Recherche par mot-clé

Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (10)

Tout (10) ((10 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0019M2017389
    Description :

    Le nombre de travailleurs étrangers temporaires au Canada a augmenté de façon considérable depuis le début des années 1990. Les travailleurs étrangers temporaires sont également devenus une source de plus en plus importante de résidents permanents admis au Canada au cours de cette période. À l’aide du Fichier des résidents temporaires et du Fichier d’établissement des immigrants, le présent article documente les changements aux niveaux et aux types de nouveaux travailleurs étrangers temporaires qui sont arrivés au Canada de 1990 à 2014. Il analyse également les schémas de transition de l’état de travailleurs étrangers temporaires à celui de résidents permanents, ainsi que les catégories d’immigration par lesquelles les travailleurs étrangers temporaires ont reçu leur résidence permanente.

    Date de diffusion : 2017-02-21

  • Articles et rapports : 82-003-X201200311693
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude décrit une méthode fondée sur la région géographique en vue de calculer des taux d'hospitalisations normalisés, comparables pour des régions présentant diverses concentrations de personnes nées à l'étranger, aux niveaux national et infranational.

    Date de diffusion : 2012-07-18

  • Articles et rapports : 11-008-X201000211166
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cette étude, on observe le nombre croissant de résidents non permanents qui travaillent temporairement au Canada. On compare leurs caractéristiques démographiques, leur lieu de résidence, leurs professions et leurs gains à ceux des résidents permanents. Les données du recensement montrent que bien que le nombre de résidents non permanents destinés à du travail spécialisé augmente, la plupart d'entre eux se trouvent dans des professions peu spécialisées. Étant donné les professions qu'ils exercent, les résidents non permanents qui travaillent temporairement au Canada ont tendance à être moins bien payés que les personnes nées au Canada ou les immigrants établis comparables.

    Date de diffusion : 2010-06-08

  • Articles et rapports : 89-630-X200800110672
    Géographie : Canada
    Description :

    Même si, dans l'ensemble, la majorité des Canadiens se sentent plutôt en sécurité, des groupes dans la population pourraient se sentir moins en sécurité pour des raisons telles que l'endroit où ils résident, la peur de la discrimination ou d'autres facteurs. Pour mesurer le degré d'adaptation des immigrants à la société canadienne, nous pouvons entre autres évaluer dans quelle mesure ils se sentent en sécurité dans leur nouveau pays. En particulier, sont-ils plus susceptibles de se sentir en sécurité après avoir vécu au Canada pendant un certain temps ou de se sentir moins en sécurité que ceux arrivés récemment? L'Enquête sociale générale canadienne (ESG) nous aide à répondre à ces questions par l'intermédiaire de données recueillies à trois périodes différentes auprès des immigrants récents qui sont arrivés au Canada dans les cinq années précédant les différentes enquêtes et auprès des immigrants de plus longue date qui sont dans le pays depuis plus longtemps.

    Tous les pourcentages (%) ont été rectifiés à partir du 17 septembre 2008.

    Date de diffusion : 2008-08-14

  • Articles et rapports : 11-008-X200800110556
    Géographie : Canada
    Description :

    Contribuant à la diffusion des résultats du Recensement, Tendances sociales canadiennes souligne quelques-unes des tendances sociales clés observées au recensement de la population de 2006. Nous présentons dans ce numéro une brève adaptation du document Immigration au Canada : un portrait de la population née à l'étranger, Recensement de 2006 (no 97-557 au catalogue).

    Date de diffusion : 2008-04-22

  • Articles et rapports : 11-008-X200800110517
    Géographie : Canada
    Description :

    Le Canada est aussi une source d'émigrants internationaux. Que l'émigration canadienne à l'étranger soit temporaire ou permanente, à court ou à long terme, rapprochée ou éloignée, les Canadiens font leur marque dans d'autres pays. Cet article, bien qu'il ne porte pas sur l'ensemble des émigrants canadiens, montre que les exigences concernant l'émigration sont tout aussi élevées que celles liées à l'immigration.

    Date de diffusion : 2008-03-13

  • Articles et rapports : 11-522-X20040018734
    Géographie : Canada
    Description :

    L'Enquête sur la diversité ethnique apporte des défis méthodologiques comme le choix du plan de sondage, l'élaboration du questionnaire, la collecte de données, la pondération et l'estimation de la variance.

    Date de diffusion : 2005-10-27

  • Articles et rapports : 81-595-M2004012
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cette étude, on examine la variation entre les écoles et les provinces canadiennes sur le plan du rendement en lecture. À cette fin, on utilise les données du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de 2000 de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

    Date de diffusion : 2004-07-14

  • Articles et rapports : 75F0002M1998010
    Description :

    Dans ce document, on examine l'impact de la situation économique sur la séparation des couples mariés ou vivant en union libre à l'aide des données de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de 1993 et 1994.

    Date de diffusion : 1998-12-30

  • Articles et rapports : 11F0019M1998114
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce document examine la mobilité interprovinciale de la main-d'oeuvre des immigrants comparativement à celle des Canadiens de naissance. Les Canadiens nés à l'étranger diffèrent énormément de leurs homologues nés au pays. La population née à l'étranger est géographiquement concentrée dans quelques provinces et quelques grandes villes. Dans l'ensemble, ces Canadiens sont plus âgés, plus instruits, plus susceptibles d'être mariés et d'avoir des enfants à charge et des ménages constitués d'un plus grand nombre de personnes. Ils sont moins engagés dans des études ou une formation à plein temps. Ils réussissent relativement mieux sur le marché du travail. Par conséquent, une plus grande proportion d'entre eux touchent des prestations de sécurité sociale directement associées à la présence d'enfants à charge ou à l'âge, par exemple, des prestations d'allocation familiale et des revenus de pension, mais un moins grand nombre touchent des prestations liées au rendement du marché du travail, telles que des prestations d'assurance-emploi et d'assurance sociale.

    Dans l'ensemble, la mobilité interprovinciale des immigrants est relativement moins grande, tant à l'échelle nationale que dans presque chaque province. Les destinations des immigrants qui changent de province sont géographiquement très concentrées. La plupart d'entre eux s'établissent en Alberta, en Ontario et en Colombie-Britannique. Si une proportion beaucoup plus faible changent de province pour des questions d'ordre économique, bon nombre le font à des fins d'études ou après leur retraite. Les revenus déclarés dans la province de migration sont beaucoup plus élevés. Cette situation découle tant de l'augmentation des salaires que du plus grand nombre d'heures travaillées après la migration.

    Les résultats de la régression multidimensionnelle montrent qu'il n'existe aucune différence structurelle statistiquement significative entre les facteurs déterminants des décisions de migration interprovinciale des Canadiens nés à l'étranger et ceux des Canadiens de naissance comparables. La probabilité de changer de province, qu'il s'agisse des immigrants ou des Canadiens nés au pays, est plus élevée si les salaires escomptés sont relativement meilleurs ailleurs, plus faible s'il est relativement plus difficile de trouver un emploi ailleurs, plus élevée chez les travailleurs plus instruits, plus faible chez des Canadiens francophones, plus faible parmi les travailleurs syndiqués et elle diminue en fonction de l'âge, de la taille de la famille et de la durée de l'emploi. Aucune des variables substituts des interventions du gouvernement à l'égard du marché du travail n'influe de façon importante sur la décision de changer de province. Les taux plus faibles de mobilité chez les Canadiens nés à l'étranger sont entièrement attribuables aux différences de répartition et de composition entre les populations immigrantes et non immigrantes.

    Ces conclusions ont des incidences directes sur les politiques de sélection des immigrants. Pour stimuler la croissance de la population et de la main-d''uvre dans des provinces économiquement moins prospères, il semblerait approprié et efficace de modifier le système actuel de sélection et d'approbation des immigrants, en considérant la destination comme facteur supplémentaire et en accordant des points aux requérants qui choisissent de s'établir dans des provinces désignées.

    Date de diffusion : 1998-09-23
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (10)

Analyses (10) ((10 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0019M2017389
    Description :

    Le nombre de travailleurs étrangers temporaires au Canada a augmenté de façon considérable depuis le début des années 1990. Les travailleurs étrangers temporaires sont également devenus une source de plus en plus importante de résidents permanents admis au Canada au cours de cette période. À l’aide du Fichier des résidents temporaires et du Fichier d’établissement des immigrants, le présent article documente les changements aux niveaux et aux types de nouveaux travailleurs étrangers temporaires qui sont arrivés au Canada de 1990 à 2014. Il analyse également les schémas de transition de l’état de travailleurs étrangers temporaires à celui de résidents permanents, ainsi que les catégories d’immigration par lesquelles les travailleurs étrangers temporaires ont reçu leur résidence permanente.

    Date de diffusion : 2017-02-21

  • Articles et rapports : 82-003-X201200311693
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude décrit une méthode fondée sur la région géographique en vue de calculer des taux d'hospitalisations normalisés, comparables pour des régions présentant diverses concentrations de personnes nées à l'étranger, aux niveaux national et infranational.

    Date de diffusion : 2012-07-18

  • Articles et rapports : 11-008-X201000211166
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cette étude, on observe le nombre croissant de résidents non permanents qui travaillent temporairement au Canada. On compare leurs caractéristiques démographiques, leur lieu de résidence, leurs professions et leurs gains à ceux des résidents permanents. Les données du recensement montrent que bien que le nombre de résidents non permanents destinés à du travail spécialisé augmente, la plupart d'entre eux se trouvent dans des professions peu spécialisées. Étant donné les professions qu'ils exercent, les résidents non permanents qui travaillent temporairement au Canada ont tendance à être moins bien payés que les personnes nées au Canada ou les immigrants établis comparables.

    Date de diffusion : 2010-06-08

  • Articles et rapports : 89-630-X200800110672
    Géographie : Canada
    Description :

    Même si, dans l'ensemble, la majorité des Canadiens se sentent plutôt en sécurité, des groupes dans la population pourraient se sentir moins en sécurité pour des raisons telles que l'endroit où ils résident, la peur de la discrimination ou d'autres facteurs. Pour mesurer le degré d'adaptation des immigrants à la société canadienne, nous pouvons entre autres évaluer dans quelle mesure ils se sentent en sécurité dans leur nouveau pays. En particulier, sont-ils plus susceptibles de se sentir en sécurité après avoir vécu au Canada pendant un certain temps ou de se sentir moins en sécurité que ceux arrivés récemment? L'Enquête sociale générale canadienne (ESG) nous aide à répondre à ces questions par l'intermédiaire de données recueillies à trois périodes différentes auprès des immigrants récents qui sont arrivés au Canada dans les cinq années précédant les différentes enquêtes et auprès des immigrants de plus longue date qui sont dans le pays depuis plus longtemps.

    Tous les pourcentages (%) ont été rectifiés à partir du 17 septembre 2008.

    Date de diffusion : 2008-08-14

  • Articles et rapports : 11-008-X200800110556
    Géographie : Canada
    Description :

    Contribuant à la diffusion des résultats du Recensement, Tendances sociales canadiennes souligne quelques-unes des tendances sociales clés observées au recensement de la population de 2006. Nous présentons dans ce numéro une brève adaptation du document Immigration au Canada : un portrait de la population née à l'étranger, Recensement de 2006 (no 97-557 au catalogue).

    Date de diffusion : 2008-04-22

  • Articles et rapports : 11-008-X200800110517
    Géographie : Canada
    Description :

    Le Canada est aussi une source d'émigrants internationaux. Que l'émigration canadienne à l'étranger soit temporaire ou permanente, à court ou à long terme, rapprochée ou éloignée, les Canadiens font leur marque dans d'autres pays. Cet article, bien qu'il ne porte pas sur l'ensemble des émigrants canadiens, montre que les exigences concernant l'émigration sont tout aussi élevées que celles liées à l'immigration.

    Date de diffusion : 2008-03-13

  • Articles et rapports : 11-522-X20040018734
    Géographie : Canada
    Description :

    L'Enquête sur la diversité ethnique apporte des défis méthodologiques comme le choix du plan de sondage, l'élaboration du questionnaire, la collecte de données, la pondération et l'estimation de la variance.

    Date de diffusion : 2005-10-27

  • Articles et rapports : 81-595-M2004012
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cette étude, on examine la variation entre les écoles et les provinces canadiennes sur le plan du rendement en lecture. À cette fin, on utilise les données du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de 2000 de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

    Date de diffusion : 2004-07-14

  • Articles et rapports : 75F0002M1998010
    Description :

    Dans ce document, on examine l'impact de la situation économique sur la séparation des couples mariés ou vivant en union libre à l'aide des données de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de 1993 et 1994.

    Date de diffusion : 1998-12-30

  • Articles et rapports : 11F0019M1998114
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce document examine la mobilité interprovinciale de la main-d'oeuvre des immigrants comparativement à celle des Canadiens de naissance. Les Canadiens nés à l'étranger diffèrent énormément de leurs homologues nés au pays. La population née à l'étranger est géographiquement concentrée dans quelques provinces et quelques grandes villes. Dans l'ensemble, ces Canadiens sont plus âgés, plus instruits, plus susceptibles d'être mariés et d'avoir des enfants à charge et des ménages constitués d'un plus grand nombre de personnes. Ils sont moins engagés dans des études ou une formation à plein temps. Ils réussissent relativement mieux sur le marché du travail. Par conséquent, une plus grande proportion d'entre eux touchent des prestations de sécurité sociale directement associées à la présence d'enfants à charge ou à l'âge, par exemple, des prestations d'allocation familiale et des revenus de pension, mais un moins grand nombre touchent des prestations liées au rendement du marché du travail, telles que des prestations d'assurance-emploi et d'assurance sociale.

    Dans l'ensemble, la mobilité interprovinciale des immigrants est relativement moins grande, tant à l'échelle nationale que dans presque chaque province. Les destinations des immigrants qui changent de province sont géographiquement très concentrées. La plupart d'entre eux s'établissent en Alberta, en Ontario et en Colombie-Britannique. Si une proportion beaucoup plus faible changent de province pour des questions d'ordre économique, bon nombre le font à des fins d'études ou après leur retraite. Les revenus déclarés dans la province de migration sont beaucoup plus élevés. Cette situation découle tant de l'augmentation des salaires que du plus grand nombre d'heures travaillées après la migration.

    Les résultats de la régression multidimensionnelle montrent qu'il n'existe aucune différence structurelle statistiquement significative entre les facteurs déterminants des décisions de migration interprovinciale des Canadiens nés à l'étranger et ceux des Canadiens de naissance comparables. La probabilité de changer de province, qu'il s'agisse des immigrants ou des Canadiens nés au pays, est plus élevée si les salaires escomptés sont relativement meilleurs ailleurs, plus faible s'il est relativement plus difficile de trouver un emploi ailleurs, plus élevée chez les travailleurs plus instruits, plus faible chez des Canadiens francophones, plus faible parmi les travailleurs syndiqués et elle diminue en fonction de l'âge, de la taille de la famille et de la durée de l'emploi. Aucune des variables substituts des interventions du gouvernement à l'égard du marché du travail n'influe de façon importante sur la décision de changer de province. Les taux plus faibles de mobilité chez les Canadiens nés à l'étranger sont entièrement attribuables aux différences de répartition et de composition entre les populations immigrantes et non immigrantes.

    Ces conclusions ont des incidences directes sur les politiques de sélection des immigrants. Pour stimuler la croissance de la population et de la main-d''uvre dans des provinces économiquement moins prospères, il semblerait approprié et efficace de modifier le système actuel de sélection et d'approbation des immigrants, en considérant la destination comme facteur supplémentaire et en accordant des points aux requérants qui choisissent de s'établir dans des provinces désignées.

    Date de diffusion : 1998-09-23
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :