Recherche par mot-clé

Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (10)

Tout (10) ((10 résultats))

  • Articles et rapports : 18-001-X2019002
    Description :

    La présente étude vise à fournir une compréhension générale des environnements d'entreprise des collectivités autochtones (Premières Nations et Inuits) de l'ensemble du Canada. Ces collectivités se trouvent généralement dans des régions rurales isolées ou à faible densité. Cette analyse établit le profil des entreprises se trouvant au sein de collectivités autochtones et les compare aux entreprises situées dans des collectivités non autochtones présentant des paramètres de taille de population similaires. La présente analyse a ainsi recours à un concept géographique (c.-à-d., le type de collectivité) afin d'établir le lien entre la dimension d'affaires et la dimension autochtone, plutôt qu'à un concept de propriété d'entreprises identifiées comme appartenant à des Autochtones.

    Ce profil se fonde sur un ensemble d'indicateurs simples relatifs aux entreprises (notamment le nombre d'entreprises, les entrées et sorties d'entreprises, leur âge, des indicateurs de revenus et de bénéfices), totalisés selon diverses catégories d'entreprises définies pour l'étude (regroupements de secteurs, effectif, montant de revenus, etc.) Certains tableaux comprennent également la variable géographique de la province ou du territoire. Toutes les données relatives aux entreprises sont tirées du Registre des entreprises (RE) de Statistique Canada pour la période de référence de janvier 2017. Les données géographiques du Recensement de 2011 sont utilisées, puisque le RE de janvier 2017 se fonde sur cette classification. Les tableaux sont présentés par type de collectivité. Les résultats soulignent à la fois des différences et des similarités entre les environnements d'entreprises des collectivités autochtones et des collectivités non autochtones incluses.

    Date de diffusion : 2019-08-28

  • Articles et rapports : 11-626-X2019012
    Description :

    Le présent article de la publication Aperçus économiques présente des estimations de la production nominale des multinationales étrangères qui mènent des activités dans différents secteurs de l’économie canadienne. On y examine les variations de la valeur ajoutée des sociétés affiliées à participation majoritaire étrangère, en mettant en évidence les contributions selon le pays de contrôle. Les estimations sont examinées séparément pour les sociétés affiliées exerçant des activités dans les secteurs des ressources, de la fabrication et des services. Les nouvelles données résumées dans le présent article, qui ont été élaborées par les Comptes économiques canadiens, font partie d’une série de projets conçus pour fournir des renseignements plus détaillés sur les dimensions mondiales de l’économie canadienne. Les estimations annuelles de la valeur ajoutée des sociétés affiliées sous contrôle étranger sont actuellement disponibles pour la période allant de 2010 à 2016.

    Date de diffusion : 2019-06-25

  • Articles et rapports : 11-621-M2019002
    Description :

    L'Érosion de la Base d'Imposition et le Transfert de Bénéfices (EBITB) décrit les stratégies par les entreprises multinationales pour réduire leur fardeau fiscal. Ce papier développe 5 indicateurs de l'EBITB en utilisant un cadre analytique inspirée par l'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) et des données au sein de Statistique Canada. Notre but est d'explorer si l'assiette fiscale pourrait être négativement affecté par l'EBITB.

    Date de diffusion : 2019-06-18

  • Articles et rapports : 11-621-M2019003
    Description :

    Le présent document vise à fournir des renseignements affinés sur les sociétés sous contrôle étranger au Canada en mettant l'accent sur l'Asie. Les nouvelles précisions sont présentées et réparties dans cinq groupes d'industries : la fabrication, les services de distribution, les services financiers, les ressources et les mines, ainsi qu'une catégorie résiduelle qui comprend l'ensemble des autres secteurs des entreprises de l'économie canadienne.

    Date de diffusion : 2019-06-11

  • Articles et rapports : 11F0019M2019014
    Description :

    Le Canada comprend une population relativement importante qui est née à l’étranger, et la prospérité économique du pays dépend du commerce international. Le présent document permet d’examiner la manière dont ces deux caractéristiques sont liées. Plus précisément, il permet d’étudier l’effet de la propriété d’entreprises par les immigrants sur le commerce international au Canada.

    Comprendre l’incidence des immigrants sur le commerce international est d’une importance particulière pour le Canada, car il s’agit d’une petite économie ouverte comportant une population relativement importante d’immigrants. Le présent document permet d’examiner de manière empirique l’incidence de la propriété d’entreprises par les immigrants sur le commerce international au Canada à l’aide d’une nouvelle base de données sur les entreprises comportant des renseignements détaillés sur la propriété des entreprises et le commerce. Ces nouvelles données permettent de mieux différencier l’effet des immigrants sur la réduction des coûts de l’information et sur la demande de produits, et d’évaluer l’incidence de la propriété d’entreprises par les immigrants sur les marges extensives et la marge intensive du commerce international.

    Date de diffusion : 2019-05-13

  • Articles et rapports : 11F0019M2019011
    Description :

    À l’aide de données de la Base de données canadienne sur la dynamique employeurs-employés (BDCDEE) de Statistique Canada, le présent article vise trois objectifs : 1) comparer le nombre d’emplois créés ou ayant disparu au sein des entreprises privées constituées en société appartenant à des immigrants à celui des entreprises appartenant à des personnes nées au Canada; 2) déterminer si les entreprises appartenant à des immigrants étaient proportionnellement plus nombreuses que les entreprises appartenant à des personnes nées au Canada à enregistrer une forte croissance ou une réduction rapide des effectifs; 3) déterminer les caractéristiques des immigrants qui sont associées à la probabilité plus élevée que les entreprises appartenant à des immigrants présentent une forte croissance ou une réduction rapide des effectifs.

    Le présent article traite de la création brute d’emplois (les emplois créés par l’expansion d’entreprises demeurées en activité et par des entreprises entrant sur le marché), de la disparition brute d’emplois (les emplois ayant disparu du fait de la décroissance et de la disparition d’entreprises) et la variation nette de l’emploi (la différence entre la création brute et la disparition brute d’emplois).

    Date de diffusion : 2019-04-24

  • Articles et rapports : 11F0019M2019009
    Description :

    Bien que la présence d’effets de frontières provinciales, à savoir la relative faiblesse du commerce interprovincial comparativement au commerce intraprovincial, soit bien établie, leur cause demeure obscure. Analyser les sources de l’effet des frontières est important, car une telle analyse fournit aux décideurs politiques beaucoup plus de renseignements pour leur permettre d’orienter leurs efforts. Dans ce document, les auteurs font un pas dans cette direction en tâchant de déterminer si une partie de l’effet des frontières peut être attribuée à la manière dont les entreprises à unités multiples organisent leur production à l’intérieur et à l’extérieur des frontières provinciales. Des réseaux d’unités d’exploitation contrôlés par la même entreprise abaissent le coût du commerce en expédiant des biens entre les unités, alors que de la valeur est ajoutée par l’intermédiaire de la chaîne de production ou par l’utilisation de chaînes d’approvisionnement communes en amont et en aval. Les coûts d’exploitation plus élevés de ces réseaux dans de multiples provinces peuvent constituer un obstacle pour les réseaux d’entreprises. En combinant des mesures du commerce régional et des réseaux d’entreprises sur une période de neuf ans (2004 à 2012), l’étude a testé ces propositions.

    Date de diffusion : 2019-04-02

  • Articles et rapports : 18-001-X2019001
    Description :

    La présente étude s’inscrit dans le courant littéraire voulant que l’entrepreneuriat soit un facteur important du développement et de la croissance économique. La qualité des décisions organisationnelles de l’entrepreneur influencent grandement la réussite ou l’échec de l’entreprise. L’impact des décisions entrepreneuriales sur la performance de l’entreprise est néanmoins difficile à mesurer puisqu’intangible. La quantification de l’impact des décisions entrepreneuriales constitue l’objectif de cette analyse. Pour mesurer les intangibles, des indices ont été calculés mesurant les pratiques de gestion et les orientations stratégiques de long terme de l’entreprise similaires à ceux développés par Bloom et Van Reenen (2007) ainsi que Brouillette et Ershov (2014).

    Date de diffusion : 2019-04-02

  • Articles et rapports : 11-621-M2019001
    Description :

    Une entreprise est dite une multinationale si elle contrôle ou est contrôlé par une entreprise à l'extérieur du Canada. Les multinationales (MNEs) sont une partie importante de l'économie canadienne. Ce papier analytique se sert des données des états financiers provenant du programme de la Statistiques Financières et Fiscales des entreprises, ainsi que des données de taxes pour répondre aux questions à propos des MNEs, telles que : Dans quelles industries la majorité des multinationales sont-elles? Comment les entreprises se comparent-elles en terme de taille et de profitabilité versus les entreprises qui n'ont pas de filiales à l'extérieur du Canada? Comment diversifiées sont les opérations des multinationales canadiennes à l'extérieur?

    Date de diffusion : 2019-04-01

  • Articles et rapports : 11F0019M2019004
    Description : Dans le présent document, des microdonnées sur les entreprises canadiennes de 1999 à 2013 sont utilisées pour étudier les caractéristiques des moyennes entreprises du secteur privé qui effectuent une transition et se classent dans la catégorie des grandes entreprises ou dans celle des petites entreprises. La catégorie de taille d’une entreprise est définie en fonction d’une période de trois ans pour assurer qu’elle est représentative de l’état à long terme de l’entreprise plutôt que d’un état passager pour une année donnée. Le document examine ce qui distingue les moyennes entreprises qui deviennent de grandes entreprises de celles qui redeviennent de petites entreprises.
    Date de diffusion : 2019-02-05
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (10)

Analyses (10) ((10 résultats))

  • Articles et rapports : 18-001-X2019002
    Description :

    La présente étude vise à fournir une compréhension générale des environnements d'entreprise des collectivités autochtones (Premières Nations et Inuits) de l'ensemble du Canada. Ces collectivités se trouvent généralement dans des régions rurales isolées ou à faible densité. Cette analyse établit le profil des entreprises se trouvant au sein de collectivités autochtones et les compare aux entreprises situées dans des collectivités non autochtones présentant des paramètres de taille de population similaires. La présente analyse a ainsi recours à un concept géographique (c.-à-d., le type de collectivité) afin d'établir le lien entre la dimension d'affaires et la dimension autochtone, plutôt qu'à un concept de propriété d'entreprises identifiées comme appartenant à des Autochtones.

    Ce profil se fonde sur un ensemble d'indicateurs simples relatifs aux entreprises (notamment le nombre d'entreprises, les entrées et sorties d'entreprises, leur âge, des indicateurs de revenus et de bénéfices), totalisés selon diverses catégories d'entreprises définies pour l'étude (regroupements de secteurs, effectif, montant de revenus, etc.) Certains tableaux comprennent également la variable géographique de la province ou du territoire. Toutes les données relatives aux entreprises sont tirées du Registre des entreprises (RE) de Statistique Canada pour la période de référence de janvier 2017. Les données géographiques du Recensement de 2011 sont utilisées, puisque le RE de janvier 2017 se fonde sur cette classification. Les tableaux sont présentés par type de collectivité. Les résultats soulignent à la fois des différences et des similarités entre les environnements d'entreprises des collectivités autochtones et des collectivités non autochtones incluses.

    Date de diffusion : 2019-08-28

  • Articles et rapports : 11-626-X2019012
    Description :

    Le présent article de la publication Aperçus économiques présente des estimations de la production nominale des multinationales étrangères qui mènent des activités dans différents secteurs de l’économie canadienne. On y examine les variations de la valeur ajoutée des sociétés affiliées à participation majoritaire étrangère, en mettant en évidence les contributions selon le pays de contrôle. Les estimations sont examinées séparément pour les sociétés affiliées exerçant des activités dans les secteurs des ressources, de la fabrication et des services. Les nouvelles données résumées dans le présent article, qui ont été élaborées par les Comptes économiques canadiens, font partie d’une série de projets conçus pour fournir des renseignements plus détaillés sur les dimensions mondiales de l’économie canadienne. Les estimations annuelles de la valeur ajoutée des sociétés affiliées sous contrôle étranger sont actuellement disponibles pour la période allant de 2010 à 2016.

    Date de diffusion : 2019-06-25

  • Articles et rapports : 11-621-M2019002
    Description :

    L'Érosion de la Base d'Imposition et le Transfert de Bénéfices (EBITB) décrit les stratégies par les entreprises multinationales pour réduire leur fardeau fiscal. Ce papier développe 5 indicateurs de l'EBITB en utilisant un cadre analytique inspirée par l'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) et des données au sein de Statistique Canada. Notre but est d'explorer si l'assiette fiscale pourrait être négativement affecté par l'EBITB.

    Date de diffusion : 2019-06-18

  • Articles et rapports : 11-621-M2019003
    Description :

    Le présent document vise à fournir des renseignements affinés sur les sociétés sous contrôle étranger au Canada en mettant l'accent sur l'Asie. Les nouvelles précisions sont présentées et réparties dans cinq groupes d'industries : la fabrication, les services de distribution, les services financiers, les ressources et les mines, ainsi qu'une catégorie résiduelle qui comprend l'ensemble des autres secteurs des entreprises de l'économie canadienne.

    Date de diffusion : 2019-06-11

  • Articles et rapports : 11F0019M2019014
    Description :

    Le Canada comprend une population relativement importante qui est née à l’étranger, et la prospérité économique du pays dépend du commerce international. Le présent document permet d’examiner la manière dont ces deux caractéristiques sont liées. Plus précisément, il permet d’étudier l’effet de la propriété d’entreprises par les immigrants sur le commerce international au Canada.

    Comprendre l’incidence des immigrants sur le commerce international est d’une importance particulière pour le Canada, car il s’agit d’une petite économie ouverte comportant une population relativement importante d’immigrants. Le présent document permet d’examiner de manière empirique l’incidence de la propriété d’entreprises par les immigrants sur le commerce international au Canada à l’aide d’une nouvelle base de données sur les entreprises comportant des renseignements détaillés sur la propriété des entreprises et le commerce. Ces nouvelles données permettent de mieux différencier l’effet des immigrants sur la réduction des coûts de l’information et sur la demande de produits, et d’évaluer l’incidence de la propriété d’entreprises par les immigrants sur les marges extensives et la marge intensive du commerce international.

    Date de diffusion : 2019-05-13

  • Articles et rapports : 11F0019M2019011
    Description :

    À l’aide de données de la Base de données canadienne sur la dynamique employeurs-employés (BDCDEE) de Statistique Canada, le présent article vise trois objectifs : 1) comparer le nombre d’emplois créés ou ayant disparu au sein des entreprises privées constituées en société appartenant à des immigrants à celui des entreprises appartenant à des personnes nées au Canada; 2) déterminer si les entreprises appartenant à des immigrants étaient proportionnellement plus nombreuses que les entreprises appartenant à des personnes nées au Canada à enregistrer une forte croissance ou une réduction rapide des effectifs; 3) déterminer les caractéristiques des immigrants qui sont associées à la probabilité plus élevée que les entreprises appartenant à des immigrants présentent une forte croissance ou une réduction rapide des effectifs.

    Le présent article traite de la création brute d’emplois (les emplois créés par l’expansion d’entreprises demeurées en activité et par des entreprises entrant sur le marché), de la disparition brute d’emplois (les emplois ayant disparu du fait de la décroissance et de la disparition d’entreprises) et la variation nette de l’emploi (la différence entre la création brute et la disparition brute d’emplois).

    Date de diffusion : 2019-04-24

  • Articles et rapports : 11F0019M2019009
    Description :

    Bien que la présence d’effets de frontières provinciales, à savoir la relative faiblesse du commerce interprovincial comparativement au commerce intraprovincial, soit bien établie, leur cause demeure obscure. Analyser les sources de l’effet des frontières est important, car une telle analyse fournit aux décideurs politiques beaucoup plus de renseignements pour leur permettre d’orienter leurs efforts. Dans ce document, les auteurs font un pas dans cette direction en tâchant de déterminer si une partie de l’effet des frontières peut être attribuée à la manière dont les entreprises à unités multiples organisent leur production à l’intérieur et à l’extérieur des frontières provinciales. Des réseaux d’unités d’exploitation contrôlés par la même entreprise abaissent le coût du commerce en expédiant des biens entre les unités, alors que de la valeur est ajoutée par l’intermédiaire de la chaîne de production ou par l’utilisation de chaînes d’approvisionnement communes en amont et en aval. Les coûts d’exploitation plus élevés de ces réseaux dans de multiples provinces peuvent constituer un obstacle pour les réseaux d’entreprises. En combinant des mesures du commerce régional et des réseaux d’entreprises sur une période de neuf ans (2004 à 2012), l’étude a testé ces propositions.

    Date de diffusion : 2019-04-02

  • Articles et rapports : 18-001-X2019001
    Description :

    La présente étude s’inscrit dans le courant littéraire voulant que l’entrepreneuriat soit un facteur important du développement et de la croissance économique. La qualité des décisions organisationnelles de l’entrepreneur influencent grandement la réussite ou l’échec de l’entreprise. L’impact des décisions entrepreneuriales sur la performance de l’entreprise est néanmoins difficile à mesurer puisqu’intangible. La quantification de l’impact des décisions entrepreneuriales constitue l’objectif de cette analyse. Pour mesurer les intangibles, des indices ont été calculés mesurant les pratiques de gestion et les orientations stratégiques de long terme de l’entreprise similaires à ceux développés par Bloom et Van Reenen (2007) ainsi que Brouillette et Ershov (2014).

    Date de diffusion : 2019-04-02

  • Articles et rapports : 11-621-M2019001
    Description :

    Une entreprise est dite une multinationale si elle contrôle ou est contrôlé par une entreprise à l'extérieur du Canada. Les multinationales (MNEs) sont une partie importante de l'économie canadienne. Ce papier analytique se sert des données des états financiers provenant du programme de la Statistiques Financières et Fiscales des entreprises, ainsi que des données de taxes pour répondre aux questions à propos des MNEs, telles que : Dans quelles industries la majorité des multinationales sont-elles? Comment les entreprises se comparent-elles en terme de taille et de profitabilité versus les entreprises qui n'ont pas de filiales à l'extérieur du Canada? Comment diversifiées sont les opérations des multinationales canadiennes à l'extérieur?

    Date de diffusion : 2019-04-01

  • Articles et rapports : 11F0019M2019004
    Description : Dans le présent document, des microdonnées sur les entreprises canadiennes de 1999 à 2013 sont utilisées pour étudier les caractéristiques des moyennes entreprises du secteur privé qui effectuent une transition et se classent dans la catégorie des grandes entreprises ou dans celle des petites entreprises. La catégorie de taille d’une entreprise est définie en fonction d’une période de trois ans pour assurer qu’elle est représentative de l’état à long terme de l’entreprise plutôt que d’un état passager pour une année donnée. Le document examine ce qui distingue les moyennes entreprises qui deviennent de grandes entreprises de celles qui redeviennent de petites entreprises.
    Date de diffusion : 2019-02-05
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :