Recherche par mot-clé

Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (10)

Tout (10) ((10 résultats))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-633-X2019005
    Description :

    La base de données longitudinales sur l’immigration (BDIM) est une source importante et complète de données contribuant à mieux comprendre le comportement économique des immigrants. Il s’agit du seul ensemble annuel de données canadiennes permettant d’étudier les caractéristiques des immigrants au Canada au moment de leur admission ainsi que leur situation économique et leur mobilité régionale (interprovinciale) sur plus de 35 ans. La BDIM comprend les dossiers administratifs d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) qui contiennent des renseignements exhaustifs sur les immigrants admis au Canada depuis 1952. Elle comprend également des données sur les résidents non permanents à qui on a délivré des permis de séjour temporaire depuis 1980. Ce rapport traitera des sources de données, des concepts et des variables de la BDIM, du couplage d’enregistrements, du traitement des données, de la diffusion, de l’évaluation des données et des indicateurs de qualité, de la comparabilité avec d’autres ensembles de données relatives à l’immigration ainsi que des analyses que permet la BDIM.

    La BDIM a été diffusée en plusieurs étapes. Les sections 2.2 et 7 de ce rapport ont été révisées pour refléter les mises à jour.

    Date de diffusion : 2020-07-20

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-633-X2018019
    Description :

    La base de données longitudinales sur l’immigration (BDIM) est une source importante et complète de données contribuant à mieux comprendre le comportement économique des immigrants. Il s’agit du seul ensemble annuel de données canadiennes permettant d’étudier les caractéristiques des immigrants au Canada au moment de leur admission ainsi que leur situation économique et leur mobilité régionale (interprovinciale) sur plus de 30 ans. La BDIM combine des fichiers de données administratives sur les admissions d’immigrants et sur les permis de résidence non permanente provenant d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) à des fichiers de données fiscales provenant de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Ces données sont disponibles pour des immigrants déclarants admis à partir de 1980. Les dossiers de déclarants sont disponibles pour les immigrants déclarants depuis 1982. Ce rapport vise à discuter des sources de données, des concepts et des variables de la BDIM, du couplage d’enregistrements, du traitement des données, de la diffusion, de l’évaluation des données et des indicateurs de qualité, de la comparabilité avec d’autres ensembles de données relatifs à l’immigration ainsi que des analyses que permet la BDIM.

    Date de diffusion : 2018-12-10

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-633-X2018011
    Description :

    La base de données longitudinales sur l’immigration (BDIM) est une source importante et complète de données contribuant à mieux comprendre le comportement économique des immigrants. Il s’agit du seul ensemble annuel de données canadiennes permettant d’étudier les caractéristiques des immigrants au Canada au moment de leur admission ainsi que leur situation économique et leur mobilité régionale (interprovinciale) sur plus de 30 ans. La BDIM combine des fichiers de données administratives sur les admissions d’immigrants et sur les permis de résidence non permanente provenant d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) à des fichiers de données fiscales provenant de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Ces données sont disponibles pour des immigrants déclarants admis à partir de 1980. Les dossiers de déclarants sont disponibles pour les immigrants déclarants depuis 1982.

    Ce rapport vise à discuter des sources de données, des concepts et des variables de la BDIM, du couplage d’enregistrements, du traitement des données, de la diffusion, de l’évaluation des données et des indicateurs de qualité, de la comparabilité avec d’autres ensembles de données relatifs à l’immigration ainsi que des analyses que permet la BDIM.

    Date de diffusion : 2018-01-08

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 91-528-X
    Description :

    Ce manuel offre des descriptions détaillées des sources de données et des méthodes utilisées par Statistique Canada pour produire des estimations de la population. Elles comportent : les estimations postcensitaires et intercensitaires de la population; la population de départ; les naissances et les décès; l'immigration; les émigrations; les résidents non permanents; la migration interprovinciale; les estimations infraprovinciales de la population; les estimations de la population selon l'âge, le sexe et l'état matrimonial et les estimations des familles de recensement. Un glossaire des termes courants est inclus à la fin du manuel, suivi de la notation normalisée utilisée.

    Auparavant, la documentation sur les changements méthodologiques pour le calcul des estimations était éparpillée dans plusieurs publications et documents d'information de Statistique Canada. Ce manuel offre aux utilisateurs de statistiques démographiques un recueil exhaustif des procédures actuelles utilisées par Statistique Canada pour élaborer des estimations de la population et des familles.

    Date de diffusion : 2015-11-17

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 91F0015M2008010
    Géographie : Canada
    Description :

    L'objectif de cette étude est d'examiner la faisabilité d'utiliser les nouvelles inscriptions des dossiers des régimes d'assurance-maladie provinciaux et territoriaux pour mesurer de façon indépendante la migration interprovinciale et interterritoriale. L'étude vise à mesurer les différences conceptuelles et quantifiables entre cette source de données et notre source actuelle provenant de la Prestation fiscale canadienne pour enfants de l'Agence du revenu du Canada.

    Des critères permettant de mesurer la qualité et la pertinence des fichiers de soins de santé provinciaux et territoriaux ont été établis par approximation pour les estimations de la migration : couverture, cohérence, actualité, fiabilité, niveau de détail, uniformité et exactitude.

    D'après les présentes analyses, le document conclut que ces données n'améliorent pas les estimations et ne seraient pas convenables pour mesurer la migration interprovinciale et interterritoriale en ce moment. Ces données des dossiers des régimes d'assurance-maladie sont par contre une importante source de données indépendante qui peut être utilisée aux fins d'évaluation de la qualité.

    Date de diffusion : 2009-01-13

  • Articles et rapports : 75F0002M2007007
    Description :

    L'Enquête sur la Dynamique du travail et du revenu (EDTR), introduite à l'année de référence 1993, est une enquête longitudinale par panel menée auprès des individus. Elle vise à mesurer les changements au niveau du bien-être économique des individus et les facteurs qui peuvent influencer ces changements. L'échantillon de l'EDTR est divisé en deux panels qui se chevauchent, d'une durée de six ans chacun. Les enquêtes longitudinales, comme l'EDTR, sont particulières de par la nature dynamique de la composition de leur échantillon, engendrée directement par la dynamique des familles et des ménages au fil des ans. À chaque année de référence, l'EDTR produit deux ensembles de poids : un ensemble de poids qui est représentatif de la population initiale d'un panel (l'aspect longitudinal) et un autre qui est représentatif de la population actuelle (l'aspect transversal). Depuis 2002, un troisième ensemble de poids combinant deux panels se chevauchant pour former un nouvel échantillon longitudinal est aussi produit (appelé pondération longitudinale combinée).

    Pour la production de poids transversaux, l'EDTR combine deux échantillons indépendants et assigne un poids aux individus qui se sont joints à l'échantillon après la sélection de l'échantillon initial. Les poids longitudinaux tout comme les poids transversaux sont ajustés pour la non-réponse et les valeurs influentes. De plus, un redressement de l'échantillon est effectué pour représenter la population cible. Le but de ce document est donc de décrire la méthodologie employée à l'EDTR pour pondérer les échantillons longitudinal et transversal, et de présenter les développements importants à venir. Afin de mieux illustrer la stratégie de pondération, les résultats de l'année de référence 2003 sont utilisés. Il est à noter que la méthodologie employée pour la pondération longitudinale combinée ne sera pas présentée dans ce document puisqu'elle est décrite de façon exhaustive dans Naud (2004).

    Date de diffusion : 2007-10-18

  • Articles et rapports : 91F0015M2005007
    Géographie : Canada
    Description :

    Le Programme des estimations de population de Statistique Canada utilise des estimations de migration interne provenant des sources de données administratives. Deux versions d'estimations de migration sont présentement disponibles, provisoires (P), d'après l'information de crédit d'impôt pour enfants et définitives (D), produites à partir des rapports d'impôt sur le revenu. Pour certaines dates de références, ces versions peuvent être différentes de manière significative. Ce document résume les recherches entreprises à la Division de la démographie afin de modifier la méthode actuelle visant à diminuer l'écart entre ces estimations. Après une brève analyse des différences, six méthodes sont expérimentées : 1) régression des sortants; 2) régression des entrants et des sortants, séparément; 3) régression de la migration nette; 4) la moyenne mobile à pondération exponentielle; 5) l'approche du U.S. Bureau of Census; et 6) méthode de régression de la différence première. Il semble que les méthodes où on combine estimations provisoires et définitives pour l'estimation provisoire de la migration nette (méthode 3) sont le meilleur moyen d'accroître la convergence de ces estimations de la migration interne pour le Programme des estimations de la population. Il est alors possible de « lisser » certaines tendances irrégulières que présentent les estimations PFE, tout en conservant la possibilité d'appréhender par cette source d'information les variations courantes des tendances migratoires.

    Date de diffusion : 2005-06-20

  • Articles et rapports : 91F0015M2004006
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on évalue et on compare la nouvelle et l'ancienne méthode pour produire des estimations officielles de la migration interne et interprovinciale selon les provinces ou les territoires pour la période de 1996-1997 à 2000-2001.

    Date de diffusion : 2004-06-17

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 12-001-X20000015177
    Description :

    Le Recensement canadien de 1996 est corrigé en fonction de l'erreur de couverture estimée surtout par la contre-vérification des dossiers (CVD). Les auteurs montrent que de nombreux renseignements supplémentaires tirés de la contre-vérification des dossiers de 1996 ont une valeur immédiate pour l'estimation de la population. En plus de rendre possible une estimation de l'erreur de couverture, les résultats de la contre-vérification des dossiers permettent d'obtenir une autre estimation de la croissance démographique, avec décomposition éventuelle par composante. Cette fonction supplémentaire de la contre-vérification des dossiers est prometteuse pour l'évaluation de l'erreur estimative de couverture au recensement et pour l'élucidation des problèmes possibles d'estimation de composantes choisies du programme des estimations de population.

    Date de diffusion : 2000-08-30

  • Articles et rapports : 91F0015M1997004
    Géographie : Canada
    Description :

    L'estimation des effectifs de population par âge, sexe, état matrimonial par provinces, est une entreprise difficile surtout à cause des migrations. En effet, on ne peut caractériser le migrant que par ses déclarations au recensement. Jusqu'en 1991, le recensement ne comportait que la question sur le lieu de résidence cinq ans auparavant. Ainsi, l'individu qui avait cinq ans auparavant une résidence différente était considéré comme un migrant et en tant que tel on lui attribuait au moment de sa migration les caractéristiques qu'il déclarait au recensement. Or, il avait eu cinq ans pour en changer, en particulier son état matrimonial.

    Depuis 1991, le recensement pose la question sur la résidence un an auparavant. La même démarche fait attribuer au migrant, au moment de sa migration, des caractéristiques qui selon toute vraisemblance risque davantage d'être les mêmes que celles qu'il déclare. Il n'a eu qu'une seule année pour en changer.L'article décrit en détail les méthodes utilisées maintenant par Statistique Canada pour estimer les caractéristiques des migrants et mesure les avantages par rapport à l'utilisation de la mobilité sur cinq ans.

    Date de diffusion : 1997-12-23
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (4)

Analyses (4) ((4 résultats))

  • Articles et rapports : 75F0002M2007007
    Description :

    L'Enquête sur la Dynamique du travail et du revenu (EDTR), introduite à l'année de référence 1993, est une enquête longitudinale par panel menée auprès des individus. Elle vise à mesurer les changements au niveau du bien-être économique des individus et les facteurs qui peuvent influencer ces changements. L'échantillon de l'EDTR est divisé en deux panels qui se chevauchent, d'une durée de six ans chacun. Les enquêtes longitudinales, comme l'EDTR, sont particulières de par la nature dynamique de la composition de leur échantillon, engendrée directement par la dynamique des familles et des ménages au fil des ans. À chaque année de référence, l'EDTR produit deux ensembles de poids : un ensemble de poids qui est représentatif de la population initiale d'un panel (l'aspect longitudinal) et un autre qui est représentatif de la population actuelle (l'aspect transversal). Depuis 2002, un troisième ensemble de poids combinant deux panels se chevauchant pour former un nouvel échantillon longitudinal est aussi produit (appelé pondération longitudinale combinée).

    Pour la production de poids transversaux, l'EDTR combine deux échantillons indépendants et assigne un poids aux individus qui se sont joints à l'échantillon après la sélection de l'échantillon initial. Les poids longitudinaux tout comme les poids transversaux sont ajustés pour la non-réponse et les valeurs influentes. De plus, un redressement de l'échantillon est effectué pour représenter la population cible. Le but de ce document est donc de décrire la méthodologie employée à l'EDTR pour pondérer les échantillons longitudinal et transversal, et de présenter les développements importants à venir. Afin de mieux illustrer la stratégie de pondération, les résultats de l'année de référence 2003 sont utilisés. Il est à noter que la méthodologie employée pour la pondération longitudinale combinée ne sera pas présentée dans ce document puisqu'elle est décrite de façon exhaustive dans Naud (2004).

    Date de diffusion : 2007-10-18

  • Articles et rapports : 91F0015M2005007
    Géographie : Canada
    Description :

    Le Programme des estimations de population de Statistique Canada utilise des estimations de migration interne provenant des sources de données administratives. Deux versions d'estimations de migration sont présentement disponibles, provisoires (P), d'après l'information de crédit d'impôt pour enfants et définitives (D), produites à partir des rapports d'impôt sur le revenu. Pour certaines dates de références, ces versions peuvent être différentes de manière significative. Ce document résume les recherches entreprises à la Division de la démographie afin de modifier la méthode actuelle visant à diminuer l'écart entre ces estimations. Après une brève analyse des différences, six méthodes sont expérimentées : 1) régression des sortants; 2) régression des entrants et des sortants, séparément; 3) régression de la migration nette; 4) la moyenne mobile à pondération exponentielle; 5) l'approche du U.S. Bureau of Census; et 6) méthode de régression de la différence première. Il semble que les méthodes où on combine estimations provisoires et définitives pour l'estimation provisoire de la migration nette (méthode 3) sont le meilleur moyen d'accroître la convergence de ces estimations de la migration interne pour le Programme des estimations de la population. Il est alors possible de « lisser » certaines tendances irrégulières que présentent les estimations PFE, tout en conservant la possibilité d'appréhender par cette source d'information les variations courantes des tendances migratoires.

    Date de diffusion : 2005-06-20

  • Articles et rapports : 91F0015M2004006
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on évalue et on compare la nouvelle et l'ancienne méthode pour produire des estimations officielles de la migration interne et interprovinciale selon les provinces ou les territoires pour la période de 1996-1997 à 2000-2001.

    Date de diffusion : 2004-06-17

  • Articles et rapports : 91F0015M1997004
    Géographie : Canada
    Description :

    L'estimation des effectifs de population par âge, sexe, état matrimonial par provinces, est une entreprise difficile surtout à cause des migrations. En effet, on ne peut caractériser le migrant que par ses déclarations au recensement. Jusqu'en 1991, le recensement ne comportait que la question sur le lieu de résidence cinq ans auparavant. Ainsi, l'individu qui avait cinq ans auparavant une résidence différente était considéré comme un migrant et en tant que tel on lui attribuait au moment de sa migration les caractéristiques qu'il déclarait au recensement. Or, il avait eu cinq ans pour en changer, en particulier son état matrimonial.

    Depuis 1991, le recensement pose la question sur la résidence un an auparavant. La même démarche fait attribuer au migrant, au moment de sa migration, des caractéristiques qui selon toute vraisemblance risque davantage d'être les mêmes que celles qu'il déclare. Il n'a eu qu'une seule année pour en changer.L'article décrit en détail les méthodes utilisées maintenant par Statistique Canada pour estimer les caractéristiques des migrants et mesure les avantages par rapport à l'utilisation de la mobilité sur cinq ans.

    Date de diffusion : 1997-12-23
Références (6)

Références (6) ((6 résultats))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-633-X2019005
    Description :

    La base de données longitudinales sur l’immigration (BDIM) est une source importante et complète de données contribuant à mieux comprendre le comportement économique des immigrants. Il s’agit du seul ensemble annuel de données canadiennes permettant d’étudier les caractéristiques des immigrants au Canada au moment de leur admission ainsi que leur situation économique et leur mobilité régionale (interprovinciale) sur plus de 35 ans. La BDIM comprend les dossiers administratifs d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) qui contiennent des renseignements exhaustifs sur les immigrants admis au Canada depuis 1952. Elle comprend également des données sur les résidents non permanents à qui on a délivré des permis de séjour temporaire depuis 1980. Ce rapport traitera des sources de données, des concepts et des variables de la BDIM, du couplage d’enregistrements, du traitement des données, de la diffusion, de l’évaluation des données et des indicateurs de qualité, de la comparabilité avec d’autres ensembles de données relatives à l’immigration ainsi que des analyses que permet la BDIM.

    La BDIM a été diffusée en plusieurs étapes. Les sections 2.2 et 7 de ce rapport ont été révisées pour refléter les mises à jour.

    Date de diffusion : 2020-07-20

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-633-X2018019
    Description :

    La base de données longitudinales sur l’immigration (BDIM) est une source importante et complète de données contribuant à mieux comprendre le comportement économique des immigrants. Il s’agit du seul ensemble annuel de données canadiennes permettant d’étudier les caractéristiques des immigrants au Canada au moment de leur admission ainsi que leur situation économique et leur mobilité régionale (interprovinciale) sur plus de 30 ans. La BDIM combine des fichiers de données administratives sur les admissions d’immigrants et sur les permis de résidence non permanente provenant d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) à des fichiers de données fiscales provenant de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Ces données sont disponibles pour des immigrants déclarants admis à partir de 1980. Les dossiers de déclarants sont disponibles pour les immigrants déclarants depuis 1982. Ce rapport vise à discuter des sources de données, des concepts et des variables de la BDIM, du couplage d’enregistrements, du traitement des données, de la diffusion, de l’évaluation des données et des indicateurs de qualité, de la comparabilité avec d’autres ensembles de données relatifs à l’immigration ainsi que des analyses que permet la BDIM.

    Date de diffusion : 2018-12-10

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11-633-X2018011
    Description :

    La base de données longitudinales sur l’immigration (BDIM) est une source importante et complète de données contribuant à mieux comprendre le comportement économique des immigrants. Il s’agit du seul ensemble annuel de données canadiennes permettant d’étudier les caractéristiques des immigrants au Canada au moment de leur admission ainsi que leur situation économique et leur mobilité régionale (interprovinciale) sur plus de 30 ans. La BDIM combine des fichiers de données administratives sur les admissions d’immigrants et sur les permis de résidence non permanente provenant d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) à des fichiers de données fiscales provenant de l’Agence du revenu du Canada (ARC). Ces données sont disponibles pour des immigrants déclarants admis à partir de 1980. Les dossiers de déclarants sont disponibles pour les immigrants déclarants depuis 1982.

    Ce rapport vise à discuter des sources de données, des concepts et des variables de la BDIM, du couplage d’enregistrements, du traitement des données, de la diffusion, de l’évaluation des données et des indicateurs de qualité, de la comparabilité avec d’autres ensembles de données relatifs à l’immigration ainsi que des analyses que permet la BDIM.

    Date de diffusion : 2018-01-08

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 91-528-X
    Description :

    Ce manuel offre des descriptions détaillées des sources de données et des méthodes utilisées par Statistique Canada pour produire des estimations de la population. Elles comportent : les estimations postcensitaires et intercensitaires de la population; la population de départ; les naissances et les décès; l'immigration; les émigrations; les résidents non permanents; la migration interprovinciale; les estimations infraprovinciales de la population; les estimations de la population selon l'âge, le sexe et l'état matrimonial et les estimations des familles de recensement. Un glossaire des termes courants est inclus à la fin du manuel, suivi de la notation normalisée utilisée.

    Auparavant, la documentation sur les changements méthodologiques pour le calcul des estimations était éparpillée dans plusieurs publications et documents d'information de Statistique Canada. Ce manuel offre aux utilisateurs de statistiques démographiques un recueil exhaustif des procédures actuelles utilisées par Statistique Canada pour élaborer des estimations de la population et des familles.

    Date de diffusion : 2015-11-17

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 91F0015M2008010
    Géographie : Canada
    Description :

    L'objectif de cette étude est d'examiner la faisabilité d'utiliser les nouvelles inscriptions des dossiers des régimes d'assurance-maladie provinciaux et territoriaux pour mesurer de façon indépendante la migration interprovinciale et interterritoriale. L'étude vise à mesurer les différences conceptuelles et quantifiables entre cette source de données et notre source actuelle provenant de la Prestation fiscale canadienne pour enfants de l'Agence du revenu du Canada.

    Des critères permettant de mesurer la qualité et la pertinence des fichiers de soins de santé provinciaux et territoriaux ont été établis par approximation pour les estimations de la migration : couverture, cohérence, actualité, fiabilité, niveau de détail, uniformité et exactitude.

    D'après les présentes analyses, le document conclut que ces données n'améliorent pas les estimations et ne seraient pas convenables pour mesurer la migration interprovinciale et interterritoriale en ce moment. Ces données des dossiers des régimes d'assurance-maladie sont par contre une importante source de données indépendante qui peut être utilisée aux fins d'évaluation de la qualité.

    Date de diffusion : 2009-01-13

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 12-001-X20000015177
    Description :

    Le Recensement canadien de 1996 est corrigé en fonction de l'erreur de couverture estimée surtout par la contre-vérification des dossiers (CVD). Les auteurs montrent que de nombreux renseignements supplémentaires tirés de la contre-vérification des dossiers de 1996 ont une valeur immédiate pour l'estimation de la population. En plus de rendre possible une estimation de l'erreur de couverture, les résultats de la contre-vérification des dossiers permettent d'obtenir une autre estimation de la croissance démographique, avec décomposition éventuelle par composante. Cette fonction supplémentaire de la contre-vérification des dossiers est prometteuse pour l'évaluation de l'erreur estimative de couverture au recensement et pour l'élucidation des problèmes possibles d'estimation de composantes choisies du programme des estimations de population.

    Date de diffusion : 2000-08-30
Date de modification :