Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Géographie

3 facets displayed. 0 facets selected.

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (149)

Tout (149) (30 à 40 de 149 résultats)

  • Tableau : 99-012-X2011044
    Géographie : Province ou territoire
    Description :

    Ce tableau présente des données croisées selon certaines caractéristiques des variables de l'Enquête nationale auprès des ménages.

    Date de diffusion : 2013-06-26

  • Tableau : 99-012-X2011045
    Géographie : Province ou territoire
    Description :

    Ce tableau présente des données croisées selon certaines caractéristiques des variables de l'Enquête nationale auprès des ménages.

    Date de diffusion : 2013-06-26

  • Tableau : 99-012-X2011046
    Géographie : Province ou territoire
    Description :

    Ce tableau présente des données croisées selon certaines caractéristiques des variables de l'Enquête nationale auprès des ménages.

    Date de diffusion : 2013-06-26

  • Articles et rapports : 11F0019M2012344
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document porte sur les différences entre les taux de participation aux études postsecondaires des élèves issus de familles d'immigrants et des élèves non immigrants en Suisse et au Canada. Pour les deux pays, un ensemble riche de données longitudinales, y compris les antécédents familiaux, les aspirations familiales concernant les études postsecondaires et les résultats des élèves mesurés au moyen des scores du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), servent à expliquer ces différences. Deux groupes sont analysés : tous les élèves de 15 ans; et tous les élèves de 15 ans du secondaire obtenant de faibles résultats.

    Date de diffusion : 2012-07-27

  • Articles et rapports : 81-595-M2011094
    Géographie : Canada
    Description :

    Contrairement aux vagues d'immigrants arrivés dans les années 1950 et 1960, ceux qui sont arrivés au Canada depuis les années 1970 possèdent des niveaux de scolarité relativement élevés, ce qui grossit énormément le bassin de diplômés de niveau postsecondaire au Canada. Dès leur arrivée toutefois, de nombreux immigrants ont du mal à trouver un travail lié à leur domaine d'études ainsi qu'à obtenir un emploi relativement bien rémunéré.

    À l'aide des données du Recensement de la population de 2006, le rapport dresse le profil des travailleurs rémunérés formés à l'étranger et portent sur les différents facteurs déterminants et les caractéristiques plus étroitement liés à une intégration plus facile au marché du travail canadien. Dans quelle mesure ces personnes sont-elles susceptibles de travailler dans une profession liée à leur domaine d'études ou dans une profession équivalente? Quelles sont leurs chances de toucher un revenu d'emploi égal ou supérieur au revenu médian associé à la profession correspondant le mieux à leur domaine d'études?

    Différents éléments sont pris en considération dans l'examen de leur situation sur le marché du travail, dont le temps écoulé depuis l'arrivée au pays, la région d'études et le type de titres de compétences ainsi que diverses caractéristiques sociodémographiques comme le sexe, le groupe d'âge, l'état matrimonial, la présence d'enfants, la province, le territoire et le lieu de résidence, les compétences linguistiques et l'appartenance à une minorité visible. Les résultats obtenus par les immigrants formés à l'étranger et travaillant contre rémunération sont comparés à ceux de leurs homologues titulaires d'un diplôme d'études postsecondaires obtenu au Canada et à ceux des Canadiens de naissance travaillant contre rémunération et ayant poursuivi des études postsecondaires.

    Date de diffusion : 2011-09-29

  • Articles et rapports : 81-595-M2011093
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce rapport utilise des données du recensement de la population de 2006 pour examiner la mesure dans laquelle le lieu des études postsecondaires les plus élevées affecte le succès de marché du travail des travailleurs immigrants à la fleur de l'âge (25-64), au Canada. Au moyen de techniques descriptives et économétriques, différentes cohortes d'immigrants sont comparés aux Canadiens de naissance pour ce qui est du statut d'activité, des revenus salariaux et du niveau d'adéquation entre l'occupation professionnelle et la scolarité requise. Conformément à la recherche canadienne antérieure, nos résultats indiquent que comparativement aux canadiens de naissance, les immigrants, surtout les immigrants les plus récents, sont plus susceptibles d'être en dehors de la main-d'oeuvre et moins susceptibles d'être des employés rémunérés, même après la prise en compte d'un ensemble de variables pertinentes tirées de la recherche antérieure. Lorsqu'employés, les immigrants sont plus susceptibles d'être surqualifiés et moins susceptibles d'être adéquatement qualifiés ou d'être des travailleurs autonomes. Ils sont aussi plus susceptibles d'expérimenter un désavantage salarial sur les marchés du travail du Canada. Le lieu des études postsecondaires les plus élevés joue un rôle significatif. Ceux qui ont achevé leur éducation postsecondaire au Royaume-Uni, en France, aux États-Unis ou dans une certaine mesure en Allemagne sont plus susceptibles de mieux s'en sortir sur les marchés du travail du Canada en termes de ratios d'emploi et de revenus salariaux, peu importe la cohorte d'immigration considérée, comparativement à ceux qui ont complété leurs études postsecondaires dans tout autre pays étranger, spécialement en Chine, dans la fédération russe, au Pakistan ou en Corée du sud. Ce résultat nous a conduit à conclure que plusieurs employeurs prospectifs qui utilisent l'éducation pour jauger la productivité des participants au marché du travail prospectifs, percevraient les 'produits' des systèmes d'éducatifs postsecondaires britannique, américain, français et allemand comme ayant plus de composantes facilement transférables Canada que les 'produits' des systèmes éducatifs postsecondaires chinois, de la fédération russe, pakistanais et Sud-coréen. Nos résultats appuient l'idée selon laquelle plusieurs employeurs canadiens ainsi que bon nombre d'autres parties prenantes (comme les bureaux de régulation, les agences d'évaluation, etc.) ne valoriseraient pas les qualifications éducatives postsecondaires de toutes les régions source également.

    Date de diffusion : 2011-09-13

  • Articles et rapports : 75-001-X201100311505
    Géographie : Canada
    Description :

    Même si les immigrants arrivés au pays lors des dernières décennies sont plus instruits que les autres Canadiens, ils sont proportionnellement plus nombreux à s'inscrire dans des établissements d'enseignement postsecondaire au Canada après leur arrivée. Le présent article considère une cohorte d'immigrants établis au Canada en 1998 et 1999 alors qu'ils avaient entre 25 et 44 ans. À l'aide des données de la banque de Données administratives longitudinales (DAL), on compare l'évolution, sur une période de huit ans, du revenu d'emploi des immigrants selon qu'ils poursuivent ou non des études postsecondaires au Canada.

    Date de diffusion : 2011-06-24

  • Articles et rapports : 11F0019M2011334
    Géographie : Canada
    Description :

    L'incidence à long terme sur le revenu de la fréquentation d'un établissement d'enseignement postsecondaire après la perte d'un emploi est estimée à partir d'une importante base de données administratives longitudinales sur les travailleurs canadiens et à l'aide d'un modèle de la différence des différences. Il semble ressortir des résultats obtenus que, au cours de la période allant de cinq ans avant la perte de l'emploi à neuf ans après celle-ci, les travailleurs ayant fait des études postsecondaires peu après leur déplacement ont vu leur revenu augmenter de près de 7 000 $ de plus que les autres travailleurs déplacés. On observe des gains significatifs, selon le sexe, l'âge, l'état matrimonial et le fait d'être syndiqué ou non, les hommes âgés de 35 à 44 ans constituant l'exception. Mais malgré les avantages liés à la scolarité, on constate que le déplacement n'est associé qu'à une hausse modeste de la fréquentation d'établissements d'enseignement postsecondaire, et ce, pour tous les groupes examinés.

    Date de diffusion : 2011-03-31

  • Articles et rapports : 81-595-M2011089
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude se penche sur les espérances et les résultats sur le marché du travail d'une récente promotion de titulaires de doctorat en exploitant deux sources de données distinctes qui interviewaient les mêmes personnes à deux moments différents. La première est l'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat (ETD), qui interviewait les titulaires de doctorat au moment de l'obtention du diplôme en 2005. La deuxième est l'Enquête nationale auprès des diplômés (END) qui les interviewait une seconde fois en 2007.

    L'étude fournit un portrait des titulaires de doctorat deux ans après l'obtention du diplôme en décrivant leurs caractéristiques démographiques et celles de leurs programmes d'études ainsi que leurs attentes au moment de l'obtention du diplôme. L'étude aborde aussi les tendances de la mobilité en mettant l'accent sur les diplômés qui ont déménagé aux États-Unis. Finalement l'étude traite des résultats des diplômés sur le marché du travail (taux d'emploi, revenu, secteur d'activité et surqualification) lesquels sont comparés aux espérances des diplômés.

    Date de diffusion : 2011-01-06
Données (19)

Données (19) (0 à 10 de 19 résultats)

Analyses (127)

Analyses (127) (30 à 40 de 127 résultats)

  • Articles et rapports : 11F0019M2011334
    Géographie : Canada
    Description :

    L'incidence à long terme sur le revenu de la fréquentation d'un établissement d'enseignement postsecondaire après la perte d'un emploi est estimée à partir d'une importante base de données administratives longitudinales sur les travailleurs canadiens et à l'aide d'un modèle de la différence des différences. Il semble ressortir des résultats obtenus que, au cours de la période allant de cinq ans avant la perte de l'emploi à neuf ans après celle-ci, les travailleurs ayant fait des études postsecondaires peu après leur déplacement ont vu leur revenu augmenter de près de 7 000 $ de plus que les autres travailleurs déplacés. On observe des gains significatifs, selon le sexe, l'âge, l'état matrimonial et le fait d'être syndiqué ou non, les hommes âgés de 35 à 44 ans constituant l'exception. Mais malgré les avantages liés à la scolarité, on constate que le déplacement n'est associé qu'à une hausse modeste de la fréquentation d'établissements d'enseignement postsecondaire, et ce, pour tous les groupes examinés.

    Date de diffusion : 2011-03-31

  • Articles et rapports : 81-595-M2011089
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude se penche sur les espérances et les résultats sur le marché du travail d'une récente promotion de titulaires de doctorat en exploitant deux sources de données distinctes qui interviewaient les mêmes personnes à deux moments différents. La première est l'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat (ETD), qui interviewait les titulaires de doctorat au moment de l'obtention du diplôme en 2005. La deuxième est l'Enquête nationale auprès des diplômés (END) qui les interviewait une seconde fois en 2007.

    L'étude fournit un portrait des titulaires de doctorat deux ans après l'obtention du diplôme en décrivant leurs caractéristiques démographiques et celles de leurs programmes d'études ainsi que leurs attentes au moment de l'obtention du diplôme. L'étude aborde aussi les tendances de la mobilité en mettant l'accent sur les diplômés qui ont déménagé aux États-Unis. Finalement l'étude traite des résultats des diplômés sur le marché du travail (taux d'emploi, revenu, secteur d'activité et surqualification) lesquels sont comparés aux espérances des diplômés.

    Date de diffusion : 2011-01-06

  • Articles et rapports : 81-595-M2010087
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport traite du lien entre les cheminements scolaires et la situation sur le marché du travail des répondants aux cinq cycles de l'Enquête auprès des jeunes en transition (la cohorte B de l'EJET). Les cheminements scolaires sont répartis selon trois grands critères : 1) pas d'études postsecondaires, 2) passage direct aux études postsecondaires et 3) passage indirect aux études postsecondaires. Les données du cycle 5 de l'EJET, recueillies lorsque les jeunes étaient âgés de 26 à 28 ans, permettent de mener un examen relativement complet des résultats sur le marché du travail au moment où la hausse des taux de participation aux études postsecondaires au Canada a reporté l'entrée de nombreux jeunes adultes sur le marché du travail. Le présent rapport examine deux résultats sur le marché du travail, soit l'emploi pendant toute l'année et les gains annuels, à deux moments différents : de un à deux ans, puis de cinq à six ans après l'achèvement ou l'interruption des études à temps plein. Les résultats font ressortir l'influence positive des études universitaires sur la situation sur le marché du travail, surtout plusieurs années après la fin des études. De plus, certains résultats portent à croire que, plusieurs années après la fin des études, les diplômés universitaires qui ont reporté leur passage aux études postsecondaires sont plus susceptibles d'être occupés que leurs homologues qui ne l'ont pas fait.

    Date de diffusion : 2010-12-17

  • Articles et rapports : 75-001-X201010913256
    Géographie : Canada
    Description :

    Cet article porte sur les tendances à long terme de l'emploi chez les étudiants postsecondaires. On aborde le taux d'emploi, le nombre d'heures de travail et les revenus d'emploi selon le sexe, de même que la façon dont les autres caractéristiques des étudiants se répercutent sur l'emploi. Nous nous sommes particulièrement intéressés à l'emploi chez les étudiants pendant les périodes de ralentissement du marché de l'emploi.

    Date de diffusion : 2010-09-29

  • Articles et rapports : 75-001-X201010413248
    Géographie : Canada
    Description :

    Trouver un emploi lié à leurs études est un facteur clé pour bon nombre de chercheurs d'emploi. Une concordance étroite entre les compétences personnelles et les compétences professionnelles peut s'avérer bénéfique pour l'employé et l'employeur. Cette étude se fonde sur l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu afin d'estimer l'avantage salarial d'un lien étroit entre l'emploi et les études chez les femmes et les hommes diplômés d'universités ou de collèges communautaires, tout en tenant compte du domaine d'études et des facteurs démographiques.

    Date de diffusion : 2010-06-22

  • Articles et rapports : 81-004-X201000111151
    Description :

    La situation des femmes au sein de la société canadienne et sur le marché du travail a énormément évolué au cours des dernières décennies. Les femmes représentent aujourd'hui la majorité des diplômés universitaires. En 2009, l'écart entre les sexes sur le marché du travail avait considérablement diminué par rapport à ce qu'il était en 1976. Les femmes sont aussi de plus en plus présentes dans des professions et des domaines d'études non traditionnels. Cela dit, la répartition traditionnelle des rôles entre les sexes persiste dans de nombreuses professions. En effet, des mutations sociétales fondamentales comme celles-ci s'étendent habituellement sur une longue période, à mesure qu'évoluent les comportements de cohortes successives de jeunes gens.

    Le présent article fait état des changements observés dans les professions occupées par des femmes sur le marché du travail et dans les domaines d'études que les femmes choisissent au niveau postsecondaire. Il montre où cette évolution s'est manifestée et où elle pourrait se poursuivre à l'avenir à la suite de mutations dans la répartition des diplômés de niveau postsecondaire.

    Date de diffusion : 2010-04-29

  • Articles et rapports : 11F0019M2009320
    Géographie : Canada
    Description :

    Les élèves savent-ils quelles études leur permettront d'atteindre leurs objectifs de carrière? Ces renseignements sont-ils associés à leur parcours scolaire? Afin de répondre à ces questions, nous utilisons l'Enquête auprès des jeunes en transition, cohorte A, pour effectuer une comparaison entre, d'une part, la perception qu'ont les élèves du secondaire du niveau d'instruction requis pour travailler dans la profession qu'ils souhaitent exercer à l'âge de 30 ans et, d'autre part, le niveau requis selon les l'analystes du marché du travail de Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC). L'accent est mis sur les élèves qui ont l'intention d'exercer une profession qui nécessite un grade universitaire. L'étude examine par ailleurs la relation entre la connaissance des études requises et l'inscription subséquente à l'université. Selon les résultats, parmi les élèves ayant l'intention d'exercer une profession qui nécessite un grade universitaire, environ trois sur quatre sont conscients du niveau d'instruction requis. Les résultats obtenus semblent indiquer que la connaissance des études requises est liée au rendement scolaire et aux antécédents socioéconomiques. Les différences selon la profession visée sont minimes. En outre, les élèves qui sont conscients de la nécessité d'un grade universitaire ont plus de chances de fréquenter l'université, même en tenant compte des différences sur le plan des résultats scolaires, du sexe et du contexte socioéconomique. De fait, la connaissance des études requises est étroitement liée à la fréquentation universitaire et à d'autres caractéristiques bien connues comme le sexe, les résultats scolaires et le niveau d'études des parents. Enfin, on observe un taux de fréquentation universitaire plus élevé chez les élèves qui ont pris conscience plus tôt de la nécessité d'un grade universitaire pour réaliser leur aspiration professionnelle.

    Date de diffusion : 2009-10-29

  • Articles et rapports : 81-595-M2009075
    Géographie : Canada
    Description :

    L'analyse du présent rapport repose sur des données de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET), qui a été mise sur pied par Ressources humaines et Développement social Canada et Statistique Canada. Il s'agit d'une enquête longitudinale au cours de laquelle on recueille des données détaillées sur les cheminements scolaire et professionnel d'un échantillon de jeunes Canadiens qui étaient âgés entre 18 et 20 ans en 1999. On a demandé aux répondants de fournir une gamme de renseignements sur leurs études et leurs expériences sur le marché du travail ainsi que des caractéristiques personnelles. On les a interviewés cinq fois depuis la mise sur pied de l'Enquête, soit en 2000, 2002, 2004, 2006 et 2008. Le présent rapport utilise des données de ces cinq entrevues pour décrire où en étaient ces jeunes dans leur cheminement en décembre 2007, alors qu'ils étaient âgés entre 26 et 28 ans.

    Date de diffusion : 2009-07-09

  • Articles et rapports : 81-004-X200900210897
    Description :

    Des comparaisons internationales révèlent que le Canada présente le pourcentage le plus élevé de diplômés collégiaux et universitaires touchant de faibles revenus d'emploi comparativement aux autres principaux pays. Cet article utilise des données de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) afin d'identifier des caractéristiques professionnelles et démographiques clés qui pourraient expliquer leur situation de travailleurs à faible revenu.

    Date de diffusion : 2009-06-17

  • Articles et rapports : 11F0019M2008315
    Géographie : Canada
    Description :

    En fondant notre recherche sur des données administratives, nous nous demandons 1) si l'évolution des caractéristiques des immigrants, notamment l'augmentation de la proportion d'immigrants ayant un niveau de scolarité universitaire et de celle des immigrants dans la catégorie des « travailleurs qualifiés de l'immigration économique », ont contribué favorablement à l'augmentation des gains initiaux des immigrants dans les années 1990 et 2) si les gains initiaux des immigrants se sont améliorés après 2000 et, dans la négative, pourquoi.

    Nous avons constaté qu'au cours des années 1990, le nombre croissant de nouveaux immigrants possédant un diplôme universitaire et d'immigrants dans la catégorie des travailleurs qualifiés de l'immigration économique n'a guère fait augmenter les gains dans la tranche inférieure de la répartition des gains (et diminuer les taux de pauvreté chez les nouveaux immigrants), mais que cette évolution a effectivement fait augmenter les gains des immigrants dans la tranche supérieure et dans celle du milieu de la répartition des gains. Les personnes très instruites de plus en plus nombreuses dans la tranche inférieure de la répartition des gains n'ont pu mettre à profit leur niveau de scolarité et leur appartenance à la catégorie des « travailleurs qualifiés » pour toucher des revenus plus élevés, de sorte qu'elles n'ont touché que de faibles revenus. Ces résultats peuvent être liés à la langue, à la diplômanie, à la qualité de l'éducation, ou à des questions d'offre, ce dont il est question dans le document.

    Nous constatons que les gains initiaux des immigrants ont diminué de nouveau de 2000 à 2004, mais pour des raisons différentes de celles normalement données pour la diminution antérieure. Après 2000, ce sont surtout les immigrants qui avaient l'intention de travailler dans la technologie de l'information (TI) ou dans l'ingénierie qui ont subi cette diminution. Cette situation coïncide avec le repli de la TI, qui semble avoir eu un effet important sur la situation économique de ces immigrants, surtout les hommes. À la suite de l'augmentation importante de l'offre en réaction à la pénurie de travailleurs de la haute technologie à la fin des années 1990, les nombreux nouveaux immigrants se sont heurtés au repli de la TI.

    Date de diffusion : 2009-04-30
Références (3)

Références (3) ((3 résultats))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 37-20-0001
    Description :

    Ces guides de référence sont destinés aux utilisateurs de la Plateforme longitudinale entre l'éducation et le marché du travail (PLEMT). Il fournit une vue d'ensemble du Système d'information sur les étudiants postsecondaires (SIEP) et du Système d'information sur les apprentis inscrits (SIAI), de la méthodologie générale utilisée pour créer des indicateurs longitudinaux et des informations techniques importants pour les utilisateurs.

    Date de diffusion : 2019-12-04

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 37-20-00012018001
    Description :

    Ce guide de référence technique est destiné aux utilisateurs de la Plateforme longitudinale entre l'éducation et le marché du travail (PLEMT). Les données pour les produits associés à ce numéro d'édition proviennent de l'intégration du Système d'information sur les étudiants postsecondaires (SIEP) à d'autres données administratives sur les gains. Statistique Canada a établi une série d'indicateurs sur les résultats sur le marché du travail des étudiants du postsecondaires incluant le revenu d'emploi médian selon le titre scolaire, le domaine d'études, le groupe d'âge et le sexe pour le Canada, les provinces, et les territoires regroupés.

    Date de diffusion : 2018-12-04

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 81-588-X
    Description :

    L'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) est une enquête longitudinale visant à recueillir des renseignements utiles pour l'élaboration des politiques relativement aux transitions école-travail et aux facteurs influant sur les cheminements. L'EJET servira d'outil pour des recherches et des analyses ultérieures sur les transitions majeures dans la vie des jeunes, principalement entre l'école, la formation et le travail. Les renseignements provenant de l'enquête et les recherches fondées sur l'enquête permettront de clarifier la nature et les causes des défis à court et à long terme auxquels sont confrontés les jeunes dans les transitions école-travail et contribueront à la planification des politiques et à la prise de décision en vue de prévenir ou de résoudre ces problèmes.

    Les objectifs de l'Enquête auprès des jeunes en transition ont été établis après une vaste consultation auprès des parties qui s'intéressent aux jeunes et aux transitions école-travail. Le contenu comprend l'évaluation des transitions majeures dans la vie des jeunes, notamment la quasi totalité de leurs expériences scolaires et la plupart de leurs expériences de travail. Les facteurs ayant une incidence sur les transitions, inclus notamment les antécédents familiaux, les expériences scolaires, la réussite, les aspirations et les attentes face à l'école, ainsi que les expériences de travail.

    Le plan de mise en oeuvre prévoit une enquête longitudinale devant être réalisée tous les deux ans pour chacune des deux cohortes d'âge. Les données de la cohorte de 15 ans permettront d'analyser les répercussions à long terme des transitions école-travail. Les données de la cohorte de 18-20 ans permettront d'obtenir des renseignements immédiats, utiles pour l'élaboration des politiques en ce qui a trait aux jeunes adultes sur le marché du travail.

    Le Cycle 1 pour la cohorte de 15 ans permettra de recueillir des données auprès des jeunes, de leurs parents et des directeurs d'école. Le plan d'échantillonnage prévoit un cadre axé sur l'école et permettant la sélection des écoles, et ensuite des individus dans les écoles. Ce plan permettra l'analyse de l'influence de l'école, domaine de recherche qui n'est pas pris en considération dans d'autres enquêtes de Statistique Canada. Les méthodes de collecte des données comprennent un questionnaire rempli par les jeunes et par les directeurs d'école, une entrevue téléphonique auprès des parents et l'évaluation des compétences des jeunes pour la lecture, les sciences et les mathématiques, comme il est prévu avec l'intégration de l'EJET au Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de l'OCDE. Une enquête pilote a été réalisée en avril 1999 et l'enquête principale a été réalisée en avril et mai 2000. Un échantillon de 30 000 élèves âgés de 15 ans fut prélevé dans environ 1 000 écoles du Canada.

    Le plan d'échantillonnage pour la cohorte de 18-20 ans est celui d'une enquête-ménage. Les données sont recueillies par entrevue téléphonique assistée par ordinateur. L'enquête pilote a été réalisée en janvier 1999. Durant les mois de janvier à février 2000, 23 000 jeunes ont participé à la collecte des données de l'enquête principale.

    Les données pour les deux cohortes devraient être disponibles en 2001. Après la publication du premier rapport international portant sur le projet PISA de l'OCDE et le premier rapport national, les données seront accessibles au public, ce qui permettra l'examen détaillé des divers aspects du contenu.

    Date de diffusion : 2001-04-11
Date de modification :