Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 0 facets selected.

Année de publication

1 facets displayed. 1 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (1)

Tout (1) ((1 résultat))

  • Articles et rapports : 11F0019M2008305
    Géographie : Canada
    Description :

    Malgré des réformes relativement modestes du régime de bien-être au Canada par rapport aux États Unis, les taux d'emploi et la rémunération des mères seules ont progressé depuis 1980 presque d'un même ordre de grandeur dans ces deux pays. Nous allons montrer que la plupart des hausses au Canada et une partie appréciable de l'évolution aux États-Unis s'expliquent par la dynamique de la succession des cohortes et du vieillissement de la population, la génération nombreuse et plus scolarisée du baby-boom ayant remplacé les anciennes cohortes et ayant elle-même accédé à la quarantaine. Au Canada comme aux États-Unis, les effets démographiques sont le principal facteur expliquant la montée de l'emploi et des gains chez les mères seules plus âgées (40 ans et plus). Chez les mères plus jeunes en revanche, ce qui a surtout joué, c'est l'évolution du comportement sur le marché du travail et d'autres variables non mesurées. Dans l'ensemble, l'évolution démographique a prédominé au Canada, mais non aux États-Unis, et ce, pour deux raisons : a) les mères seules sont bien plus âgées au Canada qu'aux États-Unis; b) dans le sens même de la thèse de la réforme du bien-être, l'évolution des comportements a eu bien plus d'ampleur chez les mères seules plus jeunes aux États-Unis.

    Date de diffusion : 2008-03-07
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (1)

Analyses (1) ((1 résultat))

  • Articles et rapports : 11F0019M2008305
    Géographie : Canada
    Description :

    Malgré des réformes relativement modestes du régime de bien-être au Canada par rapport aux États Unis, les taux d'emploi et la rémunération des mères seules ont progressé depuis 1980 presque d'un même ordre de grandeur dans ces deux pays. Nous allons montrer que la plupart des hausses au Canada et une partie appréciable de l'évolution aux États-Unis s'expliquent par la dynamique de la succession des cohortes et du vieillissement de la population, la génération nombreuse et plus scolarisée du baby-boom ayant remplacé les anciennes cohortes et ayant elle-même accédé à la quarantaine. Au Canada comme aux États-Unis, les effets démographiques sont le principal facteur expliquant la montée de l'emploi et des gains chez les mères seules plus âgées (40 ans et plus). Chez les mères plus jeunes en revanche, ce qui a surtout joué, c'est l'évolution du comportement sur le marché du travail et d'autres variables non mesurées. Dans l'ensemble, l'évolution démographique a prédominé au Canada, mais non aux États-Unis, et ce, pour deux raisons : a) les mères seules sont bien plus âgées au Canada qu'aux États-Unis; b) dans le sens même de la thèse de la réforme du bien-être, l'évolution des comportements a eu bien plus d'ampleur chez les mères seules plus jeunes aux États-Unis.

    Date de diffusion : 2008-03-07
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :