Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (49)

Tout (49) (0 à 10 de 49 résultats)

  • Articles et rapports : 11F0019M2014360
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude porte sur les facteurs qui ont sous-tendu la diminution des écarts salariaux entre les jeunes titulaires d’un baccalauréat et ceux titulaires d’un diplôme d’études secondaires de la période de 2000 à 2002 à celle de 2010 à 2012, ainsi que l’accroissement des différences de taux d’emploi rémunéré à temps plein entre ces deux groupes.

    Quatre types de facteurs sont considérés, à savoir ceux associés aux variations de l’offre de main-d’œuvre, de la demande de main-d’œuvre, des institutions et des contrats employeur-employé, ainsi que de la conjoncture économique générale.

    Les variations de la population de titulaires d’un baccalauréat par rapport à la population de titulaires d’un diplôme d’études secondaires sont utilisées pour saisir les variations de l’offre relative de main-d’œuvre.

    Date de diffusion : 2014-04-28

  • Articles et rapports : 11F0019M2014356
    Géographie : Canada
    Description :

    Le niveau annuel d'immigration est l'une des composantes les plus importantes de la politique d'immigration d'un pays. Il est difficile de comparer directement les coûts et les avantages de la modification des niveaux d'immigration, car l'immigration peut servir à répondre à plusieurs objectifs. Toutefois, certains effets définis de façon étroite peuvent faire l'objet d'une évaluation empirique. La présente étude porte uniquement sur l'influence possible des niveaux d'immigration sur les gains initiaux des immigrants.

    La présente étude porte sur l'effet des niveaux d'immigration sur un aspect des résultats sur le marché du travail des immigrants, à savoir leurs gains initiaux, c'est-à-dire leurs gains au cours de leurs deux premières années complètes au Canada. Une augmentation de l'offre de main-d'oeuvre, c'est-à-dire une cohorte plus nombreuse de nouveaux immigrants, pourrait faire augmenter la concurrence pour les types d'emploi que recherchent les nouveaux immigrants et exercer une pression à la baisse sur les salaires des immigrants compris dans cette cohorte.

    Date de diffusion : 2014-02-13

  • Articles et rapports : 75-001-X201010413247
    Géographie : Canada
    Description :

    En 2009, le marché du travail a fléchi après 16 années consécutives de croissance de l'emploi. À l'aide d'un certain nombre de sources, cette revue souligne les tendances que laisse entrevoir le taux de chômage : où les emplois ont été perdus, qui a été le plus touché et comment les heures de travail ont changé. Certains points relativement forts et des comparaisons avec les États-Unis et d'autres économies avancées sont également présentés.

    Date de diffusion : 2010-06-22

  • Articles et rapports : 81-595-M2009075
    Géographie : Canada
    Description :

    L'analyse du présent rapport repose sur des données de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET), qui a été mise sur pied par Ressources humaines et Développement social Canada et Statistique Canada. Il s'agit d'une enquête longitudinale au cours de laquelle on recueille des données détaillées sur les cheminements scolaire et professionnel d'un échantillon de jeunes Canadiens qui étaient âgés entre 18 et 20 ans en 1999. On a demandé aux répondants de fournir une gamme de renseignements sur leurs études et leurs expériences sur le marché du travail ainsi que des caractéristiques personnelles. On les a interviewés cinq fois depuis la mise sur pied de l'Enquête, soit en 2000, 2002, 2004, 2006 et 2008. Le présent rapport utilise des données de ces cinq entrevues pour décrire où en étaient ces jeunes dans leur cheminement en décembre 2007, alors qu'ils étaient âgés entre 26 et 28 ans.

    Date de diffusion : 2009-07-09

  • Articles et rapports : 75-001-X200810913216
    Géographie : Canada
    Description :

    En 2007, la proportion de personnes employées au Canada était à son plus haut niveau depuis au moins trois décennies tandis que le taux de chômage national est tombé à 5,8%, son plus bas niveau en 33 ans. Toutefois, l'emploi dans le secteur de la fabrication au Canada, comme aux États-Unis, tend à la baisse. De 2002 à 2007, l'emploi a plus fortement progressé dans des secteurs et des professions où la rémunération est plus élevée. En contrepartie, il y a eu plusieurs pertes d'emplois subies par les opérateurs de machines et les monteurs en fabrication. En ce qui a trait au secteur du commerce de détail qui avait été le principal catalyseur d'emplois, celui-ci a récemment été supplanté en 2007 par les secteurs de la construction, des soins de santé et de l'assistance sociale.

    Date de diffusion : 2008-12-18

  • Articles et rapports : 75-001-X200811013218
    Géographie : Canada
    Description :

    La migration interprovinciale est une composante importante du changement démographique au Canada. Elle influe également sur l'offre de services publics et les revenus fiscaux, le rendement et l'efficacité du marché du travail et la productivité. Comme on pourrait s'y attendre, les gens migrent généralement des provinces ayant un marché du travail local stagnant vers les provinces ayant de meilleures perspectives de marché du travail. L'amélioration des conditions et des perspectives du marché du travail réduit les taux d'émigration internes. Les migrants ont également enregistré une meilleure croissance des gains que les non-migrants, tout spécialement chez les jeunes.

    Date de diffusion : 2008-12-18

  • Articles et rapports : 75-001-X200810413207
    Géographie : Canada
    Description :

    Le Recensement de 2006 s'est déroulé alors que le marché du travail était le plus dynamique depuis une génération et que plusieurs régions connaissaient les plus faibles taux de chômage depuis longtemps et des augmentations salariales dépassant les augmentations de prix. Même si les avancées technologiques ont réduit les besoins en main-d'oeuvre, des dizaines de milliers de travailleurs temporaires étaient encore nécessaires, ce qui a présenté un problème dans plusieurs régions. Les gestionnaires du recensement ont rallongé la période de collecte et ont déplacé un nombre sans précédent de recenseurs à travers les régions pour obtenir une qualité de données acceptable tout en respectant le budget.

    Date de diffusion : 2008-06-18

  • Articles et rapports : 11-010-X200800410559
    Géographie : Canada
    Description :

    Malgré la turbulence sur les marchés financiers et un ralentissement aux États-Unis, la croissance a été remarquablement stable au Canada en 2007. Il s'agit de la conséquence de l'essor continu dans le secteur des ressources et de la poussée que le dollar canadien en hausse a exercée sur les dépenses au pays.

    Date de diffusion : 2008-04-10

  • Articles et rapports : 11F0027M2008049
    Géographie : Canada
    Description :

    La productivité et les salaires ont tendance à être plus élevés dans les villes. L'explication courante de ce phénomène repose sur les économies d'agglomération, qui font augmenter le rendement associé au fait d'occuper un emplacement urbain. Les arguments parallèles axés sur la spécialisation et sur la diversité viennent étayer cette explication proposée. Depuis longtemps, la recherche empirique s'efforce de confirmer l'existence de telles économies d'agglomération et de trancher entre, d'une part, les modèles de Marshall, Arrow et Romer (MAR), qui avancent que les avantages de la proximité sont en grande partie confinés à des industries particulières, et d'autre part l'argument de Jacobs (1969) voulant que de tels avantages découlent de l'accroissement général de la densité de l'activité économique dans un emplacement donné et profitent à l'ensemble des occupants de cet emplacement. L'objet premier de la présente étude est de déterminer les principales sources de la hausse du rendement en région urbaine, dans la foulée des travaux de Marshall (1920). L'examen de la distance sur laquelle se manifestent les externalités entre entreprises appartenant à une même industrie constitue un deuxième objectif. Afin d'étudier ces questions, nous utilisons des données au niveau des établissements, structurées sous forme de panel pour les années 1989 et 1999. Les données de panel permettent d'éliminer le biais d'échantillonnage découlant de l'hétérogénéité non observée au niveau des établissements, cette hétérogénéité étant constante au fil du temps. Les fonctions de production au niveau des établissements sont estimées pour l'ensemble du secteur canadien de la fabrication ainsi que pour cinq grands groupes d'industries caractérisés par la nature de leur production. Les résultats obtenus donnent beaucoup de poids aux arguments de Marshall (1920) concernant l'importance des réseaux acheteurs fournisseurs, des bassins de main d'oeuvre et des externalités. Les données montrent que les externalités donnent lieu à un accroissement de la productivité des établissements à l'intérieur d'une même industrie plutôt qu'entre industries, et que ces externalités tendent à se manifester sur une plus vaste étendue spatiale que ce qui avait été observé dans les études précédentes.

    Date de diffusion : 2008-02-05

  • Articles et rapports : 75-001-X200710313183
    Géographie : Canada
    Description :

    Plusieurs facteurs ont contribué au ralentissement de la croissance de la production par rapport à la croissance de l'emploi en 2006. Mais 2006 n'a pas été une année exceptionnelle car les taux de croissance de l'emploi et du produit intérieur brut ont souvent convergé ces dernières années, y compris durant la majeure partie de 2002 et 2003. Les sources du ralentissement de la productivité par industrie en 2006 sont examinées, ainsi que l'effet négatif des pénuries de main-d'oeuvre sur la qualité des effectifs, en particulier dans l'ouest du Canada.

    Date de diffusion : 2007-06-19
Données (1)

Données (1) ((1 résultat))

  • Tableau : 13-604-M2007054
    Description :

    Les raisons à l'origine du ralentissement de la croissance de la production par rapport à l'emploi en 2006 sont l'objet du présent article. Les deux mesures ont fréquemment évolué en tandem au cours des dernières années, y compris durant la majeure partie de 2002 et 2003. Les sources du ralentissement de la productivité par industrie en 2006 sont examinées, ainsi que l'impact négatif des pénuries de main-d'oeuvre sur la qualité des effectifs, en particulier dans l'ouest du Canada.

    Date de diffusion : 2007-02-23
Analyses (42)

Analyses (42) (30 à 40 de 42 résultats)

  • Articles et rapports : 75F0002M1998018
    Description :

    Dans ce document, on présente des données sur les transitions sur le marché du travail (ou la lisière) en se servant de celles de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR).

    Date de diffusion : 1998-12-30

  • Articles et rapports : 88F0017M1996002
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce document porte sur la conceptualisation du « savoir » et comment ce phénomène se distingue de l'information et des autres médias.

    Date de diffusion : 1998-10-30

  • Articles et rapports : 88F0017M1996003
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on examine divers changements importants (réels ou apparents) au sujet des salaires et des revenus des travailleurs au Canada depuis la récession du début des années 1980.

    Date de diffusion : 1998-10-30

  • Articles et rapports : 11F0019M1998114
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce document examine la mobilité interprovinciale de la main-d'oeuvre des immigrants comparativement à celle des Canadiens de naissance. Les Canadiens nés à l'étranger diffèrent énormément de leurs homologues nés au pays. La population née à l'étranger est géographiquement concentrée dans quelques provinces et quelques grandes villes. Dans l'ensemble, ces Canadiens sont plus âgés, plus instruits, plus susceptibles d'être mariés et d'avoir des enfants à charge et des ménages constitués d'un plus grand nombre de personnes. Ils sont moins engagés dans des études ou une formation à plein temps. Ils réussissent relativement mieux sur le marché du travail. Par conséquent, une plus grande proportion d'entre eux touchent des prestations de sécurité sociale directement associées à la présence d'enfants à charge ou à l'âge, par exemple, des prestations d'allocation familiale et des revenus de pension, mais un moins grand nombre touchent des prestations liées au rendement du marché du travail, telles que des prestations d'assurance-emploi et d'assurance sociale.

    Dans l'ensemble, la mobilité interprovinciale des immigrants est relativement moins grande, tant à l'échelle nationale que dans presque chaque province. Les destinations des immigrants qui changent de province sont géographiquement très concentrées. La plupart d'entre eux s'établissent en Alberta, en Ontario et en Colombie-Britannique. Si une proportion beaucoup plus faible changent de province pour des questions d'ordre économique, bon nombre le font à des fins d'études ou après leur retraite. Les revenus déclarés dans la province de migration sont beaucoup plus élevés. Cette situation découle tant de l'augmentation des salaires que du plus grand nombre d'heures travaillées après la migration.

    Les résultats de la régression multidimensionnelle montrent qu'il n'existe aucune différence structurelle statistiquement significative entre les facteurs déterminants des décisions de migration interprovinciale des Canadiens nés à l'étranger et ceux des Canadiens de naissance comparables. La probabilité de changer de province, qu'il s'agisse des immigrants ou des Canadiens nés au pays, est plus élevée si les salaires escomptés sont relativement meilleurs ailleurs, plus faible s'il est relativement plus difficile de trouver un emploi ailleurs, plus élevée chez les travailleurs plus instruits, plus faible chez des Canadiens francophones, plus faible parmi les travailleurs syndiqués et elle diminue en fonction de l'âge, de la taille de la famille et de la durée de l'emploi. Aucune des variables substituts des interventions du gouvernement à l'égard du marché du travail n'influe de façon importante sur la décision de changer de province. Les taux plus faibles de mobilité chez les Canadiens nés à l'étranger sont entièrement attribuables aux différences de répartition et de composition entre les populations immigrantes et non immigrantes.

    Ces conclusions ont des incidences directes sur les politiques de sélection des immigrants. Pour stimuler la croissance de la population et de la main-d''uvre dans des provinces économiquement moins prospères, il semblerait approprié et efficace de modifier le système actuel de sélection et d'approbation des immigrants, en considérant la destination comme facteur supplémentaire et en accordant des points aux requérants qui choisissent de s'établir dans des provinces désignées.

    Date de diffusion : 1998-09-23

  • Articles et rapports : 75F0002M1996008
    Description :

    Dans ce document, on examine la croissance de l'inégalité de la rémunération hebdomadaire au Canada et les facteurs qui y ont contribué.

    Date de diffusion : 1997-12-31

  • Articles et rapports : 75F0002M1997012
    Description :

    Dans ce document, on présente les données de l'interview préliminaire de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) relatives à l'expérience de travail des personnes : le nombre d'années de travail à temps plein et à temps partiel, ainsi que les périodes sans travail. On utilise ces données pour étudier l'effet de l'intermittence du marché du travail (ou la période de temps passée sans emploi à temps plein) sur les revenus d'emploi courants.

    Date de diffusion : 1997-12-31

  • Articles et rapports : 75-001-X19970043385
    Géographie : Canada
    Description :

    La proportion d'emplois non permanents est plus élevée dans l'est du pays, mais cette réalité n'est qu'en partie attribuable au travail saisonnier. Cet article propose une analyse régionale des emplois saisonniers, temporaires et occasionnels. On tente aussi de déterminer si les emplois non permanents offrent moins d'avantages que les emplois permanents. Lorsque cela estpossible, l'étude s'appuie sur des données infraprovinciales.

    Date de diffusion : 1997-12-10

  • Articles et rapports : 11F0019M1997106
    Géographie : Canada, Province ou territoire
    Description :

    Le présent document traite du roulement de la main-d'oeuvre et de l'adaptation au marché du travail dans l'économie ontarienne, entre 1978 et 1993. Les principales conclusions qui ressortent de cette analyse sont résumées ci-après. Le taux de mises à pied permanentes et le taux global de cessations d'emploi permanentes varient tous deux considérablement, d'une industrie à une autre. En 1992, par exemple, les taux de mises à pied permanentes et de cessations d'emploi permanentes ont fluctué respectivement entre 27,3 % et 34,2 % dans le secteur de la construction à seulement 1,4 % et 9,3 % dans le secteur des services publics. Le taux de mises à pied permanentes et le taux global de cessations d'emploi permanentes varient aussi considérablement selon le sexe et l'âge du travailleur et la taille de l'entreprise dans la plupart des entreprises, ces taux sont plus élevés chez les travailleurs que les travailleuses, chez les travailleurs plus jeunes et les petits employeurs.

    Alors que le taux de mises à pied permanentes augmente en périodes de récession économique et qu'il diminue durant les périodes de reprise, l'inverse vaut pour le taux global de cessations d'emploi permanentes. Cette situation s'explique du fait que le taux de démissions et le taux de cessations d'emploi permanentes pour d'autres raisons diminuent tous deux en périodes de récession et augmentent durant les périodes de reprise, et ce dans des proportions qui font plus que compenser la tendance inverse qui caractérise le taux de mises à pied permanentes.

    Ces conclusions basées sur des totalisations simples sont corroborées par les résultats de l'analyse de régression logistique à plusieurs variables sur les déterminants statistiques des mises à pied permanentes et de l'ensemble des cessations d'emploi permanentes dans la plupart des industries, après avoir tenu compte des effets du sexe et de l'âge du travailleur, de la taille de l'entreprise et de la période, la probabilité estimée de mises à pied permanentes est plus faible chez les travailleuses, elle diminue considérablement avec l'âge et la taille de l'entreprise et elle augmente en périodes de récession et diminue durant les périodes de reprise et d'expansion. Les courbes de la fréquence estimée de l'ensemble des cessations d'emploi permanentes sont très similaires à celles qui caractérisent les mises à pied permanentes, si ce n'est que le taux global de cessations d'emploi permanentes diminue durant les récessions et augmentent en périodes de reprise.

    Les employeurs qui avaient quitté ou perdu leur emploi de façon définitive ont eu beaucoup plus de difficulté à trouver un emploi durant la dernière récession, qu'à toute autre période durant les 15 dernières années. Ainsi, près de 40 % des travailleurs qui avaient perdu ou quitté leur emploi en 1989 étaient toujours sans emploi en 1993. Cette situation tranche nettement avec celle observée au début des années 80, où 29 % des travailleurs ayant quitté ou perdu leur emploi de façon définitive demeuraient inactifs, trois ans après leur arrêt de travail. Une tendance très similaire ressort de l'analyse des changements de situation vis-à-vis de l'activité chez les travailleurs mis à pied de façon permanente.

    Nous observons une très forte migration hors de la province chez les travailleurs qui ont repris à travailler après avoir quitté ou perdu leur emploi. Près de 45 % des personnes qui avaient perdu ou quitté leur emploi en 1989 et avaient repris à travailler en 1993 travaillaient hors de l'Ontario. Une proportion identique de travailleurs mis à pied de façon permanente avaient trouvé un emploi dans une autre province.

    Date de diffusion : 1997-10-31

  • Articles et rapports : 11F0019M1995080
    Géographie : Canada
    Description :

    L'inégalité de la rémunération hebdomadaire a connu une croissance durant les années 80 au Canada, et cette croissance dépend de trois faits concourants. En premier lieu, le salaire horaire réel des jeunes travailleurs a chuté de plus de 10 %. Deuxièmement, le pourcentage d'employés qui travaillent de 35 à 40 heures par semaine à leur emploi principal a chuté, tandis que la proportion d'employés qui travaillent 50 heures ou plus par semaine a augmenté. Troisièmement, on enregistre une tendance à la hausse chez les travailleurs qui touchent un salaire élevé à faire de longues semaines de travail. Nous croyons que toute hypothèse avancée pour expliquer l'accroissement enregistré au titre de l'inégalité des gains hebdomadaires doit concilier ces trois faits. Une part de 30 % environ de la croissance de l'inégalité est attribuable aux changements sectoriels survenus dans la distribution de l'emploi selon l'industrie et le statut syndical. La réduction qui frappe le salaire minimum réel et la taille moyenne de l'entreprise n'est pas vraiment responsable de l'accroissement enregistré au titre des différences entre l'âge et le revenu. Le progrès technologique axé sur la main-d'oeuvre qualifiée pourrait avoir augmenté la dispersion des salaires horaires et des heures de travail hebdomadaires; de fait, cette hypothèse est compatible, a priori, avec les mouvements observés. D'autres facteurs, cependant, peuvent avoir joué un rôle également -- sinon plus --- important. L'intensification de la concurrence, le transfert possible aux entreprises du pouvoir de négociation (entre les entreprises et la main-d'oeuvre), l'accroissement de la mobilité des entreprises, la plus grande accessibilité du Canada au commerce international, l'augmentation des frais fixes de main-d'oeuvre et, possiblement, des frais de formation sont autant de facteurs qui peuvent sous-tendre la croissance de l'inégalité de la rémunération hebdomadaire au Canada.

    Date de diffusion : 1995-07-30

  • Articles et rapports : 75-001-X19950021601
    Géographie : Canada
    Description :

    Au début de l'année, les fabricants canadiens ont déclaré avoir des problèmes dembauche. Un regard sur le genre de pénuries de main-d'oeuvre auxquelles font face les petites et les grandes entreprises.

    Date de diffusion : 1995-06-01
Références (6)

Références (6) ((6 résultats))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 75F0002M2000015
    Description :

    Dans ce document, on brosse un tableau de la structure de l'interview sur le travail de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de janvier 2000. On y trouve également la formulation des questions, les réponses possibles et l'enchaînement des questions.

    Date de diffusion : 2001-04-17

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 75F0002M2000016
    Description :

    Dans ce document, on présente les questions, les réponses possibles et l'enchaînement des questions du questionnaire de l'interview préliminaire de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de 2000.

    Date de diffusion : 2001-03-27

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 75F0002M1999004
    Description :

    Dans ce document, on présente les questions et leur enchaînement, ainsi que les réponses possibles du questionnaire de l'interview préliminaire de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de 1999.

    Date de diffusion : 1999-09-27

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 75F0002M1999005
    Description :

    Dans ce document, on donne un aperçu de la structure du questionnaire de l'interview sur le travail réalisé lors de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de janvier 1999. Sont également inclus la formulation des questions, les réponses possibles et l'enchaînement des questions.

    Date de diffusion : 1999-09-27

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 75F0002M1994008
    Description :

    Ce document décrit le contenu de l'enquête qui a été élaboré en vue du questionnaire sur les données liées au revenu de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR). On y examine également les procédures de l'enquête.

    Date de diffusion : 1995-12-30

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 75F0002M1995012
    Description :

    Dans ce document, on décrit les procédures de collecte des données sur le revenu de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) et on donne un aperçu du déroulement des interviews. Mai 1995 est la première année où les répondants pouvaient choisir de compléter l'interview comme l'année précédente, ou encore, ils n'étaient pas interviewés s'ils donnaient la permission à Statistique Canada de consulter leurs déclarations d'impôt à Revenu Canada.

    Date de diffusion : 1995-12-30
Date de modification :