Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

4 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (5)

Tout (5) ((5 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0027M2010061
    Géographie : Canada
    Description :

    Nous examinons les effets simultanés des réductions tarifaires et des fluctuations des taux de change réels sur la disparition des usines dans les industries manufacturières canadiennes entre 1979 et 1996. Nous constatons que l'appréciation de la devise ainsi que les réductions tarifaires accroissent la probabilité qu'une usine disparaisse, mais que les réductions tarifaires ont un effet nettement plus prononcé. Corroborant les prévisions des modèles récents d'échanges internationaux tenant compte de l'hétérogénéité des entreprises, nous constatons aussi que les effets des réductions tarifaires et des fluctuations des taux de change sont hétérogènes, c'est-à-dire qu'ils varient selon l'usine et sont particulièrement prononcés parmi celles qui sont les moins efficaces. Nos résultats révèlent une hétérogénéité multidimensionnelle que les modèles actuels ne tenant compte que d'une hétérogénéité unidimensionnelle (différence d'efficacité entre les usines) ne peuvent expliquer entièrement. Il existe des différences significatives et importantes entre les exportateurs et les non exportateurs, ainsi qu'entre les usines sous contrôle canadien et celles sous contrôle étranger. Le taux d'échec des exportateurs et des usines sous contrôle étranger est nettement plus faible; toutefois, leur survie est plus sensible aux variations des tarifs et des taux de change réels, que l'on tienne compte ou non des différences de niveau d'efficacité.

    Date de diffusion : 2010-04-14

  • Articles et rapports : 11F0027M2005033
    Géographie : Canada
    Description :

    Les disparitions d'usines sont une conséquence de l'échec des entreprises qui sortent d'un secteur. Ces disparitions sont également associées au renouvellement qui se produit lorsque les entreprises existantes ferment des usines et modernisent leurs installations de production et lorsqu'elles démarrent de nouvelles usines.

    Le taux de disparition d'usines a une incidence sur l'ampleur du changement qui se produit sur les marchés du capital et du travail. Les disparitions d'usines entraînent des pertes d'emplois et d'importants coûts sur le plan humain lorsque les employés sont obligés de chercher d'autre travail. Le processus de disparition entraîne également des pertes en capital, soit la perte de l'investissement fait par le système industriel dans la capacité de production. Nous nous fondons ici sur les données sur les disparitions d'usines pour fournir de nouveaux renseignements sur la durée de vie probable du capital investi dans les usines.

    Dans la présente étude, nous mesurons le taux de disparition de nouvelles usines dans le secteur canadien de la fabrication au cours d'une période de 40 ans. Nous élaborons un profil du taux de disparition des usines entrantes au fil du temps. En moyenne, 14 % des nouvelles usines disparaissent au cours de leur première année d'exploitation. Plus de la moitié des nouvelles usines disparaissent avant d'atteindre leur sixième anniversaire. Quinze ans après leur entrée, moins de 20 % demeurent en exploitation.

    Les usines de fabrication ont donc une durée de vie relativement courte. En moyenne, la durée de vie d'une nouvelle usine est de neuf ans seulement (17 ans si la moyenne est pondérée par l'emploi). Ces taux varient selon le secteur industriel. On observe la durée de vie la plus longue (13 ans) dans deux industries, soit celle de première transformation des métaux et celle du papier et des produits connexes. La durée de vie moyenne la plus courte (moins de huit ans) s'observe dans les industries du bois.

    Date de diffusion : 2005-05-04

  • Articles et rapports : 11-010-X20040107420
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cet article, on présente les mesures de la portée du renouvellement du secteur de la fabrication au Canada sur quatre décennies, ce qui correspond approximativement à la durée de vie productive d'un travailleur. On parle de renouvellement lorsque d'anciennes usines sont supplantées par des nouvelles ou lorsque certaines usines connaissent un déclin, et d'autres prennent de l'expansion. Dans les deux cas, les ressources servant à la production sont transférées des usines moins productives à celles qui le sont davantage.

    Date de diffusion : 2004-10-21

  • Articles et rapports : 11-624-M2004008
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on évalue la portée du renouvellement économique du secteur de la fabrication au Canada sur quatre décennies (de 1961 à 1999), ce qui correspond approximativement à la durée de vie productive d'un travailleur.

    Date de diffusion : 2004-10-21

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19990015650
    Description :

    La U.S. Manufacturing Plant Ownership Change Database (OCD) a été créée d'après des données sur les usines extraites de la Longitudinal Research Database (LRD) du Census Bureau. Elle contient des données sur toutes les usines de fabrication qui ont changé de propriétaire au moins une fois entre 1963 et 1992. L'auteur fait le point sur l'OCD et examine les possibilités de recherche. Pour utiliser empiriquement ces possibilités, il se sert de données extraites de la base de données pour étudier le lien entre les changements de propriété et les fermetures d'usines.

    Date de diffusion : 2000-03-02
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (4)

Analyses (4) ((4 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0027M2010061
    Géographie : Canada
    Description :

    Nous examinons les effets simultanés des réductions tarifaires et des fluctuations des taux de change réels sur la disparition des usines dans les industries manufacturières canadiennes entre 1979 et 1996. Nous constatons que l'appréciation de la devise ainsi que les réductions tarifaires accroissent la probabilité qu'une usine disparaisse, mais que les réductions tarifaires ont un effet nettement plus prononcé. Corroborant les prévisions des modèles récents d'échanges internationaux tenant compte de l'hétérogénéité des entreprises, nous constatons aussi que les effets des réductions tarifaires et des fluctuations des taux de change sont hétérogènes, c'est-à-dire qu'ils varient selon l'usine et sont particulièrement prononcés parmi celles qui sont les moins efficaces. Nos résultats révèlent une hétérogénéité multidimensionnelle que les modèles actuels ne tenant compte que d'une hétérogénéité unidimensionnelle (différence d'efficacité entre les usines) ne peuvent expliquer entièrement. Il existe des différences significatives et importantes entre les exportateurs et les non exportateurs, ainsi qu'entre les usines sous contrôle canadien et celles sous contrôle étranger. Le taux d'échec des exportateurs et des usines sous contrôle étranger est nettement plus faible; toutefois, leur survie est plus sensible aux variations des tarifs et des taux de change réels, que l'on tienne compte ou non des différences de niveau d'efficacité.

    Date de diffusion : 2010-04-14

  • Articles et rapports : 11F0027M2005033
    Géographie : Canada
    Description :

    Les disparitions d'usines sont une conséquence de l'échec des entreprises qui sortent d'un secteur. Ces disparitions sont également associées au renouvellement qui se produit lorsque les entreprises existantes ferment des usines et modernisent leurs installations de production et lorsqu'elles démarrent de nouvelles usines.

    Le taux de disparition d'usines a une incidence sur l'ampleur du changement qui se produit sur les marchés du capital et du travail. Les disparitions d'usines entraînent des pertes d'emplois et d'importants coûts sur le plan humain lorsque les employés sont obligés de chercher d'autre travail. Le processus de disparition entraîne également des pertes en capital, soit la perte de l'investissement fait par le système industriel dans la capacité de production. Nous nous fondons ici sur les données sur les disparitions d'usines pour fournir de nouveaux renseignements sur la durée de vie probable du capital investi dans les usines.

    Dans la présente étude, nous mesurons le taux de disparition de nouvelles usines dans le secteur canadien de la fabrication au cours d'une période de 40 ans. Nous élaborons un profil du taux de disparition des usines entrantes au fil du temps. En moyenne, 14 % des nouvelles usines disparaissent au cours de leur première année d'exploitation. Plus de la moitié des nouvelles usines disparaissent avant d'atteindre leur sixième anniversaire. Quinze ans après leur entrée, moins de 20 % demeurent en exploitation.

    Les usines de fabrication ont donc une durée de vie relativement courte. En moyenne, la durée de vie d'une nouvelle usine est de neuf ans seulement (17 ans si la moyenne est pondérée par l'emploi). Ces taux varient selon le secteur industriel. On observe la durée de vie la plus longue (13 ans) dans deux industries, soit celle de première transformation des métaux et celle du papier et des produits connexes. La durée de vie moyenne la plus courte (moins de huit ans) s'observe dans les industries du bois.

    Date de diffusion : 2005-05-04

  • Articles et rapports : 11-010-X20040107420
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cet article, on présente les mesures de la portée du renouvellement du secteur de la fabrication au Canada sur quatre décennies, ce qui correspond approximativement à la durée de vie productive d'un travailleur. On parle de renouvellement lorsque d'anciennes usines sont supplantées par des nouvelles ou lorsque certaines usines connaissent un déclin, et d'autres prennent de l'expansion. Dans les deux cas, les ressources servant à la production sont transférées des usines moins productives à celles qui le sont davantage.

    Date de diffusion : 2004-10-21

  • Articles et rapports : 11-624-M2004008
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on évalue la portée du renouvellement économique du secteur de la fabrication au Canada sur quatre décennies (de 1961 à 1999), ce qui correspond approximativement à la durée de vie productive d'un travailleur.

    Date de diffusion : 2004-10-21
Références (1)

Références (1) ((1 résultat))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-522-X19990015650
    Description :

    La U.S. Manufacturing Plant Ownership Change Database (OCD) a été créée d'après des données sur les usines extraites de la Longitudinal Research Database (LRD) du Census Bureau. Elle contient des données sur toutes les usines de fabrication qui ont changé de propriétaire au moins une fois entre 1963 et 1992. L'auteur fait le point sur l'OCD et examine les possibilités de recherche. Pour utiliser empiriquement ces possibilités, il se sert de données extraites de la base de données pour étudier le lien entre les changements de propriété et les fermetures d'usines.

    Date de diffusion : 2000-03-02
Date de modification :