Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (63)

Tout (63) (40 à 50 de 63 résultats)

  • Articles et rapports : 11F0019M2005253
    Géographie : Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Le present article résume les conclusions de le document de recherché intitulée Les immigrants achètent-ils pour s'intégrer? : Le rôle du regroupement ethnique dans la propension à devenir propriétaire chez douze groupes d'immigrants à Toronto, 1996 à 2001. La théorie de l'assimilation spatiale est un modèle d'accession à un statut social reliant les positions spatiale et sociale des membres des groupes minoritaires (Massey et Denton, 1985). Lorsqu'on l'applique aux immigrants, le modèle fait ressortir que ceux ci se regrouperont d'abord dans des quartiers typiquement pauvres, où il existe des concentrations élevées de membres de la même collectivité ethnique, mais que cette concentration ethnique est temporaire et perd de son utilité au fil du temps. Dès que le statut socioéconomique de la famille de l'immigrant s'améliore, celle ci s'intègre dans le secteur résidentiel général et s'installe dans un meilleur quartier, où il existe généralement une moins grande ségrégation résidentielle (Massey et Denton, 1985). Par ailleurs, même si le mode d'occupation du logement ne constitue pas une dimension explicite de la théorie de l'assimilation spatiale, compte tenu de la relation bien établie entre le revenu, le capital humain et l'accession à la propriété (Balakrishnan et Wu, 1992; Laryea, 1999), de même que de l'importance de l'accession à la propriété en tant qu'indicateur de bien être et d'assimilation résidentielle (Myers et Lee, 1998), un des éléments de l'ascension socioéconomique d'une famille d'immigrants est la transition de l'état de locataire à celui de propriétaire (Alba et Logan, 1992). Toujours selon la théorie de l'assimilation spatiale, la concentration de membres d'un même groupe devrait être inversement corrélée à l'accession à la propriété, les enclaves ethniques étant généralement perçues comme des zones à logements locatifs pauvres (Fong et Gulia, 1999; Myles et Hou, 2004).

    Selon des recherches récentes (Alba et Nee, 2003; Logan, Alba et Zhang, 2002), toutefois, certains groupes d'immigrants pourraient choisir d'aller à l'encontre de l'assimilation spatiale en formant des « collectivités ethniques » durables (Logan, Alba et Zhang, 2002), exerçant ainsi un « effet d'enclave » positif et croissant sur l'accession à la propriété (Borjas, 2002). Dans le présent rapport, nous évaluons la possibilité d'un effet d'enclave en tant qu'explication des profils d'accession à la propriété observés entre 1996 et 2001 chez les douze plus grands groupes de nouveaux immigrants à Toronto. Au moyen de données sur la composition ethnique des quartiers longitudinalement cohérentes et temporellement antécédentes à 1996, nous déterminons si les immigrants choisissent d'acheter une maison en dehors de leur enclave, ou préfèrent un quartier habité par des membres du même groupe qu'eux qui sont propriétaires de leur logement. À cette fin, nous passons en revue les avantages qu'il pourrait y avoir à vivre dans une enclave et à y acheter une maison. Puis nous élaborons un cadre prédictif, en vue de déterminer quels groupes seraient susceptibles de bénéficier de la création de collectivités ethniques de propriétaires. Nous présentons ensuite le problème du « déséquilibre par rapport au quartier » et nous évaluons l'effet d'enclave sur l'accession à la propriété à partir d'un échantillon de nouveaux résidents (1996 à 2001) et des caractéristiques ethniques du quartier où ils habitaient en 1996, au moyen de modèles probit bivariés avec correction pour la sélection de l'échantillon (Van de Ven et Van Praag, 1981).

    Date de diffusion : 2005-05-26

  • Articles et rapports : 11F0019M2005241
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans le présent document, nous examinons l'effet des quartiers sur la croissance des salaires ainsi que sur d'autres résultats obtenus sur le marché du travail par les immigrants de sexe masculin au Canada au moyen des données des recensements de 1981, 1986, 1991 et 1996. Même si nous établissons l'appartenance principalement d'après le pays de naissance, nous examinons également l'appartenance ethnique, la langue et l'appartenance à une minorité visible pour déterminer la robustesse des résultats. Conformément aux résultats observés aux États Unis, nous constatons que les quartiers fondées sur le pays de naissance ont un effet négatif sur la croissance des salaires des immigrants au cours d'une période de dix ans. En outre, nous constatons que le modèle de croissance salariale est robuste à différentes périodes et différentes années de référence ainsi qu'à l'utilisation de la langue et de l'appartenance ethnique pour déterminer le groupe d'appartenance. Lorsque nous utilisons le pays de naissance comme indice d'appartenance, nous constatons que l'exposition a un effet négatif sur la croissance des gains totaux et hebdomadaires ainsi que sur les salaires initiaux des cohortes d'entrée. Même s'il y a peu de preuves de l'effet des quartiers sur l'évolution de l'emploi, nous constatons que l'exposition a un effet négatif sur les taux d'emploi à l'arrivée au pays des cohortes les plus récentes. En outre, même si l'effet global des quartiers sur la croissance des salaires est négatif, nous constatons que les quartiers ont un effet différent sur différentes cohortes, à savoir, un effet positif sur la croissance des salaires des cohortes plus récentes et un effet négatif sur celle des salaires des cohortes antérieures.

    Date de diffusion : 2005-02-25

  • Articles et rapports : 89-613-M2004005
    Géographie : Canada
    Description :

    Le rapport traite des tendances du marché de l'habitation et de la qualité, de la logeabilité et de l'abordabilité des logements, ainsi que des besoins impérieux de logement dans les régions métropolitaines de recensement (RMR), de 1991 à 2001.

    Le rapport commence par une revue des tendances observées dans la population et sur le marché de l'habitation. Il comprend une analyse de l'évolution des prix des maisons, des loyers et des revenus au cours des années 1990 ainsi que des facteurs qui sous-tendaient la croissance de la demande de logement à la fin de la décennie. Sur cette toile de fond, les chapitres suivants traitent de la qualité du logement des ménages vivant dans les RMR en 1991, 1996 et 2001. Les ménages qui ne vivent pas dans un logement acceptable et qui n'ont pas suffisamment de revenu pour accéder à un tel logement sont réputés avoir des besoins impérieux de logement. Le dernier chapitre du rapport explore la distribution spatiale des besoins impérieux de logement dans les RMR en 2001 et les caractéristiques des quartiers où les besoins impérieux de logement étaient le plus répandus.

    Cette publication n'est pas disponible. Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec Andrew Heisz au 613-951-3748 ou Sébastien Larochelle-Côté au 613-951-0803.

    Date de diffusion : 2005-01-05

  • Articles et rapports : 11F0024M20040007442
    Géographie : Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Dans cette étude, on examine la progression des quartiers de minorités visibles dans les trois principales régions métropolitaines du Canada de 1981 à 2001.

    Date de diffusion : 2004-11-25

  • Articles et rapports : 11F0024M20040007452
    Description :

    Ce rapport examine le revenu et le faible revenu dans les régions métropolitaines de recensement entre 1980 et 2000. On y évalue la situation des familles ainsi que celle des quartiers dans lesquels celles-ci vivent. La situation des nouveaux immigrants, de même que celles des Autochtones et des membres des familles monoparentales est également évaluée.

    Au cours de la période de 1980 à 2000, le revenu médian avant impôt s'est accru dans l'ensemble des régions métropolitaines de recensement (RMR) du Canada. Le revenu a augmenté aux deux extrémités de la répartition des revenus, mais a augmenté plus rapidement au sommet. Dans presque toutes les villes, le revenu s'est accru plus rapidement dans les quartiers à revenu élevé (mesurés à l'échelon des secteurs de recensement) que dans les quartiers à plus faible revenu. La fréquence du faible revenu était similaire en 1980 et en 2000, mais la composition démographique du faible revenu a changé, dans la mesure où les taux de faible revenu ont augmenté parmi certains groupes « à risque » et aussi parce que certains changements démographiques ont eu lieu dans les RMR.

    En 2000, les nouveaux immigrants constituaient une plus grande partie de la population à faible revenu et une plus grande part des résidents de quartiers à faible revenu qu'en 1980. Chez les nouveaux immigrants, le taux de faible revenu était beaucoup plus élevé en 2000 qu'en 1980. En 2000, la population autochtone et les personnes vivant dans une famille monoparentale affichaient un taux de faible revenu plus élevé que les autres groupes et étaient davantage représentés dans les quartiers à faible revenu. La part de revenu que les familles à faible revenu ont reçu sous forme de transferts gouvernementaux a aussi augmenté au cours de cette période. L'emplacement des quartiers à faible revenu a changé dans certaines RMR, en raison d'une baisse des quartiers à faible revenu au centre-ville et d'une hausse des quartiers à faible revenu dans les banlieues.

    Dans ce rapport, les recensements de 1981, de 1986, de 1991, de 1996 et de 2001 sont utilisés pour étudier le revenu avant impôt dans les RMR.

    Date de diffusion : 2004-11-25

  • Articles et rapports : 11F0019M2004228
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cette étude, on examine le lien entre l'état de santé des personnes et la composition socioéconomique des quartiers dans lesquels elles vivent. De plus, cette étude permet de coupler les microdonnées des particuliers tirées de l'Enquête nationale sur la santé de la population (ENSP) de 1996-1997 de Statistique Canada à des caractéristiques au niveau des quartiers estimées à partir du recensement du Canada de 1996.

    Date de diffusion : 2004-09-27

  • Articles et rapports : 85-561-M2004004
    Géographie : Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Ce document de recherche porte sur la répartition spatiale de la criminalité et de diverses caractéristiques sociales, physiques et économiques dans la ville de Winnipeg. L'analyse est effectuée à partir des données sur les crimes déclarés par la police dans le cadre du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire de 2001; des données du Recensement de la population de 2001; et des données de la ville de Winnipeg sur l'utilisation du terrain.

    Date de diffusion : 2004-09-16

  • Articles et rapports : 11F0019M2004221
    Géographie : Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Dans cette étude, on examine la progression des quartiers de minorités visibles dans les trois principales régions métropolitaines du Canada de 1981 à 2001.

    Date de diffusion : 2004-07-02

  • Articles et rapports : 89-613-M2004001
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce rapport examine le revenu et le faible revenu dans les régions métropolitaines de recensement entre 1980 et 2000. On y évalue la situation des familles ainsi que celle des quartiers dans lesquels celles-ci vivent. La situation des nouveaux immigrants, de même que celles des Autochtones et des membres des familles monoparentales est également évaluée.

    Au cours de la période de 1980 à 2000, le revenu médian avant impôt s'est accru dans l'ensemble des régions métropolitaines de recensement (RMR) du Canada. Le revenu a augmenté aux deux extrémités de la répartition des revenus, mais a augmenté plus rapidement au sommet. Dans presque toutes les villes, le revenu s'est accru plus rapidement dans les quartiers à revenu élevé (mesurés à l'échelon des secteurs de recensement) que dans les quartiers à plus faible revenu. La fréquence du faible revenu était similaire en 1980 et en 2000, mais la composition démographique du faible revenu a changé, dans la mesure où les taux de faible revenu ont augmenté parmi certains groupes « à risque » et aussi parce que certains changements démographiques ont eu lieu dans les RMR.

    En 2000, les nouveaux immigrants constituaient une plus grande partie de la population à faible revenu et une plus grande part des résidents de quartiers à faible revenu qu'en 1980. Chez les nouveaux immigrants, le taux de faible revenu était beaucoup plus élevé en 2000 qu'en 1980. En 2000, la population autochtone et les personnes vivant dans une famille monoparentale affichaient un taux de faible revenu plus élevé que les autres groupes et étaient davantage représentés dans les quartiers à faible revenu. La part de revenu que les familles à faible revenu ont reçu sous forme de transferts gouvernementaux a aussi augmenté au cours de cette période. L'emplacement des quartiers à faible revenu a changé dans certaines RMR, en raison d'une baisse des quartiers à faible revenu au centre-ville et d'une hausse des quartiers à faible revenu dans les banlieues.

    Dans ce rapport, les recensements de 1981, de 1986, de 1991, de 1996 et de 2001 sont utilisés pour étudier le revenu avant impôt dans les RMR.

    Date de diffusion : 2004-04-07

  • Articles et rapports : 11-008-X20030046803
    Géographie : Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Dans cet article, on examine l'expansion des quartiers où s'établissent les minorités visibles dans les trois plus grandes régions métropolitaines de recensement (RMR) du Canada, et on étudie comment ces quartiers se sont formés.

    Date de diffusion : 2004-03-09
Données (1)

Données (1) ((1 résultat))

  • Tableau : 85-554-X
    Géographie : Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Le présent document donne un bref aperçu des données recueillies lors du cycle 13 de l'Enquête Sociale Générale (ESG). Le cycle 13 de l'Enquête sociale générale (ESG) est le troisième cycle (après les cycles 3 et 8) qui a recueilli des renseignements en 1999 sur la nature et l'ampleur de la victimisation au Canada. Le cycle 13 a porté sur deux domaines d'intérêt nouveau : la perception publique des solutions de rechange à l'emprisonnement, et la violence conjugale et la violence envers les personnes âgées. Les autres sujets communs aux trois cycles comprennent les perceptions de la criminalité, de la police et des tribunaux, les précautions pour la prévention de la criminalité, les sections filtres concernant les accidents et la criminalité, et les rapports sur les accidents et les incidents de criminalité. La population cible de l'ESG est formée de toutes les personnes de 15 ans et plus vivant dans un ménage privé de l'une des dix provinces.

    Date de diffusion : 2001-08-08
Analyses (60)

Analyses (60) (0 à 10 de 60 résultats)

  • Stats en bref : 45-28-0001202000100079
    Description :

    Cet article examine les différences dans les taux de mortalité liés au COVID-19 dans les différents quartiers ethnoculturels du Canada. Les différences dans les taux de mortalité normalisés selon l'âge selon la proportion de groupes de population désignés comme appartenant à des minorités visibles sont comparées pour le Canada et certaines provinces et régions métropolitaines de recensement afin de déterminer si les communautés comptant une proportion plus élevée de population désignée comme appartenant à des minorités visibles déclarent ou non un taux plus élevé de COVID-19.

    Date de diffusion : 2020-10-28

  • Stats en bref : 89-20-00062020012
    Description :

    Dans cette vidéo, nous allons revoir les étapes du processus analytique et vous aurez une meilleure compréhension de la façon dont les analystes font chaque étape du processus analytique par un exemple que nous allons vous montrer. L’exemple que nous allons présenter est un projet qui a examiné la relation entre le potentiel piétonnier des quartiers, c’est-à-dire la façon dont les quartiers favorisent l’activité physique, et l’activité physique réelle des Canadiens.

    Date de diffusion : 2020-09-23

  • Articles et rapports : 11-633-X2020001
    Description :

    La présente étude porte sur différentes mesures de la diversité des revenus au sein d’unités géographiques et les applique en utilisant des données sur le revenu détaillées au niveau géographique qui sont dérivées des déclarations de revenus. Elle permet de faire ressortir les caractéristiques de ces mesures, en particulier leur facilité d’interprétation et leur adaptabilité à la décomposition à divers niveaux d’analyse, en allant des quartiers aux immeubles d’appartements individuels. L’analyse porte sur trois mesures : l’indice de dissimilarité, l’indice de théorie de l’information et l’indice de divergence (Indice-D). L’accent est mis en particulier sur l’indice-D, car il s’agit de l’indice qui décrit le plus efficacement la différence entre la répartition des revenus au niveau sous métropolitain (p. ex. quartiers) et celle au niveau métropolitain (c.-à-d. le degré de tri du revenu pour tous les quartiers). De plus, l’indice-D peut systématiquement mesurer les contributions du tri du revenu au sein des quartiers (p. ex. pour tous les immeubles d’appartements individuels) par rapport à la diversité des revenus à l’échelle du quartier et de la région métropolitaine.

    Date de diffusion : 2020-01-21

  • Articles et rapports : 75F0002M2019012
    Description :

    Cet article porte sur la satisfaction des ménages canadiens à l'égard de leur quartier, en fonction des résultats de l'Enquête canadienne sur le logement (ECL) de 2018. Le niveau de satisfaction du décideur principal (la « personne de référence du ménage » ) à l'égard du quartier y est étudié, de même que la satisfaction à l'égard de certains éléments du quartier comme le désordre et le sentiment de sécurité qui y règnent, les services qui y sont offerts ainsi que des caractéristiques sociodémographiques et relatives au ménage.

    Date de diffusion : 2019-11-22

  • Articles et rapports : 82-003-X201900900001
    Description :

    Cette étude a pour objet d'examiner le lien entre les quartiers propices à la marche, ou favorisant la vie active, et l'activité physique des Canadiens tout au long de la vie, selon divers domaines d'activité physique. Elle est fondée sur les données tirées du couplage de la nouvelle Base de données sur l'accessibilité à la vie active dans les milieux de vie au Canada (AVA-Can) et de deux enquêtes sur la santé représentatives à l'échelle nationale. Plus précisément, les données proviennent de la base de données AVA-Can de 2016, de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé (de 2009 à 2015) et de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (de 2015 et 2016).

    Date de diffusion : 2019-09-18

  • Articles et rapports : 82-003-X201900900002
    Description :

    Cette étude a pour objet d'examiner le lien entre les quartiers propices à la marche, l'obésité et la santé générale et mentale autoévaluée d'un échantillon d'enfants et d'adultes canadiens, représentatif à l'échelle nationale. Elle vise également à examiner et à décrire l'effet médiateur de l'activité physique par rapport au lien entre le potentiel piétonnier et l'obésité. Les données proviennent de la Base de données sur l'accessibilité à la vie active dans les milieux de vie au Canada de 2016 et de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé (de 2009 à 2015).

    Date de diffusion : 2019-09-18

  • Articles et rapports : 89-657-X2016002
    Géographie : Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Cette étude porte sur les modalités d’établissement de la population issue de l’immigration et certaines composantes de l’intégration sociale. On y présente d’abord les tendances récentes des schémas d’établissement de la population issue de l’immigration dans les régions métropolitaines canadiennes de recensement soit, Toronto, Montréal et Vancouver. En s’appuyant sur les données de l’Enquête sociale générale de 2013 sur l’identité sociale, on examine ensuite les caractéristiques du lieu de résidence telle que le type de municipalité et la concentration de la population issue de l’immigration selon quatre composantes de l’intégration sociale : les caractéristiques des réseaux personnels, les relations de voisinage, la participation sociale et à des activités associatives et le sentiment d’appartenance.

    Date de diffusion : 2017-05-08

  • Articles et rapports : 89-652-X2016002
    Description :

    Ce rapport porte sur les perceptions des Canadiens à l’égard du désordre dans leur quartier. Fondée sur les données de l’Enquête sociale générale (ESG) – Victimisation de 2014, il présente un aperçu des perceptions du désordre dans le quartier selon le type de désordre, la province et la région métropolitaine de recensement (RMR). Les différences selon les caractéristiques démographiques sont aussi examinées, de même que certaines caractéristiques à l’échelon des quartiers dans l’ensemble du Canada et dans les huit RMR les plus grandes.

    Date de diffusion : 2016-03-02

  • Articles et rapports : 82-003-X201500714204
    Description :

    La présente étude avait pour but de déterminer si la prévalence de l’embonpoint et de l’obésité est associée au potentiel piétonnier d’un quartier. L’analyse a permis de vérifier s’il existe une relation dose réponse entre le Street Smart Walk Score® et différentes mesures de l’activité physique, de l’embonpoint et de l’obésité, pour un vaste échantillon d’adultes représentatif de la population vivant dans les régions urbaines et leurs banlieues en Ontario.

    Date de diffusion : 2015-07-15

  • Articles et rapports : 11F0019M2014357
    Géographie : Canada
    Description :

    Un domaine émergent de la recherche sur le bien-être subjectif (BES) est axé sur les différences dans les niveaux de BES entre les pays et entre les régions géographiques d'un pays. La prise en compte des différences géographiques permettrait d'élargir nos connaissances concernant les déterminants du BES et d'aller au-delà des facteurs « internes » que représentent les traits de personnalité et les caractéristiques sociodémographiques des personnes pour englober les « facteurs externes » intégrés dans les environnements des personnes. Une question comporte des répercussions théoriques et stratégiques importantes, à savoir si le revenu des autres habitants de la même région géographique est associé au BES des personnes. L'association pourrait être positive si les personnes profitaient des ressources, de l'aménagement et du capital social améliorés des régions à revenu élevé. L'association pourrait aussi être négative si les personnes tentaient de reproduire le style de vie de leurs voisins plus fortunés. Des études empiriques connexes n'ont pas permis jusqu'à maintenant d'arriver à un consensus sur cette question.

    La présente étude tente de résoudre la question de deux façons importantes. En premier lieu, elle examine si l'effet sur le BES du revenu moyen dans une région géographique (revenu de la localité) est sensible à l'échelle des unités géographiques. Grâce à un très vaste échantillon de répondants se trouvant dans trois échelons de régions géographiques organisés de manière hiérarchique, la présente étude fournit des estimations fiables de l'association entre le BES et le revenu moyen dans les voisinages immédiats (définis comme les « aires de diffusion du recensement »), les collectivités locales (« secteurs de recensement ») et les municipalités (« subdivisions de recensement »). En deuxième lieu, la présente étude vise à déterminer comment le choix des variables de contrôle influence l'effet estimé du revenu de la localité. En tenant compte de façon séquentielle des effets des caractéristiques démographiques et socioéconomiques individuelles, de l'état de santé général autoévalué et des attributs à l'échelon de la région, il est possible d'examiner les mécanismes probables grâce auxquels le revenu de la localité est lié au BES des personnes.

    Date de diffusion : 2014-02-20
Références (2)

Références (2) ((2 résultats))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 17-507-X
    Description :

    L'«Aperçu des quartiers» est votre guide aux produits de renseignements statistiques offerts par la Division des données régionales et administratives. Le guide présente une description des banques de données, de la disponibilité géographique et de la tarification. Le guide comprend également les exemples des tableaux de données indiquant des statistiques au niveau national.

    Date de diffusion : 2006-05-04

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 89M0015G
    Description :

    L'Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes (ELNEJ) est un programme de recherche à long terme qui suivra un grand nombre d'enfants pendant plusieurs années, permettant aux chercheurs de suivre de près le bien-être et le développement des enfants.

    Le premier fichier de microdonnées ne renferme pas tous les renseignements recueillis lors du premier cycle de l'Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes. La deuxième version sera lancée en 1997.

    Date de diffusion : 1996-12-18
Date de modification :