Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

1 facets displayed. 0 facets selected.

Enquête ou programme statistique

1 facets displayed. 1 facets selected.

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (3)

Tout (3) ((3 résultats))

  • Tableau : 45-20-00012019001
    Description :

    L’ensemble de données pour l'indice canadien de défavorisation multiple incluent des tableaux dans un format Excel et Comma-separated values (CSV) pour l’indice national (sauf les territoires), ainsi que les trois indices provinciaux et les deux indices régionaux, soit ceux de la région de l'Atlantique (Terre-Neuve-et-Labrador, Île-du-Prince-Édouard, Nouvelle-Écosse et Nouveau-Brunswick), du Québec, de l'Ontario, de la région des Prairies (Manitoba, Saskatchewan et Alberta) et de la Colombie-Britannique.

    Date de diffusion : 2019-06-12

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 45-20-0001
    Description :

    L'Indice canadien de défavorisation multiple (ICDM) est un indice géographique fondé sur les microdonnées du Recensement de la population de 2016 qui mesure quatre dimensions clés de la défavorisation au niveau de l'aire de diffusion (AD) : l'instabilité résidentielle, la dépendance économique, la vulnérabilité situationnelle et la composition ethnoculturelle.

    L'ICDM permettra de comprendre les inégalités dans diverses mesures de la santé et du bien-être social. Alors qu’il s’agit d’un indice géographique de défavorisation et marginalisation, il peut aussi servir de mesure de substitution pour les particuliers. L'ICDM pourrait être largement utilisé par les chercheurs pour des études sur divers sujets liés à la recherche socio-économique. Parmi les autres utilisations possibles de l'indice, mentionnons la planification et l'évaluation des politiques, ou l'affectation des ressources.

    Date de diffusion : 2019-06-12

  • Tableau : 34-26-0001
    Description :

    La Base de données ouvertes sur les immeubles (BDOI) est une collection de données ouvertes sur les bâtiments, principalement les empreintes d'immeubles, provenant des gouvernements municipaux, régionaux, et provinciaux. C'est un répertoire centralisé et harmonisé des données sur les immeubles publiées en vertu de la Licence du gouvernement ouvert du Canada. Cette initiative exploratoire vise à contribuer à la mise sur pied d'une base de données complète, exhaustive et ouverte sur les immeubles au Canada. La première version actuelle (version 2.0) de la BDOI contient environ 4,4 millions d'empreintes d'immeubles recueillis de sept provinces et un territoire. Ces fichiers sont disponibles à télécharger en forme de fichier shapefile comprimé.

    Date de diffusion : 2019-03-01
Données (3)

Données (3) ((3 résultats))

  • Tableau : 45-20-00012019001
    Description :

    L’ensemble de données pour l'indice canadien de défavorisation multiple incluent des tableaux dans un format Excel et Comma-separated values (CSV) pour l’indice national (sauf les territoires), ainsi que les trois indices provinciaux et les deux indices régionaux, soit ceux de la région de l'Atlantique (Terre-Neuve-et-Labrador, Île-du-Prince-Édouard, Nouvelle-Écosse et Nouveau-Brunswick), du Québec, de l'Ontario, de la région des Prairies (Manitoba, Saskatchewan et Alberta) et de la Colombie-Britannique.

    Date de diffusion : 2019-06-12

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 45-20-0001
    Description :

    L'Indice canadien de défavorisation multiple (ICDM) est un indice géographique fondé sur les microdonnées du Recensement de la population de 2016 qui mesure quatre dimensions clés de la défavorisation au niveau de l'aire de diffusion (AD) : l'instabilité résidentielle, la dépendance économique, la vulnérabilité situationnelle et la composition ethnoculturelle.

    L'ICDM permettra de comprendre les inégalités dans diverses mesures de la santé et du bien-être social. Alors qu’il s’agit d’un indice géographique de défavorisation et marginalisation, il peut aussi servir de mesure de substitution pour les particuliers. L'ICDM pourrait être largement utilisé par les chercheurs pour des études sur divers sujets liés à la recherche socio-économique. Parmi les autres utilisations possibles de l'indice, mentionnons la planification et l'évaluation des politiques, ou l'affectation des ressources.

    Date de diffusion : 2019-06-12

  • Tableau : 34-26-0001
    Description :

    La Base de données ouvertes sur les immeubles (BDOI) est une collection de données ouvertes sur les bâtiments, principalement les empreintes d'immeubles, provenant des gouvernements municipaux, régionaux, et provinciaux. C'est un répertoire centralisé et harmonisé des données sur les immeubles publiées en vertu de la Licence du gouvernement ouvert du Canada. Cette initiative exploratoire vise à contribuer à la mise sur pied d'une base de données complète, exhaustive et ouverte sur les immeubles au Canada. La première version actuelle (version 2.0) de la BDOI contient environ 4,4 millions d'empreintes d'immeubles recueillis de sept provinces et un territoire. Ces fichiers sont disponibles à télécharger en forme de fichier shapefile comprimé.

    Date de diffusion : 2019-03-01
Analyses (0)

Analyses (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Références (1)

Références (1) ((1 résultat))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 45-20-0001
    Description :

    L'Indice canadien de défavorisation multiple (ICDM) est un indice géographique fondé sur les microdonnées du Recensement de la population de 2016 qui mesure quatre dimensions clés de la défavorisation au niveau de l'aire de diffusion (AD) : l'instabilité résidentielle, la dépendance économique, la vulnérabilité situationnelle et la composition ethnoculturelle.

    L'ICDM permettra de comprendre les inégalités dans diverses mesures de la santé et du bien-être social. Alors qu’il s’agit d’un indice géographique de défavorisation et marginalisation, il peut aussi servir de mesure de substitution pour les particuliers. L'ICDM pourrait être largement utilisé par les chercheurs pour des études sur divers sujets liés à la recherche socio-économique. Parmi les autres utilisations possibles de l'indice, mentionnons la planification et l'évaluation des politiques, ou l'affectation des ressources.

    Date de diffusion : 2019-06-12
Date de modification :