Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 0 facets selected.

Année de publication

10 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (15)

Tout (15) (0 à 10 de 15 résultats)

  • Articles et rapports : 13-605-X201900100012
    Description :

    Les entreprises multinationales (EMN) sont des sociétés ayant des entreprises à participation majoritaire dans plus d’un pays. Au Canada, les EMN étrangères (les entreprises actives sur le territoire canadien qui sont sous le contrôle d’une société mère étrangère) et les EMN canadiennes (les entreprises sous contrôle d’une société mère canadienne qui sont associées à une société affiliée étrangère) représentent à peu près un pour cent de toutes les sociétés. Malgré leur nombre relativement petit, les EMN jouent un rôle important au sein de l’économie canadienne en tant que source d’emplois, de capital et de nouvelles technologies.

    Date de diffusion : 2019-11-18

  • Articles et rapports : 13-605-X201500814225
    Description :

    Les entreprises canadiennes participent de plus en plus à l’économie mondiale; c’est pourquoi on observe une demande croissante pour des renseignements détaillés sur leurs activités internationales afin de mieux comprendre dans quelle mesure elles prennent de l’expansion à l’échelle mondiale et quels sont les avantages et les conséquences pour le Canada.

    Les statistiques sur les sociétés affiliées à l’étranger décrivent les activités à l’étranger ainsi que la situation financière des sociétés affiliées à participation majoritaire canadienne (SAPMC). Elles peuvent faire la lumière sur certains de ces enjeux économiques en allant au-delà de la portée traditionnelle des statistiques sur les investissements étrangers transfrontaliers et ainsi mieux définir les activités et la situation financière des entreprises canadiennes qui mènent des activités à l’étranger. Elles sont le prolongement des statistiques sur les investissements directs étrangers et peuvent fournir des renseignements supplémentaires quant à l’effet sur les agents économiques dans les économies nationales en matière de revenus, de productivité, d’emploi, de commerce et d’exposition étrangère résultant d’une économie mondiale de plus en plus interreliée et intégrée.

    Le présent document fournit un aperçu de certains travaux d’élaboration des données sur l’expansion du programme des activités à l’étranger des SAPMC à Statistique Canada. Il examine les facteurs à considérer et la stratégie d’amélioration, et offre un premier regard sur les renseignements détaillés sous forme de données provisoires pour l’année de référence 2012.

    Date de diffusion : 2015-09-15

  • Articles et rapports : 13-605-X201500714220
    Description :

    L’investissement direct étranger (IDE), qui comprend l’investissement direct canadien à l’étranger (IDCE) ainsi que l’investissement direct étranger au Canada (IDEC), est un indicateur utile du niveau de mondialisation économique du Canada : il donne une idée de la mesure dans laquelle notre infrastructure économique est liée à celle des secteurs de compétence dans le reste du monde. Ces données fournissent des renseignements sur le premier niveau de connectivité des relations internationales entre sociétés, qui sont étroitement liées au commerce et à la fragmentation de la production-distribution mondiale.

    L’activité au Canada des sociétés affiliées à participation majoritaire étrangère (SAPMÉ) est un prolongement des statistiques de l’investissement direct étranger. Elle fournit des indications supplémentaires de l’effet d’une économie mondiale de plus en plus interdépendante et intégrée sur les agents économiques dans les économies nationales du point de vue des revenus, de la productivité, de l’emploi, du commerce et de l’ouverture à l’étranger. Les statistiques de ces sociétés affiliées à participation majoritaire étrangère (SAPMÉ) décrivent les activités et les positions financières de ces dernières sociétés et forment un sous-ensemble des entreprises canadiennes d’investissement direct et de leurs filiales consolidées faisant affaire dans l’économie canadienne. Les SAPMÉ sont dérivées des concepts et des cadres internationaux de l’IDE. Elles sont de plus étroitement liées aux estimations améliorées des activités à l’étranger des sociétés affiliées à participation majoritaire canadienne (SAPMC), qui sont décrites dans un article distinct. Ces deux ensembles de données font partie de l’élaboration et de la diffusion d’un plus vaste ensemble de données sur les activités des entreprises multinationales (AEMN) et ce travail jette les bases d’un tel projet. Les travaux d’élaboration des données sur l’activité des SAPMÉ décrits dans le présent article contribuent à éclaircir quelques-unes de ces questions.

    Il ressort du présent article que les SAPMÉ représentent une part importante des actifs, des revenus d’exploitation et de l’emploi au sein de l’économie canadienne. De plus, ces sociétés assument des parts encore plus élevées des exportations et des importations de biens et de services.

    Date de diffusion : 2015-09-02

  • Articles et rapports : 11-626-X2012018
    Géographie : Canada
    Description :

    Cet article de la série Aperçus économiques met en lumière le nouvel ensemble d'estimations des investissements canadiens directs à l'étranger et les investissements directs étrangers au Canada, ensemble qui présente le bilan des investissements internationaux du Canada sur la base de la valeur marchande. Il s'agit d'un des articles faisant partie d'une série d'articles des Aperçus économiques destinés à souligner les aspects essentiels des nouvelles données des comptes nationaux et leur utilité aux fins d'analyse de l'économie canadienne. Plusieurs de ces articles mettent en évidence les changements apportés à l'organisation des données des comptes nationaux ou attirent l'attention sur les améliorations des mesures employées.

    Date de diffusion : 2012-10-25

  • Articles et rapports : 11-622-M2011021
    Géographie : Canada
    Description :

    Les établissements exportateurs et ceux sous contrôle étranger payent-ils mieux leurs travailleurs que les établissements non exportateurs et ceux sous contrôle canadien? La présente étude s'appuie sur un ensemble de données sur les employeurs et les employés pour déterminer s'il y a un avantage salarial à travailler pour un établissement exportateur ou sous contrôle étranger dans le secteur canadien de la fabrication.

    Le commerce et l'investissement étranger direct (IED) sont des éléments fondamentaux du processus de mondialisation. Au cours des 50 dernières années, les défenseurs d'une plus grande libéralisation des échanges et de l'IED ont soutenu que la suppression d'obstacles à ces deux activités stimule la croissance économique. Une foule de travaux s'appuyant sur de nouveaux fichiers de microdonnées ont été effectués pour comparer le niveau de productivité des établissements exportateurs à celui des établissements non exportateurs, et le niveau de productivité des établissements sous contrôle étranger à celui des établissements sous contrôle canadien.

    Date de diffusion : 2011-08-26

  • Articles et rapports : 15-206-X2008020
    Description :

    Les auteurs de cette étude comparent la croissance de la productivité d'un ensemble d'industries réglementées au Canada et aux États-Unis. À partir des données de la base de données KLEMS de Statistique Canada et de celles du Bureau of Economic Analysis des États-Unis, l'étude examine la croissance de la productivité dans les services de transport (qui incluent le transport aérien et le transport ferroviaire), la radiodiffusion et les télécommunications et les services financiers (qui incluent les intermédiaires financiers et les assurances) au cours de la période allant de 1977 à 2003. La majorité de ces industries fournissent les réseaux fondamentaux sur lesquels les autres industries s'appuient. Ces secteurs étaient assez fortement réglementés au Canada au début de la période à l'étude (1977), puis ils ont ensuite connu une déréglementation partielle au cours de la période et, enfin, ils étaient toujours soumis à un certain nombre de réglementations à la fin de la période (2003). Une déréglementation a également eu lieu aux États-Unis mais la réglementation a été généralement moins restrictive dans ce pays durant la plus grande partie de la période.

    Les données montrent que plusieurs industries canadiennes ayant fait l'objet d'une déréglementation ont connu une croissance de la productivité du travail et de la productivité multifactorielle plus rapide que l'ensemble du secteur des entreprises canadiennes et que leur productivité a augmenté autant, sinon plus, que celle des industries américaines correspondantes de 1977 à 2003. Il s'agit notamment du transport ferroviaire, de la radiodiffusion et des télécommunications, de l'intermédiation financière et des sociétés d'assurance. La croissance de la productivité dans le secteur du transport aérien a également été moindre au Canada qu'aux États-Unis durant cette période.

    Date de diffusion : 2008-11-26

  • Articles et rapports : 11-622-M2007014
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document vise principalement à fournir une synthèse concise d'une vaste gamme de données produites et de recherches menées à Statistique Canada sur les multinationales, portant sur des études tant récentes que plus anciennes.

    Au chapitre 2, nous examinons la contribution macroéconomique des multinationales étrangères d'après deux indicateurs avancés de l'activité des multinationales étrangères, soit le contrôle étranger et l'investissement direct étranger. Dans ce chapitre, nous décrivons également les études qui évaluent la contribution des sociétés sous contrôle étranger aux flux des échanges globaux, en établissant un lien entre la variation de l'intensité des échanges multinationaux et la réorganisation stratégique de leurs activités de production.

    Le chapitre 3 porte plus particulièrement sur les stratégies et les activités des multinationales étrangères qui sont pertinentes au débat actuel sur la question de savoir si la présence des multinationales étrangères favorise ou entrave la compétitivité industrielle du Canada. Dans ce chapitre, nous examinons en premier lieu la preuve que les entreprises canadiennes et étrangères réagissent différemment aux conditions du marché intérieur. En deuxième lieu, nous tâchons de déterminer si les entreprises étrangères font la concurrence de façons différentes des entreprises canadiennes. En troisième lieu, nous examinons l'importance relative que les multinationales étrangères accordent aux pratiques en matière d'innovation et de technologie, et nous exposons la relation entre ces activités et les résultats observables sur le marché. En quatrième lieu, nous faisons état de la contribution des entreprises sous contrôle étranger à la croissance de la productivité. En cinquième lieu, nous examinons les nouvelles recherches qui portent plus particulièrement sur la relation entre la propriété étrangère et l'emploi dans les sièges sociaux. Les études dans ces domaines portent directement sur la question de savoir si les entreprises multinationales étrangères tronquent ou augmentent leurs activités sur les marchés hôtes.

    Le chapitre 4 porte sur les études qui examinent les activités des multinationales canadiennes à l'étranger et établit une comparaison entre les activités des établissements sous contrôle canadien et celles des établissements sous contrôle étranger.

    Le chapitre 5 comprend une évaluation des recherches sur les multinationales menées à Statistique Canada.

    Date de diffusion : 2007-11-13

  • Articles et rapports : 13-605-X20060029209
    Description :

    La valeur au marché de la position d'investissement direct étranger est présentée pour la première fois. On y présente aussi la méthodologie utilisée pour produire ces premières estimations.

    Date de diffusion : 2006-05-24

  • Articles et rapports : 11-010-X20060039136
    Géographie : Canada
    Description :

    Le contrôle étranger au Canada a chuté pour ensuite remonter, principalement en raison de changements apportés à la réglementation, tout particulièrement celle touchant l'énergie.

    Date de diffusion : 2006-03-16

  • Articles et rapports : 11-622-M2005008
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude expose les grands changements observés au chapitre de la propriété étrangère au Canada ces quarante dernières années. On y utilise plusieurs sources de données complémentaires produites par Statistique Canada afin d'analyser l'importance de la propriété étrangère au Canada. Au cours de cette période de quarante ans, il y a eu d'abord un repli, puis une remontée, des activités menées par les multinationales étrangères au Canada. Le repli survenu au cours de cette période, qui était associé à une réglementation rigoureuse de l'investissement étranger, a pu être observé dans la plupart des secteurs mais a été particulièrement marqué dans le secteur des mines et de l'énergie. La reprise, qui a fait suite à une libéralisation de la réglementation, a également été généralisée, quoique plusieurs secteurs, notamment ceux à vocation scientifique et le secteur de l'énergie, aient fait exception.

    Date de diffusion : 2005-11-18
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (15)

Analyses (15) (0 à 10 de 15 résultats)

  • Articles et rapports : 13-605-X201900100012
    Description :

    Les entreprises multinationales (EMN) sont des sociétés ayant des entreprises à participation majoritaire dans plus d’un pays. Au Canada, les EMN étrangères (les entreprises actives sur le territoire canadien qui sont sous le contrôle d’une société mère étrangère) et les EMN canadiennes (les entreprises sous contrôle d’une société mère canadienne qui sont associées à une société affiliée étrangère) représentent à peu près un pour cent de toutes les sociétés. Malgré leur nombre relativement petit, les EMN jouent un rôle important au sein de l’économie canadienne en tant que source d’emplois, de capital et de nouvelles technologies.

    Date de diffusion : 2019-11-18

  • Articles et rapports : 13-605-X201500814225
    Description :

    Les entreprises canadiennes participent de plus en plus à l’économie mondiale; c’est pourquoi on observe une demande croissante pour des renseignements détaillés sur leurs activités internationales afin de mieux comprendre dans quelle mesure elles prennent de l’expansion à l’échelle mondiale et quels sont les avantages et les conséquences pour le Canada.

    Les statistiques sur les sociétés affiliées à l’étranger décrivent les activités à l’étranger ainsi que la situation financière des sociétés affiliées à participation majoritaire canadienne (SAPMC). Elles peuvent faire la lumière sur certains de ces enjeux économiques en allant au-delà de la portée traditionnelle des statistiques sur les investissements étrangers transfrontaliers et ainsi mieux définir les activités et la situation financière des entreprises canadiennes qui mènent des activités à l’étranger. Elles sont le prolongement des statistiques sur les investissements directs étrangers et peuvent fournir des renseignements supplémentaires quant à l’effet sur les agents économiques dans les économies nationales en matière de revenus, de productivité, d’emploi, de commerce et d’exposition étrangère résultant d’une économie mondiale de plus en plus interreliée et intégrée.

    Le présent document fournit un aperçu de certains travaux d’élaboration des données sur l’expansion du programme des activités à l’étranger des SAPMC à Statistique Canada. Il examine les facteurs à considérer et la stratégie d’amélioration, et offre un premier regard sur les renseignements détaillés sous forme de données provisoires pour l’année de référence 2012.

    Date de diffusion : 2015-09-15

  • Articles et rapports : 13-605-X201500714220
    Description :

    L’investissement direct étranger (IDE), qui comprend l’investissement direct canadien à l’étranger (IDCE) ainsi que l’investissement direct étranger au Canada (IDEC), est un indicateur utile du niveau de mondialisation économique du Canada : il donne une idée de la mesure dans laquelle notre infrastructure économique est liée à celle des secteurs de compétence dans le reste du monde. Ces données fournissent des renseignements sur le premier niveau de connectivité des relations internationales entre sociétés, qui sont étroitement liées au commerce et à la fragmentation de la production-distribution mondiale.

    L’activité au Canada des sociétés affiliées à participation majoritaire étrangère (SAPMÉ) est un prolongement des statistiques de l’investissement direct étranger. Elle fournit des indications supplémentaires de l’effet d’une économie mondiale de plus en plus interdépendante et intégrée sur les agents économiques dans les économies nationales du point de vue des revenus, de la productivité, de l’emploi, du commerce et de l’ouverture à l’étranger. Les statistiques de ces sociétés affiliées à participation majoritaire étrangère (SAPMÉ) décrivent les activités et les positions financières de ces dernières sociétés et forment un sous-ensemble des entreprises canadiennes d’investissement direct et de leurs filiales consolidées faisant affaire dans l’économie canadienne. Les SAPMÉ sont dérivées des concepts et des cadres internationaux de l’IDE. Elles sont de plus étroitement liées aux estimations améliorées des activités à l’étranger des sociétés affiliées à participation majoritaire canadienne (SAPMC), qui sont décrites dans un article distinct. Ces deux ensembles de données font partie de l’élaboration et de la diffusion d’un plus vaste ensemble de données sur les activités des entreprises multinationales (AEMN) et ce travail jette les bases d’un tel projet. Les travaux d’élaboration des données sur l’activité des SAPMÉ décrits dans le présent article contribuent à éclaircir quelques-unes de ces questions.

    Il ressort du présent article que les SAPMÉ représentent une part importante des actifs, des revenus d’exploitation et de l’emploi au sein de l’économie canadienne. De plus, ces sociétés assument des parts encore plus élevées des exportations et des importations de biens et de services.

    Date de diffusion : 2015-09-02

  • Articles et rapports : 11-626-X2012018
    Géographie : Canada
    Description :

    Cet article de la série Aperçus économiques met en lumière le nouvel ensemble d'estimations des investissements canadiens directs à l'étranger et les investissements directs étrangers au Canada, ensemble qui présente le bilan des investissements internationaux du Canada sur la base de la valeur marchande. Il s'agit d'un des articles faisant partie d'une série d'articles des Aperçus économiques destinés à souligner les aspects essentiels des nouvelles données des comptes nationaux et leur utilité aux fins d'analyse de l'économie canadienne. Plusieurs de ces articles mettent en évidence les changements apportés à l'organisation des données des comptes nationaux ou attirent l'attention sur les améliorations des mesures employées.

    Date de diffusion : 2012-10-25

  • Articles et rapports : 11-622-M2011021
    Géographie : Canada
    Description :

    Les établissements exportateurs et ceux sous contrôle étranger payent-ils mieux leurs travailleurs que les établissements non exportateurs et ceux sous contrôle canadien? La présente étude s'appuie sur un ensemble de données sur les employeurs et les employés pour déterminer s'il y a un avantage salarial à travailler pour un établissement exportateur ou sous contrôle étranger dans le secteur canadien de la fabrication.

    Le commerce et l'investissement étranger direct (IED) sont des éléments fondamentaux du processus de mondialisation. Au cours des 50 dernières années, les défenseurs d'une plus grande libéralisation des échanges et de l'IED ont soutenu que la suppression d'obstacles à ces deux activités stimule la croissance économique. Une foule de travaux s'appuyant sur de nouveaux fichiers de microdonnées ont été effectués pour comparer le niveau de productivité des établissements exportateurs à celui des établissements non exportateurs, et le niveau de productivité des établissements sous contrôle étranger à celui des établissements sous contrôle canadien.

    Date de diffusion : 2011-08-26

  • Articles et rapports : 15-206-X2008020
    Description :

    Les auteurs de cette étude comparent la croissance de la productivité d'un ensemble d'industries réglementées au Canada et aux États-Unis. À partir des données de la base de données KLEMS de Statistique Canada et de celles du Bureau of Economic Analysis des États-Unis, l'étude examine la croissance de la productivité dans les services de transport (qui incluent le transport aérien et le transport ferroviaire), la radiodiffusion et les télécommunications et les services financiers (qui incluent les intermédiaires financiers et les assurances) au cours de la période allant de 1977 à 2003. La majorité de ces industries fournissent les réseaux fondamentaux sur lesquels les autres industries s'appuient. Ces secteurs étaient assez fortement réglementés au Canada au début de la période à l'étude (1977), puis ils ont ensuite connu une déréglementation partielle au cours de la période et, enfin, ils étaient toujours soumis à un certain nombre de réglementations à la fin de la période (2003). Une déréglementation a également eu lieu aux États-Unis mais la réglementation a été généralement moins restrictive dans ce pays durant la plus grande partie de la période.

    Les données montrent que plusieurs industries canadiennes ayant fait l'objet d'une déréglementation ont connu une croissance de la productivité du travail et de la productivité multifactorielle plus rapide que l'ensemble du secteur des entreprises canadiennes et que leur productivité a augmenté autant, sinon plus, que celle des industries américaines correspondantes de 1977 à 2003. Il s'agit notamment du transport ferroviaire, de la radiodiffusion et des télécommunications, de l'intermédiation financière et des sociétés d'assurance. La croissance de la productivité dans le secteur du transport aérien a également été moindre au Canada qu'aux États-Unis durant cette période.

    Date de diffusion : 2008-11-26

  • Articles et rapports : 11-622-M2007014
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document vise principalement à fournir une synthèse concise d'une vaste gamme de données produites et de recherches menées à Statistique Canada sur les multinationales, portant sur des études tant récentes que plus anciennes.

    Au chapitre 2, nous examinons la contribution macroéconomique des multinationales étrangères d'après deux indicateurs avancés de l'activité des multinationales étrangères, soit le contrôle étranger et l'investissement direct étranger. Dans ce chapitre, nous décrivons également les études qui évaluent la contribution des sociétés sous contrôle étranger aux flux des échanges globaux, en établissant un lien entre la variation de l'intensité des échanges multinationaux et la réorganisation stratégique de leurs activités de production.

    Le chapitre 3 porte plus particulièrement sur les stratégies et les activités des multinationales étrangères qui sont pertinentes au débat actuel sur la question de savoir si la présence des multinationales étrangères favorise ou entrave la compétitivité industrielle du Canada. Dans ce chapitre, nous examinons en premier lieu la preuve que les entreprises canadiennes et étrangères réagissent différemment aux conditions du marché intérieur. En deuxième lieu, nous tâchons de déterminer si les entreprises étrangères font la concurrence de façons différentes des entreprises canadiennes. En troisième lieu, nous examinons l'importance relative que les multinationales étrangères accordent aux pratiques en matière d'innovation et de technologie, et nous exposons la relation entre ces activités et les résultats observables sur le marché. En quatrième lieu, nous faisons état de la contribution des entreprises sous contrôle étranger à la croissance de la productivité. En cinquième lieu, nous examinons les nouvelles recherches qui portent plus particulièrement sur la relation entre la propriété étrangère et l'emploi dans les sièges sociaux. Les études dans ces domaines portent directement sur la question de savoir si les entreprises multinationales étrangères tronquent ou augmentent leurs activités sur les marchés hôtes.

    Le chapitre 4 porte sur les études qui examinent les activités des multinationales canadiennes à l'étranger et établit une comparaison entre les activités des établissements sous contrôle canadien et celles des établissements sous contrôle étranger.

    Le chapitre 5 comprend une évaluation des recherches sur les multinationales menées à Statistique Canada.

    Date de diffusion : 2007-11-13

  • Articles et rapports : 13-605-X20060029209
    Description :

    La valeur au marché de la position d'investissement direct étranger est présentée pour la première fois. On y présente aussi la méthodologie utilisée pour produire ces premières estimations.

    Date de diffusion : 2006-05-24

  • Articles et rapports : 11-010-X20060039136
    Géographie : Canada
    Description :

    Le contrôle étranger au Canada a chuté pour ensuite remonter, principalement en raison de changements apportés à la réglementation, tout particulièrement celle touchant l'énergie.

    Date de diffusion : 2006-03-16

  • Articles et rapports : 11-622-M2005008
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude expose les grands changements observés au chapitre de la propriété étrangère au Canada ces quarante dernières années. On y utilise plusieurs sources de données complémentaires produites par Statistique Canada afin d'analyser l'importance de la propriété étrangère au Canada. Au cours de cette période de quarante ans, il y a eu d'abord un repli, puis une remontée, des activités menées par les multinationales étrangères au Canada. Le repli survenu au cours de cette période, qui était associé à une réglementation rigoureuse de l'investissement étranger, a pu être observé dans la plupart des secteurs mais a été particulièrement marqué dans le secteur des mines et de l'énergie. La reprise, qui a fait suite à une libéralisation de la réglementation, a également été généralisée, quoique plusieurs secteurs, notamment ceux à vocation scientifique et le secteur de l'énergie, aient fait exception.

    Date de diffusion : 2005-11-18
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :