Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 0 facets selected.

Année de publication

1 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.

Enquête ou programme statistique

2 facets displayed. 1 facets selected.

Mots-clés

1 facets displayed. 1 facets selected.
Aide à l'ordre

Résultats

Tout (1)

Tout (1) ((1 résultat))

  • Articles et rapports : 21-006-X2002008
    Géographie : Canada
    Description :

    Alors que le nombre de fermes de recensement et d'exploitants agricoles diminue, le nombre d'emplois dans le secteur agricole et agroalimentaire augmente. Durant la période de 15 ans, soit de 1981 à 1996, ce secteur employait 15 % de la main-d'oeuvre canadienne.

    La croissance de l'emploi dans le secteur agroalimentaire était supérieure à celle observée dans le secteur de l'économie canadienne en général. Cette hausse compensait pour la baisse de l'emploi dans les exploitations agricoles. En 1981, le nombre de travailleurs était plus élevé à la ferme que dans les restaurants, les bars et les brasseries. Cependant, en 1996, cette tendance était inversée, le nombre d'emplois dans le secteur des services de restauration étant supérieur à celui du secteur des exploitations agricoles.

    On présente souvent la transformation des aliments comme faisant partie de la politique agricole (création de débouchés locaux pour les agriculteurs canadiens) et de la politique de développement rural (création d'emplois dans les régions rurales). Pourtant, en 1996, le nombre de travailleurs dans le secteur de la transformation des aliments était moins élevé qu'en 1981. Une plus grande quantité d'aliments ont été transformés, ce secteur ayant connu une croissance du produit intérieur brut (PIB). Toutefois, moins de travailleurs ont participé à cette transformation. Les régions rurales voisines de régions urbaines ont gagné la plus grande part de l'emploi dans le secteur de la transformation des aliments. Par conséquent, ces régions semblent relativement concurrentielles, car elles maintiennent la main-d'oeuvre du secteur de la transformation des aliments.

    L'emploi dans le grand secteur agricole et agroalimentaire prend de l'essor. Cependant, la nature du travail et l'endroit où il est réalisé changent.

    Date de diffusion : 2003-12-11
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (1)

Analyses (1) ((1 résultat))

  • Articles et rapports : 21-006-X2002008
    Géographie : Canada
    Description :

    Alors que le nombre de fermes de recensement et d'exploitants agricoles diminue, le nombre d'emplois dans le secteur agricole et agroalimentaire augmente. Durant la période de 15 ans, soit de 1981 à 1996, ce secteur employait 15 % de la main-d'oeuvre canadienne.

    La croissance de l'emploi dans le secteur agroalimentaire était supérieure à celle observée dans le secteur de l'économie canadienne en général. Cette hausse compensait pour la baisse de l'emploi dans les exploitations agricoles. En 1981, le nombre de travailleurs était plus élevé à la ferme que dans les restaurants, les bars et les brasseries. Cependant, en 1996, cette tendance était inversée, le nombre d'emplois dans le secteur des services de restauration étant supérieur à celui du secteur des exploitations agricoles.

    On présente souvent la transformation des aliments comme faisant partie de la politique agricole (création de débouchés locaux pour les agriculteurs canadiens) et de la politique de développement rural (création d'emplois dans les régions rurales). Pourtant, en 1996, le nombre de travailleurs dans le secteur de la transformation des aliments était moins élevé qu'en 1981. Une plus grande quantité d'aliments ont été transformés, ce secteur ayant connu une croissance du produit intérieur brut (PIB). Toutefois, moins de travailleurs ont participé à cette transformation. Les régions rurales voisines de régions urbaines ont gagné la plus grande part de l'emploi dans le secteur de la transformation des aliments. Par conséquent, ces régions semblent relativement concurrentielles, car elles maintiennent la main-d'oeuvre du secteur de la transformation des aliments.

    L'emploi dans le grand secteur agricole et agroalimentaire prend de l'essor. Cependant, la nature du travail et l'endroit où il est réalisé changent.

    Date de diffusion : 2003-12-11
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :