Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 1 facets selected.

Année de publication

1 facets displayed. 1 facets selected.

Géographie

2 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (10)

Tout (10) ((10 résultats))

  • Articles et rapports : 75-001-X19990044757
    Géographie : Canada
    Description :

    La récente augmentation de la part d'exportations du PIB a été exceptionnelle. Les importations ont suivi la tendance des exportations et le commerce canado-américain a été le moteur tant à l'importation qu'à l'exportation. Utillisant les tableaux d'entrées-sorties de Statistique Canada, cet article tente d'examiner la question du déplacement des biens d'un côté à l'autre de la frontière aux différentes étapes de transformation. (Adapté d'un article publié dans l'Observateur économique canadien en novembre 1999).

    Date de diffusion : 1999-12-01

  • Articles et rapports : 87-403-X19970014750
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent article a pour but de décrire les modèles touristiques d'après les régions d'où proviennent les touristes et de définir les facteurs démographiques et comportementaux propres aux touristes de ces régions.

    Date de diffusion : 1999-11-24

  • Articles et rapports : 87-403-X19970014752
    Géographie : Province ou territoire
    Description :

    Jusqu'à présent, la province de l'Ontario a été divisée en 12 régions touristiques appelées OTAP (Partenaires des associations touristiques de l'Ontario). Le financement de base de ces OTAP provient du Ministère du tourisme.

    Date de diffusion : 1999-11-24

  • Articles et rapports : 62F0014M1997005
    Géographie : Canada
    Description :

    Depuis 1961, la composante des services de l'Indice des prix à la consommation (IPC) démontre un taux de croissance supérieur à la composante des biens. De plus, lorsque certaines des composantes les plus volatiles sont exclues, l'écart entre les deux taux s'élargit. Par exemple, sur cette même période l'inflation tendancielle pour les biens (excluant les aliments et l'énergie) a augmenté à un taux de 4,3% comparativement à 6,1% pour les services (excluant le logement). La littérature propose cinq explications pour le phénomène de la hausse rapide des prix des services. Malgré l'importance et l'attrait de ces éléments pour expliquer l'écart inflationniste ce document se penchera que sur deux. Certains croient que l'inflation des services est en fait une abstraction statistique qui découle du fait que les unités de production des services et par conséquent leurs variations de prix sont parfois difficiles à quantifier. Cette question sera examinée en premier. Il semblerait que le problème de mesure, même s'il est en fait plus réel pour les services, ne peut pas expliquer la totalité de l'écart inflationniste. William Baumol a suggéré l'autre explication, soit une croissance sectorielle inégale qui serait la cause principale de la divergence. Cette explication sera traitée dans la deuxième partie du document. Malgré l'attrait du modèle, l'hypothèse ne tient pas empiriquement.

    Date de diffusion : 1999-05-13

  • Articles et rapports : 62F0014M1997008
    Géographie : Province ou territoire
    Description :

    À la lumière d'un récent changement du champ d'observation de la population, la présente étude vise à déterminer s'il faut remettre en question l'intégrité de l'indice des prix à la consommation (IPC), selon le raisonnement qu'il ne tient pas explicitement compte des mouvements de prix des maisons rurales. L'auteur cherche à quantifier l'effet éventuel, à l'aide de divers régimes de données artificielles pour représenter les mouvements de prix des maisons en zones rurales. La structure des régimes permet d'analyser les différences entre les régions urbaines et rurales pour ce qui est de l'évolution des prix des maisons, ainsi que les différences de leurs niveaux cumulatifs d'indice des prix. Trois provinces ont été observées, soit Terre-Neuve, la Saskatchewan et la Colombie-Britannique, qui ont toutes de très grandes populations rurales. Les résultats de l'étude sont des indices mensuels pour la période d'observation: janvier 1986 à décembre 1994. La conclusion générale est que l'évolution du prix des maisons dans les région rurales devrait être très différente du prix des maisons dans les régions urbaines pour avoir un effet sur le niveau d'ensemble de l'IPC. Cependant, lorsqu'il s'agit d'agrégats de niveau inférieur, la non-inclusion des prix des maisons rurales pourrait avoir un effet plus important. En outre, même lorsque les mouvements cumulatifs de prix des maisons pour les régions rurales et urbaines sont semblables, leurs différences d'évolution ont souvent un effet sur la tendance de l'IPC, surtout dans le cas des agrégats de niveau inférieur. On pourrait facilement en conclure que l'actuelle méthodologie de l'IPC est assez robuste pour s'appliquer à la population élargie, mais en s'appuyant purement sur des conjectures quant à la nature des mouvements de prix des maisons en zones rurales. Une deuxième phase de cette étude sera entreprise en but d'élaborer une méthodologie de construction des indices de prix pour les régions rurales.

    Date de diffusion : 1999-05-13

  • Articles et rapports : 62F0014M1998011
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce document est le deuxième d'une série qui fait le point sur les résultats d'une étude ayant pour objet d'explorer la faisabilité d'utiliser l'approche hédonique pour apporter des corrections de qualité à la composante de l'habillement de l'indice des prix à la consommation (IPC). Dans cette phase de l'étude, nous avons élaboré deux listes de contrôle préliminaires pour obtenir des prix et des caractéristiques de qualité sur les chemises de ville pour hommes et les vestons sport pour hommes. On a ensuite employé ces listes pour recueillir des données sur place à l'égard d'échantillons étendus de l'IPC pour ces deux articles. Jusqu'à maintenant, la base de données sur les chemises de ville pour hommes a servi à dériver un modèle hédonique. Voici les principales conclusions qu'on peut faire jusqu'ici : 1) les listes de contrôle constituent une amélioration marquée par rapport à la méthode d'observation actuelle, et elle devrait être poursuivie pour tous les articles d'habillement de l'IPC; 2) si l'approche hédonique de correction de qualité des articles d'habillement doit être officiellement adoptée, il faudra alors augmenter la taille des échantillons de l'IPC, du moins de façon périodique, afin de permettre une estimation; 3) nous avons besoin d'une plus grande expérience de l'approche hédonique en mode de recherche, en utilisant des articles d'habillement plus complexes, avant de pouvoir dire si cette approche devrait officiellement remplacer la méthode actuelle de correction de qualité des articles d'habillement.

    Date de diffusion : 1999-05-13

  • Articles et rapports : 62F0014M1998012
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document examine les méthodes d'ajustement utilisées pour tenir compte de la variation de qualité dans l'Indice des Prix à la Consommation canadien pour la période 1989-1994. On y constate que, dans la plupart des cas, la pratique canadienne actuelle fait en sorte que le remplacement d'un produit par un autre, d'une variété de produit par une autre ou d'un point de vente par un autre n'ait aucune répercussion sur l'indice global. Les principales exceptions à ce résultat surviennent au moment du remplacement des variétés de produits qui ne sont achetés qu'occasionnellement, et lorsqu'à la suite d'un choix au jugé, il est établi que le ratio de qualité de l'ancienne variété par rapport à la nouvelle ne correspond pas au ratio de leurs prix. Dans ces cas, il y a sur l'indice un effet ascendant ou descendant, selon que la variation de prix signalée est plus élevée ou plus basse que la variation de qualité. Au cours de ces six années visées par cette étude, il y a eu une corrélation entre le rapport des prix d'une variété et ses remplacements et le mouvement de l'indice qui résulte du choix au jugé. Le sens et l'ampleur de la répercussion sur l'indice dépend en grande partie du fait qu'un article est remplacé par un autre dont le prix est plus élevé ou plus bas. Pour ces raisons, le papier conclut que plus d'attention devrait être consacrée à faire en sorte que la sélection de produits soit plus représentative des ventes actuelles que dans le passé.

    Date de diffusion : 1999-05-13

  • Articles et rapports : 62F0014M1998013
    Géographie : Canada
    Description :

    La population de référence de l'indice des prix à la consommation (IPC) est représentée, depuis la mise à jour du panier de biens et services de 1992, par les familles et personnes seules vivant dans des ménages privés, urbains ou ruraux. L'IPC officiel est une mesure du taux de variation moyen dans le temps du coût d'achat d'un panier fixe de biens et services achetés par les consommateurs canadiens.

    Étant donné l'étendue de la population cible de l'IPC, on a reproché à cette mesure de négliger les expériences inflationistes de certains groupes socio-démographiques. La présente étude s'intéresse à cette question pour trois sous-groupes de la population de référence de l'IPC. Elle est une prolongation des recherches antérieures sur le sujet réalisées à Statistique Canada.

    Dans le présent document, les indices analytiques de prix à la consommation des sous-groupes sont comparés à l'indice analytique pour l'ensemble de la population de référence, au niveau géographique national.

    Les conclusions s'inscrivent dans la même lignée que celles des études précédentes de Statistique Canada portant sur des sous-groupes de la population de référence de l'IPC. Ces études ont toujours conclu qu'un indice des prix à la consommation établi pour un sous-groupe quelconque, ne diffère pas sensiblement de l'indice pour l'ensemble de la population de référence.

    Date de diffusion : 1999-05-13

  • Articles et rapports : 11F0019M1998119
    Géographie : Canada
    Description :

    Les auteurs examinent en quoi l'usage de la technologie diffère au Canada et aux États-Unis, et les raisons d'une telle différence. L'étude aborde divers aspects de l'utilisation de la technologieCnombre et genre de technologies utilisées, variations dans leur utilisation sur le plan des régions, de la taille de l'entreprise et du secteur d'activité. Suit une analyse des avantages que procure le recours aux technologies de pointe selon les gestionnaires et des facteurs que les mêmes personnes estiment constituer des entraves. Bien que les gestionnaires d'entreprise des deux pays insistent généralement de manière semblable sur certains éléments de la liste des avantages perçus et des problèmes nuisant à l'adoption de la technologie, on note d'importantes fluctuations, sans doute à cause de la plus petite taille du marché canadien.

    Date de diffusion : 1999-04-07

  • Articles et rapports : 21-006-X1998004
    Géographie : Canada
    Description :

    Les populations rurales se caractérisent par leur éloignement des grands centres métropolitains. Ainsi, les ménages des régions rurales n'ont pas les mêmes besoins que ceux des régions urbaines et, par conséquent, pas les mêmes régimes de dépense. En 1996, le ménage canadien moyen a dépensé 49 054 $ en tout. Les ménages ruraux ont dépensé, en moyenne, 42 620 $, tandis que les dépenses moyennes des ménages urbains se sont élevées à 50 283 $. Le présent article brosse un tableau des différences et des similarités des régimes de dépense des ménages ruraux et urbains.

    Date de diffusion : 1999-03-30
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (10)

Analyses (10) ((10 résultats))

  • Articles et rapports : 75-001-X19990044757
    Géographie : Canada
    Description :

    La récente augmentation de la part d'exportations du PIB a été exceptionnelle. Les importations ont suivi la tendance des exportations et le commerce canado-américain a été le moteur tant à l'importation qu'à l'exportation. Utillisant les tableaux d'entrées-sorties de Statistique Canada, cet article tente d'examiner la question du déplacement des biens d'un côté à l'autre de la frontière aux différentes étapes de transformation. (Adapté d'un article publié dans l'Observateur économique canadien en novembre 1999).

    Date de diffusion : 1999-12-01

  • Articles et rapports : 87-403-X19970014750
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent article a pour but de décrire les modèles touristiques d'après les régions d'où proviennent les touristes et de définir les facteurs démographiques et comportementaux propres aux touristes de ces régions.

    Date de diffusion : 1999-11-24

  • Articles et rapports : 87-403-X19970014752
    Géographie : Province ou territoire
    Description :

    Jusqu'à présent, la province de l'Ontario a été divisée en 12 régions touristiques appelées OTAP (Partenaires des associations touristiques de l'Ontario). Le financement de base de ces OTAP provient du Ministère du tourisme.

    Date de diffusion : 1999-11-24

  • Articles et rapports : 62F0014M1997005
    Géographie : Canada
    Description :

    Depuis 1961, la composante des services de l'Indice des prix à la consommation (IPC) démontre un taux de croissance supérieur à la composante des biens. De plus, lorsque certaines des composantes les plus volatiles sont exclues, l'écart entre les deux taux s'élargit. Par exemple, sur cette même période l'inflation tendancielle pour les biens (excluant les aliments et l'énergie) a augmenté à un taux de 4,3% comparativement à 6,1% pour les services (excluant le logement). La littérature propose cinq explications pour le phénomène de la hausse rapide des prix des services. Malgré l'importance et l'attrait de ces éléments pour expliquer l'écart inflationniste ce document se penchera que sur deux. Certains croient que l'inflation des services est en fait une abstraction statistique qui découle du fait que les unités de production des services et par conséquent leurs variations de prix sont parfois difficiles à quantifier. Cette question sera examinée en premier. Il semblerait que le problème de mesure, même s'il est en fait plus réel pour les services, ne peut pas expliquer la totalité de l'écart inflationniste. William Baumol a suggéré l'autre explication, soit une croissance sectorielle inégale qui serait la cause principale de la divergence. Cette explication sera traitée dans la deuxième partie du document. Malgré l'attrait du modèle, l'hypothèse ne tient pas empiriquement.

    Date de diffusion : 1999-05-13

  • Articles et rapports : 62F0014M1997008
    Géographie : Province ou territoire
    Description :

    À la lumière d'un récent changement du champ d'observation de la population, la présente étude vise à déterminer s'il faut remettre en question l'intégrité de l'indice des prix à la consommation (IPC), selon le raisonnement qu'il ne tient pas explicitement compte des mouvements de prix des maisons rurales. L'auteur cherche à quantifier l'effet éventuel, à l'aide de divers régimes de données artificielles pour représenter les mouvements de prix des maisons en zones rurales. La structure des régimes permet d'analyser les différences entre les régions urbaines et rurales pour ce qui est de l'évolution des prix des maisons, ainsi que les différences de leurs niveaux cumulatifs d'indice des prix. Trois provinces ont été observées, soit Terre-Neuve, la Saskatchewan et la Colombie-Britannique, qui ont toutes de très grandes populations rurales. Les résultats de l'étude sont des indices mensuels pour la période d'observation: janvier 1986 à décembre 1994. La conclusion générale est que l'évolution du prix des maisons dans les région rurales devrait être très différente du prix des maisons dans les régions urbaines pour avoir un effet sur le niveau d'ensemble de l'IPC. Cependant, lorsqu'il s'agit d'agrégats de niveau inférieur, la non-inclusion des prix des maisons rurales pourrait avoir un effet plus important. En outre, même lorsque les mouvements cumulatifs de prix des maisons pour les régions rurales et urbaines sont semblables, leurs différences d'évolution ont souvent un effet sur la tendance de l'IPC, surtout dans le cas des agrégats de niveau inférieur. On pourrait facilement en conclure que l'actuelle méthodologie de l'IPC est assez robuste pour s'appliquer à la population élargie, mais en s'appuyant purement sur des conjectures quant à la nature des mouvements de prix des maisons en zones rurales. Une deuxième phase de cette étude sera entreprise en but d'élaborer une méthodologie de construction des indices de prix pour les régions rurales.

    Date de diffusion : 1999-05-13

  • Articles et rapports : 62F0014M1998011
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce document est le deuxième d'une série qui fait le point sur les résultats d'une étude ayant pour objet d'explorer la faisabilité d'utiliser l'approche hédonique pour apporter des corrections de qualité à la composante de l'habillement de l'indice des prix à la consommation (IPC). Dans cette phase de l'étude, nous avons élaboré deux listes de contrôle préliminaires pour obtenir des prix et des caractéristiques de qualité sur les chemises de ville pour hommes et les vestons sport pour hommes. On a ensuite employé ces listes pour recueillir des données sur place à l'égard d'échantillons étendus de l'IPC pour ces deux articles. Jusqu'à maintenant, la base de données sur les chemises de ville pour hommes a servi à dériver un modèle hédonique. Voici les principales conclusions qu'on peut faire jusqu'ici : 1) les listes de contrôle constituent une amélioration marquée par rapport à la méthode d'observation actuelle, et elle devrait être poursuivie pour tous les articles d'habillement de l'IPC; 2) si l'approche hédonique de correction de qualité des articles d'habillement doit être officiellement adoptée, il faudra alors augmenter la taille des échantillons de l'IPC, du moins de façon périodique, afin de permettre une estimation; 3) nous avons besoin d'une plus grande expérience de l'approche hédonique en mode de recherche, en utilisant des articles d'habillement plus complexes, avant de pouvoir dire si cette approche devrait officiellement remplacer la méthode actuelle de correction de qualité des articles d'habillement.

    Date de diffusion : 1999-05-13

  • Articles et rapports : 62F0014M1998012
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document examine les méthodes d'ajustement utilisées pour tenir compte de la variation de qualité dans l'Indice des Prix à la Consommation canadien pour la période 1989-1994. On y constate que, dans la plupart des cas, la pratique canadienne actuelle fait en sorte que le remplacement d'un produit par un autre, d'une variété de produit par une autre ou d'un point de vente par un autre n'ait aucune répercussion sur l'indice global. Les principales exceptions à ce résultat surviennent au moment du remplacement des variétés de produits qui ne sont achetés qu'occasionnellement, et lorsqu'à la suite d'un choix au jugé, il est établi que le ratio de qualité de l'ancienne variété par rapport à la nouvelle ne correspond pas au ratio de leurs prix. Dans ces cas, il y a sur l'indice un effet ascendant ou descendant, selon que la variation de prix signalée est plus élevée ou plus basse que la variation de qualité. Au cours de ces six années visées par cette étude, il y a eu une corrélation entre le rapport des prix d'une variété et ses remplacements et le mouvement de l'indice qui résulte du choix au jugé. Le sens et l'ampleur de la répercussion sur l'indice dépend en grande partie du fait qu'un article est remplacé par un autre dont le prix est plus élevé ou plus bas. Pour ces raisons, le papier conclut que plus d'attention devrait être consacrée à faire en sorte que la sélection de produits soit plus représentative des ventes actuelles que dans le passé.

    Date de diffusion : 1999-05-13

  • Articles et rapports : 62F0014M1998013
    Géographie : Canada
    Description :

    La population de référence de l'indice des prix à la consommation (IPC) est représentée, depuis la mise à jour du panier de biens et services de 1992, par les familles et personnes seules vivant dans des ménages privés, urbains ou ruraux. L'IPC officiel est une mesure du taux de variation moyen dans le temps du coût d'achat d'un panier fixe de biens et services achetés par les consommateurs canadiens.

    Étant donné l'étendue de la population cible de l'IPC, on a reproché à cette mesure de négliger les expériences inflationistes de certains groupes socio-démographiques. La présente étude s'intéresse à cette question pour trois sous-groupes de la population de référence de l'IPC. Elle est une prolongation des recherches antérieures sur le sujet réalisées à Statistique Canada.

    Dans le présent document, les indices analytiques de prix à la consommation des sous-groupes sont comparés à l'indice analytique pour l'ensemble de la population de référence, au niveau géographique national.

    Les conclusions s'inscrivent dans la même lignée que celles des études précédentes de Statistique Canada portant sur des sous-groupes de la population de référence de l'IPC. Ces études ont toujours conclu qu'un indice des prix à la consommation établi pour un sous-groupe quelconque, ne diffère pas sensiblement de l'indice pour l'ensemble de la population de référence.

    Date de diffusion : 1999-05-13

  • Articles et rapports : 11F0019M1998119
    Géographie : Canada
    Description :

    Les auteurs examinent en quoi l'usage de la technologie diffère au Canada et aux États-Unis, et les raisons d'une telle différence. L'étude aborde divers aspects de l'utilisation de la technologieCnombre et genre de technologies utilisées, variations dans leur utilisation sur le plan des régions, de la taille de l'entreprise et du secteur d'activité. Suit une analyse des avantages que procure le recours aux technologies de pointe selon les gestionnaires et des facteurs que les mêmes personnes estiment constituer des entraves. Bien que les gestionnaires d'entreprise des deux pays insistent généralement de manière semblable sur certains éléments de la liste des avantages perçus et des problèmes nuisant à l'adoption de la technologie, on note d'importantes fluctuations, sans doute à cause de la plus petite taille du marché canadien.

    Date de diffusion : 1999-04-07

  • Articles et rapports : 21-006-X1998004
    Géographie : Canada
    Description :

    Les populations rurales se caractérisent par leur éloignement des grands centres métropolitains. Ainsi, les ménages des régions rurales n'ont pas les mêmes besoins que ceux des régions urbaines et, par conséquent, pas les mêmes régimes de dépense. En 1996, le ménage canadien moyen a dépensé 49 054 $ en tout. Les ménages ruraux ont dépensé, en moyenne, 42 620 $, tandis que les dépenses moyennes des ménages urbains se sont élevées à 50 283 $. Le présent article brosse un tableau des différences et des similarités des régimes de dépense des ménages ruraux et urbains.

    Date de diffusion : 1999-03-30
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :