Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 0 facets selected.

Année de publication

2 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 1 facets selected.

Enquête ou programme statistique

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (2)

Tout (2) ((2 résultats))

  • Articles et rapports : 85-002-X201100111495
    Géographie : Canada
    Description :

    Cet article de Juristat comprend une analyse des établissements d'hébergement au Canada qui ont offert un refuge aux femmes violentées en 2010. Il fournit des renseignements sur les divers types d'établissements, le nombre d'admissions annuelles, les raisons pour lesquelles les femmes cherchent refuge et la variété des services offerts aux clients. De plus, il porte sur l'utilisation des refuges qui offrent des services adaptés aux différences culturelles des Autochtones vivant dans les réserves et hors des réserves. Les données utilisées dans cet article proviennent de l'Enquête sur les maisons d'hébergement (EMH) de 2010, qui consiste en un recensement des établissements d'hébergement pour les femmes victimes de violence mené par le Centre canadien de la statistique juridique dans le cadre de l'Initiative fédérale de lutte contre la violence familiale. Les données sur les admissions annuelles et les dépenses portent sur une période de 12 mois en 2009-2010, alors que celles sur les autres admissions et les caractéristiques des clients sont fondées sur un instantané d'un jour, soit le 15 avril 2010. Enfin, l'article comprend des comparaisons fondées sur des données tirées de séries chronologiques provenant du fichier sur les tendances de l'EMH. Le fichier sur les tendances de l'EMH ne comprend que les données des établissements qui ont participé à chaque cycle de l'enquête depuis le cycle de 2002.

    Date de diffusion : 2011-06-27

  • Articles et rapports : 85-002-X20060039199
    Géographie : Canada
    Description :

    À l'aide des données d'une enquête sur la victimisation, et des enquêtes auprès de la police et des services correctionnels, ce rapport présente un portrait statistique de l'étendue et la nature de la victimisation et de la perpétration d'actes criminels chez les Autochtones du Canada depuis quelques années.

    Le rapport indique que les Autochtones sont beaucoup plus susceptibles que les non-Autochtones d'être victimes de crimes de violence et de violence conjugale. De plus, les Autochtones sont grandement surreprésentés parmi les personnes inculpées dans les affaires d'homicides déclarées par la police et parmi les personnes admises à des programmes correctionnels. En outre, les taux de criminalité dans les réserves sont beaucoup plus élevés que les taux pour le reste du Canada.

    Dans le rapport, on examine aussi les facteurs précis qui pourraient être liés à la grande représentation des Autochtones au sein du système de justice pénale. Ces facteurs comprennent les suivants : les Autochtones sont plus jeunes, en moyenne; leurs taux de chômage sont plus élevés, et leur revenu, plus faible; leur niveau de scolarité est moins élevé; ils sont plus susceptibles de vivent dans un logement surpeuplé; ils affichent une mobilité résidentielle accrue; et les enfants autochtones sont plus susceptibles de faire partie d'une famille monoparentale.

    On y présente de l'information sur la crainte de la criminalité chez les Autochtones, sur leurs perceptions du système de justice et sur leurs expériences de la discrimination. On y examine également certains des programmes et services qui ont été mis sur pied pour répondre aux besoins spéciaux des Autochtones dans le système de justice pénale.

    Date de diffusion : 2006-06-06
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (2)

Analyses (2) ((2 résultats))

  • Articles et rapports : 85-002-X201100111495
    Géographie : Canada
    Description :

    Cet article de Juristat comprend une analyse des établissements d'hébergement au Canada qui ont offert un refuge aux femmes violentées en 2010. Il fournit des renseignements sur les divers types d'établissements, le nombre d'admissions annuelles, les raisons pour lesquelles les femmes cherchent refuge et la variété des services offerts aux clients. De plus, il porte sur l'utilisation des refuges qui offrent des services adaptés aux différences culturelles des Autochtones vivant dans les réserves et hors des réserves. Les données utilisées dans cet article proviennent de l'Enquête sur les maisons d'hébergement (EMH) de 2010, qui consiste en un recensement des établissements d'hébergement pour les femmes victimes de violence mené par le Centre canadien de la statistique juridique dans le cadre de l'Initiative fédérale de lutte contre la violence familiale. Les données sur les admissions annuelles et les dépenses portent sur une période de 12 mois en 2009-2010, alors que celles sur les autres admissions et les caractéristiques des clients sont fondées sur un instantané d'un jour, soit le 15 avril 2010. Enfin, l'article comprend des comparaisons fondées sur des données tirées de séries chronologiques provenant du fichier sur les tendances de l'EMH. Le fichier sur les tendances de l'EMH ne comprend que les données des établissements qui ont participé à chaque cycle de l'enquête depuis le cycle de 2002.

    Date de diffusion : 2011-06-27

  • Articles et rapports : 85-002-X20060039199
    Géographie : Canada
    Description :

    À l'aide des données d'une enquête sur la victimisation, et des enquêtes auprès de la police et des services correctionnels, ce rapport présente un portrait statistique de l'étendue et la nature de la victimisation et de la perpétration d'actes criminels chez les Autochtones du Canada depuis quelques années.

    Le rapport indique que les Autochtones sont beaucoup plus susceptibles que les non-Autochtones d'être victimes de crimes de violence et de violence conjugale. De plus, les Autochtones sont grandement surreprésentés parmi les personnes inculpées dans les affaires d'homicides déclarées par la police et parmi les personnes admises à des programmes correctionnels. En outre, les taux de criminalité dans les réserves sont beaucoup plus élevés que les taux pour le reste du Canada.

    Dans le rapport, on examine aussi les facteurs précis qui pourraient être liés à la grande représentation des Autochtones au sein du système de justice pénale. Ces facteurs comprennent les suivants : les Autochtones sont plus jeunes, en moyenne; leurs taux de chômage sont plus élevés, et leur revenu, plus faible; leur niveau de scolarité est moins élevé; ils sont plus susceptibles de vivent dans un logement surpeuplé; ils affichent une mobilité résidentielle accrue; et les enfants autochtones sont plus susceptibles de faire partie d'une famille monoparentale.

    On y présente de l'information sur la crainte de la criminalité chez les Autochtones, sur leurs perceptions du système de justice et sur leurs expériences de la discrimination. On y examine également certains des programmes et services qui ont été mis sur pied pour répondre aux besoins spéciaux des Autochtones dans le système de justice pénale.

    Date de diffusion : 2006-06-06
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :