Assurance de la qualité

Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (239)

Tout (239) (170 à 180 de 239 résultats)

  • Articles et rapports : 11F0019M2001166
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude est consacrée à une évaluation de deux problèmes que peut poser la déclaration des prestations d'assurance-emploi (a.-e.) et d'aide sociale (a.s.) dans le cadre de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) : a) la sous-déclaration du nombre mensuel de prestataires et b) une tendance à déclarer incorrectement avoir reçu des prestations toute une année, tandis qu'en fait on peut n'en avoir touché que certains mois, ce qui mène à des pointes artificielles au niveau du nombre de débuts en janvier et de cessations en décembre des périodes de prestations (l'effet de troncature). Les résultats de notre analyse montrent que :

    1) Le taux de sous-déclaration des prestations d'a.-e. dans le cadre de l'EDTR est d'environ 15 %. Même s'il varie suivant le mois (de 0 % à 30 %), ce taux est assez stable d'une année à une autre.

    (2) Il y a des pointes importantes au niveau du nombre de débuts en janvier et de cessations en décembre des périodes de prestations d'a.-e. Les pointes au niveau du nombre de débuts en janvier des périodes de telles prestations semblent cependant représenter un phénomène réel, plutôt qu'un problème de troncature. Elles reflètent étroitement la courbe de répartition de l'établissement des nouvelles périodes de prestations d'a.-e. (dont le nombre augmente considérablement en janvier à la suite de la baisse de l'emploi après le sommet atteint pendant le congé de Noël par la demande de main-d'oeuvre). Il n'y a pas de statistiques correspondantes pour les cessations des périodes d'a.-e. qui permettraient d'évaluer la nature des pointes de décembre.

    (3) Le taux de sous-déclaration des prestations d'a.s. dans le cadre de l'EDTR, énormément supérieur au taux de sous-déclaration des prestations d'a.-e., est d'environ 50 %. Il chute à 20 % à 30 % approximativement, si nous supposons que les gens qui ont reçu des prestations d'a.s., mais qui n'ont pas déclaré durant quels mois ils en ont touché, ont reçu de telles prestations toute l'année.

    (4) Il y a des pointes importantes au niveau du nombre de débuts en janvier et de cessations en décembre des périodes de prestations d'a.s. Comme dans le cas de l'a.-e., ces pointes au niveau de l'a.s. pourraient refléter un phénomène réel. Après tout, les débuts et les cessations des périodes de prestations d'a.s. sont influencés par les conditions du marché du travail de la même façon que le sont les débuts et les cessations des périodes de prestations d'a.-e. Les pointes au niveau de l'a.s. sont cependant beaucoup plus importantes qu'au niveau de l'a.-e., ce qui accroît la probabilité qu'elles soient dues, tout au moins en partie, à un effet de troncature.

    Date de diffusion : 2001-09-11

  • Articles et rapports : 12-001-X20000025534
    Description :

    Les auteurs ont surtout cherché à vérifier la validité des estimations MLCA (analyse markovienne de structure latente) de l'erreur de classification de la population active et à évaluer la possibilité que ce type d'analyse remplace les méthodes traditionnelles d'évaluation de la qualité des données.

    Date de diffusion : 2001-02-28

  • Articles et rapports : 11F0019M2000144
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans le présent document, nous réexaminons les tendances au niveau des faibles revenus dans les familles canadiennes avec des enfants en tirant profit des progrès récents au niveau de la mesure de l'intensité des faibles revenus. Nous axons notre attention en particulier sur l'indice de Sen-Shorrocks-Thon (SST) et sur son élaboration par Osberg et Xu. L'intensité des faibles revenus a diminué dans les années 80 mais a augmenté dans les années 90. La diminution des gains a exercé des pressions à la hausse sur les niveaux de faible revenu pendant une grande partie de la période. Les transferts plus élevés ont plus que compensé ces pressions dans les années 80 et ont continué à absorber une part importante de l'augmentation jusqu'en 1993. En comparaison, l'augmentation de l'intensité des faibles revenus après 1993 reflétait les réductions des prestations d'a.-c. et d'aide sociale qui n'ont pas été compensées par une augmentation des gains d'emploi, au moins jusqu'en 1996, la dernière année utilisée dans le présent document.

    L'un des principaux buts du document est méthodologique. Nous comparons des résultats établis à l'aide de l'indice de SST à des résultats produits au moyen du taux de faible revenu, mieux connu, la mesure habituellement utilisée pour l'indexation des tendances au niveau des faibles revenus. Le taux de faible revenu est enchâssé dans l'indice de SST, mais contrairement à cet indice, incorpore uniquement des renseignements partiels sur la distribution des faibles revenus. Par conséquent, le taux de faible revenu est généralement incapable de déceler les changements que nous décrivons, ce qui vaut en plus indépendamment du choix du seuil de faible revenu. Comparativement à la mesure de l'intensité des faibles revenus, le taux est aussi relativement insensible aux changements au niveau des paiements de transfert et des gains d'emploi.

    Date de diffusion : 2000-03-30

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19990015638
    Description :

    Le symposium de 1999 porte sur les techniques et les méthodes servant à combiner des données de sources différentes et sur l'analyse des ensembles de données qui en résultent. Dans le cadre de la présente communication, nous montrons qu'il est utile d'adopter une telle approche d'intégration pour s'attaquer à un problème statistique complexe. Le problème en soi se décrit facilement - il s'agit de la façon de se rapprocher le plus possible d'un recensement parfait et surtout de la façon d'obtenir des dénombrements de recensement qui soient complets. De façon générale, le sous-dénombrement est évalué dans le cadre d'une enquête post-censitaire (EPC) menée après le recensement. Au Royaume-Uni en 1991, l'EPC n'a pas réussi à cerner entièrement le sous-dénombrement, ce qui fait que l'on a dû se servir de méthodes démographiques pour évaluer l'étendue du sous-dénombrement. Les problèmes que l'approche conventionnelle de l'EPC a posés en 1991 ont donné lieu à un projet de recherche conjoint entre l'Office for National Statistics et le département de la statistique sociale de l'University of Southampton qui visait à élaborer une méthode qui permette de mener un recensement avec résultats finals au Royaume-Uni en 2001. Autrement dit, le sous-dénombrement sera pris en compte non seulement aux niveaux supérieurs de totalisation, mais aussi aux niveaux inférieurs auxquels les tableaux de recensement sont produits. Ainsi, tous les résultats de recensement seront cohérents à l'interne et leurs totalisations seront cohérentes avec les estimations nationales de la population. Cette méthode s'appuie sur l'intégration de renseignements tirés d'un certain nombre de sources de données en vue de constituer le recensement avec résultats finals.

    Date de diffusion : 2000-03-02

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19990015640
    Description :

    Les auteurs décrivent comment SN se prépare à entrer dans l'ère nouvelle de la production de statistiques déclenchée par les progès technologiques. Le décloisonnement du traitement des données est une caractéristique fondamentale du virage vers cette ère nouvelle. Les auteurs expliquent comment les nouveaux outils techniques et méthodologiques influenceront les processus et leur organisation. Ils insistent tout spécialement sur la cohérence du contenu des statistiques et de leur présentation aux utilisateurs qui est l'un des avantages les plus importants qu'offrent ces nouveaux outils, mais aussi l'un des plus grands défis à relever.

    Date de diffusion : 2000-03-02

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19990015644
    Description :

    Une des façons d'enrichir les données d'enquête est de les compléter avec des données recueillies directement auprès des répondants et celles tirées de systèmes administratifs. Cette pratique permet notamment de recueillir des données auxquelles on n'aurait pas accès autrement, d'obtenir des données de meilleure qualité à l'égard de certains éléments que les répondants ne peuvent peut-être pas fournir avec précision (ou ne peuvent pas fournir du tout), de réduire le fardeau pour les répondants et de maximiser l'utilité des données comprises dans les systèmes administratifs. Compte tenu de son lien direct avec les données administratives, l'ensemble de données obtenu au moyen de ces techniques peut constituer un excellent outil de travail pour analyser et évaluer certaines politiques. Toutefois, les méthodes utilisées pour regrouper efficacement les données provenant de diverses sources posent un certain nombre de défis que les partis concernées doivent relever. Il s'agit notamment de la protection des renseignements personnels, du couplage des données, de la qualité des données, de l'estimation et de la diffusion.

    Date de diffusion : 2000-03-02

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19990015648
    Description :

    On estime les paramètres d'un modèle stochastique des carrières au sein de la population active tenant compte de la répartition des périodes corrélées d'emploi, de chômage (avec et sans recherche d'emploi) et de non appartenance à la population active. Aucune source unique de données n'est complètement satisfaisante si l'on veut que le modèle refléte les tendances infra-annuelles de l'emploi, ainsi que la progression vers l'âge de la retraite. Par contre, on peut calculer une approximation d'après plusieurs sources de données distinctes.

    Date de diffusion : 2000-03-02

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19990015652
    Description :

    Objectif: Recueillir, coupler, évaluer et diffuser des données sur les professions et la mortalité en vue de crééer un système de dépistage des maladies et lésions professionnelles dans le but ultime de réduire ou de prévenir le risque excédentaire chez les travailleurs et les membres de la population en général.

    Date de diffusion : 2000-03-02

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19990015656
    Description :

    Les études de séries chronologiques montrent qu'il existe une association entre la concentration des polluants atmosphériques, d'une part, et la morbidité et la mortalité, d'autre part. En général, ces études sont réalisées dans une seule ville, en appliquant diverses méthodes. Les critiques concernant ces études ont trait à la validité des ensembles de données utilisés et aux méthodes statistiques qui leur sont appliquées, ainsi qu'au manque de cohérence des résultats des études menées dans des villes différentes et même des nouvelles analyses indépendantes des données d'une ville particulière. Dans le présent article, nous examinons certaines des méthodes statistiques utilisées pour analyser un sous-ensemble de données nationales sur la pollution atmosphérique, la mortalité et les conditions météorologiques recueillies durant la National Morbidity and Mortality Air Pollution Study (NMMAPS).

    Date de diffusion : 2000-03-02

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19990015658
    Description :

    Le radon, qui est un gaz dont la présence est observée naturellement dans la plupart des maisons, est un facteur de risque confirmé pour le cancer du poumon chez les humains. Le National Research Council des États-Unis (1999) vient de terminer une évaluation approfondie du risque pour la santé de l'exposition résidentielle au radon, tout en élaborant des modèles de projection du risque de cancer pulmonaire dû au radon pour l'ensemble de la population. Cette analyse indique que le radon joue possiblement un rôle dans l'étiologie de 10-15 % des cas de cancer du poumon aux États-Unis, bien que ces estimations comportent une part appréciable d'incertitude. Les auteurs présentent une analyse partielle de l'incertidude et de la variabilité des estimations du risque de cancer pulmonaire dû à l'exposition résidentielle au radon, aux États-Unis, à l'aide d'un cadre général d'analyse de l'incertitude et de la variabilité établi antérieurement par ces mêmes auteurs. Plus particulièrement, il est question des estimations de l'excès de risque relatif (EFF) par âge et du risque relatif à vie (RRV), qui varient tous deux considérablement d'une personne à l'autre.

    Date de diffusion : 2000-03-02
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (161)

Analyses (161) (0 à 10 de 161 résultats)

  • Revues et périodiques : 75F0002M
    Description :

    Cette série comprend de la documentation détaillée sur revenu, notamment les problèmes de conception, l'évaluation qualitative des données et les recherches préliminaires.

    Date de diffusion : 2019-07-18

  • Articles et rapports : 13-604-M2019001
    Description :

    Cette documentation donne un aperçu d’une première étape vers un programme plus complet d’estimations des répartitions annuelles pour le secteur des ménages dans les comptes macroéconomiques canadiens. Elle présente également la méthodologie utilisée pour élaborer, dans les CERSM, des répartitions du patrimoine pour le secteur des ménages des comptes du bilan national (CBN) pour les années de référence 2010 à 2018.

    Date de diffusion : 2019-03-27

  • Articles et rapports : 13-604-M2018087
    Description :

    Statistique Canada publie régulièrement des indicateurs macroéconomiques sur les actifs, les passifs et la valeur nette des ménages dans le cadre des comptes du bilan national (CBN) trimestriels. Ces comptes correspondent aux plus récentes normes internationales et constituent la source des estimations du patrimoine national pour tous les secteurs de l’économie, y compris les ménages, les institutions sans but lucratif, les administrations publiques et les sociétés, de même que la position du Canada en matière de richesse par rapport au reste du monde. Bien que les CBN fournissent des renseignements de grande qualité sur la position globale des ménages relativement aux autres secteurs économiques, ils ne possèdent pas la granularité requise pour comprendre les vulnérabilités de certains groupes particuliers et les conséquences qui en résultent sur le plan du bien-être économique et de la stabilité financière.

    Date de diffusion : 2018-03-22

  • Stats en bref : 11-001-X201711116381
    Description : Communiqué publié dans Le Quotidien – Bulletin de diffusion officielle de Statistique Canada
    Date de diffusion : 2017-04-21

  • Articles et rapports : 11-522-X201700014711
    Description :

    Après le Recensement de 2010, le U.S. Census Bureau a mené deux projets de recherche distincts, en vue d’apparier des données d’enquête et des bases de données. Dans le cadre d’une étude, on a procédé à un appariement avec la base de données du tiers Accurint, et dans un autre cas, avec les fichiers du National Change of Address (NCOA) du U.S. Postal Service. Dans ces deux projets, nous avons évalué l’erreur de réponse dans les dates de déménagement déclarées en comparant les dates de déménagement autodéclarées et les enregistrements de la base de données. Nous avons fait face aux mêmes défis dans le cadre des deux projets. Le présent document aborde notre expérience de l’utilisation des « mégadonnées », en tant que source de comparaison pour les données d’enquête, ainsi que les leçons que nous avons apprises pour des projets futurs similaires à ceux que nous avons menés.

    Date de diffusion : 2016-03-24

  • Articles et rapports : 11-522-X201700014722
    Description :

    Le U.S. Census Bureau cherche des façons d’intégrer des données administratives dans les opérations des recensements décennaux et des enquêtes. Pour mener ces travaux, il est essentiel de comprendre la couverture de la population dans les dossiers administratifs. À partir de données administratives fédérales et de tiers couplées avec celles de l’American Community Survey (ACS), nous évaluons dans quelle mesure les dossiers administratifs fournissent des données sur les personnes nées à l’étranger dans l’ACS, et nous utilisons des techniques de régression logistique multinomiale pour évaluer les caractéristiques de celles qui figurent dans les dossiers administratifs par rapport à celles qui n’y figurent pas. Nous avons déterminé que, dans l’ensemble, les dossiers administratifs fournissent une bonne couverture des personnes nées à l’étranger dans notre échantillon pour lesquelles un appariement peut être déterminé. La probabilité de figurer dans les dossiers administratifs semble être liée aux processus d’assimilation des immigrants : la naturalisation, une meilleure connaissance de la langue anglaise, le niveau de scolarité, et un emploi à temps plein étant associés à une plus grande probabilité de figurer dans les dossiers administratifs. Ces résultats laissent supposer qu’au fur et à mesure que les immigrants s’adaptent à la société américaine et s’y intègrent, ils sont plus susceptibles de participer aux processus et aux programmes gouvernementaux et commerciaux pour lesquels nous incluons des données. Nous explorons ensuite la couverture des dossiers administratifs pour les deux groupes raciaux/ethniques les plus importants de notre échantillon, à savoir les personnes nées à l’étranger de race hispanique et de race asiatique unique non hispanique, en déterminant encore une fois que les caractéristiques liées à l’assimilation sont associées à une couverture des deux groupes dans les dossiers administratifs. Toutefois, nous observons que le contexte du quartier a des répercussions différentes sur les personnes d’origine hispanique et asiatique.

    Date de diffusion : 2016-03-24

  • Articles et rapports : 11-522-X201700014723
    Description :

    Le U.S. Census Bureau est à la recherche de façons d’utiliser les dossiers administratifs dans les opérations d’enquête et les opérations décennales afin de réduire les coûts et le fardeau des répondants, tout en préservant la qualité des données. Parmi les utilisations possibles des dossiers administratifs figure l’utilisation des données en l’absence de réponses sur la race et l’origine hispanique. Lorsque les dossiers administratifs fédéraux et de tiers sont compilés, les réponses concernant la race et l’origine hispanique ne sont pas toujours les mêmes pour la même personne dans les différentes sources de dossiers administratifs. Nous explorons différents ensembles de règles opérationnelles servant à attribuer une réponse pour la race et l’origine hispanique lorsque ces réponses diffèrent entre les sources. Nous décrivons aussi les caractéristiques des personnes dont les données sur la race et l’origine hispanique correspondent, ne correspondent pas et sont manquantes pour plusieurs variables démographiques, des ménages et contextuelles. Nous avons déterminé que les personnes appartenant à des minorités, et plus particulièrement les personnes d’origine hispanique, sont plus susceptibles d’avoir des réponses sur l’origine hispanique et la race qui ne correspondent pas dans les dossiers administratifs que dans le Recensement de 2010. Les Hispaniques sont moins susceptibles d’avoir des données manquantes sur l’origine hispanique, mais plus susceptibles d’avoir des données manquantes sur la race dans les dossiers administratifs. Les Asiatiques non hispaniques et les habitants des îles du Pacifique non hispaniques sont plus susceptibles d’avoir des données manquantes sur la race et l’origine hispanique dans les dossiers administratifs. Les personnes plus jeunes, les locataires, les personnes vivant dans des ménages de deux personnes ou plus, les personnes qui ont répondu au recensement dans le cadre de l’opération de suivi de la non-réponse ainsi que les personnes résidant dans des régions urbaines sont plus susceptibles d’avoir des réponses sur la race et l’origine ethnique qui ne correspondent pas.

    Date de diffusion : 2016-03-24

  • Articles et rapports : 11-522-X201700014724
    Description :

    À l’Institut national de santé publique du Québec, le Système intégré de surveillance des maladies chroniques du Québec (SISMACQ) est utilisé quotidiennement depuis environ quatre ans. Les bénéfices de ce système sont nombreux pour mesurer plus précisément l’ampleur des maladies, pour évaluer adéquatement l’utilisation des services de santé et pour identifier certains groupes à risque. Or, au fil des mois, divers problèmes sont apparus et ont nécessité une réflexion plus ou moins longue et élaborée. Des problèmes touchant différentes sphères d’activité, du jumelage à la qualité des données en passant par la coordination entre de multiples utilisateurs et le respect des obligations légales. Cette présentation a pour objet de décrire les principaux défis associés à l’utilisation des données du SISMACQ, ainsi que de présenter quelques pistes de solution. Sera notamment abordé le traitement de cinq sources de données qui proviennent non seulement de cinq sources différentes, mais dont l’utilité première n’est pas la surveillance des maladies chroniques. La qualité variable des données, autant entre fichiers qu’à l’intérieur d’un même fichier, sera aussi discutée. Certaines situations reliées à l’utilisation simultanée du système par plusieurs utilisateurs seront aussi exposées. Des exemples d’analyses sur de grands ensembles de données ayant causé des tracas seront donnés. Également, quelques défis entourant la divulgation et le respect des ententes légales seront brièvement évoqués.

    Date de diffusion : 2016-03-24

  • Articles et rapports : 11-522-X201700014743
    Description :

    Le couplage probabiliste est susceptible de donner des erreurs d’appariement telles que les faux positifs et les faux négatifs . Dans de nombreux cas, ces erreurs peuvent être mesurées fiablement par des vérifications manuelles, c’est-à-dire l’inspection visuelle d’un échantillon de paires d’enregistrements pour déterminer si elles sont appariées. Nous décrivons un cadre pour la bonne exécution de ces vérifications qui se fonde sur un échantillon probabiliste de paires, des vérifications indépendantes répétées de mêmes paires et une analyse de classes latentes pour tenir compte des erreurs de vérification manuelle.

    Date de diffusion : 2016-03-24

  • Articles et rapports : 11-522-X201700014758
    Description :

    "Plusieurs secteurs de compétence au Canada, y compris l’Ontario, utilisent dans leurs modèles de financement des données sur les soins de santé axées sur les patients. Ces initiatives peuvent influencer la qualité de ces données, tant de façon positive que négative, les personnes ayant tendance à accorder davantage d’attention aux données et à leur qualité lorsqu’elles servent à prendre des décisions financières. La formule de financement de l’Ontario utilise des données de plusieurs bases de données nationales hébergées par l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS). Ces bases de données fournissent des renseignements sur les activités et le statut clinique des patients pour un continuum de soins. Comme les modèles de financement peuvent influencer le comportement du codage, l’ICIS collabore avec le Ministère ontarien de la santé et des soins de longue durée, afin d’évaluer et de contrôler la qualité de ces données. L’ICIS utilise un logiciel de forage des données et des techniques de modélisation (qui sont souvent associées aux « mégadonnées »), afin de déceler les anomalies dans les données pour plusieurs facteurs. Les modèles déterminent les tendances de codage clinique « typiques » pour des groupes clés de patients (p. ex. les patients vus dans des unités de soins spéciaux ou renvoyés chez eux pour des soins à domicile), afin que des valeurs aberrantes puissent être déterminées, lorsque les patients ne s’inscrivent pas dans la tendance attendue. Une composante clé de la modélisation est la segmentation des données selon les caractéristiques du patient, du fournisseur et de l’hôpital, afin de tenir compte des différences principales dans la prestation des soins de santé et les populations de patients dans la province. L’analyse de l’ICIS a permis d’identifier plusieurs hôpitaux dont les pratiques de codage semblent changer ou être significativement différentes par rapport à celles de leur groupe de pairs. Des examens plus poussés sont requis pour comprendre pourquoi ces différences existent et pour élaborer des stratégies appropriées pour atténuer les variations. "

    Date de diffusion : 2016-03-24
Références (80)

Références (80) (60 à 70 de 80 résultats)

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19980015018
    Description :

    Dans la présente communication, nous décrivons une méthode pour le traitement de données longitudinales concernant des personnes qui font partie de plus d'une unité, à un niveau supérieur, et au sujet desquelles il manque des renseignements pour l'identification des unités auxquelles appartiennent ces personnes. Dans le domaine de l'éducation, par exemple, un élève peut être classé comme appartenant tour à tour à une école primaire et à une école secondaire en particulier, mais dans le cas de certains élèves, il se peut qu'on ne connaisse ni le nom de l'école primaire, ni celui de l'école secondaire. De manière analogue, dans le cadre d'une étude longitudinale, des élèves peuvent changer d'école ou de classe entre deux périodes et appartenir ainsi à plus d'une unité de niveau supérieur. La méthode utilisée pour modéliser ces structures est une généralisation d'un modèle à effets aléatoires et à niveaux multiples de recoupement.

    Date de diffusion : 1999-10-22

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19980015020
    Description :

    Fin 1993, Eurostat a pris la décision de lancer un panel communautaire de ménages. La première vague, réalisée en 1994 dans les douze pays de l'Union, a touché en France environ 7.300 ménages, comportant un peu plus de 14.000 adultes de 17 ans ou plus. Chaque individu devait alors être suivi et interrogé chaque année, même en cas de déménagement. Les individus disparaissant de l'échantillon présentent un profil particulier. Dans une première partie, nous présentons le schéma d'évolution de notre échantillon ainsi qu'une analyse des caractéristiques principales des non-répondants. Nous proposons ensuite deux modèles de correction de la non-réponse par catégories homogènes. Nous décrivons ensuite les distributions des poids longitudinaux obtenus selon les deux modèles, et des poids transversaux dérivés, calculés selon la méthode de partage des poids. Nous comparons enfin les valeurs de quelques indicateurs estimés à l'aide de l'un ou l'autre jeu de pondérations.

    Date de diffusion : 1999-10-22

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19980015021
    Description :

    Le U.S. Bureau of the Census a apporté des modifications importantes au plan de sondage de la Survey of Income and Program Participation (SIPP). Ces modifications importantes ont commencé à être appliquées au panel qui a débuté en 1996. Comme le plan de sondage révisé met l'accent sur les applications longitudinales plutôt que transversales, le Census Bureau s'est efforcé de comprendre et de résoudre le problème de biais dû à la lisière, qui est courant dans le cas des enquêtes longitudinales. Parallèlement au remaniement fondamental et administratif de l'enquête, le Census Bureau est en train d'améliorer les méthodes de traitement des données servant à produire les fichiers de microdonnées à grande diffusion. Les produits de données de chaque vague sont soumis à des vérifications et à des imputations longitudinales plutôt que transversales, avec transfert de données d'une vague précédente pour remplacer celles qui manquent dans la vague courante. Les produits de données longitudinales seront améliorés tant par le remaniement de l'enquête que par les nouvelles méthodes de traitement. Les méthodes simples d'imputation des données au cours du temps seront remplacées par des méthodes plus raffinées qui tendent à atténuer le problème du biais dû à la lisière. L'échantillon longitudinal sera agrandi de façon à inclure plus d'observations sur des personnes qui étaient des non-répondants durant une ou plusieurs vagues. On appliquera des poids longitudinaux aux fichiers pour soutenir l'analyse longitudinale axée sur les personnes pour les années civiles ou pour de plus longues périodes (jusqu'à quatre ans).

    Date de diffusion : 1999-10-22

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19980015022
    Description :

    La présente communication élargit et développe la méthode proposée par Pfeffermann, Skinner et Humphreys (1998) pour l'estimation de mouvements bruts en présence d'erreurs de classification. L'élément principal de la méthode en question est l'utilisation de renseignements complémentaires au niveau des individus, ce qui permet d'éviter de recourir à des données de validation pour l'estimation des taux d'erreur de classification. Les développements contenus dans la présente communication sont l'établissement de conditions permettant l'identification de modèles, une étude des caracéristiques de la qualité de l'ajustement d'un modèle et des modifications à la vraisemblance de l'échantillon afin de tenir compte des données manquantes et de l'échantillonnage informatif. Ces développements sont illustrés par une petite simulation fondée sur la méthode de Monte Carlo.

    Date de diffusion : 1999-10-22

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19980015023
    Description :

    L'étude de la mobilité sociale, par exemple entre situations sur le marché du travail ou entre niveaux de revenus, s'appuie souvent sur l'analyse de matrices de mobilité. Lorsqu'on compare ces matrices de transition, en vue d'évaluer les changements de comportements, on oublie souvent que les données sont issues d'une enquête par sondage, et qu'elles sont par conséquent affectées d'une variance d'échantillonnage. De même, on postule que les réponses collectées correspondent à la vraie valeur.

    Date de diffusion : 1999-10-22

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19980015024
    Description :

    Une étude longitudinale d'une cohorte d'élèves de l'école secondaire est menée dans une région de l'Italie depuis 1986 afin d'étudier la transition entre l'école et le marché du travail. Les renseignements ont été collectés à chaque étape au moyen d'un questionnaire envoyé par la poste et, à l'étape finale, au moyen d'une interview en salle de classe au cours de laquelle on a posé des questions rétrospectives portant sur l'ensemble de la période d'observation. Les flux bruts entre différents états discrets - toujours dans le système scolaire, sur le marché du travail mais inactif, sur le marché du travail et actif - peuvent ensuite être estimés à la fois à partir de donées prospectives et rétrospectives, et l'effet de mémoire peut être évalué. De plus, les conditions observées au moyen des deux techniques différentes peuvent être considérées comme deux indicateurs de la condition réelle non observable, ce qui nous amène à la spécification et à l'estimation d'un modèle de catégorie latente. Dans ce cadre de référence, une hypothèse de chaïne markovienne peut être introduite et évaluée de maniére à estimer les probabilités de transition entre les états, une fois ceux-ci corrigés ou les erreurs de classification. Puisque les renseignements collectés par la poste présentent une proportion importante de données manquantes sous forme de non-réponse d'unités, nous introduisons aussi la catégorie manquante dans le modèle applicable aux données prospectives.

    Date de diffusion : 1999-10-22

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19980015026
    Description :

    Le but de la présente étude est d'utiliser les données de panel de la Current Population Survey (CPS) pour examiner les effets de la non-réponse des unités. Étant donné que la plupart des non-répondants à la CPS sont des répondants durant au moins un mois de présence dans l'échantillon, on peut se servir des données relatives aux autres mois pour comparer les caractéristiques des personnes qui participent entièrement au panel avec les caractéristiques des non-répondants, ainsi que pour évaluer les méthodes de correction pour tenir compte de la non-réponse. Dans la présente communication, nous présentons des analyses fondées sur les données de panel de la CPS pour illustrer les effets de la non-réponse des unités. Après avoir apporté les corrections nécessaires pour tenir compte de l'absence de réponse, nous effectuons également des comparaisons visantà évaluer l'incidence de ces corrections. En outre, nous analysons la signification des constatations et les propositions de recherche ultérieure.

    Date de diffusion : 1999-10-22

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19980015027
    Description :

    La diffusion des résultats des enquêtes annuelles d'entreprise comporte immanquablement des statistiques en évolution. Comme l'univers économique est de plus en plus mouvant, une simple différence d'agrégats entre n-l et n ne suffit plus à décrire synthétiquement ce qui s'est passé. Le module de calcul d'évolution de la nouvelle génération d'EAE divise l'évolution en diverses composantes (naissances, cessations, changements de secteur), et détermine une évolution à champ constant en accordant une importance particulière aux restructurations. Les difficultés essentielles résident dans la détermination des sous-échantillons, la repondération, le recalage sur des évolutions calculables, et la prise en compte des restructurations.

    Date de diffusion : 1999-10-22

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19980015028
    Description :

    Nous abordons le problème de l'estimation des statistiques sur la dynamique du revenu calculées d'après les données d'enquêtes longitudinales complexes. En outre, nous comparons deux estimateurs (fondés sur le plan d'échantillonnage) de proportions longitudinales et de taux de transition, du point de vue de la variabilité, dans le cas de taux d'érosion élevé. Un des estimateurs est fondé sur des échantillons transversaux pour l'estimation des bornes de catégories de revenu à chaque période, ainsi que sur un échantillon longitudinal pour l'estimation des dénombrements longitudinaux. L'autre estimateur est entièrement fondé sur l'échantillon longitudinal pour l'estimation des bornes de catégories et pour les dénombrements longitudinaux. Nous établissons des estimateurs de variance par la linéarisation de Taylor, tant pour l'estimateur longitudinal que pour l'estimateur mixte, dans le cas où l'on présume qu'il n'y a aucun changement dans la population, et pour l'estimateur mixte, dans le cas où la population subit des changements.

    Date de diffusion : 1999-10-22

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19980015029
    Description :

    Dans le cas des enquêtes longitudinales, les sujets qui font partie de l'échantillon sont observés pendant plusieurs périodes. En général, cette caractéristique produit des observations dépendantes sur le même sujet, plus des corrélations ordinaires entre sujets résultant du plan d'échantillonnage. Nombre des travaux décrits dans la littérature portent surtout sur la modélisation de la moyenne marginale d'une réponse en fonction de covariables. Liang et Zeger (1986) se sont servis d'équations d'estimation généralisées nécessitant uniquement la spécification correcte de la moyenne marginale et ont obtenu les erreurs-types des estimations des paramètres de régression et les critères connexes du test de Wald, en supposant que les mesures répétées effectuées sur un sujet de l'échantillon présentent une structure de corrélation provisoire. Rotnitzky et Jewell (1990) ont développé des tests de quasi-résultat et des corrections de Rao-Scott aux tests de quasi-résultat provisoire dans le cadre de modèles marginaux. Ces méthodes sont asymptotiquement robustes en regard de la spécification erronée de la structure des corrélations propre à un sujet, mais supposent que les sujets de l'échantillon sont indépendants, ce qui n'est pas toujours vrai dans le cas de donneées d'enquêtes longitudinales complexes fondées sur un échantillonnage stratifié à plusieurs degrés. Nous proposons des tests de Wald et des tests de quasi-score asymptotiquement valides pour les données d'enquêtes longitudinales, fondés sur la méthode de linéarisation de Taylor et sur la méthode jackknife. Nous élaborons aussi d'autres tests, fondés sur les corrections apportées par Rao-Scott à des tests naïfs qui ne tiennent pas compte des caractéristiques du plan de sondage et sur les t de Bonferroni. Ces tests sont particulièrement utiles quand le nombre réel de degrés de liberté, ordinairement considéré comme égal au nombre total d'unités primaires dans l'échantillon (grappes) moins le nombre de strates, est petit.

    Date de diffusion : 1999-10-22
Date de modification :