Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (26)

Tout (26) (0 à 10 de 26 résultats)

  • Stats en bref : 89-28-0001201800100003
    Description :

    Le 1er juin, les États-Unis ont mis en place des tarifs supplémentaires relatifs à certains produits en acier et en aluminium. Ces tarifs s’ajoutent à ceux qui sont appliquées depuis avril 2017 sur les exportations de bois d’oeuvre canadien. Ce nouveau tableau montre les indicateurs économiques que Statistique Canada produit pour les industries touchées par les tarifs. Sont également incluses les autres industries pouvant être indirectement affectées par les tarifs (le charbon et l’industrie automobile). 

    Date de diffusion : 2019-12-04

  • Stats en bref : 11-627-M2018027
    Description :

    Cette infographie examine les prix de certains produits de consommation fabriqués au Canada et aux États-Unis, de juillet 2017 à juillet 2018.

    Date de diffusion : 2018-08-17

  • Stats en bref : 89-28-0001201800100001
    Description :

    Prix moyens de produits sélectionnés, dont certains sont cités en référence dans Contre-mesures en réponse aux tarifs injustifiés appliqués sur l'acier et l'aluminium provenant du Canada, du 1 juillet 2018. Les données sont fournies au niveau du Canada et des provinces. Les prix sont classifiés selon l'origine de fabrication et sont disponibles à partir du mois de référence de juin 2017.

    Date de diffusion : 2018-08-17

  • Visualisation des données : 71-607-X2018006
    Description :

    Cette application Web permet d’accéder aux données sur la production et le commerce international de l’aluminium et de l’acier. L'ensemble de graphiques et tableaux fournissent des données sur la production, les exportations et les importations de l’aluminium et de l’acier.

    Date de diffusion : 2018-06-06

  • Articles et rapports : 11F0027M2010063
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude examine la façon dont la libéralisation du commerce et les fluctuations des taux de change réels influent sur l'entrée et la sortie sur le marché d'exportation et sur la productivité au niveau de l'établissement. Elle s'appuie sur l'expérience des établissements manufacturiers canadiens au cours de trois périodes distinctes caractérisées par des taux différents de réduction tarifaire bilatérale et des mouvements différents des taux de change bilatéraux réels. Les profils d'entrée et de sortie en réponse à ces mouvements et les résultats sur le plan de la productivité diffèrent sensiblement entre ces trois périodes. Comme une bonne partie de la documentation récente, l'étude arrive à la conclusion qu'il y a autosélection des établissements qui sont présents sur les marchés d'exportation - les établissements qui ont une plus grande efficience ont aussi une probabilité plus élevée d'entrer sur les marchés d'exportation et une probabilité moindre d'en sortir. Le contraire se produit aussi : les entrants sur les marchés d'exportation améliorent leur productivité par rapport au groupe dont ils proviennent, tandis que les établissements qui demeurent sur les marchés d'exportation font mieux que les établissements comparables qui en sont sortis, ce qui appuie la thèse voulant que l'exportation stimule la productivité. Enfin, nous constatons que les conditions générales d'accès au marché, y compris les tendances des taux de change réels, influent significativement sur l'ampleur des gains de productivité provenant de la participation au marché d'exportation. En particulier, l'augmentation de la valeur du dollar canadien après 2002 a presque entièrement annulé les avantages sur le plan de la productivité dont auraient dû profiter les nouveaux participants au marché d'exportation.

    Date de diffusion : 2010-06-25

  • Articles et rapports : 11F0027M2010061
    Géographie : Canada
    Description :

    Nous examinons les effets simultanés des réductions tarifaires et des fluctuations des taux de change réels sur la disparition des usines dans les industries manufacturières canadiennes entre 1979 et 1996. Nous constatons que l'appréciation de la devise ainsi que les réductions tarifaires accroissent la probabilité qu'une usine disparaisse, mais que les réductions tarifaires ont un effet nettement plus prononcé. Corroborant les prévisions des modèles récents d'échanges internationaux tenant compte de l'hétérogénéité des entreprises, nous constatons aussi que les effets des réductions tarifaires et des fluctuations des taux de change sont hétérogènes, c'est-à-dire qu'ils varient selon l'usine et sont particulièrement prononcés parmi celles qui sont les moins efficaces. Nos résultats révèlent une hétérogénéité multidimensionnelle que les modèles actuels ne tenant compte que d'une hétérogénéité unidimensionnelle (différence d'efficacité entre les usines) ne peuvent expliquer entièrement. Il existe des différences significatives et importantes entre les exportateurs et les non exportateurs, ainsi qu'entre les usines sous contrôle canadien et celles sous contrôle étranger. Le taux d'échec des exportateurs et des usines sous contrôle étranger est nettement plus faible; toutefois, leur survie est plus sensible aux variations des tarifs et des taux de change réels, que l'on tienne compte ou non des différences de niveau d'efficacité.

    Date de diffusion : 2010-04-14

  • Articles et rapports : 11F0027M2008055
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document a trois objectifs principaux. Premièrement, il présente les tendances à long terme de l'impartition et de la délocalisation dans les diverses industries au Canada. Deuxièmement, il examine la relation entre la délocalisation et les changements aux structures des échanges au niveau de l'industrie. Il est axé sur deux moteurs importants qui, selon certains, alimentent les récentes tendances vers la délocalisation : la mondialisation et les changements technologiques liés aux technologies de l'information et des communications. Troisièmement, le document examine les répercussions économiques de la délocalisation en observant la relation entre l'ampleur de la délocalisation et la croissance de la productivité, le passage à des activités à grande valeur ajoutée et les changements aux marchés du travail.

    Date de diffusion : 2008-05-23

  • Articles et rapports : 11F0027M2008052
    Géographie : Canada
    Description :

    Au cours des trois dernières décennies, les obstacles tarifaires ont diminué de façon significative, ce qui a mené à une intégration plus grande des établissements de fabrication canadiens aux marchés mondiaux, et plus particulièrement le marché des États-Unis. On a accordé beaucoup d'attention aux effets de cette transition à l'échelle nationale, mais peu à la variation de ces effets d'une région à l'autre. Dans un pays de la taille d'un continent, il existe de bonnes raisons de croire que les effets du commerce varieront d'une région à l'autre. De façon plus particulière, l'emplacement a un effet significatif sur la taille des marchés auxquels les entreprises ont accès, et cela peut avoir des répercussions sur la mesure dans laquelle elles réorganisent leur production par suite de la diminution des obstacles tarifaires. À partir d'un fichier de microdonnées longitudinales sur les établissements de fabrication (1974 à 1999), la présente étude a pour but d'évaluer l'effet de l'accroissement du commerce entre les régions sur l'organisation de la production à l'intérieur des établissements. L'étude a permis de déterminer que des niveaux plus élevés d'intensité des exportations (exportations en proportion de la production) entre les régions comportent un lien positif avec des cycles de production plus longs, des établissements plus importants et une plus grande spécialisation des produits à l'intérieur de ces établissements. Ces effets sont les plus marqués en Ontario et au Québec, les deux provinces les mieux situées par rapport au marché des États-Unis.

    Date de diffusion : 2008-05-09

  • Articles et rapports : 11F0027M2008051
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude traite de l'incidence, sur la productivité manufacturière au Canada, de l'adoption de l'Accord de libre-échange (ALE) canado-américain. On y constate que les réductions tarifaires au Canada ont fait monter les taux de sortie des établissements non exportateurs modérément productifs, d'où un réaménagement des parts de marché au profit des établissements hautement productifs, ce qui aide à expliquer que la productivité globale ait augmenté là où ont diminué les tarifs au Canada. On y constate en outre que tous les gains de productivité dans les établissements par suite des réductions tarifaires aux États-Unis concerne les établissements exportateurs en général et les nouvelles entreprises exportatrices en particulier. On y démontre enfin que toute absence de variation de la production et toute élimination d'emplois à la suite de l'adoption de l'ALE n'intéressent que les établissements canadiens non exportateurs, alors que les établissements exportateurs acquièrent, eux, les gains procurés par cette entente.

    Date de diffusion : 2008-05-07

  • Stats en bref : 13-605-X20070019590
    Description :

    Cette note présente les informations et notes relatives au traitement dans les Comptes Nationaux, incluant la Balance des Paiements, des transactions résultant de l'accord sur le bois d'oeuvre résineux entre le Canada et les États-Unis qui fut signé en octobre 2006. À cause du caractère unique de ces transactions, cette note explique comment les fonds furent traités dans les divers comptes des comptes macro-économiques canadiens.

    Date de diffusion : 2007-03-01
Données (2)

Données (2) ((2 résultats))

  • Visualisation des données : 71-607-X2018006
    Description :

    Cette application Web permet d’accéder aux données sur la production et le commerce international de l’aluminium et de l’acier. L'ensemble de graphiques et tableaux fournissent des données sur la production, les exportations et les importations de l’aluminium et de l’acier.

    Date de diffusion : 2018-06-06

  • Tableau : 53-222-X19950006583
    Description :

    Ce document se divise en quatre sections. La première section traite des données utilisées pour l'analyse, et la deuxième présente un bref synopsis du rôle du transport routier dans l'économie canadienne. La troisième section contient un résumé des changements attribuables, au moins en partie, à la déréglementation. La quatrième section porte sur les changements qui se sont produits dans le secteur du camionnage en vertu de l'ALE et de l'ALÉNA.

    Date de diffusion : 1997-06-24
Analyses (24)

Analyses (24) (0 à 10 de 24 résultats)

  • Stats en bref : 89-28-0001201800100003
    Description :

    Le 1er juin, les États-Unis ont mis en place des tarifs supplémentaires relatifs à certains produits en acier et en aluminium. Ces tarifs s’ajoutent à ceux qui sont appliquées depuis avril 2017 sur les exportations de bois d’oeuvre canadien. Ce nouveau tableau montre les indicateurs économiques que Statistique Canada produit pour les industries touchées par les tarifs. Sont également incluses les autres industries pouvant être indirectement affectées par les tarifs (le charbon et l’industrie automobile). 

    Date de diffusion : 2019-12-04

  • Stats en bref : 11-627-M2018027
    Description :

    Cette infographie examine les prix de certains produits de consommation fabriqués au Canada et aux États-Unis, de juillet 2017 à juillet 2018.

    Date de diffusion : 2018-08-17

  • Stats en bref : 89-28-0001201800100001
    Description :

    Prix moyens de produits sélectionnés, dont certains sont cités en référence dans Contre-mesures en réponse aux tarifs injustifiés appliqués sur l'acier et l'aluminium provenant du Canada, du 1 juillet 2018. Les données sont fournies au niveau du Canada et des provinces. Les prix sont classifiés selon l'origine de fabrication et sont disponibles à partir du mois de référence de juin 2017.

    Date de diffusion : 2018-08-17

  • Articles et rapports : 11F0027M2010063
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude examine la façon dont la libéralisation du commerce et les fluctuations des taux de change réels influent sur l'entrée et la sortie sur le marché d'exportation et sur la productivité au niveau de l'établissement. Elle s'appuie sur l'expérience des établissements manufacturiers canadiens au cours de trois périodes distinctes caractérisées par des taux différents de réduction tarifaire bilatérale et des mouvements différents des taux de change bilatéraux réels. Les profils d'entrée et de sortie en réponse à ces mouvements et les résultats sur le plan de la productivité diffèrent sensiblement entre ces trois périodes. Comme une bonne partie de la documentation récente, l'étude arrive à la conclusion qu'il y a autosélection des établissements qui sont présents sur les marchés d'exportation - les établissements qui ont une plus grande efficience ont aussi une probabilité plus élevée d'entrer sur les marchés d'exportation et une probabilité moindre d'en sortir. Le contraire se produit aussi : les entrants sur les marchés d'exportation améliorent leur productivité par rapport au groupe dont ils proviennent, tandis que les établissements qui demeurent sur les marchés d'exportation font mieux que les établissements comparables qui en sont sortis, ce qui appuie la thèse voulant que l'exportation stimule la productivité. Enfin, nous constatons que les conditions générales d'accès au marché, y compris les tendances des taux de change réels, influent significativement sur l'ampleur des gains de productivité provenant de la participation au marché d'exportation. En particulier, l'augmentation de la valeur du dollar canadien après 2002 a presque entièrement annulé les avantages sur le plan de la productivité dont auraient dû profiter les nouveaux participants au marché d'exportation.

    Date de diffusion : 2010-06-25

  • Articles et rapports : 11F0027M2010061
    Géographie : Canada
    Description :

    Nous examinons les effets simultanés des réductions tarifaires et des fluctuations des taux de change réels sur la disparition des usines dans les industries manufacturières canadiennes entre 1979 et 1996. Nous constatons que l'appréciation de la devise ainsi que les réductions tarifaires accroissent la probabilité qu'une usine disparaisse, mais que les réductions tarifaires ont un effet nettement plus prononcé. Corroborant les prévisions des modèles récents d'échanges internationaux tenant compte de l'hétérogénéité des entreprises, nous constatons aussi que les effets des réductions tarifaires et des fluctuations des taux de change sont hétérogènes, c'est-à-dire qu'ils varient selon l'usine et sont particulièrement prononcés parmi celles qui sont les moins efficaces. Nos résultats révèlent une hétérogénéité multidimensionnelle que les modèles actuels ne tenant compte que d'une hétérogénéité unidimensionnelle (différence d'efficacité entre les usines) ne peuvent expliquer entièrement. Il existe des différences significatives et importantes entre les exportateurs et les non exportateurs, ainsi qu'entre les usines sous contrôle canadien et celles sous contrôle étranger. Le taux d'échec des exportateurs et des usines sous contrôle étranger est nettement plus faible; toutefois, leur survie est plus sensible aux variations des tarifs et des taux de change réels, que l'on tienne compte ou non des différences de niveau d'efficacité.

    Date de diffusion : 2010-04-14

  • Articles et rapports : 11F0027M2008055
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document a trois objectifs principaux. Premièrement, il présente les tendances à long terme de l'impartition et de la délocalisation dans les diverses industries au Canada. Deuxièmement, il examine la relation entre la délocalisation et les changements aux structures des échanges au niveau de l'industrie. Il est axé sur deux moteurs importants qui, selon certains, alimentent les récentes tendances vers la délocalisation : la mondialisation et les changements technologiques liés aux technologies de l'information et des communications. Troisièmement, le document examine les répercussions économiques de la délocalisation en observant la relation entre l'ampleur de la délocalisation et la croissance de la productivité, le passage à des activités à grande valeur ajoutée et les changements aux marchés du travail.

    Date de diffusion : 2008-05-23

  • Articles et rapports : 11F0027M2008052
    Géographie : Canada
    Description :

    Au cours des trois dernières décennies, les obstacles tarifaires ont diminué de façon significative, ce qui a mené à une intégration plus grande des établissements de fabrication canadiens aux marchés mondiaux, et plus particulièrement le marché des États-Unis. On a accordé beaucoup d'attention aux effets de cette transition à l'échelle nationale, mais peu à la variation de ces effets d'une région à l'autre. Dans un pays de la taille d'un continent, il existe de bonnes raisons de croire que les effets du commerce varieront d'une région à l'autre. De façon plus particulière, l'emplacement a un effet significatif sur la taille des marchés auxquels les entreprises ont accès, et cela peut avoir des répercussions sur la mesure dans laquelle elles réorganisent leur production par suite de la diminution des obstacles tarifaires. À partir d'un fichier de microdonnées longitudinales sur les établissements de fabrication (1974 à 1999), la présente étude a pour but d'évaluer l'effet de l'accroissement du commerce entre les régions sur l'organisation de la production à l'intérieur des établissements. L'étude a permis de déterminer que des niveaux plus élevés d'intensité des exportations (exportations en proportion de la production) entre les régions comportent un lien positif avec des cycles de production plus longs, des établissements plus importants et une plus grande spécialisation des produits à l'intérieur de ces établissements. Ces effets sont les plus marqués en Ontario et au Québec, les deux provinces les mieux situées par rapport au marché des États-Unis.

    Date de diffusion : 2008-05-09

  • Articles et rapports : 11F0027M2008051
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude traite de l'incidence, sur la productivité manufacturière au Canada, de l'adoption de l'Accord de libre-échange (ALE) canado-américain. On y constate que les réductions tarifaires au Canada ont fait monter les taux de sortie des établissements non exportateurs modérément productifs, d'où un réaménagement des parts de marché au profit des établissements hautement productifs, ce qui aide à expliquer que la productivité globale ait augmenté là où ont diminué les tarifs au Canada. On y constate en outre que tous les gains de productivité dans les établissements par suite des réductions tarifaires aux États-Unis concerne les établissements exportateurs en général et les nouvelles entreprises exportatrices en particulier. On y démontre enfin que toute absence de variation de la production et toute élimination d'emplois à la suite de l'adoption de l'ALE n'intéressent que les établissements canadiens non exportateurs, alors que les établissements exportateurs acquièrent, eux, les gains procurés par cette entente.

    Date de diffusion : 2008-05-07

  • Stats en bref : 13-605-X20070019590
    Description :

    Cette note présente les informations et notes relatives au traitement dans les Comptes Nationaux, incluant la Balance des Paiements, des transactions résultant de l'accord sur le bois d'oeuvre résineux entre le Canada et les États-Unis qui fut signé en octobre 2006. À cause du caractère unique de ces transactions, cette note explique comment les fonds furent traités dans les divers comptes des comptes macro-économiques canadiens.

    Date de diffusion : 2007-03-01

  • Articles et rapports : 11F0027M2006038
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude porte sur l'effet de la libéralisation des échanges sur la taille des usines, la durée des cycles de production et la diversification des produits. Nous élaborons tout d'abord un modèle du commerce de produits différenciés sous l'hypothèse d'usines multiproduits. Nous présentons ensuite des preuves empiriques à partir d'un grand panel d'usines de fabrication canadiennes et d'après leur expérience de l'Accord de libre échange entre le Canada et les États Unis (ALE) de 1989. Selon le modèle, les réductions tarifaires bilatérales réduisent la diversification des produits des usines exportatrices, augmentent la durée des cycles de production et ont un effet ambigu sur la taille de ces usines. En outre, elles réduisent la diversification des produits et la taille des usines non exportatrices mais n'ont pas d'effet sur la durée des cycles de production de ces usines. Les données empiriques sur les usines non exportatrices appuient le modèle de façon générale. Les données recueillies sur les usines exportatrices montrent que les établissements exportateurs réduisent la diversification des produits et augmentent la durée des cycles de production et la taille des usines, mais ces changements ne semblent pas être liés aux réductions tarifaires. Une fois entrées sur les marchés d'exportation, les usines réagissent à des forces autres que les réductions tarifaires. De nouvelles réductions tarifaires ont alors moins d'effet sur ces usines.

    Date de diffusion : 2006-05-19
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :