Recherche par mot-clé

Aide à l'ordre
entries

Résultats

Tout (39)

Tout (39) (0 à 10 de 39 résultats)

  • Tableau : 81-604-X
    Description :

    Ce rapport est un produit du Programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation (PIPCE). Il vise principalement à faciliter la comparaison des systèmes d'éducation des provinces et des territoires canadiens avec ceux des pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Le document présente une série d'indicateurs harmonisés aux définitions et aux méthodologies adoptées par l'OCDE dans Regards sur l'éducation. Les indicateurs aideront à la prise de décision et au développement de programmes dans le domaine de l'éducation.

    PIPCE est une initiative en cours du Conseil des statistiques canadiennes de l'éducation : un partenariat entre Statistique Canada et le Conseil des ministres de l'Éducation (Canada) visant à fournir un ensemble de mesures statistiques sur les systèmes d'éducation.

    Date de diffusion : 2018-12-11

  • Articles et rapports : 81-599-X2018013
    Description :

    Ce feuillet d’information brosse un portrait des jeunes Canadiens âgés de 25 à 29 ans qui n’étaient ni aux études, ni en emploi, ni en formation (NEET, de l’anglais « Not in Education or Employment or Training ») en 2017-2018. Il approfondit les différences hommes-femmes, l’effet du plus haut niveau de scolarité atteint de ces jeunes Canadiens ainsi que l’impact de la présence d’enfants au sein des ménages. Il offre également des comparaisons internationales et interprovinciales.

    Date de diffusion : 2018-10-10

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 81-582-G
    Description :

    Le présent manuel complète les tableaux du Programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation (PIPCE). Le manuel est un guide qui fournit une description générale de chaque indicateur et de ses composantes. Le PIPCE comprend cinq grands ensembles d'indicateurs : un portrait de la population d'âge scolaire; le financement des systèmes d'éducation; les études primaires et secondaires; les études postsecondaires; et les transitions et résultats.

    Le Programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation (PIPCE) est un projet conjoint de Statistique Canada et du Conseil des ministres de l'éducation, Canada.

    Date de diffusion : 2018-09-27

  • Tableau : 81-582-X
    Description :

    Le Programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation (PIPCE) fait appel à plusieurs sources pour renseigner sur la population d'âge scolaire, l'enseignement primaire, secondaire et postsecondaire, et à propos des transitions et des résultats sur le marché du travail.

    Les produits PIPCE incluent des tableaux, des feuillets d'information, des rapports et un manuel méthodologique. Ils présentent des indicateurs pour l'ensemble du Canada, les provinces, les territoires, de même que des comparaisons dans le temps et certaines comparaisons internationales.

    Le Programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation (PIPCE) est une initiative en cours du Conseil des statistiques canadiennes de l'éducation, qui est lui-même un partenariat entre Statistique Canada et le Conseil des ministres de l'Éducation (Canada), visant à fournir un ensemble de mesures statistiques sur les systèmes d'éducation au Canada.

    Date de diffusion : 2018-09-27

  • Stats en bref : 81-599-X2018012
    Description :

    Ce feuillet d'information explore l'éducation et la situation sur le marché du travail des jeunes Canadiens âgés de 15 à 19 ans. Dans ce document, on peut lire que :

    La proportion des Canadiens âgés de 15 à 19 ans qui ne sont ni en emploi, ni aux études, ni en formation (NEET) a diminué au fil du temps.

    De façon générale, les pays qui ont de bas taux NEET pour ce groupe d'âge ont tendance à avoir un âge typique d'obtention du diplôme d'études secondaires élevé.

    Le groupe des jeunes âgés de 15 à 19 ans est hétérogène, les jeunes Canadiens âgés de 15 et de 16 ans étant beaucoup plus susceptibles d'être aux études, et les jeunes les plus âgés de ce groupe commençant leur première transition aux études postsecondaires ou vers le marché de l'emploi.

    En 2016, peu de variations provinciales en ce qui concerne les taux NEET étaient significatives sur le plan statistique.

    Date de diffusion : 2018-02-22

  • Microdonnées à grande diffusion : 81M0011X
    Description :

    Cette enquête vise à déterminer dans quelle mesure les personnes ayant obtenu leur diplôme d'études postsecondaires ont réussi à se trouver un emploi par la suite, le lien entre le programme d'études du diplômé et son emploi subséquent, la satisfaction des diplômés à l'égard de leur emploi et de leurs perspectives de carrière, les taux de sous-emploi et de chômage, le type d'emploi obtenu par rapport aux possibilités de carrière et aux qualifications exigées, et l'incidence des études postsecondaires sur la réussite professionnelle. Cette information vise les responsables de l'élaboration de politiques, les chercheurs, les éducateurs, les employeurs et les jeunes adultes intéressés à l'éducation postsecondaire et à la transition de l'école au travail pour les diplômés des écoles de métiers et de la formation professionnelle, des collèges et des universités.

    Date de diffusion : 2015-01-12

  • Articles et rapports : 75-004-M2013001
    Géographie : Canada
    Description :

    À la suite d'un ralentissement économique, les jeunes travailleurs peuvent avoir du mal à s'imposer sur le marché du travail. Combien de jeunes travailleurs éprouvent de l'instabilité d'emploi, et pourquoi? Cette étude fournit certaines réponses en développant une définition statistique de l'instabilité d'emploi, et en identifiant quelles caractéristiques sont plus susceptibles d'êtres liées à l'instabilité d'emploi chez les jeunes travailleurs de 16 à 29 ans qui ne sont pas aux études.

    Date de diffusion : 2013-02-08

  • Articles et rapports : 81-595-M2010087
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport traite du lien entre les cheminements scolaires et la situation sur le marché du travail des répondants aux cinq cycles de l'Enquête auprès des jeunes en transition (la cohorte B de l'EJET). Les cheminements scolaires sont répartis selon trois grands critères : 1) pas d'études postsecondaires, 2) passage direct aux études postsecondaires et 3) passage indirect aux études postsecondaires. Les données du cycle 5 de l'EJET, recueillies lorsque les jeunes étaient âgés de 26 à 28 ans, permettent de mener un examen relativement complet des résultats sur le marché du travail au moment où la hausse des taux de participation aux études postsecondaires au Canada a reporté l'entrée de nombreux jeunes adultes sur le marché du travail. Le présent rapport examine deux résultats sur le marché du travail, soit l'emploi pendant toute l'année et les gains annuels, à deux moments différents : de un à deux ans, puis de cinq à six ans après l'achèvement ou l'interruption des études à temps plein. Les résultats font ressortir l'influence positive des études universitaires sur la situation sur le marché du travail, surtout plusieurs années après la fin des études. De plus, certains résultats portent à croire que, plusieurs années après la fin des études, les diplômés universitaires qui ont reporté leur passage aux études postsecondaires sont plus susceptibles d'être occupés que leurs homologues qui ne l'ont pas fait.

    Date de diffusion : 2010-12-17

  • Revues et périodiques : 81-590-X
    Géographie : Canada
    Description :

    Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) a pour objet d'évaluer régulièrement, au moyen d'un test international commun, les résultats obtenus par les jeunes de 15 ans dans trois grands domaines, à savoir la compréhension de l'écrit (lecture), la culture mathématique et la culture scientifique.

    Les renseignements recueillis dans le cadre du PISA permettent d'effectuer une analyse comparative approfondie du niveau de compétence des élèves qui achèvent leur scolarité obligatoire. Le PISA permet également d'étudier la variation des compétences entre différents groupes socioéconomiques ainsi que les facteurs qui influent sur le niveau et la répartition des compétences à l'échelle nationale et internationale.

    Le PISA est un effort collectif des pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Au Canada, le PISA est administré collectivement par le Conseil des ministres de l'Éducation (Canada), Ressources humaines et Développement des compétences Canada et Statistique Canada.

    Le PISA sera repris à tous les trois ans. Le premier cycle, de l'an 2000, portait principalement sur la compréhension de l'écrit, les deux autres aspects étant traités comme des domaines secondaires. Le sujet principal change à la culture mathématique en 2003, à la culture scientifique en 2006, et reviendra à la compréhension de l'écrit en 2009.

    Ces rapports résument les résultats des évaluations du PISA du rendement des élèves au niveau provincial, et comparent le rendement des élèves canadiens à celui des jeunes des autres pays.

    Date de diffusion : 2010-12-07

  • Articles et rapports : 81-595-M2009075
    Géographie : Canada
    Description :

    L'analyse du présent rapport repose sur des données de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET), qui a été mise sur pied par Ressources humaines et Développement social Canada et Statistique Canada. Il s'agit d'une enquête longitudinale au cours de laquelle on recueille des données détaillées sur les cheminements scolaire et professionnel d'un échantillon de jeunes Canadiens qui étaient âgés entre 18 et 20 ans en 1999. On a demandé aux répondants de fournir une gamme de renseignements sur leurs études et leurs expériences sur le marché du travail ainsi que des caractéristiques personnelles. On les a interviewés cinq fois depuis la mise sur pied de l'Enquête, soit en 2000, 2002, 2004, 2006 et 2008. Le présent rapport utilise des données de ces cinq entrevues pour décrire où en étaient ces jeunes dans leur cheminement en décembre 2007, alors qu'ils étaient âgés entre 26 et 28 ans.

    Date de diffusion : 2009-07-09
Données (5)

Données (5) ((5 résultats))

  • Tableau : 81-604-X
    Description :

    Ce rapport est un produit du Programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation (PIPCE). Il vise principalement à faciliter la comparaison des systèmes d'éducation des provinces et des territoires canadiens avec ceux des pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Le document présente une série d'indicateurs harmonisés aux définitions et aux méthodologies adoptées par l'OCDE dans Regards sur l'éducation. Les indicateurs aideront à la prise de décision et au développement de programmes dans le domaine de l'éducation.

    PIPCE est une initiative en cours du Conseil des statistiques canadiennes de l'éducation : un partenariat entre Statistique Canada et le Conseil des ministres de l'Éducation (Canada) visant à fournir un ensemble de mesures statistiques sur les systèmes d'éducation.

    Date de diffusion : 2018-12-11

  • Tableau : 81-582-X
    Description :

    Le Programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation (PIPCE) fait appel à plusieurs sources pour renseigner sur la population d'âge scolaire, l'enseignement primaire, secondaire et postsecondaire, et à propos des transitions et des résultats sur le marché du travail.

    Les produits PIPCE incluent des tableaux, des feuillets d'information, des rapports et un manuel méthodologique. Ils présentent des indicateurs pour l'ensemble du Canada, les provinces, les territoires, de même que des comparaisons dans le temps et certaines comparaisons internationales.

    Le Programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation (PIPCE) est une initiative en cours du Conseil des statistiques canadiennes de l'éducation, qui est lui-même un partenariat entre Statistique Canada et le Conseil des ministres de l'Éducation (Canada), visant à fournir un ensemble de mesures statistiques sur les systèmes d'éducation au Canada.

    Date de diffusion : 2018-09-27

  • Microdonnées à grande diffusion : 81M0011X
    Description :

    Cette enquête vise à déterminer dans quelle mesure les personnes ayant obtenu leur diplôme d'études postsecondaires ont réussi à se trouver un emploi par la suite, le lien entre le programme d'études du diplômé et son emploi subséquent, la satisfaction des diplômés à l'égard de leur emploi et de leurs perspectives de carrière, les taux de sous-emploi et de chômage, le type d'emploi obtenu par rapport aux possibilités de carrière et aux qualifications exigées, et l'incidence des études postsecondaires sur la réussite professionnelle. Cette information vise les responsables de l'élaboration de politiques, les chercheurs, les éducateurs, les employeurs et les jeunes adultes intéressés à l'éducation postsecondaire et à la transition de l'école au travail pour les diplômés des écoles de métiers et de la formation professionnelle, des collèges et des universités.

    Date de diffusion : 2015-01-12

  • Tableau : 81-590-X2004001
    Géographie : Canada
    Description :

    Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) est un effort collectif des pays membres de l'OCDE qui a pour objet d'évaluer régulièrement, au moyen d'un test international commun, les résultats obtenus par les jeunes de 15 ans dans trois grands domaines, à savoir la compréhension de l'écrit (lecture), la culture mathématique et la culture scientifique.

    Le présent rapport résume les résultats de l'évaluation, menée dans le cadre du PISA 2003, du rendement des élèves en mathématiques, en lecture, en sciences et en résolution de problèmes au niveau provincial, et compare le rendement des élèves canadiens à celui des jeunes des autres pays. Le PISA 2003 portait principalement sur les mathématiques.

    Quarante-et-un pays, dont les 30 pays membres de l'OCDE et 11 pays non-membres de l'OCDE, ont participé au PISA 2003. Au Canada, environ 28 000 élèves âgés de 15 ans et fréquentant plus de 1 000 écoles y ont participé.

    Date de diffusion : 2004-12-20

  • Tableau : 81-590-X2000001
    Géographie : Canada
    Description :

    Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) est un effort collectif des pays membres de l'OCDE qui a pour objet d'évaluer régulièrement, au moyen d'un test international commun, les résultats obtenus par les jeunes de 15 ans dans trois grands domaines, à savoir la compréhension de l'écrit (lecture), la culture mathématique et la culture scientifique.

    Ce rapport présent les résultats préliminaires du Canada, des provinces canadiens et de certains pays du cycle de l'an 2000 du PISA. PISA 2000 portait principalement sur la compréhension de l'écrit, les deux autres aspects étant traités comme des domaines secondaires.

    Le rapport présent également des résultats de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET), une enquête longitudinale canadienne visant à examiner les profils des grandes transitions que vivent les jeunes, notamment celles ayant trait à la scolarité, à la formation et au travail, et les facteurs qui influencent ces transitions.

    Trente-deux pays ont participé au PISA 2000. Au Canada, environ 30 000 élèves âgés de 15 ans sélectionnés dans plus de 1 000 écoles ont participé.

    Date de diffusion : 2002-01-03
Analyses (30)

Analyses (30) (0 à 10 de 30 résultats)

  • Articles et rapports : 81-599-X2018013
    Description :

    Ce feuillet d’information brosse un portrait des jeunes Canadiens âgés de 25 à 29 ans qui n’étaient ni aux études, ni en emploi, ni en formation (NEET, de l’anglais « Not in Education or Employment or Training ») en 2017-2018. Il approfondit les différences hommes-femmes, l’effet du plus haut niveau de scolarité atteint de ces jeunes Canadiens ainsi que l’impact de la présence d’enfants au sein des ménages. Il offre également des comparaisons internationales et interprovinciales.

    Date de diffusion : 2018-10-10

  • Stats en bref : 81-599-X2018012
    Description :

    Ce feuillet d'information explore l'éducation et la situation sur le marché du travail des jeunes Canadiens âgés de 15 à 19 ans. Dans ce document, on peut lire que :

    La proportion des Canadiens âgés de 15 à 19 ans qui ne sont ni en emploi, ni aux études, ni en formation (NEET) a diminué au fil du temps.

    De façon générale, les pays qui ont de bas taux NEET pour ce groupe d'âge ont tendance à avoir un âge typique d'obtention du diplôme d'études secondaires élevé.

    Le groupe des jeunes âgés de 15 à 19 ans est hétérogène, les jeunes Canadiens âgés de 15 et de 16 ans étant beaucoup plus susceptibles d'être aux études, et les jeunes les plus âgés de ce groupe commençant leur première transition aux études postsecondaires ou vers le marché de l'emploi.

    En 2016, peu de variations provinciales en ce qui concerne les taux NEET étaient significatives sur le plan statistique.

    Date de diffusion : 2018-02-22

  • Articles et rapports : 75-004-M2013001
    Géographie : Canada
    Description :

    À la suite d'un ralentissement économique, les jeunes travailleurs peuvent avoir du mal à s'imposer sur le marché du travail. Combien de jeunes travailleurs éprouvent de l'instabilité d'emploi, et pourquoi? Cette étude fournit certaines réponses en développant une définition statistique de l'instabilité d'emploi, et en identifiant quelles caractéristiques sont plus susceptibles d'êtres liées à l'instabilité d'emploi chez les jeunes travailleurs de 16 à 29 ans qui ne sont pas aux études.

    Date de diffusion : 2013-02-08

  • Articles et rapports : 81-595-M2010087
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport traite du lien entre les cheminements scolaires et la situation sur le marché du travail des répondants aux cinq cycles de l'Enquête auprès des jeunes en transition (la cohorte B de l'EJET). Les cheminements scolaires sont répartis selon trois grands critères : 1) pas d'études postsecondaires, 2) passage direct aux études postsecondaires et 3) passage indirect aux études postsecondaires. Les données du cycle 5 de l'EJET, recueillies lorsque les jeunes étaient âgés de 26 à 28 ans, permettent de mener un examen relativement complet des résultats sur le marché du travail au moment où la hausse des taux de participation aux études postsecondaires au Canada a reporté l'entrée de nombreux jeunes adultes sur le marché du travail. Le présent rapport examine deux résultats sur le marché du travail, soit l'emploi pendant toute l'année et les gains annuels, à deux moments différents : de un à deux ans, puis de cinq à six ans après l'achèvement ou l'interruption des études à temps plein. Les résultats font ressortir l'influence positive des études universitaires sur la situation sur le marché du travail, surtout plusieurs années après la fin des études. De plus, certains résultats portent à croire que, plusieurs années après la fin des études, les diplômés universitaires qui ont reporté leur passage aux études postsecondaires sont plus susceptibles d'être occupés que leurs homologues qui ne l'ont pas fait.

    Date de diffusion : 2010-12-17

  • Revues et périodiques : 81-590-X
    Géographie : Canada
    Description :

    Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) a pour objet d'évaluer régulièrement, au moyen d'un test international commun, les résultats obtenus par les jeunes de 15 ans dans trois grands domaines, à savoir la compréhension de l'écrit (lecture), la culture mathématique et la culture scientifique.

    Les renseignements recueillis dans le cadre du PISA permettent d'effectuer une analyse comparative approfondie du niveau de compétence des élèves qui achèvent leur scolarité obligatoire. Le PISA permet également d'étudier la variation des compétences entre différents groupes socioéconomiques ainsi que les facteurs qui influent sur le niveau et la répartition des compétences à l'échelle nationale et internationale.

    Le PISA est un effort collectif des pays membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Au Canada, le PISA est administré collectivement par le Conseil des ministres de l'Éducation (Canada), Ressources humaines et Développement des compétences Canada et Statistique Canada.

    Le PISA sera repris à tous les trois ans. Le premier cycle, de l'an 2000, portait principalement sur la compréhension de l'écrit, les deux autres aspects étant traités comme des domaines secondaires. Le sujet principal change à la culture mathématique en 2003, à la culture scientifique en 2006, et reviendra à la compréhension de l'écrit en 2009.

    Ces rapports résument les résultats des évaluations du PISA du rendement des élèves au niveau provincial, et comparent le rendement des élèves canadiens à celui des jeunes des autres pays.

    Date de diffusion : 2010-12-07

  • Articles et rapports : 81-595-M2009075
    Géographie : Canada
    Description :

    L'analyse du présent rapport repose sur des données de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET), qui a été mise sur pied par Ressources humaines et Développement social Canada et Statistique Canada. Il s'agit d'une enquête longitudinale au cours de laquelle on recueille des données détaillées sur les cheminements scolaire et professionnel d'un échantillon de jeunes Canadiens qui étaient âgés entre 18 et 20 ans en 1999. On a demandé aux répondants de fournir une gamme de renseignements sur leurs études et leurs expériences sur le marché du travail ainsi que des caractéristiques personnelles. On les a interviewés cinq fois depuis la mise sur pied de l'Enquête, soit en 2000, 2002, 2004, 2006 et 2008. Le présent rapport utilise des données de ces cinq entrevues pour décrire où en étaient ces jeunes dans leur cheminement en décembre 2007, alors qu'ils étaient âgés entre 26 et 28 ans.

    Date de diffusion : 2009-07-09

  • Articles et rapports : 81-004-X200700510501
    Description :

    Le présent article utilise les trois premiers cycles de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) pour poser la question suivante : Y a t il des différences dans les premiers résultats sur le marché du travail entre les jeunes adultes qui ont attendu plus de quatre mois après l'obtention de leur diplôme d'études secondaires avant de commencer des études postsecondaires, et ceux qui sont passés directement à des études postsecondaires? Les résultats indiquent qu'une pause entre les études secondaires et les études postsecondaires a des incidences différentes pour les jeunes adultes diplômés d'université comparativement à ceux qui détiennent un diplôme collégial. En outre, ce qui compte le plus n'est pas si un jeune a repoussé ses études postsecondaires après ses études secondaires, mais plutôt s'il a suivi et achevé un programme d'études postsecondaires. Cela étant dit, les facteurs de base pertinents comprennent la moyenne pondérée, le niveau d'études des parents et le sexe.

    Date de diffusion : 2008-01-07

  • Articles et rapports : 11-008-X200700410311
    Géographie : Canada
    Description :

    La transition à l'âge adulte est souvent perçue comme une période où les jeunes franchissent plusieurs étapes : ils terminent leurs études, quittent la maison de leurs parents, trouvent un emploi à temps plein, forment une union et deviennent parents. Ces dernières années, les spécialistes des sciences sociales ont constaté que la transition à l'âge adulte est plus longue qu'auparavant. À l'aide des données des recensements de 1971 à 2001, le présent article évalue à quel point ce processus de transition à l'âge adulte s'est prolongé.

    Date de diffusion : 2007-12-11

  • Articles et rapports : 81-595-M2007059
    Géographie : Canada
    Description :

    L'analyse du présent rapport repose sur des données de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET), qui a été mise sur pied par Ressources humaines et Développement social Canada et Statistique Canada. Il s'agit d'une enquête longitudinale au cours de laquelle on recueille des données détaillées sur les cheminements scolaire et professionnel d'un échantillon des jeunes Canadiens qui étaient âgés entre 18 et 20 ans en 1999.

    On a demandé aux répondants de fournir une gamme de renseignements sur leurs études et leurs expériences sur le marché du travail ainsi que des caractéristiques personnelles comme par exemple leurs aspirations scolaires. On les a interviewés quatre fois depuis la mise sur pied de l'enquête, soit en 2000, 2002, 2004 et 2006. Le présent rapport utilise des données de ces quatre entrevues pour décrire où en étaient ces jeunes dans leur cheminement scolaire en décembre 2005, alors qu'ils étaient âgés entre 24 et 26 ans.

    Des études précédentes sur la participation aux études postsecondaires des jeunes Canadiens ont montré qu'aucun facteur particulier n'explique pleinement ce qui les incite à poursuivre des études postsecondaires. On a cependant pris note de diverses caractéristiques permettant de différencier les jeunes qui entreprennent de telles études des autres. Le présent rapport compare les caractéristiques démographiques et familiales, l'engagement à l'école secondaire, le rendement scolaire et l'expérience lors de la première année d'études postsecondaires des jeunes qui ont entrepris des études postsecondaires et ceux qui n'en ont pas entrepris ou qui les ont abandonnées.

    Le chapitre 2 présente la relation entre diverses caractéristiques démographiques, familiales ou scolaires et la participation des jeunes aux études postsecondaires, quant au type d'établissement fréquenté et au niveau du programme entrepris à l'université (baccalauréat ou études de deuxième ou troisième cycle).

    Le chapitre 3 analyse la relation entre ces mêmes caractéristiques et le statut de participation des jeunes aux études postsecondaires, c'est-à-dire s'ils sont diplômés, persévérants ou décrocheurs.

    Le chapitre 4 conclut en résumant les résultats.

    Date de diffusion : 2007-11-20

  • Articles et rapports : 81-595-M2007054
    Géographie : Canada
    Description :

    Cheminements des jeunes Canadiens des études au marché du travail : résultats de l'Enquête auprès des jeunes en transition. Ce rapport a pour but d'examiner les différents chemins qu'empruntent les jeunes du Canada pour se rendre de l'école secondaire au marché du travail, de savoir qui prend ces chemins et de déterminer les résultats qui en découlent sur le marché du travail.

    La présente étude emploie les données de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) de 2004. L'EJET est une enquête longitudinale qui a recueilli des données auprès de jeunes de deux groupes d'âge lors du premier cycle de l'enquête, en l'an 2000, les premiers ayant 15 ans (Cohorte A) et les autres, de 18 à 20 ans (Cohorte B), au début de leur participation. L'analyse dans ce rapport utilise les données pour le deuxième groupe. Les deux cohortes ont été invitées à fournir un éventail de renseignements sur leurs expériences d'études et d'emploi et sur des caractéristiques personnelles telles que leurs aspirations scolaires.

    La première entrevue de suivi des participants de l'EJET s'est déroulée au début de 2002. À ce moment-là, les participants de la Cohorte B étaient âgés de 20 à 22 ans. La deuxième entrevue de suivi s'est tenue en 2004, pour la période de référence de décembre 2003, quand les participants de la Cohorte B étaient alors âgés de 22 à 24 ans.

    Le présent rapport s'appuie sur les descriptions des cheminements de base que suivaient les non-étudiants en décembre 2003, cernant d'abord les grands facteurs qui aident à prédire qui suivra quel chemin. Cela fait, nous examinons le lien entre ces cheminements et la « réussite » sur le marché du travail. Plus précisément, le restant du rapport est organisé comme suit :

    Chapitre 2 : Ce chapitre analyse en quoi certains facteurs contextuels permettent de prédire les parcours de l'école au marché du travail que suivaient les jeunes adultes de 22 à 24 ans en décembre 2003; il s'agit essentiellement de facteurs statiques qui ne changent pas (par exemple le sexe, l'âge, l'origine ethnique, le niveau de scolarité des parents, etc.).

    Chapitre 3 : Ce chapitre introduit des facteurs « intermédiaires », mesurés durant les études secondaires (par exemple la moyenne pondérée cumulative, travailler pendant le secondaire, etc.). Ces facteurs joueraient, croit-on, un rôle important d'atténuation de l'effet qu'exercent les facteurs contextuels susmentionnés sur la prévision des transitions de l'école au travail.

    Chapitre 4 : Dans ce chapitre, l'analyse change d'optique. Au lieu d'y étudier les prédicteurs des cheminements de l'école au travail, nous nous intéressons aux cheminements en tant qu'indicateurs de la situation sur le marché du travail. Dans ce chapitre, nous sommes en mesure de déterminer si certains parcours sont plus ou moins porteurs de succès professionnel et prometteurs de « bons » emplois, ainsi définis en fonction du revenu et du degré de satisfaction au travail. Nous sommes aussi à même de déterminer la profession qu'exerçaient les répondants en décembre 2003.

    Chapitre 5 : Ce chapitre de conclusion résume les résultats et l'analyse.

    Date de diffusion : 2007-11-01
Références (4)

Références (4) ((4 résultats))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 81-582-G
    Description :

    Le présent manuel complète les tableaux du Programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation (PIPCE). Le manuel est un guide qui fournit une description générale de chaque indicateur et de ses composantes. Le PIPCE comprend cinq grands ensembles d'indicateurs : un portrait de la population d'âge scolaire; le financement des systèmes d'éducation; les études primaires et secondaires; les études postsecondaires; et les transitions et résultats.

    Le Programme d'indicateurs pancanadiens de l'éducation (PIPCE) est un projet conjoint de Statistique Canada et du Conseil des ministres de l'éducation, Canada.

    Date de diffusion : 2018-09-27

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89-631-X
    Description :

    Le présent document expose les faits nouveaux et les principes qui sous-tendent l'élaboration des cycles récents de l'Enquête sociale générale (ESG). Nous effectuons d'abord un survol des objectifs de l'ESG et des thèmes des cycles précédents, puis nous examinons plus particulièrement deux cycles récents concernant la famille au Canada : les transitions familiales (2006) et la famille, le soutien social et la retraite (2007). Pour terminer, nous présentons sommairement l'ESG de 2008, qui portera sur les réseaux sociaux, et nous décrivons un projet spécial qui marquera le vingtième anniversaire de l'ESG.

    L'enquête recueille des données sur une période de 12 mois auprès de la population des ménages privés des 10 provinces. À l'exception des cycles 16 et 21, qui ne ciblaient que des personnes de 45 ans et plus, l'enquête s'adresse à des répondants de 15 ans et plus.

    Le cycle 20 de l'ESG de 2006 est le quatrième cycle consacré à la collecte de données sur la famille (les trois premiers ont eu lieu en 1990, 1995 et 2001). Le cycle 20 aborde la plupart des mêmes thèmes que les cycles précédents sur la famille, mais quelques sections ont été revues et élaborées davantage. Les données recueillies permettent aux analystes d'étudier des variables associées à l'histoire conjugale et l'historique de la fécondité (chronologie des mariages, unions libres et enfants), les origines familiales, le départ des enfants du domicile familial, les intentions de fécondité, la garde d'enfants l'histoire professionnelle et d'autres caractéristiques socioéconomiques. Des questions portant sur les accords ou ententes de soutien financier (pour les enfants et l'ex-conjoint ou ex-partenaire) entre les familles divorcées ou séparées ont été modifiées, alors que des sections sur la participation sociale, le bien-être et les caractéristiques de la résidence ont été ajoutées.

    Date de diffusion : 2008-05-27

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 81-588-X
    Description :

    L'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) est une enquête longitudinale visant à recueillir des renseignements utiles pour l'élaboration des politiques relativement aux transitions école-travail et aux facteurs influant sur les cheminements. L'EJET servira d'outil pour des recherches et des analyses ultérieures sur les transitions majeures dans la vie des jeunes, principalement entre l'école, la formation et le travail. Les renseignements provenant de l'enquête et les recherches fondées sur l'enquête permettront de clarifier la nature et les causes des défis à court et à long terme auxquels sont confrontés les jeunes dans les transitions école-travail et contribueront à la planification des politiques et à la prise de décision en vue de prévenir ou de résoudre ces problèmes.

    Les objectifs de l'Enquête auprès des jeunes en transition ont été établis après une vaste consultation auprès des parties qui s'intéressent aux jeunes et aux transitions école-travail. Le contenu comprend l'évaluation des transitions majeures dans la vie des jeunes, notamment la quasi totalité de leurs expériences scolaires et la plupart de leurs expériences de travail. Les facteurs ayant une incidence sur les transitions, inclus notamment les antécédents familiaux, les expériences scolaires, la réussite, les aspirations et les attentes face à l'école, ainsi que les expériences de travail.

    Le plan de mise en oeuvre prévoit une enquête longitudinale devant être réalisée tous les deux ans pour chacune des deux cohortes d'âge. Les données de la cohorte de 15 ans permettront d'analyser les répercussions à long terme des transitions école-travail. Les données de la cohorte de 18-20 ans permettront d'obtenir des renseignements immédiats, utiles pour l'élaboration des politiques en ce qui a trait aux jeunes adultes sur le marché du travail.

    Le Cycle 1 pour la cohorte de 15 ans permettra de recueillir des données auprès des jeunes, de leurs parents et des directeurs d'école. Le plan d'échantillonnage prévoit un cadre axé sur l'école et permettant la sélection des écoles, et ensuite des individus dans les écoles. Ce plan permettra l'analyse de l'influence de l'école, domaine de recherche qui n'est pas pris en considération dans d'autres enquêtes de Statistique Canada. Les méthodes de collecte des données comprennent un questionnaire rempli par les jeunes et par les directeurs d'école, une entrevue téléphonique auprès des parents et l'évaluation des compétences des jeunes pour la lecture, les sciences et les mathématiques, comme il est prévu avec l'intégration de l'EJET au Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de l'OCDE. Une enquête pilote a été réalisée en avril 1999 et l'enquête principale a été réalisée en avril et mai 2000. Un échantillon de 30 000 élèves âgés de 15 ans fut prélevé dans environ 1 000 écoles du Canada.

    Le plan d'échantillonnage pour la cohorte de 18-20 ans est celui d'une enquête-ménage. Les données sont recueillies par entrevue téléphonique assistée par ordinateur. L'enquête pilote a été réalisée en janvier 1999. Durant les mois de janvier à février 2000, 23 000 jeunes ont participé à la collecte des données de l'enquête principale.

    Les données pour les deux cohortes devraient être disponibles en 2001. Après la publication du premier rapport international portant sur le projet PISA de l'OCDE et le premier rapport national, les données seront accessibles au public, ce qui permettra l'examen détaillé des divers aspects du contenu.

    Date de diffusion : 2001-04-11

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19980015024
    Description :

    Une étude longitudinale d'une cohorte d'élèves de l'école secondaire est menée dans une région de l'Italie depuis 1986 afin d'étudier la transition entre l'école et le marché du travail. Les renseignements ont été collectés à chaque étape au moyen d'un questionnaire envoyé par la poste et, à l'étape finale, au moyen d'une interview en salle de classe au cours de laquelle on a posé des questions rétrospectives portant sur l'ensemble de la période d'observation. Les flux bruts entre différents états discrets - toujours dans le système scolaire, sur le marché du travail mais inactif, sur le marché du travail et actif - peuvent ensuite être estimés à la fois à partir de donées prospectives et rétrospectives, et l'effet de mémoire peut être évalué. De plus, les conditions observées au moyen des deux techniques différentes peuvent être considérées comme deux indicateurs de la condition réelle non observable, ce qui nous amène à la spécification et à l'estimation d'un modèle de catégorie latente. Dans ce cadre de référence, une hypothèse de chaïne markovienne peut être introduite et évaluée de maniére à estimer les probabilités de transition entre les états, une fois ceux-ci corrigés ou les erreurs de classification. Puisque les renseignements collectés par la poste présentent une proportion importante de données manquantes sous forme de non-réponse d'unités, nous introduisons aussi la catégorie manquante dans le modèle applicable aux données prospectives.

    Date de diffusion : 1999-10-22
Date de modification :