Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 0 facets selected.

Année de publication

7 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (9)

Tout (9) ((9 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0027M2011075
    Géographie : Canada
    Description :

    La croissance de la productivité du travail dans le secteur des entreprises au Canada a connu un ralentissement substantiel après 2000. La majeure partie du ralentissement a eu lieu dans le secteur de la fabrication. Le présent document vise à examiner comment ce ralentissement a été lié à la restructuration qui s'est produite dans le secteur de la fabrication, par suite de l'augmentation de la capacité excédentaire, de la hausse marquée du taux de change Canada-États-Unis et d'un ralentissement dans la croissance des exportations.

    Date de diffusion : 2011-12-12

  • Articles et rapports : 11F0027M2010061
    Géographie : Canada
    Description :

    Nous examinons les effets simultanés des réductions tarifaires et des fluctuations des taux de change réels sur la disparition des usines dans les industries manufacturières canadiennes entre 1979 et 1996. Nous constatons que l'appréciation de la devise ainsi que les réductions tarifaires accroissent la probabilité qu'une usine disparaisse, mais que les réductions tarifaires ont un effet nettement plus prononcé. Corroborant les prévisions des modèles récents d'échanges internationaux tenant compte de l'hétérogénéité des entreprises, nous constatons aussi que les effets des réductions tarifaires et des fluctuations des taux de change sont hétérogènes, c'est-à-dire qu'ils varient selon l'usine et sont particulièrement prononcés parmi celles qui sont les moins efficaces. Nos résultats révèlent une hétérogénéité multidimensionnelle que les modèles actuels ne tenant compte que d'une hétérogénéité unidimensionnelle (différence d'efficacité entre les usines) ne peuvent expliquer entièrement. Il existe des différences significatives et importantes entre les exportateurs et les non exportateurs, ainsi qu'entre les usines sous contrôle canadien et celles sous contrôle étranger. Le taux d'échec des exportateurs et des usines sous contrôle étranger est nettement plus faible; toutefois, leur survie est plus sensible aux variations des tarifs et des taux de change réels, que l'on tienne compte ou non des différences de niveau d'efficacité.

    Date de diffusion : 2010-04-14

  • Articles et rapports : 11F0027M2009057
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent article porte sur les défis qu'a dû relever le secteur de la fabrication au cours du dernier demi-siècle, en examinant à la fois les résultats de long terme et ceux de court terme. Pour commencer, nous cherchons à savoir s'il existe des preuves que la fabrication a connu un déclin de longue durée. Nous étudions aussi les réactions de l'industrie, durant la période étudiée, à des chocs particuliers résultant des fluctuations du taux de change, de la libéralisation du commerce et des cycles économiques. Nous dégageons peu de preuves d'un déclin de longue durée. Nous décrivons plutôt comment le secteur de la fabrication s'est adapté aux divers défis, que ceux-ci aient eu pour cause des changements de la demande déclenchés par les cycles économiques, des variations des prix relatifs associées aux chocs de taux de change ou des modifications des régimes tarifaires.

    Date de diffusion : 2009-07-28

  • Articles et rapports : 11-010-X200800310537
    Géographie : Canada
    Description :

    Une étude des industries qui dépendent le plus des exportations pour leur production, et qui importent le plus grand nombre d'intrants.

    Date de diffusion : 2008-03-13

  • Articles et rapports : 11-624-M2007017
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on procède à un examen empirique de la façon dont a évolué l'économie canadienne suite à la montée des prix des produits de base et à la valorisation du dollar canadien amorcées en 2003. Le réaménagement de l'industrie manufacturière a mérité une attention considérable, car cette industrie a été heurtée de plein fouet par les pertes d'emplois. L'adaptation de l'industrie manufacturière n'a toutefois pas été simple. Un réaménagement complexe s'est plutôt produit au sein du secteur de la fabrication, causé principalement par l'intégration des pays émergents à l'économie mondiale. La montée des prix des produits de base et la baisse des prix des produits manufacturés causées par cette intégration ont touché différemment les industries manufacturières productrices de biens durables et celles de biens non durables. Les fabricants de biens non durables ont eu tendance à voir leur compétitivité s'affaiblir et leur production a eu tendance à baisser. Les fabricants de biens durables, en revanche, ont augmenté leur production en réponse au boom des ressources et à une demande généralement plus élevée. La production manufacturière est demeurée stable dans l'ensemble et a été associée à une réorientation de la production de biens non durables vers celle de biens durables.

    La valorisation du dollar et la montée des prix des produits de base ont également causé un réaménagement industriel plus étendu au Canada. Les prix plus élevés des produits de base ont déclenché un boom des ressources, surtout en Alberta. Ce boom a entraîné une croissance de l'emploi dans les industries de ressources, alors que l'emploi dans les industries manufacturières déclinait, et une croissance de l'emploi dans les industries de services. Le boom a contribué à la migration interprovinciale et a augmenté considérablement le pouvoir d'achat des revenus des canadiens suite à l'amélioration des termes de l'échange.

    Date de diffusion : 2007-08-16

  • Articles et rapports : 11F0027M2006043
    Géographie : Canada
    Description :

    Les auteurs examinent le comportement de 81 industries manufacturières canadiennes en matière d'établissement des prix au cours de la période allant de 1974 à 1996. Ils se penchent sur les facteurs intérieurs et étrangers ayant une incidence sur la formation des prix au Canada ainsi que sur les circonstances dans lesquelles les prix canadiens réagissent aux influences étrangères (américaines) (loi du prix unique) par opposition aux facteurs intérieurs (main d'oeuvre, coûts énergétiques et croissance de la productivité). Leurs constatations sont les suivantes : (1) Les prix des industries manufacturières canadiennes sont généralement régis à la fois par la règle d'établissement des prix au moyen d'un taux de marge et par la loi du prix unique. Les facteurs tant intérieurs (comme le prix des intrants et la productivité) qu'étrangers (notamment les prix des biens concurrents aux États Unis) exercent une influence marquée sur les prix canadiens. (2) Les prix canadiens sont plus sensibles aux prix américains si l'industrie compose avec une concurrence plus forte des biens importés et si les biens canadiens et étrangers sont moins différenciés. Comparativement aux prix des biens canadiens, les prix des biens importés sont plus sensibles aux prix étrangers, mais ils réagissent néanmoins aux prix canadiens, quoique ce phénomène de fixation des prix en fonction du marché soit moins accentué à mesure que l'importance des importations augmente. (3) Il existe des différences au niveau des industries. Les prix intérieurs sont plus sensibles aux changements touchant la productivité dans les industries où la concurrence est plus intense et où les biens sont plus homogènes. Les importations sont pour leur part plus sensibles aux facteurs intérieurs lorsqu'elles représentent une part plus petite du marché intérieur. (4) À mesure qu'augmentent les pressions émanant des marchés étrangers, en parallèle avec l'appréciation du dollar canadien, les changements au niveau des prix sont plus fortement influencées par les fluctuations des prix étrangers. À titre comparatif, lorsque les pressions des marchés étrangers diminuent, en période de dépréciation du dollar canadien, les changements au niveau des prix canadiens seront davantage influencés par l'évolution du coût des intrants au Canada. Les déséquilibres engendrés par des chocs antérieurs sont résorbés plus rapidement en période d'appréciation du taux de change.

    Date de diffusion : 2006-11-08

  • Articles et rapports : 11F0027M2006041
    Géographie : Canada
    Description :

    Durant la période qui a suivi 1970, les prix dans le secteur canadien de la fabrication ont tour à tour augmenté et diminué par rapport aux prix américains, chaque fois à l'inverse des mouvements du taux de change Canada États Unis. Cependant, toutes les industries manufacturières n'ont pas connu une variation des prix relatifs de même ampleur. Dans la présente étude, nous examinons les caractéristiques des industries qui sont liées à l'évolution sur le plan de la compétitivité, mesurée comme étant le rapport relatif des prix canadiens et des prix américains corrigés par le taux de change. Nous constatons que les coûts des facteurs de production relatifs et la croissance de la productivité relative sont les deux facteurs les plus importants qui influent sur les variations des prix relatifs au Canada et aux États Unis. Les pressions concurrentielles émanant des échanges sont des déterminants importants de la mesure dans laquelle les différences de productivité relative se répercutent sur les prix relatifs dans les secteurs de la fabrication des deux pays. Nous constatons également que l'ampleur de la concurrence sur le marché intérieur et l'intensité des exportations influent sur les variations des prix relatifs à court terme au cours du cycle du taux de change.

    Date de diffusion : 2006-06-28

  • Articles et rapports : 11-010-X20050128971
    Géographie : Canada
    Description :

    La plus grande partie de l'écart récent entre la croissance des livraisons au Canada et aux États-Unis s'explique par l'effet à la baisse d'un fort taux d'échange sur les prix de production.

    Date de diffusion : 2005-12-08

  • Articles et rapports : 11F0027M2005029
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude s'appuie sur une base de données détaillées, au niveau de l'industrie, sur les prix dans le secteur de la fabrication au Canada et aux États Unis en vue de déterminer si ces prix sont cointégrés dans les deux pays et si la relation entre les deux ensembles de prix obéit à la loi du prix unique. Nous constatons que dans le long terme, les mouvements des prix canadiens agrégés suivent de près, quoiqu'imparfaitement, ceux des prix américains. Par contre, dans le court terme, les divergences par rapport à la loi du prix unique sont importantes. De surcroît, nombre d'industries s'écartent individuellement de cette loi. Ces écarts dépendent du niveau de protection tarifaire et du degré de différenciation des produits au niveau de l'industrie.

    Date de diffusion : 2005-02-15
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (9)

Analyses (9) ((9 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0027M2011075
    Géographie : Canada
    Description :

    La croissance de la productivité du travail dans le secteur des entreprises au Canada a connu un ralentissement substantiel après 2000. La majeure partie du ralentissement a eu lieu dans le secteur de la fabrication. Le présent document vise à examiner comment ce ralentissement a été lié à la restructuration qui s'est produite dans le secteur de la fabrication, par suite de l'augmentation de la capacité excédentaire, de la hausse marquée du taux de change Canada-États-Unis et d'un ralentissement dans la croissance des exportations.

    Date de diffusion : 2011-12-12

  • Articles et rapports : 11F0027M2010061
    Géographie : Canada
    Description :

    Nous examinons les effets simultanés des réductions tarifaires et des fluctuations des taux de change réels sur la disparition des usines dans les industries manufacturières canadiennes entre 1979 et 1996. Nous constatons que l'appréciation de la devise ainsi que les réductions tarifaires accroissent la probabilité qu'une usine disparaisse, mais que les réductions tarifaires ont un effet nettement plus prononcé. Corroborant les prévisions des modèles récents d'échanges internationaux tenant compte de l'hétérogénéité des entreprises, nous constatons aussi que les effets des réductions tarifaires et des fluctuations des taux de change sont hétérogènes, c'est-à-dire qu'ils varient selon l'usine et sont particulièrement prononcés parmi celles qui sont les moins efficaces. Nos résultats révèlent une hétérogénéité multidimensionnelle que les modèles actuels ne tenant compte que d'une hétérogénéité unidimensionnelle (différence d'efficacité entre les usines) ne peuvent expliquer entièrement. Il existe des différences significatives et importantes entre les exportateurs et les non exportateurs, ainsi qu'entre les usines sous contrôle canadien et celles sous contrôle étranger. Le taux d'échec des exportateurs et des usines sous contrôle étranger est nettement plus faible; toutefois, leur survie est plus sensible aux variations des tarifs et des taux de change réels, que l'on tienne compte ou non des différences de niveau d'efficacité.

    Date de diffusion : 2010-04-14

  • Articles et rapports : 11F0027M2009057
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent article porte sur les défis qu'a dû relever le secteur de la fabrication au cours du dernier demi-siècle, en examinant à la fois les résultats de long terme et ceux de court terme. Pour commencer, nous cherchons à savoir s'il existe des preuves que la fabrication a connu un déclin de longue durée. Nous étudions aussi les réactions de l'industrie, durant la période étudiée, à des chocs particuliers résultant des fluctuations du taux de change, de la libéralisation du commerce et des cycles économiques. Nous dégageons peu de preuves d'un déclin de longue durée. Nous décrivons plutôt comment le secteur de la fabrication s'est adapté aux divers défis, que ceux-ci aient eu pour cause des changements de la demande déclenchés par les cycles économiques, des variations des prix relatifs associées aux chocs de taux de change ou des modifications des régimes tarifaires.

    Date de diffusion : 2009-07-28

  • Articles et rapports : 11-010-X200800310537
    Géographie : Canada
    Description :

    Une étude des industries qui dépendent le plus des exportations pour leur production, et qui importent le plus grand nombre d'intrants.

    Date de diffusion : 2008-03-13

  • Articles et rapports : 11-624-M2007017
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on procède à un examen empirique de la façon dont a évolué l'économie canadienne suite à la montée des prix des produits de base et à la valorisation du dollar canadien amorcées en 2003. Le réaménagement de l'industrie manufacturière a mérité une attention considérable, car cette industrie a été heurtée de plein fouet par les pertes d'emplois. L'adaptation de l'industrie manufacturière n'a toutefois pas été simple. Un réaménagement complexe s'est plutôt produit au sein du secteur de la fabrication, causé principalement par l'intégration des pays émergents à l'économie mondiale. La montée des prix des produits de base et la baisse des prix des produits manufacturés causées par cette intégration ont touché différemment les industries manufacturières productrices de biens durables et celles de biens non durables. Les fabricants de biens non durables ont eu tendance à voir leur compétitivité s'affaiblir et leur production a eu tendance à baisser. Les fabricants de biens durables, en revanche, ont augmenté leur production en réponse au boom des ressources et à une demande généralement plus élevée. La production manufacturière est demeurée stable dans l'ensemble et a été associée à une réorientation de la production de biens non durables vers celle de biens durables.

    La valorisation du dollar et la montée des prix des produits de base ont également causé un réaménagement industriel plus étendu au Canada. Les prix plus élevés des produits de base ont déclenché un boom des ressources, surtout en Alberta. Ce boom a entraîné une croissance de l'emploi dans les industries de ressources, alors que l'emploi dans les industries manufacturières déclinait, et une croissance de l'emploi dans les industries de services. Le boom a contribué à la migration interprovinciale et a augmenté considérablement le pouvoir d'achat des revenus des canadiens suite à l'amélioration des termes de l'échange.

    Date de diffusion : 2007-08-16

  • Articles et rapports : 11F0027M2006043
    Géographie : Canada
    Description :

    Les auteurs examinent le comportement de 81 industries manufacturières canadiennes en matière d'établissement des prix au cours de la période allant de 1974 à 1996. Ils se penchent sur les facteurs intérieurs et étrangers ayant une incidence sur la formation des prix au Canada ainsi que sur les circonstances dans lesquelles les prix canadiens réagissent aux influences étrangères (américaines) (loi du prix unique) par opposition aux facteurs intérieurs (main d'oeuvre, coûts énergétiques et croissance de la productivité). Leurs constatations sont les suivantes : (1) Les prix des industries manufacturières canadiennes sont généralement régis à la fois par la règle d'établissement des prix au moyen d'un taux de marge et par la loi du prix unique. Les facteurs tant intérieurs (comme le prix des intrants et la productivité) qu'étrangers (notamment les prix des biens concurrents aux États Unis) exercent une influence marquée sur les prix canadiens. (2) Les prix canadiens sont plus sensibles aux prix américains si l'industrie compose avec une concurrence plus forte des biens importés et si les biens canadiens et étrangers sont moins différenciés. Comparativement aux prix des biens canadiens, les prix des biens importés sont plus sensibles aux prix étrangers, mais ils réagissent néanmoins aux prix canadiens, quoique ce phénomène de fixation des prix en fonction du marché soit moins accentué à mesure que l'importance des importations augmente. (3) Il existe des différences au niveau des industries. Les prix intérieurs sont plus sensibles aux changements touchant la productivité dans les industries où la concurrence est plus intense et où les biens sont plus homogènes. Les importations sont pour leur part plus sensibles aux facteurs intérieurs lorsqu'elles représentent une part plus petite du marché intérieur. (4) À mesure qu'augmentent les pressions émanant des marchés étrangers, en parallèle avec l'appréciation du dollar canadien, les changements au niveau des prix sont plus fortement influencées par les fluctuations des prix étrangers. À titre comparatif, lorsque les pressions des marchés étrangers diminuent, en période de dépréciation du dollar canadien, les changements au niveau des prix canadiens seront davantage influencés par l'évolution du coût des intrants au Canada. Les déséquilibres engendrés par des chocs antérieurs sont résorbés plus rapidement en période d'appréciation du taux de change.

    Date de diffusion : 2006-11-08

  • Articles et rapports : 11F0027M2006041
    Géographie : Canada
    Description :

    Durant la période qui a suivi 1970, les prix dans le secteur canadien de la fabrication ont tour à tour augmenté et diminué par rapport aux prix américains, chaque fois à l'inverse des mouvements du taux de change Canada États Unis. Cependant, toutes les industries manufacturières n'ont pas connu une variation des prix relatifs de même ampleur. Dans la présente étude, nous examinons les caractéristiques des industries qui sont liées à l'évolution sur le plan de la compétitivité, mesurée comme étant le rapport relatif des prix canadiens et des prix américains corrigés par le taux de change. Nous constatons que les coûts des facteurs de production relatifs et la croissance de la productivité relative sont les deux facteurs les plus importants qui influent sur les variations des prix relatifs au Canada et aux États Unis. Les pressions concurrentielles émanant des échanges sont des déterminants importants de la mesure dans laquelle les différences de productivité relative se répercutent sur les prix relatifs dans les secteurs de la fabrication des deux pays. Nous constatons également que l'ampleur de la concurrence sur le marché intérieur et l'intensité des exportations influent sur les variations des prix relatifs à court terme au cours du cycle du taux de change.

    Date de diffusion : 2006-06-28

  • Articles et rapports : 11-010-X20050128971
    Géographie : Canada
    Description :

    La plus grande partie de l'écart récent entre la croissance des livraisons au Canada et aux États-Unis s'explique par l'effet à la baisse d'un fort taux d'échange sur les prix de production.

    Date de diffusion : 2005-12-08

  • Articles et rapports : 11F0027M2005029
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude s'appuie sur une base de données détaillées, au niveau de l'industrie, sur les prix dans le secteur de la fabrication au Canada et aux États Unis en vue de déterminer si ces prix sont cointégrés dans les deux pays et si la relation entre les deux ensembles de prix obéit à la loi du prix unique. Nous constatons que dans le long terme, les mouvements des prix canadiens agrégés suivent de près, quoiqu'imparfaitement, ceux des prix américains. Par contre, dans le court terme, les divergences par rapport à la loi du prix unique sont importantes. De surcroît, nombre d'industries s'écartent individuellement de cette loi. Ces écarts dépendent du niveau de protection tarifaire et du degré de différenciation des produits au niveau de l'industrie.

    Date de diffusion : 2005-02-15
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :