Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Géographie

2 facets displayed. 0 facets selected.

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (143)

Tout (143) (0 à 10 de 143 résultats)

  • Articles et rapports : 11F0019M2019012
    Description :

    Il est bien connu que les détenteurs de diplômes d’études postsecondaires gagnent en moyenne nettement plus que d’autres. Par conséquent, une augmentation des inscriptions à des programmes d’études postsecondaires chez les jeunes provenant de familles à faible revenu — par l’entremise d’une aide financière aux étudiants et de programmes de rayonnement auprès des milieux communautaires — pourrait constituer un mécanisme efficace pour favoriser une mobilité ascendante du revenu. Il n’existe toutefois aucune preuve proprement dite des avantages qu’entraîneraient les études postsecondaires chez les jeunes provenant de familles à faible revenu. À l’aide des dossiers administratifs sur l’enseignement postsecondaire et des dossiers de l’impôt sur le revenu, cette étude comble les lacunes de renseignements procédant à une estimation de l’association entre les gains et les études postsecondaires selon le niveau de revenu parental d’une cohorte de détenteurs de diplômes d’études postsecondaires et d’un groupe témoin de jeunes Ontariens qui ne se sont pas inscrits dans un établissement d’enseignement postsecondaire.

    Date de diffusion : 2019-04-26

  • Articles et rapports : 11F0019M2019003
    Description :

    Compte tenu du temps et de l’argent investis dans les études supérieures par les étudiants, les parents et les gouvernements, les résultats économiques des diplômés de l’enseignement postsecondaire suscitent un grand intérêt. La majorité des évaluations des diplômés récents ont porté essentiellement sur les résultats préliminaires à court terme obtenus sur le marché du travail. En tant que nouveaux venus dans la population active, les diplômés de l’enseignement postsecondaire récents pourraient être particulièrement vulnérables au cycle économique. Par conséquent, il se pourrait que les comparaisons des résultats à court terme entre les cohortes de diplômés dépendent grandement de la conjoncture économique qui prévaut et qu’elles ne reflètent pas le rendement des investissements à plus long terme. La présente étude est la première à comparer les résultats à long terme sur le marché du travail de deux cohortes de jeunes diplômés de l’enseignement postsecondaire à l’aide de données du recensement et de données fiscales couplées. Plus précisément, les diplômés qui avaient entre 26 et 35 ans en 1991 ont été suivis de 1991 à 2005 (lorsqu’ils avaient entre 40 et 49 ans) et comparés à une cohorte de personnes d’âge similaire, qui a été suivie de 2001 à 2015.

    Date de diffusion : 2019-01-23

  • Stats en bref : 11-631-X2018007
    Description :

    Pour souligner le 100e anniversaire de l’organisme cette année, la présentation portera sur l’évolution sociétale et économique de l’éducation dans les Maritimes au cours du dernier siècle. Il sera également question du paysage postsecondaire dans les Maritimes, en ce qui a trait aux inscriptions, aux diplômés et aux résultats sur le marché du travail, et ce, dans une perspective canadienne plus vaste. En se tournant vers l’avenir, la présentation illustrera comment les innovations aux stratégies de données en cours à Statistique Canada changeront notre compréhension de l’éducation.

    Date de diffusion : 2018-12-10

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 37-20-0001
    Description :

    Ces guides de référence sont destinés aux utilisateurs de la Plateforme longitudinale entre l'éducation et le marché du travail (PLEMT). Il fournit une vue d'ensemble du Système d'information sur les étudiants postsecondaires (SIEP) et du Système d'information sur les apprentis inscrits (SIAI), de la méthodologie générale utilisée pour créer des indicateurs longitudinaux et des informations techniques importants pour les utilisateurs.

    Date de diffusion : 2018-12-05

  • Stats en bref : 11-627-M2018039
    Description :

    Cette infographie présente le revenu d’emploi médian des diplômés d’études postsecondaires canadiens, deux et cinq ans après l’obtention de leur titre.

    Date de diffusion : 2018-12-04

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 37-20-00012018001
    Description :

    Ce guide de référence technique est destiné aux utilisateurs de la Plateforme longitudinale entre l'éducation et le marché du travail (PLEMT). Les données pour les produits associés à ce numéro d'édition proviennent de l'intégration du Système d'information sur les étudiants postsecondaires (SIEP) à d'autres données administratives sur les gains. Statistique Canada a établi une série d'indicateurs sur les résultats sur le marché du travail des étudiants du postsecondaires incluant le revenu d'emploi médian selon le titre scolaire, le domaine d'études, le groupe d'âge et le sexe pour le Canada, les provinces, et les territoires regroupés.

    Date de diffusion : 2018-12-04

  • Articles et rapports : 89-657-X2018001
    Description :

    Cette étude se sert de données tirées de la Base de données longitudinales sur les immigrants pour examiner la participation aux études postsecondaires (EPS) au Canada des immigrants adultes appartenant à la cohorte d'établissement de 2002 à 2005, en mettant explicitement l'accent sur les réfugiés réinstallés. L'étude examine les caractéristiques démographiques des participants, les caractéristiques associées à la participation, ainsi que le rendement économique des investissements dans les EPS au Canada. En outre, elle utilise une analyse de la régression multivariée afin d'examiner de manière plus approfondie les effets de la participation aux EPS au Canada sur la fréquence de l'emploi et le revenu des travailleurs, tout en contrôlant d'autres facteurs associés à une intégration économique réussie.

    Date de diffusion : 2018-11-14

  • Articles et rapports : 11F0019M2017393
    Description :

    Dans les ouvrages relatifs à l’immigration, la migration accrue de travailleurs qualifiés dans le monde a mené à mettre l’accent sur les coûts économiques d’un échec d’intégration au marché de l’emploi. On a, en revanche, moins étudié les conséquences de difficultés d’emploi, comme celles liées à la surqualification, sur des aspects du bien-être subjectif des immigrants. Malgré une surqualification pour une grande partie des immigrants, les études portant sur la relation entre la surqualification et la satisfaction à l’égard de la vie tendent à se concentrer sur la population générale. Ces études révèlent une relation négative entre la surqualification et la satisfaction à l’égard de la vie. Puisque les travailleurs immigrants et ceux nés au Canada (non immigrants) peuvent vivre la surqualification différemment, il est important d’examiner cette relation dans les deux groupes. La présente étude examine, par conséquent, la relation entre la surqualification et la satisfaction à l’égard de la vie chez les travailleurs immigrants et non immigrants au Canada ayant suivi des études universitaires. Elle tient compte, en outre, des différences de degré de surqualification pour chaque groupe.

    Date de diffusion : 2017-05-05

  • Articles et rapports : 11F0019M2017392
    Description :

    L’instrument de placement qu’est le régime enregistré d’épargne-études (REEE) vise à encourager les parents ayant des enfants d’âge scolaire à économiser en prévision des études postsecondaires de leurs enfants, grâce à une exonération d’impôts sur les revenus des cotisations versées dans le REEE ainsi que des cotisations supplémentaires du gouvernement fédéral. Aucune information récente n’existe sur les caractéristiques des détenteurs d’un REEE et il en existe peu sur l’association entre la possession d’un REEE et la participation à des études postsecondaires.

    La présente étude contribue aux ouvrages existants de trois manières. Tout d’abord, elle documente les différences relatives en matière d’avoir en REEE selon le revenu familial et l’évolution de ces avoirs au cours du temps. Ensuite, elle décompose ces différences (particulièrement entre les quintiles supérieur et inférieur du revenu familial) en portions relatives aux différences observées pour les principaux déterminants d’une participation au REEE (p. ex., le patrimoine familial et le niveau de scolarité des parents). Enfin, elle examine la relation entre la possession d’un REEE et la fréquentation d’un établissement d’enseignement postsecondaire.

    Date de diffusion : 2017-04-12

  • Articles et rapports : 75-006-X201700114798
    Description :

    Dans la présente étude, on utilise un nouvel ensemble de données longitudinales combinant les informations du Système d’information sur les étudiants postsecondaires (SIEP) avec celles de l’impôt sur le revenu des particuliers afin d’examiner les résultats sur le marché du travail des diplômés des universités des Provinces maritimes (l’Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau Brunswick). Dans le cadre de cette étude pilote, les résultats de six cohortes de jeunes ayant obtenu leur diplôme d’une université des Provinces maritimes entre 2006 et 2011 sont examinés, soit 37 425 titulaires d’un grade de premier cycle (baccalauréat) et 6 740 titulaires d’un grade supérieur (maîtrise ou doctorat).

    Date de diffusion : 2017-04-11
Données (18)

Données (18) (0 à 10 de 18 résultats)

Analyses (122)

Analyses (122) (40 à 50 de 122 résultats)

  • Articles et rapports : 81-004-X200700510501
    Description :

    Le présent article utilise les trois premiers cycles de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) pour poser la question suivante : Y a t il des différences dans les premiers résultats sur le marché du travail entre les jeunes adultes qui ont attendu plus de quatre mois après l'obtention de leur diplôme d'études secondaires avant de commencer des études postsecondaires, et ceux qui sont passés directement à des études postsecondaires? Les résultats indiquent qu'une pause entre les études secondaires et les études postsecondaires a des incidences différentes pour les jeunes adultes diplômés d'université comparativement à ceux qui détiennent un diplôme collégial. En outre, ce qui compte le plus n'est pas si un jeune a repoussé ses études postsecondaires après ses études secondaires, mais plutôt s'il a suivi et achevé un programme d'études postsecondaires. Cela étant dit, les facteurs de base pertinents comprennent la moyenne pondérée, le niveau d'études des parents et le sexe.

    Date de diffusion : 2008-01-07

  • Articles et rapports : 11-008-X200700410311
    Géographie : Canada
    Description :

    La transition à l'âge adulte est souvent perçue comme une période où les jeunes franchissent plusieurs étapes : ils terminent leurs études, quittent la maison de leurs parents, trouvent un emploi à temps plein, forment une union et deviennent parents. Ces dernières années, les spécialistes des sciences sociales ont constaté que la transition à l'âge adulte est plus longue qu'auparavant. À l'aide des données des recensements de 1971 à 2001, le présent article évalue à quel point ce processus de transition à l'âge adulte s'est prolongé.

    Date de diffusion : 2007-12-11

  • Articles et rapports : 81-595-M2007059
    Géographie : Canada
    Description :

    L'analyse du présent rapport repose sur des données de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET), qui a été mise sur pied par Ressources humaines et Développement social Canada et Statistique Canada. Il s'agit d'une enquête longitudinale au cours de laquelle on recueille des données détaillées sur les cheminements scolaire et professionnel d'un échantillon des jeunes Canadiens qui étaient âgés entre 18 et 20 ans en 1999.

    On a demandé aux répondants de fournir une gamme de renseignements sur leurs études et leurs expériences sur le marché du travail ainsi que des caractéristiques personnelles comme par exemple leurs aspirations scolaires. On les a interviewés quatre fois depuis la mise sur pied de l'enquête, soit en 2000, 2002, 2004 et 2006. Le présent rapport utilise des données de ces quatre entrevues pour décrire où en étaient ces jeunes dans leur cheminement scolaire en décembre 2005, alors qu'ils étaient âgés entre 24 et 26 ans.

    Des études précédentes sur la participation aux études postsecondaires des jeunes Canadiens ont montré qu'aucun facteur particulier n'explique pleinement ce qui les incite à poursuivre des études postsecondaires. On a cependant pris note de diverses caractéristiques permettant de différencier les jeunes qui entreprennent de telles études des autres. Le présent rapport compare les caractéristiques démographiques et familiales, l'engagement à l'école secondaire, le rendement scolaire et l'expérience lors de la première année d'études postsecondaires des jeunes qui ont entrepris des études postsecondaires et ceux qui n'en ont pas entrepris ou qui les ont abandonnées.

    Le chapitre 2 présente la relation entre diverses caractéristiques démographiques, familiales ou scolaires et la participation des jeunes aux études postsecondaires, quant au type d'établissement fréquenté et au niveau du programme entrepris à l'université (baccalauréat ou études de deuxième ou troisième cycle).

    Le chapitre 3 analyse la relation entre ces mêmes caractéristiques et le statut de participation des jeunes aux études postsecondaires, c'est-à-dire s'ils sont diplômés, persévérants ou décrocheurs.

    Le chapitre 4 conclut en résumant les résultats.

    Date de diffusion : 2007-11-20

  • Articles et rapports : 11F0019M2007303
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans la présente étude, nous nous servons de nouvelles données canadiennes détaillées sur les notes aux tests normalisés, les notes scolaires, l'influence des parents et des pairs, ainsi que d'autres caractéristiques socioéconomiques de base des garçons et des filles pour essayer d'expliquer l'écart important entre ceux-ci en matière d'inscription à l'université. Parmi les jeunes âgés de 19 ans en 2003, 38,8 % des filles étaient inscrites à l'université, comparativement à 25,7 % seulement des garçons. Cependant, les jeunes hommes et les jeunes femmes étaient aussi susceptibles les uns que les autres d'aller au collège. Nous constatons que des différences entre les garçons et les filles en ce qui a trait aux caractéristiques observables expliquent plus des trois quarts (76,8 %) de l'écart relatif à l'inscription à l'université. Par ordre d'importance, les principaux facteurs sont les différences entre les notes scolaires obtenues à l'âge de 15 ans, les notes aux tests normalisés de lecture obtenues à l'âge de 15 ans, les méthodes de travail, les attentes des parents et la prime salariale associée à un diplôme universitaire comparativement à celle associée à un diplôme d'études secondaires. Ensemble, les quatre mesures des aptitudes aux études que nous utilisons "notes globales, notes aux tests normalisés de lecture, méthodes de travail et redoublement d'une année" rendent compte de 58,9 % de l'écart entre les sexes pour ce qui est de l'inscription à l'université. Par conséquent, pour comprendre l'avantage des femmes en ce qui concerne la poursuite d'études universitaires, il pourrait être essentiel de comprendre pourquoi les filles obtiennent de meilleurs résultats que les garçons au primaire et au secondaire.

    Date de diffusion : 2007-09-20

  • Revues et périodiques : 89F0133X
    Géographie : Canada
    Description :

    Chaque année, ce rapport offre une mise à jour des données présentées dans le chapitre sur la population active de la publication de Statistique Canada intitulée Femmes au Canada 2000 (n° 89-503-XPF au catalogue, octobre 2000). Cette publication documente les principaux changements relatifs à la situation de la femme au Canada. Parmi les sujets abordés dans ce rapport, mentionnons les tendances en matière d'emploi, l'évolution de la répartition professionnelle des femmes, le travail à temps partiel, le travail autonome et les taux de chômage.

    Date de diffusion : 2007-04-20

  • Articles et rapports : 11F0019M2007292
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document modélise les revenus des hommes et des femmes titulaires d'un baccalauréat au Canada, cinq ans après l'obtention de leur diplôme. Au moyen d'une approche d'effet constant au niveau de l'université, les chercheurs ont observé des variations importantes (constantes) au chapitre des revenus des finissants de différentes universités. La variation des caractéristiques des universités au fil du temps sont mises en corrélation avec la variation des revenus des finissants. L'augmentation du taux d'inscription aux programmes universitaires de premier cycle est liée à une réduction des revenus subséquents des finissants, ce qui laisse supposer une saturation du marché. Chez les hommes, mais pas chez les femmes, les augmentations du rapport professeur-étudiant sont associées à une augmentation appréciable des revenus subséquents des étudiants. Les modèles qui ne tiennent pas compte de la majeure des étudiants affichent une incidence accrue de la variation des caractéristiques des universités, les effets atteignant près du double de leur valeur initiale. Chez les femmes en particulier, la variation de plusieurs caractéristiques des universités est étroitement liée à la variation du choix de majeure. La variation des caractéristiques des universités n'est pas étroitement liée à la probabilité d'avoir un emploi cinq ans après l'obtention du diplôme.

    Date de diffusion : 2007-02-26

  • Articles et rapports : 11F0019M2006283
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans la présente étude, j'explore le rapport entre la présence d'une université dans une ville et l'inscription à l'université et au collège de la population locale de jeunes. Les conclusions sont tirées des données du recensement, ainsi que de données sur la création de nouveaux établissements décernant des grades universitaires au Canada. Les étudiants qui n'ont pas accès à une université locale sont beaucoup moins susceptibles de poursuivre des études universitaires que les étudiants qui ont grandi à proximité d'une université, probablement en raison des coûts supplémentaires liés au déménagement dans une autre ville, par opposition aux différences dans les autres facteurs (p. ex., le revenu familial, le niveau d'études des parents, la réussite scolaire). Toutefois, lorsqu'une option s'offre à ces étudiants dans leur localité, leur probabilité de s'inscrire augmente de façon substantielle. De façon plus particulière, la création d'un établissement local décernant des grades universitaires est liée à une augmentation de 28,1 % de l'inscription à l'université de la population locale de jeunes, et des hausses importantes sont enregistrées dans chaque ville touchée. Toutefois, l'augmentation du taux d'inscription à l'université se fait aux dépens de l'inscription au collège dans la plupart des villes. Par ailleurs, ce ne sont pas toutes les personnes qui profitent également de la création d'une nouvelle université. De façon plus particulière, les étudiants provenant de familles à faible revenu enregistrent les augmentations les plus marquées de leur taux d'inscription à l'université, ce qui correspond à la notion selon laquelle la distance pose un obstacle financier. Par ailleurs, les populations locales de jeunes Autochtones n'affichent qu'une hausse légère de leur taux d'inscription à l'université lorsqu'une option leur est offerte au niveau local.

    Date de diffusion : 2007-01-25

  • Articles et rapports : 75-001-X200610313159
    Géographie : Canada
    Description :

    Alors que l'évolution technologique rapide stimule la croissance d'une économie axée sur le savoir et impose de nouvelles compétences professionnelles, le vieillissement de la population se traduit par une réduction du nombre de nouveaux travailleurs disponibles pour répondre à ces besoins. Par conséquent, les adultes sont de plus en plus nombreux à réintégrer le système scolaire, même s'ils sont susceptibles d'avoir plus de défis à relever que les étudiants réguliers, ayant à équilibrer travail, études et obligations familiales. Le retour aux études est un investissement dont on s'attend à ce qu'il rapporte. Mais qui profite vraiment de l'éducation des adultes et dans quelle proportion?

    Date de diffusion : 2006-06-20

  • Articles et rapports : 81-004-X20060019184
    Description :

    À la lumière des données de l'Enquête sur la population active, on examine, dans le présent article, les tendances de l'expérience du marché du travail des jeunes, hommes et femmes, étudiant à temps plein : les élèves plus jeunes, âgés de 15 à 17 ans (l'âge normal de la fréquentation d'une école secondaire), et les étudiants plus âgés, les 18 à 24 ans (l'âge normal de la fréquentation d'un établissement postsecondaire). On établit aussi dans l'analyse une distinction entre le travail pendant l'année scolaire (de septembre à avril) et le travail durant l'été.

    Date de diffusion : 2006-04-27

  • Articles et rapports : 11F0019M2006277
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent article résume les conclusions du document de recherche intitulé: La poursuite des études à l'âge adulte et ses répercussions sur les gains au Canada.

    Fondée sur un échantillon tiré de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de 1993 à 1998 et 1996 à 2001 de Statistique Canada, l'étude a permis de déterminer que les travailleurs jeunes (de 17 à 34 ans) et célibataires étaient plus susceptibles que les travailleurs plus âgés (de 35 à 59 ans) et mariés ou divorcés de poursuivre des études à l'âge adulte et d'obtenir un certificat postsecondaire. Les travailleurs ayant un niveau de scolarité inférieur au secondaire et pouvant avoir le plus grand besoin d'augmenter leur investissement en capital humain étaient moins susceptibles de poursuivre des études à l'âge adulte que les travailleurs ayant un diplôme d'études secondaires ou un niveau d'études supérieur au secondaire.

    L'étude montre que les travailleurs de sexe masculin qui avaient obtenu un certificat postsecondaire tout en continuant de travailler pour le même employeur affichaient généralement des augmentations de salaire et des hausses des gains plus importantes que leurs homologues qui n'étaient pas retournés aux études, quel que soit l'âge et le niveau de scolarité initial. En revanche, les hommes qui avaient obtenu un certificat et changé d'emploi généralement n'avaient pas obtenu de rendement significatif de leur niveau de scolarité plus élevé, sauf pour les jeunes hommes (de 17 à 34 ans) chez lesquels l'obtention d'un certificat a donné un rendement plus significatif qu'ils aient changé d'employeur ou continué de travailler pour le même employeur.

    L'obtention d'un certificat a entraîné un rendement important au chapitre des salaires et des gains pour les femmes plus âgées (de 35 à 59 ans) qui ont continué de travailler pour le même employeur et des gains salariaux significatifs pour les jeunes femmes qui ont changé d'employeur.

    Date de diffusion : 2006-03-24
Références (3)

Références (3) ((3 résultats))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 37-20-0001
    Description :

    Ces guides de référence sont destinés aux utilisateurs de la Plateforme longitudinale entre l'éducation et le marché du travail (PLEMT). Il fournit une vue d'ensemble du Système d'information sur les étudiants postsecondaires (SIEP) et du Système d'information sur les apprentis inscrits (SIAI), de la méthodologie générale utilisée pour créer des indicateurs longitudinaux et des informations techniques importants pour les utilisateurs.

    Date de diffusion : 2018-12-05

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 37-20-00012018001
    Description :

    Ce guide de référence technique est destiné aux utilisateurs de la Plateforme longitudinale entre l'éducation et le marché du travail (PLEMT). Les données pour les produits associés à ce numéro d'édition proviennent de l'intégration du Système d'information sur les étudiants postsecondaires (SIEP) à d'autres données administratives sur les gains. Statistique Canada a établi une série d'indicateurs sur les résultats sur le marché du travail des étudiants du postsecondaires incluant le revenu d'emploi médian selon le titre scolaire, le domaine d'études, le groupe d'âge et le sexe pour le Canada, les provinces, et les territoires regroupés.

    Date de diffusion : 2018-12-04

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 81-588-X
    Description :

    L'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) est une enquête longitudinale visant à recueillir des renseignements utiles pour l'élaboration des politiques relativement aux transitions école-travail et aux facteurs influant sur les cheminements. L'EJET servira d'outil pour des recherches et des analyses ultérieures sur les transitions majeures dans la vie des jeunes, principalement entre l'école, la formation et le travail. Les renseignements provenant de l'enquête et les recherches fondées sur l'enquête permettront de clarifier la nature et les causes des défis à court et à long terme auxquels sont confrontés les jeunes dans les transitions école-travail et contribueront à la planification des politiques et à la prise de décision en vue de prévenir ou de résoudre ces problèmes.

    Les objectifs de l'Enquête auprès des jeunes en transition ont été établis après une vaste consultation auprès des parties qui s'intéressent aux jeunes et aux transitions école-travail. Le contenu comprend l'évaluation des transitions majeures dans la vie des jeunes, notamment la quasi totalité de leurs expériences scolaires et la plupart de leurs expériences de travail. Les facteurs ayant une incidence sur les transitions, inclus notamment les antécédents familiaux, les expériences scolaires, la réussite, les aspirations et les attentes face à l'école, ainsi que les expériences de travail.

    Le plan de mise en oeuvre prévoit une enquête longitudinale devant être réalisée tous les deux ans pour chacune des deux cohortes d'âge. Les données de la cohorte de 15 ans permettront d'analyser les répercussions à long terme des transitions école-travail. Les données de la cohorte de 18-20 ans permettront d'obtenir des renseignements immédiats, utiles pour l'élaboration des politiques en ce qui a trait aux jeunes adultes sur le marché du travail.

    Le Cycle 1 pour la cohorte de 15 ans permettra de recueillir des données auprès des jeunes, de leurs parents et des directeurs d'école. Le plan d'échantillonnage prévoit un cadre axé sur l'école et permettant la sélection des écoles, et ensuite des individus dans les écoles. Ce plan permettra l'analyse de l'influence de l'école, domaine de recherche qui n'est pas pris en considération dans d'autres enquêtes de Statistique Canada. Les méthodes de collecte des données comprennent un questionnaire rempli par les jeunes et par les directeurs d'école, une entrevue téléphonique auprès des parents et l'évaluation des compétences des jeunes pour la lecture, les sciences et les mathématiques, comme il est prévu avec l'intégration de l'EJET au Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de l'OCDE. Une enquête pilote a été réalisée en avril 1999 et l'enquête principale a été réalisée en avril et mai 2000. Un échantillon de 30 000 élèves âgés de 15 ans fut prélevé dans environ 1 000 écoles du Canada.

    Le plan d'échantillonnage pour la cohorte de 18-20 ans est celui d'une enquête-ménage. Les données sont recueillies par entrevue téléphonique assistée par ordinateur. L'enquête pilote a été réalisée en janvier 1999. Durant les mois de janvier à février 2000, 23 000 jeunes ont participé à la collecte des données de l'enquête principale.

    Les données pour les deux cohortes devraient être disponibles en 2001. Après la publication du premier rapport international portant sur le projet PISA de l'OCDE et le premier rapport national, les données seront accessibles au public, ce qui permettra l'examen détaillé des divers aspects du contenu.

    Date de diffusion : 2001-04-11
Date de modification :