Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

2 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 1 facets selected.

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (80)

Tout (80) (70 à 80 de 80 résultats)

  • Articles et rapports : 11F0019M1999134
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document i) examine l'envergure et la cyclicité du flux de création et de disparition des emplois autonomes; ii) explore les transitions liées à ces mouvements; iii) évalue l'incidence de caractéristiques individuelles et de l'expérience du marché du travail ainsi que de conditions macro-économiques sur la probabilité d'accéder au travail autonome ou de le quitter.

    Le secteur de l'emploi autonome regroupe aujourd'hui plus de deux millions et demi de travailleurs canadiens; il a augmenté en moyenne de plus de 4 % par année au cours de la présente décennie et représente plus de trois quarts des nouveaux emplois que l'économie crée. Il y a eu, au cours des 15 dernières années, un flux important de création et de disparition d'emplois autonomes. Ce flux brut était en moyenne de près de un demi-million par année entre 1982 et 1994, ce qui représentait 42 % du nombre total de travailleurs autonomes.

    Les résultats de la régression ne présentent aucune preuve statistique corroborant l'hypothèse de la pression plutôt que celle de l'attraction exercée; selon cette notion, la détérioration de l'économie contraint de plus en plus les gens à créer leur propre emploi. Cette analyse s'effectue à la fois au moyen d'une analyse des séries chronologiques et d'une analyse des déterminants des flux de création (et de disparition) d'emplois autonomes. Comme pour les emplois rémunérés, les Canadiens plus jeunes connaissent un roulement plus élevé lorsqu'ils occupent un emploi autonome. Ils sont plus susceptibles non seulement de créer un tel emploi, mais aussi, et de loin, de le quitter. L'expérience préalable d'un emploi rémunéré et d'un emploi autonome augmente dans les deux cas la probabilité de créer un travail autonome. Plus longtemps une personne occupe un travail autonome, moins elle est susceptible de le quitter. Si le conjoint est en affaires (occupant un emploi autonome), la possibilité que l'autre conjoint occupe à son tour un emploi autonome augmente sensiblement, car un conjoint travailleur autonome amène souvent l'autre à se joindre à l'entreprise familiale ou à démarrer sa propre entreprise. On constate également qu'un revenu familial stable provenant de l'emploi rémunéré du conjoint augmente la viabilité financière du travailleur autonome (l'autre conjoint) en lui permettant de poursuivre son entreprise, ce qui réduit la possibilité qu'il quitte son emploi autonome.

    Date de diffusion : 1999-03-22

  • Articles et rapports : 21-006-X1998002
    Géographie : Canada
    Description :

    La création d'emploi est l'un des principaux objectifs des initiatives de développement rural. Ce bulletin vise à présenter un aperçu des tendances de l'emploi et du chômage au sein de la population active non métropolitaine. Dans le présent bulletin nous avons regroupé la population des régions rurales et des petites villes (voir la définition dans le BULLETIN D'ANALYSE no 1) à celle des agglomérations de recensement (AR) pour constituer la population non métropolitaine (voir l'encadré intitulé Définitions ). Nos résultats pour l'ensemble de la population active non métropolitaine s'appliquent également à la composante régions rurales et petites villes de la population active non métropolitaine (consultez Tendances de l'emploi au sein de la population active non métropolitaine {Ottawa, Statistique Canada, Document de travail no 35 sur l'agriculture et le milieu rural, no 21-601-MPF98035 au catalogue}).

    Date de diffusion : 1999-02-23

  • Articles et rapports : 88F0017M1996003
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on examine divers changements importants (réels ou apparents) au sujet des salaires et des revenus des travailleurs au Canada depuis la récession du début des années 1980.

    Date de diffusion : 1998-10-30

  • Articles et rapports : 11F0019M1996093
    Géographie : Canada
    Description :

    La constatation statistique selon laquelle les petites entreprises ont créé la majorité des nouveaux emplois durant les années 80 a eu une incidence considérable sur les politiques gouvernementales. Pour encourager la croissance de l'emploi, les gouvernements se sont tournés vers les petites entreprises et ont adopté des politiques favorisant leur expansion. Il ressort toutefois de recherches menées récemment aux États-Unis qu'on a peut-être surestimé la création nette d' emplois dans les petites entreprises par rapport aux grandes entreprises. La première partie de la présente étude examine diverses questions soulevées dans des travaux de recherche récents relativement aux méthodes de mesure. On y réévalue la création d' emplois selon la taille des entreprises à l'aide d'un ensemble unique de données longitudinales sur toutes les sociétés canadiennes. On conclut qu'au cours de la période de 1978 à 1992, le taux de croissance nette et brute de l'emploi décroît de façon monotone lorsque la taille des entreprises augmente, quelle que soit la méthode utilisée pour déterminer la taille, et ce, pour l'ensemble de l'économie aussi bien que pour le secteur de la fabrication au Canada. Toutefois, le type de mesure utilisée à une certaine incidence, la différence entre les taux de croissance des petites et des grandes entreprises dépendant beaucoup des méthodes de mesure choisies. La première partie de l'étude fournit également des résultats concernant divers secteurs industriels et examine la croissance de l'emploi dans les petites et les grandes entreprises existantes (c.-à-d. à l'exclusion des entreprises nouvellement créées). On constate que la croissance de l'emploi est presque la même dans les petites et dans les grandes entreprises existantes. Enfin, on tente de prendre en compte l'aspect qualité du travail en fondant les calculs sur la répartition de la masse salariale plutôt que sur lesemplois. Il s'avère que les taux de croissance et de décroissance nette et brute de la masse salariale selon la taille des entreprises ne diffèrent que légèrement des taux de croissance et de décroissance de l'emploi pour les mêmes groupes de taille. La deuxième partie de l'étude analyse la concentration des créations et des pertes d'emplois à l'intérieur des divers groupes d'entreprises définis selon la taille. Cette question est pertinente car, si la croissance est fortement concentrée, le fait de savoir qu'une entreprise est de petite taille ne nous éclaire guère sur ses perspectives de croissance. La plupart des petites entreprises enregistreraient soit une progression relativement faible, soit un déclin, tandis qu'un petit nombre d'entre elles connaîtraient une vive expansion. Il est constaté que, dans tous les groupes de taille, les créations et les pertes d'emplois sont très concentrées dans un nombre relativement restreint d'entreprises, mais qu'elles sont plus nombreuses dans les petites et moyennes entreprises que dansles grandes. Enfin, on a tenté d'établir une corrélation entre les variations de l'emploi dans lesentreprises sur deux périodes de trois années. Il en ressort que le fait de savoir qu'une entreprise a été très performante (en nombre d'emploiss créés) pendant une période donnée n'a qu'une valeur limitée lorsqu'il s'agit de déterminer sa croissance durant la période suivante, et ce, tout particulièrement dans le cas des petites entreprises. Ces résultats indiquent que les entreprises qui prennent rapidement de l'expansion au cours d'une période seront remplacées dans une large mesure par d'autres entreprises durant la période suivante.

    Date de diffusion : 1997-07-17

  • Articles et rapports : 11F0019M1996088
    Géographie : Canada
    Description :

    Les petites entreprises sont souvent perçues comme le moteur de la croissance économique. Essentiellement, deux preuves empiriques sont avancées à l'appui de cette assertion : la première est que la création d'emploi est principalement le fait des petites entreprises; la seconde est que la part de l'emploi imputable aux petites entreprises a augmenté au cours des vingt dernières années. Ces deux arguments reposent sur un seul facteur : l'emploi. Le présent document a pour objet de déterminer si le changement d'instrument de mesure peut influer sur la perception du rôle des petites entreprises dans le processus de croissance économique.

