Recherche par mot-clé

Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (7)

Tout (7) ((7 résultats))

  • Articles et rapports : 75-001-X201010113242
    Géographie : Canada
    Description :

    Le taux de prêts étudiants chez les diplômés de niveau postsecondaire a augmenté entre 1995 et 2005, les emprunteurs différant peu des non emprunteurs au chapitre du taux d'emploi et du revenu personnel total. Toutefois, les emprunteurs étaient moins susceptibles d'avoir des économies ou des placements, ou d'être propriétaires de leur logement. Parmi les diplômés âgés de 20 à 29 ans, la dette totale était similaire pour les emprunteurs et les non emprunteurs, tandis que les avoirs et la valeur nette étaient moindres chez les emprunteurs.

    Date de diffusion : 2010-03-23

  • Articles et rapports : 81-595-M2008069
    Géographie : Canada
    Description :

    Le document « Les études doctorales au Canada : Résultats de l'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat de 2005-2006 » est le troisième d'une série de rapports rédigés par la Direction de la politique sur l'apprentissage de Ressources humaines et Développement social Canada (RHDSC) et le Centre de la statistique de l'éducation de Statistique Canada. Chaque rapport présente un aperçu des études doctorales, à partir des données annuelles de l'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat (ETD), pour chacune des trois années d'existence de l'enquête (2003-2004, 2004-2005 et 2005-2006).

    L'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat est une source essentielle d'information concernant la formation des titulaires de doctorat au Canada. Elle fournit des données sur le cheminement de ces diplômés hautement qualifiés dans le système d'éducation et jette de la lumière sur les attentes des diplômés lorsqu'ils font la transition à l'emploi et aux études postdoctorales.

    Dans le présent rapport, une attention spéciale a été accordée aux personnes nées à l'étranger parmi les titulaires de doctorat. Les diplômés nés à l'étranger représentaient plus d'un diplômé sur cinq pour l'année scolaire 2005-2006, et plus de la moitié de tous les titulaires de doctorat vivant au Canada en 2006. La politique d'immigration du Canada, qui met l'accent sur le niveau de scolarité, fait en sorte que les personnes nées à l'étranger continueront de représenter une proportion importante des titulaires de doctorat au Canada. Par ailleurs, il sera important d'attirer au Canada des personnes qualifiées nées à l'étranger, si on souhaite augmenter le nombre de titulaires de doctorat, le taux de croissance des diplômes à ce niveau dans les établissements canadiens étant relativement faible. L'un des défis clés consistera à retenir au Canada les diplômés, tant étrangers que canadiens, lorsqu'ils auront obtenu leur diplôme.

    Le présent rapport a aussi ceci de particulier qu'il permet d'examiner les tendances à partir de trois années de données d'enquête.

    Date de diffusion : 2008-10-17

  • Articles et rapports : 81-595-M2008065
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport contient les résultats de l'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat (ETD), 2004-2005. Cette enquête a été administrée à tous les étudiants qui ont terminé un programme d'études doctorales dans une université canadienne. L'ETD 2004-2005 est la deuxième édition de cette enquête annuelle.

    Au cours de l'année universitaire 2004-2005, il y a eu environ 4 000 nouveaux titulaires de doctorat, ce qui ajoute au stock de capital humain hautement spécialisé au Canada. Plus des trois quarts des titulaires de doctorat au Canada terminent leurs études dans un domaine lié aux sciences ou au génie, le domaine d'études le plus populaire étant les sciences biologiques. Bien que les titulaires de doctorat représentent à peu près 0,4 % de la population, le Canada se situe derrière bien d'autres pays de l'OCDE à ce chapitre.

    La plupart des diplômés ont connu du succès après l'obtention de leur diplôme, une grande majorité des diplômés (73 %) ayant de fermes intentions de travailler ou de poursuivre leurs études après l'obtention de leur diplôme. Le pourcentage d'étudiants ayant terminé leurs études sans avoir accumulé de dettes pendant leurs études de troisième cycle a diminué par rapport à l'année précédente et s'est fixé à 59 %. Près des trois quarts des diplômés prévoient demeurer au Canada, soit pour travailler, soit pour poursuivre leurs études.

    Date de diffusion : 2008-04-28

  • Articles et rapports : 81-595-M2006047
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude est fondée sur le couplage des données entre le fichier administratif du programme canadien de prêt aux étudiants et de la base de données administrative longitudinale pour analyser le programme d'exemption d'intérêts. Cette étude mesure la taille et les caractéristiques de la population qui est admissible mais n'en profite pas ainsi qu'à déterminer l'incidence des aspects socioéconomiques et des caractéristiques des prêts sur le taux de participation et l'admissibilité au programme d'exemption d'intérêts. En 2000, environ 35 emprunteurs sur 100 ayant entamé le remboursement de leur prêt étaient admissibles à l'exemption, mais moins de 16 emprunteurs y ont eu recours.

    Date de diffusion : 2006-08-30

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 81-588-X
    Description :

    L'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) est une enquête longitudinale visant à recueillir des renseignements utiles pour l'élaboration des politiques relativement aux transitions école-travail et aux facteurs influant sur les cheminements. L'EJET servira d'outil pour des recherches et des analyses ultérieures sur les transitions majeures dans la vie des jeunes, principalement entre l'école, la formation et le travail. Les renseignements provenant de l'enquête et les recherches fondées sur l'enquête permettront de clarifier la nature et les causes des défis à court et à long terme auxquels sont confrontés les jeunes dans les transitions école-travail et contribueront à la planification des politiques et à la prise de décision en vue de prévenir ou de résoudre ces problèmes.

    Les objectifs de l'Enquête auprès des jeunes en transition ont été établis après une vaste consultation auprès des parties qui s'intéressent aux jeunes et aux transitions école-travail. Le contenu comprend l'évaluation des transitions majeures dans la vie des jeunes, notamment la quasi totalité de leurs expériences scolaires et la plupart de leurs expériences de travail. Les facteurs ayant une incidence sur les transitions, inclus notamment les antécédents familiaux, les expériences scolaires, la réussite, les aspirations et les attentes face à l'école, ainsi que les expériences de travail.

    Le plan de mise en oeuvre prévoit une enquête longitudinale devant être réalisée tous les deux ans pour chacune des deux cohortes d'âge. Les données de la cohorte de 15 ans permettront d'analyser les répercussions à long terme des transitions école-travail. Les données de la cohorte de 18-20 ans permettront d'obtenir des renseignements immédiats, utiles pour l'élaboration des politiques en ce qui a trait aux jeunes adultes sur le marché du travail.

    Le Cycle 1 pour la cohorte de 15 ans permettra de recueillir des données auprès des jeunes, de leurs parents et des directeurs d'école. Le plan d'échantillonnage prévoit un cadre axé sur l'école et permettant la sélection des écoles, et ensuite des individus dans les écoles. Ce plan permettra l'analyse de l'influence de l'école, domaine de recherche qui n'est pas pris en considération dans d'autres enquêtes de Statistique Canada. Les méthodes de collecte des données comprennent un questionnaire rempli par les jeunes et par les directeurs d'école, une entrevue téléphonique auprès des parents et l'évaluation des compétences des jeunes pour la lecture, les sciences et les mathématiques, comme il est prévu avec l'intégration de l'EJET au Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de l'OCDE. Une enquête pilote a été réalisée en avril 1999 et l'enquête principale a été réalisée en avril et mai 2000. Un échantillon de 30 000 élèves âgés de 15 ans fut prélevé dans environ 1 000 écoles du Canada.

    Le plan d'échantillonnage pour la cohorte de 18-20 ans est celui d'une enquête-ménage. Les données sont recueillies par entrevue téléphonique assistée par ordinateur. L'enquête pilote a été réalisée en janvier 1999. Durant les mois de janvier à février 2000, 23 000 jeunes ont participé à la collecte des données de l'enquête principale.

    Les données pour les deux cohortes devraient être disponibles en 2001. Après la publication du premier rapport international portant sur le projet PISA de l'OCDE et le premier rapport national, les données seront accessibles au public, ce qui permettra l'examen détaillé des divers aspects du contenu.

    Date de diffusion : 2001-04-11

  • Articles et rapports : 81-003-X19970023225
    Géographie : Canada
    Description :

    Le Canada livre une vive concurrence sur la scène économique mondiale, où les connaissances et les compétences sont d'une importance capitale. Au moment où les biens, les services et les capitaux circulent plus librement entre les pays, notre réussite à l'échelle internationale est dans une large mesure attribuable aux industries du savoir. Par conséquent, la demande de travailleurs qualifiés a augmenté et les études supérieures influent davantage aujourd'hui que par le passé sur la compétitivité et la santé économiques du Canada. Le système d'enseignement postsecondaire canadien englobe les universités, les collèges et les établissements de formation professionnelle et technique. En 1995, 1.67 million d'élèves faisaient des études postsecondaires à temps plein et à temps partiel, et 52% d'entre eux étudiaient à l'université. Les universités, dont les finances constituent l'objet du présent article, jouent donc un rôle important aux fins de la satisfaction des besoins du pays en matière d'enseignement supérieur, laquelle s'avère essentielle à notre prospérité.

    Date de diffusion : 1997-09-29

  • Articles et rapports : 81-003-X19960033174
    Géographie : Canada
    Description :

    Le Canada est devenu un des chefs de file mondiaux, pour ce qui est du nombre d'élèves étrangers qu'il accueille. Ainsi, en 1992, le Canada se situait au cinquième rang mondial quant au nombre d'élèves étrangers recevant une formation postsecondaire, n'étant devancé que par les États-Unis, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Durant l'année scolaire 1993-1994, au total quelque 87 000 élèves étrangers fréquentaient des universités, des collèges ou des écoles du Canada. Bien que le séjour des élèves étrangers au Canada soit habituellement temporaire, leur venue procure souvent des avantages à la fois culturels et financiers. Ces élèves contribuent en effet à la diversification du milieu d'enseignement, tant au plan culturel qu'intellectuel, ce qui contribue en retour à l'enrichissement des campus canadiens. La venue des ces élèves peut en outre générer des revenus additionnels pour les établissements d'enseignement, à un moment où les budgets sont très serrés. Enfin l'impact des élèves étrangers ne se limite souvent pas à leur période de séjour et les liens qu'ils créent avec le Canada peuvent persister longtemps après leur retour dans leur pays natal.

    Date de diffusion : 1996-10-31
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (6)

Analyses (6) ((6 résultats))

  • Articles et rapports : 75-001-X201010113242
    Géographie : Canada
    Description :

    Le taux de prêts étudiants chez les diplômés de niveau postsecondaire a augmenté entre 1995 et 2005, les emprunteurs différant peu des non emprunteurs au chapitre du taux d'emploi et du revenu personnel total. Toutefois, les emprunteurs étaient moins susceptibles d'avoir des économies ou des placements, ou d'être propriétaires de leur logement. Parmi les diplômés âgés de 20 à 29 ans, la dette totale était similaire pour les emprunteurs et les non emprunteurs, tandis que les avoirs et la valeur nette étaient moindres chez les emprunteurs.

    Date de diffusion : 2010-03-23

  • Articles et rapports : 81-595-M2008069
    Géographie : Canada
    Description :

    Le document « Les études doctorales au Canada : Résultats de l'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat de 2005-2006 » est le troisième d'une série de rapports rédigés par la Direction de la politique sur l'apprentissage de Ressources humaines et Développement social Canada (RHDSC) et le Centre de la statistique de l'éducation de Statistique Canada. Chaque rapport présente un aperçu des études doctorales, à partir des données annuelles de l'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat (ETD), pour chacune des trois années d'existence de l'enquête (2003-2004, 2004-2005 et 2005-2006).

    L'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat est une source essentielle d'information concernant la formation des titulaires de doctorat au Canada. Elle fournit des données sur le cheminement de ces diplômés hautement qualifiés dans le système d'éducation et jette de la lumière sur les attentes des diplômés lorsqu'ils font la transition à l'emploi et aux études postdoctorales.

    Dans le présent rapport, une attention spéciale a été accordée aux personnes nées à l'étranger parmi les titulaires de doctorat. Les diplômés nés à l'étranger représentaient plus d'un diplômé sur cinq pour l'année scolaire 2005-2006, et plus de la moitié de tous les titulaires de doctorat vivant au Canada en 2006. La politique d'immigration du Canada, qui met l'accent sur le niveau de scolarité, fait en sorte que les personnes nées à l'étranger continueront de représenter une proportion importante des titulaires de doctorat au Canada. Par ailleurs, il sera important d'attirer au Canada des personnes qualifiées nées à l'étranger, si on souhaite augmenter le nombre de titulaires de doctorat, le taux de croissance des diplômes à ce niveau dans les établissements canadiens étant relativement faible. L'un des défis clés consistera à retenir au Canada les diplômés, tant étrangers que canadiens, lorsqu'ils auront obtenu leur diplôme.

    Le présent rapport a aussi ceci de particulier qu'il permet d'examiner les tendances à partir de trois années de données d'enquête.

    Date de diffusion : 2008-10-17

  • Articles et rapports : 81-595-M2008065
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport contient les résultats de l'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat (ETD), 2004-2005. Cette enquête a été administrée à tous les étudiants qui ont terminé un programme d'études doctorales dans une université canadienne. L'ETD 2004-2005 est la deuxième édition de cette enquête annuelle.

    Au cours de l'année universitaire 2004-2005, il y a eu environ 4 000 nouveaux titulaires de doctorat, ce qui ajoute au stock de capital humain hautement spécialisé au Canada. Plus des trois quarts des titulaires de doctorat au Canada terminent leurs études dans un domaine lié aux sciences ou au génie, le domaine d'études le plus populaire étant les sciences biologiques. Bien que les titulaires de doctorat représentent à peu près 0,4 % de la population, le Canada se situe derrière bien d'autres pays de l'OCDE à ce chapitre.

    La plupart des diplômés ont connu du succès après l'obtention de leur diplôme, une grande majorité des diplômés (73 %) ayant de fermes intentions de travailler ou de poursuivre leurs études après l'obtention de leur diplôme. Le pourcentage d'étudiants ayant terminé leurs études sans avoir accumulé de dettes pendant leurs études de troisième cycle a diminué par rapport à l'année précédente et s'est fixé à 59 %. Près des trois quarts des diplômés prévoient demeurer au Canada, soit pour travailler, soit pour poursuivre leurs études.

    Date de diffusion : 2008-04-28

  • Articles et rapports : 81-595-M2006047
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude est fondée sur le couplage des données entre le fichier administratif du programme canadien de prêt aux étudiants et de la base de données administrative longitudinale pour analyser le programme d'exemption d'intérêts. Cette étude mesure la taille et les caractéristiques de la population qui est admissible mais n'en profite pas ainsi qu'à déterminer l'incidence des aspects socioéconomiques et des caractéristiques des prêts sur le taux de participation et l'admissibilité au programme d'exemption d'intérêts. En 2000, environ 35 emprunteurs sur 100 ayant entamé le remboursement de leur prêt étaient admissibles à l'exemption, mais moins de 16 emprunteurs y ont eu recours.

    Date de diffusion : 2006-08-30

  • Articles et rapports : 81-003-X19970023225
    Géographie : Canada
    Description :

    Le Canada livre une vive concurrence sur la scène économique mondiale, où les connaissances et les compétences sont d'une importance capitale. Au moment où les biens, les services et les capitaux circulent plus librement entre les pays, notre réussite à l'échelle internationale est dans une large mesure attribuable aux industries du savoir. Par conséquent, la demande de travailleurs qualifiés a augmenté et les études supérieures influent davantage aujourd'hui que par le passé sur la compétitivité et la santé économiques du Canada. Le système d'enseignement postsecondaire canadien englobe les universités, les collèges et les établissements de formation professionnelle et technique. En 1995, 1.67 million d'élèves faisaient des études postsecondaires à temps plein et à temps partiel, et 52% d'entre eux étudiaient à l'université. Les universités, dont les finances constituent l'objet du présent article, jouent donc un rôle important aux fins de la satisfaction des besoins du pays en matière d'enseignement supérieur, laquelle s'avère essentielle à notre prospérité.

    Date de diffusion : 1997-09-29

  • Articles et rapports : 81-003-X19960033174
    Géographie : Canada
    Description :

    Le Canada est devenu un des chefs de file mondiaux, pour ce qui est du nombre d'élèves étrangers qu'il accueille. Ainsi, en 1992, le Canada se situait au cinquième rang mondial quant au nombre d'élèves étrangers recevant une formation postsecondaire, n'étant devancé que par les États-Unis, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Durant l'année scolaire 1993-1994, au total quelque 87 000 élèves étrangers fréquentaient des universités, des collèges ou des écoles du Canada. Bien que le séjour des élèves étrangers au Canada soit habituellement temporaire, leur venue procure souvent des avantages à la fois culturels et financiers. Ces élèves contribuent en effet à la diversification du milieu d'enseignement, tant au plan culturel qu'intellectuel, ce qui contribue en retour à l'enrichissement des campus canadiens. La venue des ces élèves peut en outre générer des revenus additionnels pour les établissements d'enseignement, à un moment où les budgets sont très serrés. Enfin l'impact des élèves étrangers ne se limite souvent pas à leur période de séjour et les liens qu'ils créent avec le Canada peuvent persister longtemps après leur retour dans leur pays natal.

    Date de diffusion : 1996-10-31
Références (1)

Références (1) ((1 résultat))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 81-588-X
    Description :

    L'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) est une enquête longitudinale visant à recueillir des renseignements utiles pour l'élaboration des politiques relativement aux transitions école-travail et aux facteurs influant sur les cheminements. L'EJET servira d'outil pour des recherches et des analyses ultérieures sur les transitions majeures dans la vie des jeunes, principalement entre l'école, la formation et le travail. Les renseignements provenant de l'enquête et les recherches fondées sur l'enquête permettront de clarifier la nature et les causes des défis à court et à long terme auxquels sont confrontés les jeunes dans les transitions école-travail et contribueront à la planification des politiques et à la prise de décision en vue de prévenir ou de résoudre ces problèmes.

    Les objectifs de l'Enquête auprès des jeunes en transition ont été établis après une vaste consultation auprès des parties qui s'intéressent aux jeunes et aux transitions école-travail. Le contenu comprend l'évaluation des transitions majeures dans la vie des jeunes, notamment la quasi totalité de leurs expériences scolaires et la plupart de leurs expériences de travail. Les facteurs ayant une incidence sur les transitions, inclus notamment les antécédents familiaux, les expériences scolaires, la réussite, les aspirations et les attentes face à l'école, ainsi que les expériences de travail.

    Le plan de mise en oeuvre prévoit une enquête longitudinale devant être réalisée tous les deux ans pour chacune des deux cohortes d'âge. Les données de la cohorte de 15 ans permettront d'analyser les répercussions à long terme des transitions école-travail. Les données de la cohorte de 18-20 ans permettront d'obtenir des renseignements immédiats, utiles pour l'élaboration des politiques en ce qui a trait aux jeunes adultes sur le marché du travail.

    Le Cycle 1 pour la cohorte de 15 ans permettra de recueillir des données auprès des jeunes, de leurs parents et des directeurs d'école. Le plan d'échantillonnage prévoit un cadre axé sur l'école et permettant la sélection des écoles, et ensuite des individus dans les écoles. Ce plan permettra l'analyse de l'influence de l'école, domaine de recherche qui n'est pas pris en considération dans d'autres enquêtes de Statistique Canada. Les méthodes de collecte des données comprennent un questionnaire rempli par les jeunes et par les directeurs d'école, une entrevue téléphonique auprès des parents et l'évaluation des compétences des jeunes pour la lecture, les sciences et les mathématiques, comme il est prévu avec l'intégration de l'EJET au Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de l'OCDE. Une enquête pilote a été réalisée en avril 1999 et l'enquête principale a été réalisée en avril et mai 2000. Un échantillon de 30 000 élèves âgés de 15 ans fut prélevé dans environ 1 000 écoles du Canada.

    Le plan d'échantillonnage pour la cohorte de 18-20 ans est celui d'une enquête-ménage. Les données sont recueillies par entrevue téléphonique assistée par ordinateur. L'enquête pilote a été réalisée en janvier 1999. Durant les mois de janvier à février 2000, 23 000 jeunes ont participé à la collecte des données de l'enquête principale.

    Les données pour les deux cohortes devraient être disponibles en 2001. Après la publication du premier rapport international portant sur le projet PISA de l'OCDE et le premier rapport national, les données seront accessibles au public, ce qui permettra l'examen détaillé des divers aspects du contenu.

    Date de diffusion : 2001-04-11
Date de modification :