes, plus approfondies, plus rapides, de meilleure qualité et moins coûteuses » (selon Tim Holt, ancien chef de l’Office for National Statistics du Royaume-Uni), attributs auxquels j’ajouterais « plus pertinentes » et « moins fastidieuses ». Depuis la Deuxième Guerre mondiale, nous dépendons dans une large mesure des enquêtes sur échantillon probabiliste - celles-ci étant très bonnes dans les faits - pour atteindre ces objectifs pour les estimations dans de nombreux domaines, y compris le revenu des ménages et le chômage, l’état de santé autodéclaré, l’emploi du temps, les victimes d’actes criminels, l’activité des entreprises, les flux de produits, les dépenses des consommateurs et des entreprises, etc. Par suite des taux de plus en plus faibles de réponse totale et partielle et des preuves d’erreur de déclaration, nous avons réagi de nombreuses façons, y compris en utilisant des modes d’enquête multiples, des méthodes de pondération et d’imputation plus raffinées, l’échantillonnage adaptable, des essais cognitifs des questions d’enquête et d’autres méthodes pour maintenir la qualité des données. Dans le cas des statistiques sur le secteur des entreprises, afin de réduire le fardeau et les coûts, nous avons cessé depuis longtemps de recourir uniquement à des enquêtes pour produire les estimations nécessaires, mais jusqu’à présent, nous ne l’avons pas fait pour les enquêtes auprès des ménages, du moins pas aux États-Unis. Je soutiens que nous pouvons et que nous devons passer du paradigme de production des meilleures estimations possible à partir d’une enquête à la production des meilleures estimations possible pour répondre aux besoins des utilisateurs, à partir de sources de données multiples. Ces sources comprennent les dossiers administratifs et, de plus en plus, des données sur les transactions et des données en ligne. Je me sers de deux exemples - ceux du revenu des ménages et des installations de plomberie - pour illustrer ma thèse. Je propose des moyens d’inculquer une culture de la statistique officielle dont l’objectif est d’aboutir à des statistiques pertinentes, à jour, exactes et peu coûteuses, et qui traite les enquêtes, de même que les autres sources de données, comme des moyens d’atteindre cet objectif.

    Date de diffusion : 2014-12-19

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X201300014269
    Description :

    L’Étude sur le surdénombrement du recensement (ESR) est une étude essentielle de mesure postcensitaire de la couverture. Son principal objectif est de produire des estimations du nombre de personnes dénombrées de façon erronée, selon la province et le territoire, et d’examiner les caractéristiques des personnes dénombrées plus d’une fois, afin de déterminer les raisons possibles de ces erreurs. L’ESR est fondée sur l’échantillonnage et l’examen manuel de groupes d’enregistrements reliés, qui sont le résultat d’un couplage de la base de données des réponses du recensement et d’une base administrative. Dans cette communication, nous décrivons la nouvelle méthodologie de l’ESR de 2011. De nombreuses améliorations ont été apportées à cette méthodologie, y compris une plus grande utilisation du couplage d’enregistrements probabiliste, l’estimation de paramètres de couplage au moyen d’un algorithme espérance-maximisation (EM), et l’utilisation efficace de données sur les ménages pour déceler davantage de cas de surdénombrement.

    Date de diffusion : 2014-10-31

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 12-001-X201100211608
    Description :

    Les plans de sondage et les estimateurs des enquêtes à base de sondage unique utilisés à l'heure actuelle par les organismes gouvernementaux américains ont été élaborés en réponse à des problèmes pratiques. Les programmes d'enquêtes-ménages fédéraux doivent faire face aujourd'hui à la diminution des taux de réponse et de la couverture des bases de sondage, à la hausse des coûts de collecte des données et à l'accroissement de la demande de statistiques pour des petits domaines. Les enquêtes à bases de sondage multiples, dans lesquelles des échantillons indépendants sont tirés de bases de sondage distinctes, peuvent être utilisées en vue de relever certains de ces défis. La combinaison d'une liste et d'une base de sondage aréolaire ou l'utilisation de deux bases de sondage pour échantillonner les ménages ayant une ligne de téléphone fixe et ceux ayant une ligne de téléphone mobile en sont des exemples. Nous passons en revue les estimateurs ponctuels et les ajustements de la pondération qui peuvent être utilisés pour analyser les données d'enquête à bases de sondage multiples au moyen de logiciels standard et nous résumons la construction des poids de rééchantillonnage pour l'estimation de la variance. Étant donné leur complexité croissante, les enquêtes à bases de sondage multiples obligent à résoudre des difficultés qui ne se posent pas dans le cas des enquêtes à base de sondage simple. Nous étudions le biais dû à l'erreur de classification dans les enquêtes à bases de sondage multiples et proposons une méthode pour corriger ce biais quand les probabilités d'erreur de classification sont connues. Enfin, nous discutons des travaux de recherche nécessaires en ce qui concerne les erreurs non dues à l'échantillonnage dans les enquêtes à bases de sondage multiples.

    Date de diffusion : 2011-12-21

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 87-542-X2011001
    Géographie : Canada
    Description :

    Le premier document de la série est le Cadre conceptuel pour les statistiques de la culture 2011, une révision du Cadre canadien pour les statistiques culturelles 2004.

    Le cadre conceptuel fournit une définition statistique officielle de la culture et décrit un ensemble de domaines culturels pouvant être utilisés pour mesurer la culture, à partir de l'étape de la création jusqu'à celle de l'utilisation.

    Date de diffusion : 2011-10-24

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 87-542-X2011002
    Géographie : Canada
    Description :

    La deuxième publication de cette série est un document d'accompagnement du Cadre conceptuel pour les statistiques de la culture 2011, une révision du Cadre canadien pour les statistiques culturelles 2004.

    Le guide met en correspondance le Cadre canadien pour les statistiques de la culture 2011 et les systèmes de classification type suivants, utilisés par Statistique Canada : le Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN) 2007, le Système de classification des produits de l'Amérique du Nord (SCPAN) - Canada (version provisoire 0.1), la Classification nationale des professions pour statistiques (CNP-S) 2006 et la Classification des programmes d'enseignement (CPE), Canada, 2000.

    Il renferme des explications, des définitions et des exemples de la façon dont les codes de classification sont mis en correspondance avec le cadre conceptuel. Il contient également une série de tableaux qui contiennent des codes, par système de classification, ce qui aide à illustrer les domaines et sous-domaines du cadre et met en évidence les codes dont la mise en correspondance avec le cadre se fait moins bien.

    Date de diffusion : 2011-10-24

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 87-542-X
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette série le Cadre canadien pour les statistiques de la culture 2011, remplace le Cadre canadien pour les statistiques culturelles 2004 (produit no 81-595-MIF2004021 au catalogue).

    Le premier document de la série est le cadre conceptuel, qui fournit une définition de la culture, de ses critères d'inclusion et des domaines et sous-domaines qui la composent. Le deuxième document est un guide de classification qui met en correspondance le cadre conceptuel et certains systèmes de classification type. Son objectif est de favoriser l'adoption d'une approche normalisée de la mesure de la culture au Canada.

    Date de diffusion : 2011-10-24
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (50)

Analyses (50) (0 à 10 de 50 résultats)

  • Stats en bref : 11-629-X2016003
    Description :

    Apprenez comment l’équipe de la Gestion de portefeuille d’entreprises appuie certaines des plus grandes entreprises du Canada.

    Date de diffusion : 2016-06-02

  • Articles et rapports : 12-001-X201500114149
    Description :

    L’article décrit un cadre généralisé de calcul des probabilités d’inclusion optimales dans divers contextes d’enquête dans lesquels il est requis de diffuser des estimations d’enquête d’une précision préétablie pour de multiples variables et domaines d’intérêt. Le cadre permet de définir des plans de sondage stratifiés classiques ou incomplets. Les probabilités d’inclusion optimales sont obtenues en minimisant les coûts au moyen d’un algorithme qui garantit l’établissement de bornes pour les erreurs d’échantillonnage au niveau du domaine, en supposant que les variables d’appartenance au domaine sont disponibles dans la base de sondage. Les variables cibles sont inconnues, mais peuvent être prédites au moyen de modèles de superpopulation appropriés. L’algorithme tient compte correctement de l’incertitude de ces modèles. Certaines expériences basées sur des données réelles montrent les propriétés empiriques de l’algorithme.

    Date de diffusion : 2015-06-29

  • Articles et rapports : 12-001-X201400214128
    Description :

    Les utilisateurs et les fournisseurs de statistiques officielles, ainsi que ceux qui en assurent le financement, veulent des estimations « plus vastes, plus approfondies, plus rapides, de meilleure qualité et moins coûteuses » (selon Tim Holt, ancien chef de l’Office for National Statistics du Royaume-Uni), attributs auxquels j’ajouterais « plus pertinentes » et « moins fastidieuses ». Depuis la Deuxième Guerre mondiale, nous dépendons dans une large mesure des enquêtes sur échantillon probabiliste - celles-ci étant très bonnes dans les faits - pour atteindre ces objectifs pour les estimations dans de nombreux domaines, y compris le revenu des ménages et le chômage, l’état de santé autodéclaré, l’emploi du temps, les victimes d’actes criminels, l’activité des entreprises, les flux de produits, les dépenses des consommateurs et des entreprises, etc. Par suite des taux de plus en plus faibles de réponse totale et partielle et des preuves d’erreur de déclaration, nous avons réagi de nombreuses façons, y compris en utilisant des modes d’enquête multiples, des méthodes de pondération et d’imputation plus raffinées, l’échantillonnage adaptable, des essais cognitifs des questions d’enquête et d’autres méthodes pour maintenir la qualité des données. Dans le cas des statistiques sur le secteur des entreprises, afin de réduire le fardeau et les coûts, nous avons cessé depuis longtemps de recourir uniquement à des enquêtes pour produire les estimations nécessaires, mais jusqu’à présent, nous ne l’avons pas fait pour les enquêtes auprès des ménages, du moins pas aux États-Unis. Je soutiens que nous pouvons et que nous devons passer du paradigme de production des meilleures estimations possible à partir d’une enquête à la production des meilleures estimations possible pour répondre aux besoins des utilisateurs, à partir de sources de données multiples. Ces sources comprennent les dossiers administratifs et, de plus en plus, des données sur les transactions et des données en ligne. Je me sers de deux exemples - ceux du revenu des ménages et des installations de plomberie - pour illustrer ma thèse. Je propose des moyens d’inculquer une culture de la statistique officielle dont l’objectif est d’aboutir à des statistiques pertinentes, à jour, exactes et peu coûteuses, et qui traite les enquêtes, de même que les autres sources de données, comme des moyens d’atteindre cet objectif.

    Date de diffusion : 2014-12-19

  • Articles et rapports : 12-001-X201100111443
    Description :

    Les enquêtes téléphoniques à base de sondage double deviennent fréquentes aux États-Unis en raison de l'incomplétude de la liste de numéros de téléphone fixe causée par l'adoption progressive du téléphone mobile. Le présent article traite des erreurs non dues à l'échantillonnage dans les enquêtes téléphoniques à base de sondage double. Alors que la plupart des publications sur les bases de sondage doubles ne tiennent pas compte des erreurs non dues à l'échantillonnage, nous constatons que ces dernières peuvent, dans certaines conditions, causer des biais importants dans les enquêtes téléphoniques à base de sondage double. Nous examinons en particulier les biais dus à la non-réponse et à l'erreur de mesure dans ces enquêtes. En vue de réduire le biais résultant de ces erreurs, nous proposons des méthodes d'échantillonnage à base de sondage double et de pondération. Nous montrons que le facteur de composition utilisé pour combiner les estimations provenant de deux bases de sondage joue un rôle important dans la réduction du biais de non-réponse.

    Date de diffusion : 2011-06-29

  • Articles et rapports : 11-522-X200800010972
    Description :

    Contexte : L'évaluation de la couverture du fichier obtenu par couplage de données administratives recueillies régulièrement par les hôpitaux et de données d'enquête est une importante étape préalable aux analyses fondées sur ce fichier couplé. Données et méthodes : Afin d'évaluer la couverture du couplage des données du cycle 1.1 de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) aux données sur les hospitalisations (Information-santé orientée vers la personne, ou ISOP), le nombre de personnes admises à l'hôpital selon l'ISOP a été comparé à l'estimation pondérée obtenue pour les répondants à l'ESCC dont les données ont pu être couplées à celles de l'ISOP. Les écarts entre le chiffre selon l'ISOP et les estimations d'après les données couplées et pondérées de l'ESCC révèlent un échec du couplage ou un sous-dénombrement. Résultats : Selon l'ISOP, 1 572 343 personnes (hors Québec) âgées de 12 ans et plus ont été hospitalisées de septembre 2000 à la fin de novembre 2001. Les estimations fondées sur les données couplées de l'ESCC, rajustées pour tenir compte du consentement au couplage et de la vraisemblance du numéro d'assurance-maladie, sont inférieures de 7,7 % à ce chiffre. Les taux de couverture des hommes et des femmes sont comparables. Les taux provinciaux ne diffèrent pas de ceux observés pour le reste du Canada, mais des différences se dégagent pour les territoires. Les taux de couverture sont significativement plus faibles pour les personnes de 75 ans et plus que pour celles de 12 à 74 ans.

    Date de diffusion : 2009-12-03

  • Articles et rapports : 11-522-X200800010979
    Description :

    Avant 2006, il fallait compter sur le personnel sur le terrain pour livrer les questionnaires du Recensement de la population à tous les logements du Canada. En 2006, on a établi une base de sondage des adresses couvrant presque 70 % des logements du pays et ces questionnaires ont été livrés par Postes Canada. Pour le Recensement de 2011, Statistique Canada prévoit élargir cette base de sondage afin d'envoyer les questionnaires par la poste à quelque 80 % à 85 % des logements. L'envoi des questionnaires du recensement par la poste soulève un certain nombre d'enjeux : s'assurer que les questionnaires renvoyés sont comptabilisés dans le bon secteur, mettre à jour la base de sondage des adresses au fur et à mesure des ajouts et déterminer les secteurs où il n'est pas indiqué de poster les questionnaires. Les modifications apportées à la méthode de mise à jour de la base de sondage pour 2011, notamment la décision d'utiliser des données purement administratives dans la mesure du possible et d'effectuer des mises à jour sur le terrain uniquement lorsque cela s'avère nécessaire, comportent de nouveaux défis pour la tenue du Recensement de 2011.

    Date de diffusion : 2009-12-03

  • Articles et rapports : 11-522-X200600110420
    Description :

    La plupart des grands organismes de recherche par sondage américains et canadiens n'utilisent pas les numéros de téléphone sans fil lorsqu'ils effectuent des enquêtes à composition aléatoire auprès des ménages. Dans le présent article, nous présentons les estimations les plus à jour disponibles de l'importance et des caractéristiques démographiques des utilisateurs de la téléphonie sans fil uniquement produites par le National Center for Health Statistics des États-Unis et par Statistique Canada. Puis, nous présentons des données sur la santé et l'accès aux services de santé des adultes n'utilisant que la téléphonie sans fil provenant de la National Health Interview Survey réalisée aux États-Unis, et nous examinons le risque de biais de couverture lorsque les études sur la santé s'appuient sur des données provenant d'enquêtes à composition aléatoire n'incluant pas les numéros de téléphone sans fil.

    Date de diffusion : 2008-03-17

  • Articles et rapports : 12-001-X200700210497
    Description :

    Les défauts de couverture sont estimés et analysés pour le recensement de la population de l'an 2000 en Suisse. La composante de sous-couverture est estimée sur la base d'un échantillon indépendant du recensement et d'un appariement avec le recensement. La composante de sur-couverture est estimée sur la base d'un échantillon tiré dans la liste du recensement et d'un appariement avec le reste du recensement. Les composantes de sur- et sous-couverture sont ensuite combinées pour obtenir une estimation de la couverture nette résultante. Cette estimation est basée sur un modèle de capture-recapture, nommé système dual, combiné avec un modèle synthétique. Les estimateurs sont calculés pour la population entière et différents sous-groupes, avec une variance estimée par un jackknife stratifié. Les analyses de couverture sont complétées par une étude des appariements entre l'échantillon indépendant et le recensement afin de déterminer les erreurs de mesure et de localisation potentielles dans les données du recensement.

    Date de diffusion : 2008-01-03

  • Articles et rapports : 11-522-X20050019449
    Description :

    La littérature portant sur la théorie de l'estimation à base multiple se concentre sur les bases doubles et ne se préoccupe que rarement du problème pratique important de l'estimation de la variance. En utilisant une approche de multiplicité, nous proposons un estimateur à base simple et à pondération fixe pour les enquêtes à base multiple.

    Date de diffusion : 2007-03-02

  • Articles et rapports : 11-522-X20050019452
    Description :

    Le remaniement du Registre des entreprises des Pays Bas a été entrepris pour des raisons techniques. Les principaux changements dans le nouveau registre sont l'utilisation du nouveau Registre de base des entreprises des Pays Bas comme source pour les unités légales et locales, l'ajout d'unités administratives et un nouvel algorithme automatisé pour établir la base statistique d'après des sources administratives.

    Date de diffusion : 2007-03-02
Références (18)

Références (18) (0 à 10 de 18 résultats)

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X201700014708
    Description :

    Le programme de bases de sondage pour les enquêtes auprès des ménages (BSEM) de Statistique Canada fournit différents produits qui peuvent être utilisés seuls ou en combinaison afin d’améliorer la conception d’enquêtes au niveau de l’échantillonnage, de la collecte et du traitement et ce, selon le modèle traditionnel dans lequel on contacte un ménage. Alors que les enquêtes migrent toujours vers cet ensemble de produits de base, le programme de BSEM commence à planifier les changements qui seront requis à l’infrastructure, à l’organisation et aux liens avec d’autres sources de données de Statistique Canada afin de permettre l’évolution vers une utilisation accrue d’une multitude de sources de données administratives en tant qu’intrants au programme des statistiques sociales. La présentation fournira d’abord un aperçu du programme courant de BSEM. Elle identifiera ensuite les concepts de base qui devront être mis en œuvre dans le but d’augmenter le potentiel de couplage des enregistrements et se conclura en présentant la recherche stratégique qui sera menée d’ici au recensement de 2021.

    Date de diffusion : 2016-03-24

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 98-303-X
    Description :

    Le Rapport technique sur la couverture présentera l'erreur incluse dans les données du recensement provenant des personnes omises (non dénombrées) ou des personnes dénombrées plus d’une fois par le Recensement de 2011. L’erreur de couverture de la population est parmi les types d'erreurs les plus importantes, car elle a une incidence, non seulement sur l'exactitude des chiffres de population, mais également sur l'exactitude de tous les résultats des données du recensement décrivant les caractéristiques de l'univers de la population.

    Date de diffusion : 2015-04-14

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X201300014269
    Description :

    L’Étude sur le surdénombrement du recensement (ESR) est une étude essentielle de mesure postcensitaire de la couverture. Son principal objectif est de produire des estimations du nombre de personnes dénombrées de façon erronée, selon la province et le territoire, et d’examiner les caractéristiques des personnes dénombrées plus d’une fois, afin de déterminer les raisons possibles de ces erreurs. L’ESR est fondée sur l’échantillonnage et l’examen manuel de groupes d’enregistrements reliés, qui sont le résultat d’un couplage de la base de données des réponses du recensement et d’une base administrative. Dans cette communication, nous décrivons la nouvelle méthodologie de l’ESR de 2011. De nombreuses améliorations ont été apportées à cette méthodologie, y compris une plus grande utilisation du couplage d’enregistrements probabiliste, l’estimation de paramètres de couplage au moyen d’un algorithme espérance-maximisation (EM), et l’utilisation efficace de données sur les ménages pour déceler davantage de cas de surdénombrement.

    Date de diffusion : 2014-10-31

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 12-001-X201100211608
    Description :

    Les plans de sondage et les estimateurs des enquêtes à base de sondage unique utilisés à l'heure actuelle par les organismes gouvernementaux américains ont été élaborés en réponse à des problèmes pratiques. Les programmes d'enquêtes-ménages fédéraux doivent faire face aujourd'hui à la diminution des taux de réponse et de la couverture des bases de sondage, à la hausse des coûts de collecte des données et à l'accroissement de la demande de statistiques pour des petits domaines. Les enquêtes à bases de sondage multiples, dans lesquelles des échantillons indépendants sont tirés de bases de sondage distinctes, peuvent être utilisées en vue de relever certains de ces défis. La combinaison d'une liste et d'une base de sondage aréolaire ou l'utilisation de deux bases de sondage pour échantillonner les ménages ayant une ligne de téléphone fixe et ceux ayant une ligne de téléphone mobile en sont des exemples. Nous passons en revue les estimateurs ponctuels et les ajustements de la pondération qui peuvent être utilisés pour analyser les données d'enquête à bases de sondage multiples au moyen de logiciels standard et nous résumons la construction des poids de rééchantillonnage pour l'estimation de la variance. Étant donné leur complexité croissante, les enquêtes à bases de sondage multiples obligent à résoudre des difficultés qui ne se posent pas dans le cas des enquêtes à base de sondage simple. Nous étudions le biais dû à l'erreur de classification dans les enquêtes à bases de sondage multiples et proposons une méthode pour corriger ce biais quand les probabilités d'erreur de classification sont connues. Enfin, nous discutons des travaux de recherche nécessaires en ce qui concerne les erreurs non dues à l'échantillonnage dans les enquêtes à bases de sondage multiples.

    Date de diffusion : 2011-12-21

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 87-542-X2011001
    Géographie : Canada
    Description :

    Le premier document de la série est le Cadre conceptuel pour les statistiques de la culture 2011, une révision du Cadre canadien pour les statistiques culturelles 2004.

    Le cadre conceptuel fournit une définition statistique officielle de la culture et décrit un ensemble de domaines culturels pouvant être utilisés pour mesurer la culture, à partir de l'étape de la création jusqu'à celle de l'utilisation.

    Date de diffusion : 2011-10-24

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 87-542-X2011002
    Géographie : Canada
    Description :

    La deuxième publication de cette série est un document d'accompagnement du Cadre conceptuel pour les statistiques de la culture 2011, une révision du Cadre canadien pour les statistiques culturelles 2004.

    Le guide met en correspondance le Cadre canadien pour les statistiques de la culture 2011 et les systèmes de classification type suivants, utilisés par Statistique Canada : le Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN) 2007, le Système de classification des produits de l'Amérique du Nord (SCPAN) - Canada (version provisoire 0.1), la Classification nationale des professions pour statistiques (CNP-S) 2006 et la Classification des programmes d'enseignement (CPE), Canada, 2000.

    Il renferme des explications, des définitions et des exemples de la façon dont les codes de classification sont mis en correspondance avec le cadre conceptuel. Il contient également une série de tableaux qui contiennent des codes, par système de classification, ce qui aide à illustrer les domaines et sous-domaines du cadre et met en évidence les codes dont la mise en correspondance avec le cadre se fait moins bien.

    Date de diffusion : 2011-10-24

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 87-542-X
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette série le Cadre canadien pour les statistiques de la culture 2011, remplace le Cadre canadien pour les statistiques culturelles 2004 (produit no 81-595-MIF2004021 au catalogue).

    Le premier document de la série est le cadre conceptuel, qui fournit une définition de la culture, de ses critères d'inclusion et des domaines et sous-domaines qui la composent. Le deuxième document est un guide de classification qui met en correspondance le cadre conceptuel et certains systèmes de classification type. Son objectif est de favoriser l'adoption d'une approche normalisée de la mesure de la culture au Canada.

    Date de diffusion : 2011-10-24

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 92-567-X
    Description :

    Le Rapport technique sur la couverture présentera l'erreur incluse dans les données du recensement provenant des personnes manquées par le Recensement de 2006 ou des personnes dénombrées par erreur. Les erreurs de couverture de la population sont parmi les types d'erreurs les plus importants car ils ont incidence, non seulement sur l'exactitude des chiffres de population, mais également sur l'exactitude de tous les résultats des données du recensement décrivant les caractéristiques de l'univers de la population.

    Date de diffusion : 2010-03-25

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 12-001-X200700210492
    Description :

    Les sondages à bases multiples ont été proposés au départ pour favoriser la réduction des coûts dans un contexte d'optimalité. Alors que les sondages de populations spéciales, rares et difficiles à échantillonner prennent de l'importance, il arrive souvent, en pratique, que l'on ne dispose pas d'une liste unique des unités de la population comme base de sondage. Récemment, des plans de sondage à bases multiples ont été proposés dans la littérature afin d'accroître la couverture de la population, d'améliorer les taux de réponse et de saisir les différences et les sous groupes. Diverses approches de l'estimation d'après des bases de sondage multiples ont été présentées, toutes fondées sur la partition virtuelle de l'ensemble de bases de sondage chevauchantes disponibles en domaines disjoints. Par conséquent, la classification correcte des unités d'échantillonnage dans les domaines est requise pour les applications pratiques. Dans le présent article, nous proposons un estimateur pour bases de sondage multiples fondé sur une approche de multiplicité. Les estimateurs fondés sur la multiplicité requièrent moins d'information sur l'appartenance d'une unité à un domaine et ne sont donc pas sensibles aux erreurs de classification. En outre, l'estimateur proposé est analytiquement simple, si bien qu'il est facile à appliquer et que sa variance est donnée exactement. Nous présentons aussi les résultats empiriques d'une grande étude par simulation conçue pour comparer l'estimateur fondé sur la multiplicité aux principaux estimateurs concurrents.

    Date de diffusion : 2008-01-03

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 92-394-X
    Description :

    Ce rapport décrit les erreurs de couverture qui se sont produites lorsque des personnes, des ménages, des logements ou des familles ont été oubliés ou dénombrés par erreur lors du recensement. Plusieurs études ont été réalisées après le recensement de 2001 en vue de produire des estimations du sous-dénombrement et du surdénombrement brut, de même que du sous-dénombrement net. Ce rapport présente les résultats de l'Étude sur la classification des logements, de l'Étude de la contre-vérification des dossiers, de l'Étude par appariement automatisé et de l'Étude sur les logements collectifs. On y décrit l'univers du recensement, l'erreur de couverture et les procédures de collecte et de traitement du recensement pouvant entraîner une erreur de couverture, puis on donne des estimations du sous-dénombrement net selon certaines caractéristiques démographiques. Le rapport technique présente ensuite les méthodes et les résultats de chacune des études de couverture, de même que les estimations d'erreur de couverture après qu'on ait décrit la manière dont les diverses études ont été combinées. Enfin, un aperçu chronologique met une touche finale au rapport.

    Date de diffusion : 2004-11-25
Date de modification :