    Dans la première section du document, l'emploi constitue l'unité de mesure pour évaluer l'importance des petites entreprises; cependant, la mesure brute de l'emploi est modifiée, de façon à ce qu'il soit tenu compte du fait que les salaires versés par les petites entreprises sont moins élevés que ceux versés par les grandes entreprises. On y examine également les éléments et données qui indiquent que les producteurs de plus petite taille dans le secteur manufacturier paient des salaires moins élevés que les grands producteurs, et que l'écart s'est creusé au fil des ans. Des taux salariaux relatifs sont ensuite utilisés pour faire l'évaluation de l'emploi, ce qui permet de démontrer que la performance des petits producteurs n'est pas meilleure que celle des grands producteurs sur le plan de la création d'emploi au cours des années 1970 et 1980 au Canada, une fois pris en compte l'écart entre les taux salariaux.

    Dans la deuxième section, la performance relative est évaluée en fonction de la productivité du travail et des extrants au lieu de l'emploi. Le document montre que, si la part des emplois que détiennent les petits producteurs a augmenté considérablement, leur part des extrants n'a presque pas progressé. Les petites entreprises ont perdu du terrain par rapport aux grandes sociétés pour ce qui est des salaires versés et de la productivité du travail. La part des emplois que détiennent les grands producteurs a diminué, tandis que leur part des extrants s'est maintenue, ce qui a eu pour conséquence une hausse spectaculaire de leur productivité relative du travail.

    Date de diffusion : 1996-09-24

  • Articles et rapports : 11F0019M1994070
    Géographie : Canada
    Description :

    On utilise ici les données sur le renouvellement des emplois pour comparer dans quelle mesure les créations d'emplois, les disparitions d'emplois et la variation nette diffèrent selon les petits et les grands établissements du secteur canadien de la fabrication. Plusieurs techniques servent à corriger le problème du retour à la moyenne qui, comme on l'a laissé entendre, pourrait se traduire par la conclusion erronée que les petits établissements créent un nombre disproportionné de nouveaux emplois. L'étude conclut que le nombre net de nouveaux emplois créés pour les petits établissements est plus élevé que celui des grands établissements lorsqu'on apporte ces corrections. L'étude compare aussi l'importance des petits et des grands établissements du secteur de la fabrication du Canada et des États-Unis. On sait que le secteur canadien de la fabrication se caractérise par une proportion plus élevée d'emplois dans les établissements plus petits, mais qu'il possède aussi un secteur des petits établissements dont l'importance relative augmente par rapport à celui des États-Unis.

    Date de diffusion : 1994-11-16

  • Articles et rapports : 11F0019M1994071
    Géographie : Canada
    Description :

    L'observation statistique selon laquelle les petites entreprises ont créé la majorité des nouveaux emplois au cours des années 1980 a eu une incidence énorme sur la politique officielle. Les gouvernements désireux de favoriser la croissance de l'emploi se sont tournés vers le secteur des petites entreprises et ont préconisé l'adoption de politiques visant à accroître l'expansion de ce secteur. Toutefois, selon des recherches récentes réalisées aux États-Unis, la création nette d'emplois dans le secteur des petites entreprises a peut-être été surestimée, par rapport à la création nette d'emplois dans les grandes entreprises. Le présent document aborde les diverses questions relatives aux méthodes de mesure utilisées, soulevées dans ces études récentes et, à l'aide d'un ensemble de données longitudinal unique qui porte sur toutes les entreprises de l'économie canadienne, réévalue la question de la création d'emplois selon la taille de l'entreprise. Nous concluons qu'au cours de la période allant de 1978 à 1992, pour l'ensemble de l'économie marchande au Canada comme pour le secteur manufacturier, il existe une relation monotone décroissante entre le taux de croissance (nette) de l'emploi et la taille des entreprises, et ce quelle que soit la méthode de mesure utilisée pour déterminer la taille des entreprises. Au secteur des petites entreprises correspond une part disproportionnée des gains bruts et des pertes brutes d'emplois et, après agrégation, une part disproportionnée de l'augmentation du nombre d'emplois au cours de la période. Toutefois, la méthode de mesure utilisée est importante, puisque l'importance de la différence dans les taux de croissance entre les petites et les grandes entreprises varie fortement selon la méthode de mesure utilisée. Nous présentons aussi les résultats observés pour divers secteurs d'activité et nous nous demandons si les résultats constatés pour l'ensemble de l'économie sont attribuables à la croissance plus rapide dans les secteurs comprenant une forte proportion de petites entreprises. En outre, nous examinons la croissance de l'emploi dans les petites et grandes entreprises existantes (c'est-à-dire en excluant les nouvelles entreprises) et constatons que la croissance de l'emploi pour l'ensemble des petites et grandes entreprises existantes est fort similaire.

    Date de diffusion : 1994-11-16

  • Articles et rapports : 75-001-X19940034616
    Géographie : Canada
    Description :

    Une mise à jour de la situation du marché du travail et des autres indicateurs économiques observes au cours des six

    Date de diffusion : 1994-09-06

  • Articles et rapports : 75-001-X19940014614
    Géographie : Canada
    Description :

    La lente reprise économique des six premiers mois de 1993 s'est accélérée à l'automne. Alors que le marché du travail était instable au cours de l'année, l'emploi a augmenté de 1,2 % et le taux de chômage est demeuré élevé à 11,2 %.

    Date de diffusion : 1994-03-02

  • Articles et rapports : 75-001-X19890032279
    Géographie : Canada
    Description :

    La croissance de l'emploi a considérablement ralenti au cours de l'année et elle a subi un déplacement vers l'Ouest : plus de la moitié de la progression à cet égard a été enregistrée en Colombie-Britannique. Un aperçu à jour des faits nouveaux sur le marché du travail au cours des six premiers mois de 1989.

    Date de diffusion : 1989-09-30
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (80)

Analyses (80) (0 à 10 de 80 résultats)

  • Articles et rapports : 11-626-X2014036
    Géographie : Canada
    Description :

    Cet article de la série Aperçus économique fait état des tendances récentes du marché du travail depuis la dernière récession au Canada et aux États-Unis. Les données pour le Canada proviennent de l’Enquête sur la population active (EPA) de Statistique Canada tandis que celles pour les États-Unis proviennent du Current Population Survey (CPS), une enquête produite pour le compte du Bureau of Labor Statistics. Les données canadiennes sont ajustées aux concepts utilisées aux États-Unis, afin de permettre leurs comparaisons aux données américaines. Les données pour les deux pays sont mensuelles et désaisonnalisées.

    Date de diffusion : 2014-07-30

  • Articles et rapports : 11F0027M2014091
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude s’appuie sur des données provenant de la base de données du Programme d’analyse longitudinale de l’emploi de Statistique Canada pour examiner la distribution des taux de croissance de l’emploi au Canada de 2000 à 2009, en se concentrant surtout sur les entreprises situées dans les queues de la distribution, appelées ici entreprises à forte croissance (EFC) et entreprises à réduction rapide des effectifs (ERR).

    L’étude a trois objectifs. Le premier consiste à décrire les distributions des taux de croissance de l’emploi au Canada afin de voir si elles concordent avec celles observées dans d’autres pays. Le deuxième consiste à quantifier la contribution des EFC et des ERR à la création ainsi qu’à la destruction agrégées des emplois. Enfin, le troisième consiste à examiner, en faisant appel à des techniques de régression quantile, le rôle de la taille et de l’âge des entreprises dans le rendement des EFC et des ERR.

    Date de diffusion : 2014-05-15

  • Articles et rapports : 11-626-X2014033
    Géographie : Canada
    Description :

    Cet article de la série Aperçus économiques aborde un certain nombre de questions liées à l'interprétation et l'analyse des estimations mensuelles de la croissance nette de l'emploi qui sont publiées grâce aux données de l'Enquête sur la population active (EPA). Conçu comme document de référence pour les utilisateurs des données de l'EPA, l'article examine la volatilité et la précision associées à ces estimations.

    Date de diffusion : 2014-03-13

  • Articles et rapports : 75-006-X201300111775
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude examine les variations d'emploi par industrie au cours du dernier repli du marché du travail et de la reprise subséquente, et examine les secteurs qui ont été des moteurs de croissance depuis que l'emploi est revenu au niveau d'avant la récession.

    Date de diffusion : 2013-04-04

  • Articles et rapports : 11-622-M2012027
    Géographie : Canada
    Description :

    Une littérature de plus en plus abondante fait état d'une association positive entre le capital humain et la croissance de long terme de l'emploi dans les villes. Ces études ont suscité le désir de comprendre ce qui influence les titulaires d'un diplôme universitaire, groupe souvent utilisé comme mesure indirecte du capital humain, dans leur choix d'un lieu de résidence. Fondée sur les données du Recensement de la population du Canada de 2001, la présente étude porte sur les déterminants du choix du lieu de résidence des personnes titulaires d'un diplôme universitaire et de celles qui ne le sont pas. Un modèle logit multinomial est utilisé pour vérifier une série d'hypothèses au sujet des effets différentiels des marchés du travail denses et des attraits urbains sur le choix du lieu de résidence de ces groupes dans les régions métropolitaines et non métropolitaines au Canada.

    Date de diffusion : 2012-08-30

  • Articles et rapports : 11-010-X201100811537
    Géographie : Canada
    Description :

    Selon cinq scénarios de projection, la population active devrait croître d'ici 2031, bien que le taux d'activité puisse diminuer. La population active pourrait également être constituée d'un plus grand nombre d'immigrants et de membres de minorités visibles d'ici 2031.

    Date de diffusion : 2011-08-17

  • Articles et rapports : 11-010-X201100411434
    Géographie : Canada
    Description :

    Alors que la reprise se poursuivait durant l'année, on a pu constater que certaines tendances économiques rappelaient beaucoup la performance de l'économie avant la récession. Cela était surtout le cas des prix des produits de base, du marché boursier et du taux de change. Toutefois, la tendance du prêt et de l'emprunt nets a connu un revirement marqué durant la récession et la reprise qui a suivi.

    Date de diffusion : 2011-04-14

  • Articles et rapports : 11-010-X201001211393
    Géographie : Canada
    Description :

    La croissance de la production et celle de l'emploi ralentissent de façon régulière, comme cela a été le cas à l'été de 2010. Cette étude examine les ralentissements au cours des trois dernières décennies pour en arriver à la conclusion qu'elles se produisent en réaction à une vaste gamme de facteurs cycliques et irréguliers. Toutefois, ces pauses se transforment rarement, voire jamais, en récessions.

    Date de diffusion : 2010-12-09

  • Articles et rapports : 75-001-X201010313245
    Géographie : Canada
    Description :

    Au cours du récent repli de l'emploi, le travail autonome a constitué l'une des sources de la croissance de l'emploi. Cet article, fondé sur les données de l'Enquête sur la population active, vise à examiner les sources et les caractéristiques de la croissance récente du travail autonome ainsi que les dynamiques d'entrée et de sortie au chapitre du travail autonome. Il permet également d'évaluer dans quelle mesure les personnes qui ont perdu un emploi rémunéré au début de la récession pourraient expliquer la forte poussée ultérieure du travail autonome.

    Date de diffusion : 2010-06-22

  • Articles et rapports : 75-001-X201010413247
    Géographie : Canada
    Description :

    En 2009, le marché du travail a fléchi après 16 années consécutives de croissance de l'emploi. À l'aide d'un certain nombre de sources, cette revue souligne les tendances que laisse entrevoir le taux de chômage : où les emplois ont été perdus, qui a été le plus touché et comment les heures de travail ont changé. Certains points relativement forts et des comparaisons avec les États-Unis et d'autres économies avancées sont également présentés.

    Date de diffusion : 2010-06-22
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :