Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 1 facets selected.

Année de publication

1 facets displayed. 1 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (3)

Tout (3) ((3 résultats))

  • Articles et rapports : 11-522-X200800010992
    Géographie : Canada
    Description :

    L'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) a été remaniée en 2007 de façon à être menée selon une méthode de collecte des données continue. Depuis, un nouvel échantillon est prélevé tous les deux mois et les données sont également recueillies sur une période de deux mois. L'enquête utilise deux modes de collecte : l'interview personnelle assistée par ordinateur (IPAO) pour l'échantillon tiré d'une base aréolaire et l'interview téléphonique assistée par ordinateur (ITAO) pour l'échantillon tiré d'une base liste téléphonique. Statistique Canada a récemment mis en oeuvre certaines initiatives de collecte de données afin de réduire le fardeau de réponse et les coûts de l'enquête tout en maintenant ou améliorant la qualité des données. Entres autres, le recours à un outil de gestion des appels dans le système ITAO ainsi que la limite imposée sur le nombre d'appels font partie de ces nouvelles mesures. Celles-ci permettent de mieux gérer les appels téléphoniques et de limiter le nombre d'appels effectués pour joindre un répondant. Aussi, la disponibilité toute récente des paradonnées a permis de mettre en place des rapports permettant de mieux évaluer et surveiller les procédures et l'efficacité de la collecte en temps réel. Enfin, l'ESCC est ciblée par d'autres initiatives de collecte à venir. Le présent article décrit brièvement l'enquête, expose les avantages de recourir à une méthode de collecte continue et présente l'incidence des nouvelles initiatives sur l'enquête.

    Date de diffusion : 2009-12-03

  • Articles et rapports : 11-522-X200800011002
    Description :

    La présente étude s'appuie sur un échantillon représentatif de la population canadienne pour quantifier le biais dû à l'utilisation de données autodéclarées sur la taille, le poids et l'indice de masse corporelle (IMC) au lieu de mesures directes. Nous comparons les associations entre les catégories d'IMC et certains problèmes de santé afin de déterminer si les erreurs de classification résultant de l'utilisation de données autodéclarées modifient les associations entre l'obésité et les problèmes de santé. L'analyse est fondée sur 4 567 répondants à l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) de 2005 qui, durant une interview sur place, ont déclaré leur taille et leur poids, puis ont été mesurés et pesés par un intervieweur ayant reçu une formation appropriée. En se basant sur les données autodéclarées, une proportion importante de personnes ayant un excès de poids ont été classées incorrectement dans des catégories d'IMC plus faible. Ces erreurs de classification se sont soldées par des associations plus fortes entre l'excès de poids ou l'obésité et la morbidité.

    Date de diffusion : 2009-12-03

  • Articles et rapports : 11-522-X200800011003
    Description :

    Le but de la présente étude est d'examiner la possibilité d'élaborer des facteurs de correction pour rajuster les mesures de l'indice de masse corporelle fondées sur des données autodéclarées afin d'obtenir des valeurs plus proches de celles calculées d'après des données mesurées. Les données proviennent de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2005 (ESCC) dans le cadre de laquelle on a demandé aux répondants d'indiquer leur taille et leur poids, lesquels ont ensuite été mesurés. Des analyses par régression ont été effectuées pour déterminer quelles caractéristiques sociodémographiques et relatives à la santé sont associées aux écarts entre les valeurs fondées sur des données autodéclarées et des données mesurées. L'échantillon a ensuite été divisé en deux groupes. Pour le premier, on a procédé à la régression de l'indice de masse corporelle (IMC) fondé sur des données autodéclarées et des prédicteurs des écarts sur l'IMC fondé sur des données mesurées. Des équations de correction ont été établies en utilisant toutes les variables explicatives ayant un effet significatif au seuil de signification de p<0,05. Puis, ces équations de correction ont été testées dans le deuxième groupe afin de calculer des estimations de la sensibilité, de la spécificité et de la prévalence de l'obésité. La relation entre l'IMC fondé sur des données mesurées, déclarées et corrigées, d'une part, et les problèmes de santé liés à l'obésité, d'autre part, a été examinée par régression logistique. Les estimations corrigées ont produit des mesures plus exactes de la prévalence de l'obésité, de l'IMC moyen et des niveaux de sensibilité. Les données autodéclarées exagéraient la relation entre l'IMC et les problèmes de santé, tandis que dans la plupart des cas, les estimations corrigées produisaient des rapports de cotes plus semblables à ceux obtenus pour l'IMC fondé sur des données mesurées.

    Date de diffusion : 2009-12-03
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (3)

Analyses (3) ((3 résultats))

  • Articles et rapports : 11-522-X200800010992
    Géographie : Canada
    Description :

    L'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) a été remaniée en 2007 de façon à être menée selon une méthode de collecte des données continue. Depuis, un nouvel échantillon est prélevé tous les deux mois et les données sont également recueillies sur une période de deux mois. L'enquête utilise deux modes de collecte : l'interview personnelle assistée par ordinateur (IPAO) pour l'échantillon tiré d'une base aréolaire et l'interview téléphonique assistée par ordinateur (ITAO) pour l'échantillon tiré d'une base liste téléphonique. Statistique Canada a récemment mis en oeuvre certaines initiatives de collecte de données afin de réduire le fardeau de réponse et les coûts de l'enquête tout en maintenant ou améliorant la qualité des données. Entres autres, le recours à un outil de gestion des appels dans le système ITAO ainsi que la limite imposée sur le nombre d'appels font partie de ces nouvelles mesures. Celles-ci permettent de mieux gérer les appels téléphoniques et de limiter le nombre d'appels effectués pour joindre un répondant. Aussi, la disponibilité toute récente des paradonnées a permis de mettre en place des rapports permettant de mieux évaluer et surveiller les procédures et l'efficacité de la collecte en temps réel. Enfin, l'ESCC est ciblée par d'autres initiatives de collecte à venir. Le présent article décrit brièvement l'enquête, expose les avantages de recourir à une méthode de collecte continue et présente l'incidence des nouvelles initiatives sur l'enquête.

    Date de diffusion : 2009-12-03

  • Articles et rapports : 11-522-X200800011002
    Description :

    La présente étude s'appuie sur un échantillon représentatif de la population canadienne pour quantifier le biais dû à l'utilisation de données autodéclarées sur la taille, le poids et l'indice de masse corporelle (IMC) au lieu de mesures directes. Nous comparons les associations entre les catégories d'IMC et certains problèmes de santé afin de déterminer si les erreurs de classification résultant de l'utilisation de données autodéclarées modifient les associations entre l'obésité et les problèmes de santé. L'analyse est fondée sur 4 567 répondants à l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC) de 2005 qui, durant une interview sur place, ont déclaré leur taille et leur poids, puis ont été mesurés et pesés par un intervieweur ayant reçu une formation appropriée. En se basant sur les données autodéclarées, une proportion importante de personnes ayant un excès de poids ont été classées incorrectement dans des catégories d'IMC plus faible. Ces erreurs de classification se sont soldées par des associations plus fortes entre l'excès de poids ou l'obésité et la morbidité.

    Date de diffusion : 2009-12-03

  • Articles et rapports : 11-522-X200800011003
    Description :

    Le but de la présente étude est d'examiner la possibilité d'élaborer des facteurs de correction pour rajuster les mesures de l'indice de masse corporelle fondées sur des données autodéclarées afin d'obtenir des valeurs plus proches de celles calculées d'après des données mesurées. Les données proviennent de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2005 (ESCC) dans le cadre de laquelle on a demandé aux répondants d'indiquer leur taille et leur poids, lesquels ont ensuite été mesurés. Des analyses par régression ont été effectuées pour déterminer quelles caractéristiques sociodémographiques et relatives à la santé sont associées aux écarts entre les valeurs fondées sur des données autodéclarées et des données mesurées. L'échantillon a ensuite été divisé en deux groupes. Pour le premier, on a procédé à la régression de l'indice de masse corporelle (IMC) fondé sur des données autodéclarées et des prédicteurs des écarts sur l'IMC fondé sur des données mesurées. Des équations de correction ont été établies en utilisant toutes les variables explicatives ayant un effet significatif au seuil de signification de p<0,05. Puis, ces équations de correction ont été testées dans le deuxième groupe afin de calculer des estimations de la sensibilité, de la spécificité et de la prévalence de l'obésité. La relation entre l'IMC fondé sur des données mesurées, déclarées et corrigées, d'une part, et les problèmes de santé liés à l'obésité, d'autre part, a été examinée par régression logistique. Les estimations corrigées ont produit des mesures plus exactes de la prévalence de l'obésité, de l'IMC moyen et des niveaux de sensibilité. Les données autodéclarées exagéraient la relation entre l'IMC et les problèmes de santé, tandis que dans la plupart des cas, les estimations corrigées produisaient des rapports de cotes plus semblables à ceux obtenus pour l'IMC fondé sur des données mesurées.

    Date de diffusion : 2009-12-03
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :