Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Géographie

3 facets displayed. 0 facets selected.

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (38)

Tout (38) (0 à 10 de 38 résultats)

  • Articles et rapports : 81-595-M2014101
    Description :

    Le présent rapport décrit les expériences scolaires, les résultats sur le marché du travail et le financement des études supérieures des nouveaux diplômés dans les établissements d’études postsecondaires au Canada à l’aide des données de l’Enquête nationale auprès des diplômés de 2013 (promotion de 2009/2010). À la première section, on trace un portrait et on décrit les parcours scolaires des diplômés des programmes collégiaux, du baccalauréat, de la maîtrise et du doctorat. La section deux s’intéresse aux activités sur le marché du travail trois ans après l’obtention du diplôme. La section trois présente des renseignements sur les sources de financement des études postsecondaires, ainsi que sur le remboursement de la dette et son rapport avec le niveau et le domaine d’études. La section quatre se penche plus particulièrement sur les programmes coopératifs. La dernière section présente un résumé et une conclusion.

    Date de diffusion : 2014-11-14

  • Articles et rapports : 81-595-M2011094
    Géographie : Canada
    Description :

    Contrairement aux vagues d'immigrants arrivés dans les années 1950 et 1960, ceux qui sont arrivés au Canada depuis les années 1970 possèdent des niveaux de scolarité relativement élevés, ce qui grossit énormément le bassin de diplômés de niveau postsecondaire au Canada. Dès leur arrivée toutefois, de nombreux immigrants ont du mal à trouver un travail lié à leur domaine d'études ainsi qu'à obtenir un emploi relativement bien rémunéré.

    À l'aide des données du Recensement de la population de 2006, le rapport dresse le profil des travailleurs rémunérés formés à l'étranger et portent sur les différents facteurs déterminants et les caractéristiques plus étroitement liés à une intégration plus facile au marché du travail canadien. Dans quelle mesure ces personnes sont-elles susceptibles de travailler dans une profession liée à leur domaine d'études ou dans une profession équivalente? Quelles sont leurs chances de toucher un revenu d'emploi égal ou supérieur au revenu médian associé à la profession correspondant le mieux à leur domaine d'études?

    Différents éléments sont pris en considération dans l'examen de leur situation sur le marché du travail, dont le temps écoulé depuis l'arrivée au pays, la région d'études et le type de titres de compétences ainsi que diverses caractéristiques sociodémographiques comme le sexe, le groupe d'âge, l'état matrimonial, la présence d'enfants, la province, le territoire et le lieu de résidence, les compétences linguistiques et l'appartenance à une minorité visible. Les résultats obtenus par les immigrants formés à l'étranger et travaillant contre rémunération sont comparés à ceux de leurs homologues titulaires d'un diplôme d'études postsecondaires obtenu au Canada et à ceux des Canadiens de naissance travaillant contre rémunération et ayant poursuivi des études postsecondaires.

    Date de diffusion : 2011-09-29

  • Articles et rapports : 81-595-M2011093
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce rapport utilise des données du recensement de la population de 2006 pour examiner la mesure dans laquelle le lieu des études postsecondaires les plus élevées affecte le succès de marché du travail des travailleurs immigrants à la fleur de l'âge (25-64), au Canada. Au moyen de techniques descriptives et économétriques, différentes cohortes d'immigrants sont comparés aux Canadiens de naissance pour ce qui est du statut d'activité, des revenus salariaux et du niveau d'adéquation entre l'occupation professionnelle et la scolarité requise. Conformément à la recherche canadienne antérieure, nos résultats indiquent que comparativement aux canadiens de naissance, les immigrants, surtout les immigrants les plus récents, sont plus susceptibles d'être en dehors de la main-d'oeuvre et moins susceptibles d'être des employés rémunérés, même après la prise en compte d'un ensemble de variables pertinentes tirées de la recherche antérieure. Lorsqu'employés, les immigrants sont plus susceptibles d'être surqualifiés et moins susceptibles d'être adéquatement qualifiés ou d'être des travailleurs autonomes. Ils sont aussi plus susceptibles d'expérimenter un désavantage salarial sur les marchés du travail du Canada. Le lieu des études postsecondaires les plus élevés joue un rôle significatif. Ceux qui ont achevé leur éducation postsecondaire au Royaume-Uni, en France, aux États-Unis ou dans une certaine mesure en Allemagne sont plus susceptibles de mieux s'en sortir sur les marchés du travail du Canada en termes de ratios d'emploi et de revenus salariaux, peu importe la cohorte d'immigration considérée, comparativement à ceux qui ont complété leurs études postsecondaires dans tout autre pays étranger, spécialement en Chine, dans la fédération russe, au Pakistan ou en Corée du sud. Ce résultat nous a conduit à conclure que plusieurs employeurs prospectifs qui utilisent l'éducation pour jauger la productivité des participants au marché du travail prospectifs, percevraient les 'produits' des systèmes d'éducatifs postsecondaires britannique, américain, français et allemand comme ayant plus de composantes facilement transférables Canada que les 'produits' des systèmes éducatifs postsecondaires chinois, de la fédération russe, pakistanais et Sud-coréen. Nos résultats appuient l'idée selon laquelle plusieurs employeurs canadiens ainsi que bon nombre d'autres parties prenantes (comme les bureaux de régulation, les agences d'évaluation, etc.) ne valoriseraient pas les qualifications éducatives postsecondaires de toutes les régions source également.

    Date de diffusion : 2011-09-13

  • Articles et rapports : 81-595-M2011090
    Géographie : Canada
    Description :

    Les titulaires d'un diplôme d'études secondaires ne commencent pas tous à fréquenter un établissement d'enseignement postsecondaire dès la fin du cycle secondaire. De plus en plus de jeunes Canadiens choisissent de rester en dehors du système d'enseignement pendant un certain temps avant d'y retourner. Une grande partie de ce que nous savons sur ces « pauses » provient de l'expérience d'autres pays, en particulier le Royaume-Uni. Deux questions demeurent toutefois sans réponse dans le contexte canadien : qui sont les élèves qui décident de différer leurs études et pendant combien de temps sont-elles reportées? Dans le présent document, les données des cinq cycles de l'Enquête auprès des jeunes en transition sont utilisées pour remédier au peu d'attention que portent les chercheurs canadiens au report des études postsecondaires. Les résultats obtenus par Kaplan-Meier montrent que le délai médian s'écoulant entre l'obtention du diplôme d'études secondaires et le début du premier programme d'études postsecondaires est de quatre mois. Cette période semble toutefois être beaucoup plus longue chez les hommes, les jeunes issus des Premières Nations, les anglophones, les jeunes Ontariens et les jeunes dont les parents ont un faible niveau de scolarité. Certaines caractéristiques des élèves pendant leurs études secondaires étaient tout aussi importantes. Par exemple, le délai médian entre l'obtention du diplôme d'études secondaires et le début des études postsecondaires était beaucoup plus long que la moyenne chez les jeunes qui avaient de faibles notes, qui travaillaient de nombreuses heures dans un emploi rémunéré pendant leurs études secondaires, qui séchaient régulièrement des cours, qui participaient à de nombreuses activités parascolaires non organisées par l'école et dont les amis proches disaient ne pas avoir l'intention de faire des études postsecondaires. Des modèles à risques proportionnels de Cox confirment la robustesse de plusieurs résultats descriptifs, y compris les effets des variables du sexe, de la province où se trouve l'école secondaire, du niveau de scolarité des parents, du travail pendant les études secondaires, des notes, des activités parascolaires et des projets d'études des amis proches.

    Date de diffusion : 2011-05-25

  • Articles et rapports : 81-595-M2011089
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude se penche sur les espérances et les résultats sur le marché du travail d'une récente promotion de titulaires de doctorat en exploitant deux sources de données distinctes qui interviewaient les mêmes personnes à deux moments différents. La première est l'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat (ETD), qui interviewait les titulaires de doctorat au moment de l'obtention du diplôme en 2005. La deuxième est l'Enquête nationale auprès des diplômés (END) qui les interviewait une seconde fois en 2007.

    L'étude fournit un portrait des titulaires de doctorat deux ans après l'obtention du diplôme en décrivant leurs caractéristiques démographiques et celles de leurs programmes d'études ainsi que leurs attentes au moment de l'obtention du diplôme. L'étude aborde aussi les tendances de la mobilité en mettant l'accent sur les diplômés qui ont déménagé aux États-Unis. Finalement l'étude traite des résultats des diplômés sur le marché du travail (taux d'emploi, revenu, secteur d'activité et surqualification) lesquels sont comparés aux espérances des diplômés.

    Date de diffusion : 2011-01-06

  • Articles et rapports : 81-595-M2010087
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport traite du lien entre les cheminements scolaires et la situation sur le marché du travail des répondants aux cinq cycles de l'Enquête auprès des jeunes en transition (la cohorte B de l'EJET). Les cheminements scolaires sont répartis selon trois grands critères : 1) pas d'études postsecondaires, 2) passage direct aux études postsecondaires et 3) passage indirect aux études postsecondaires. Les données du cycle 5 de l'EJET, recueillies lorsque les jeunes étaient âgés de 26 à 28 ans, permettent de mener un examen relativement complet des résultats sur le marché du travail au moment où la hausse des taux de participation aux études postsecondaires au Canada a reporté l'entrée de nombreux jeunes adultes sur le marché du travail. Le présent rapport examine deux résultats sur le marché du travail, soit l'emploi pendant toute l'année et les gains annuels, à deux moments différents : de un à deux ans, puis de cinq à six ans après l'achèvement ou l'interruption des études à temps plein. Les résultats font ressortir l'influence positive des études universitaires sur la situation sur le marché du travail, surtout plusieurs années après la fin des études. De plus, certains résultats portent à croire que, plusieurs années après la fin des études, les diplômés universitaires qui ont reporté leur passage aux études postsecondaires sont plus susceptibles d'être occupés que leurs homologues qui ne l'ont pas fait.

    Date de diffusion : 2010-12-17

  • Tableau : 81-595-M2010085
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce bulletin présente des tableaux finaux qui contiennent des données salariales pour l'année 2008-2009. Cette information est recueillie annuellement sous l'égide du Système d'information sur le personnel d'enseignement dans les universités et les collèges et a comme période de référence la date du 1er octobre de chaque année. Les données rendent donc compte de l'emploi dans les universités à cette date. Pour que ces données paraissent, l'université doit autoriser Statistique Canada à les publier. Cependant, ce bulletin ne contient aucune information ayant trait aux établissements dont le nombre d'enseignants à plein temps est inférieur à 100.

    Date de diffusion : 2010-08-10

  • Tableau : 81-595-M2010082
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce bulletin présente des tableaux finaux qui contiennent des données salariales pour l'année 2007-2008. Cette information est recueillie annuellement sous l'égide du Système d'information sur le personnel d'enseignement dans les universités et les collèges et a comme période de référence la date du 1er octobre de chaque année. Les données rendent donc compte de l'emploi dans les universités à cette date. Pour que ces données paraissent, l'université doit autoriser Statistique Canada à les publier. Cependant, ce bulletin ne contient aucune information ayant trait aux établissements dont le nombre d'enseignants à plein temps est inférieur à 100.

    Date de diffusion : 2010-05-05

  • Articles et rapports : 81-595-M2009079
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport découle de l'Enquête sur l'accès et le soutien à l'éducation et à la formation (EASEF), qui a été menée par Statistique Canada en partenariat avec Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC). L'EASEF regroupe trois enquêtes antérieures qui visaient trois groupes particuliers : 1) l'Enquête sur les approches en matière de planification des études (EAPE), qui mettait l'accent sur les 0 à 18 ans; 2) l'Enquête sur la participation aux études postsecondaires (EPEP), qui était centrée sur les 18 à 24 ans; et 3) l'Enquête sur l'éducation et sur la formation des adultes (EEFA), qui ciblait les 25 à 65 ans. Ces trois enquêtes exploraient des facettes bien précises de l'expérience éducative des Canadiens, mais le fait de les intégrer en une seule enquête, l'EASEF, permet d'aborder de manière plus globale la collecte d'information sur la participation à des études et à de la formation et sur le financement de celles-ci. Bien qu'on puisse utiliser l'EASEF pour faire les mêmes recherches que celles de l'EPEP, de l'EEFA et de l'EAPE, on peut également s'en servir pour mener d'autres recherches qu'il aurait été impossible de réaliser auparavant.

    Les résultats de l'EASEF contenus dans le présent rapport portent sur les activités qui ont été entreprises entre les mois de juillet 2007 et juin 2008.

    Date de diffusion : 2009-11-25

  • Articles et rapports : 81-595-M2009075
    Géographie : Canada
    Description :

    L'analyse du présent rapport repose sur des données de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET), qui a été mise sur pied par Ressources humaines et Développement social Canada et Statistique Canada. Il s'agit d'une enquête longitudinale au cours de laquelle on recueille des données détaillées sur les cheminements scolaire et professionnel d'un échantillon de jeunes Canadiens qui étaient âgés entre 18 et 20 ans en 1999. On a demandé aux répondants de fournir une gamme de renseignements sur leurs études et leurs expériences sur le marché du travail ainsi que des caractéristiques personnelles. On les a interviewés cinq fois depuis la mise sur pied de l'Enquête, soit en 2000, 2002, 2004, 2006 et 2008. Le présent rapport utilise des données de ces cinq entrevues pour décrire où en étaient ces jeunes dans leur cheminement en décembre 2007, alors qu'ils étaient âgés entre 26 et 28 ans.

    Date de diffusion : 2009-07-09
Données (5)

Données (5) ((5 résultats))

  • Tableau : 81-595-M2010085
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce bulletin présente des tableaux finaux qui contiennent des données salariales pour l'année 2008-2009. Cette information est recueillie annuellement sous l'égide du Système d'information sur le personnel d'enseignement dans les universités et les collèges et a comme période de référence la date du 1er octobre de chaque année. Les données rendent donc compte de l'emploi dans les universités à cette date. Pour que ces données paraissent, l'université doit autoriser Statistique Canada à les publier. Cependant, ce bulletin ne contient aucune information ayant trait aux établissements dont le nombre d'enseignants à plein temps est inférieur à 100.

    Date de diffusion : 2010-08-10

  • Tableau : 81-595-M2010082
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce bulletin présente des tableaux finaux qui contiennent des données salariales pour l'année 2007-2008. Cette information est recueillie annuellement sous l'égide du Système d'information sur le personnel d'enseignement dans les universités et les collèges et a comme période de référence la date du 1er octobre de chaque année. Les données rendent donc compte de l'emploi dans les universités à cette date. Pour que ces données paraissent, l'université doit autoriser Statistique Canada à les publier. Cependant, ce bulletin ne contient aucune information ayant trait aux établissements dont le nombre d'enseignants à plein temps est inférieur à 100.

    Date de diffusion : 2010-05-05

  • Tableau : 81-595-M2009076
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce bulletin contient des données salariales pour l'année 2008-2009. L'information est fournie pour les établissements qui ont pu calculer des salaires pour la période indiquée et qui ont répondu à l'enquête au mois de avril 2009. Cette information est recueillie annuellement sous l'égide du Système d'information sur le personnel d'enseignement dans les universités et les collèges et a comme période de référence la date du 1er octobre de chaque année. Les données rendent donc compte de l'emploi dans les universités à cette date. Pour que ces données paraissent, l'université doit autoriser Statistique Canada à les publier. Cependant, ce bulletin ne contient aucune information ayant trait aux établissements dont le nombre d'enseignants à plein temps est inférieur à 100. Celle-ci est disponible sous forme de demande spéciale.

    Date de diffusion : 2009-05-14

  • Tableau : 81-595-M2009073
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce bulletin présente des tableaux finaux qui contiennent des données salariales pour l'année 2006-2007. Cette information est recueillie annuellement sous l'égide du Système d'information sur le personnel d'enseignement dans les universités et les collèges et a comme période de référence la date du 1er octobre de chaque année. Les données rendent donc compte de l'emploi dans les universités à cette date. Pour que ces données paraissent, l'université doit autoriser Statistique Canada à les publier. Cependant, ce bulletin ne contient aucune information ayant trait aux établissements dont le nombre d'enseignants à plein temps est inférieur à 100.

    Date de diffusion : 2009-03-09

  • Tableau : 81-595-M2007058
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce rapport, nous appliquons diverses hypothèses relatives aux futurs taux de fréquentation du palier postsecondaire aux tendances démographiques projetées et dégageons ainsi trois scénarios d'estimation des éventuelles inscriptions dans les établissements d'enseignement postsecondaire du Canada et des provinces. Nous fournissons des projections des effectifs collégiaux et universitaires séparément pour trois cohortes d'âge : de 17 à 19 ans, de 20 à 24 ans et de 25 à 29 ans. Autant les tendances démographiques que les taux de fréquentation collégiale et universitaire varient nettement d'une province à l'autre. Afin de refléter ces différences, nous présentons une analyse à l'échelon national et pour chacune des dix provinces. À l'échelon national, la taille de l'échantillon est suffisamment grande pour que nous puissions analyser les tendances des effectifs à plein temps et à temps partiel; à l'échelon provincial, nous limitons notre étude aux effectifs à plein temps. La Division de la démographie de Statistique Canada a fourni les données sur les tendances démographiques historiques et projetées de chacune des trois cohortes d'âge pour la période de 1990 à 2031. Le calcul des taux historiques de fréquentation collégiale et universitaire est fondé sur les rapports effectifs scolaires-effectifs démographiques présentés dans le cadre de l'Enquête sur la population active (EPA) pour les trois cohortes d'âge. Nous appréhendons les inscriptions des années scolaires de 1990 1991 à 2005 2006 en prenant la moyenne sur les huit mois compris entre septembre et avril. En raison du champ d'observation de l'EPA, la population que nous visons est celle des dix provinces. Les prévisions d'effectifs font appel à trois jeux d'hypothèses ou scénarios hypothétiques : Scénario 1 : Statu quo Qu'en sera t il si les taux de fréquentation collégiale et universitaire demeurent au niveau moyen de la période qui s'étend de 2003 2004 à 2005 2006? Scénario 2 : Croissance conforme aux tendances du passé Qu'en sera-t il si les taux nationaux de fréquentation postsecondaire suivent jusqu'en 2016 2017 les tendances de la période de 1990 1991 à 2005 2006 pour ensuite être stables? Scénario 3 : Rapprochement des taux masculins et féminins Qu'en sera t il si les taux masculins de fréquentation postsecondaire égalent les taux féminins plus élevés de la période qui va de 2002 2003 à 2005 2006?

    Date de diffusion : 2007-11-21
Analyses (32)

Analyses (32) (0 à 10 de 32 résultats)

  • Articles et rapports : 81-595-M2014101
    Description :

    Le présent rapport décrit les expériences scolaires, les résultats sur le marché du travail et le financement des études supérieures des nouveaux diplômés dans les établissements d’études postsecondaires au Canada à l’aide des données de l’Enquête nationale auprès des diplômés de 2013 (promotion de 2009/2010). À la première section, on trace un portrait et on décrit les parcours scolaires des diplômés des programmes collégiaux, du baccalauréat, de la maîtrise et du doctorat. La section deux s’intéresse aux activités sur le marché du travail trois ans après l’obtention du diplôme. La section trois présente des renseignements sur les sources de financement des études postsecondaires, ainsi que sur le remboursement de la dette et son rapport avec le niveau et le domaine d’études. La section quatre se penche plus particulièrement sur les programmes coopératifs. La dernière section présente un résumé et une conclusion.

    Date de diffusion : 2014-11-14

  • Articles et rapports : 81-595-M2011094
    Géographie : Canada
    Description :

    Contrairement aux vagues d'immigrants arrivés dans les années 1950 et 1960, ceux qui sont arrivés au Canada depuis les années 1970 possèdent des niveaux de scolarité relativement élevés, ce qui grossit énormément le bassin de diplômés de niveau postsecondaire au Canada. Dès leur arrivée toutefois, de nombreux immigrants ont du mal à trouver un travail lié à leur domaine d'études ainsi qu'à obtenir un emploi relativement bien rémunéré.

    À l'aide des données du Recensement de la population de 2006, le rapport dresse le profil des travailleurs rémunérés formés à l'étranger et portent sur les différents facteurs déterminants et les caractéristiques plus étroitement liés à une intégration plus facile au marché du travail canadien. Dans quelle mesure ces personnes sont-elles susceptibles de travailler dans une profession liée à leur domaine d'études ou dans une profession équivalente? Quelles sont leurs chances de toucher un revenu d'emploi égal ou supérieur au revenu médian associé à la profession correspondant le mieux à leur domaine d'études?

    Différents éléments sont pris en considération dans l'examen de leur situation sur le marché du travail, dont le temps écoulé depuis l'arrivée au pays, la région d'études et le type de titres de compétences ainsi que diverses caractéristiques sociodémographiques comme le sexe, le groupe d'âge, l'état matrimonial, la présence d'enfants, la province, le territoire et le lieu de résidence, les compétences linguistiques et l'appartenance à une minorité visible. Les résultats obtenus par les immigrants formés à l'étranger et travaillant contre rémunération sont comparés à ceux de leurs homologues titulaires d'un diplôme d'études postsecondaires obtenu au Canada et à ceux des Canadiens de naissance travaillant contre rémunération et ayant poursuivi des études postsecondaires.

    Date de diffusion : 2011-09-29

  • Articles et rapports : 81-595-M2011093
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce rapport utilise des données du recensement de la population de 2006 pour examiner la mesure dans laquelle le lieu des études postsecondaires les plus élevées affecte le succès de marché du travail des travailleurs immigrants à la fleur de l'âge (25-64), au Canada. Au moyen de techniques descriptives et économétriques, différentes cohortes d'immigrants sont comparés aux Canadiens de naissance pour ce qui est du statut d'activité, des revenus salariaux et du niveau d'adéquation entre l'occupation professionnelle et la scolarité requise. Conformément à la recherche canadienne antérieure, nos résultats indiquent que comparativement aux canadiens de naissance, les immigrants, surtout les immigrants les plus récents, sont plus susceptibles d'être en dehors de la main-d'oeuvre et moins susceptibles d'être des employés rémunérés, même après la prise en compte d'un ensemble de variables pertinentes tirées de la recherche antérieure. Lorsqu'employés, les immigrants sont plus susceptibles d'être surqualifiés et moins susceptibles d'être adéquatement qualifiés ou d'être des travailleurs autonomes. Ils sont aussi plus susceptibles d'expérimenter un désavantage salarial sur les marchés du travail du Canada. Le lieu des études postsecondaires les plus élevés joue un rôle significatif. Ceux qui ont achevé leur éducation postsecondaire au Royaume-Uni, en France, aux États-Unis ou dans une certaine mesure en Allemagne sont plus susceptibles de mieux s'en sortir sur les marchés du travail du Canada en termes de ratios d'emploi et de revenus salariaux, peu importe la cohorte d'immigration considérée, comparativement à ceux qui ont complété leurs études postsecondaires dans tout autre pays étranger, spécialement en Chine, dans la fédération russe, au Pakistan ou en Corée du sud. Ce résultat nous a conduit à conclure que plusieurs employeurs prospectifs qui utilisent l'éducation pour jauger la productivité des participants au marché du travail prospectifs, percevraient les 'produits' des systèmes d'éducatifs postsecondaires britannique, américain, français et allemand comme ayant plus de composantes facilement transférables Canada que les 'produits' des systèmes éducatifs postsecondaires chinois, de la fédération russe, pakistanais et Sud-coréen. Nos résultats appuient l'idée selon laquelle plusieurs employeurs canadiens ainsi que bon nombre d'autres parties prenantes (comme les bureaux de régulation, les agences d'évaluation, etc.) ne valoriseraient pas les qualifications éducatives postsecondaires de toutes les régions source également.

    Date de diffusion : 2011-09-13

  • Articles et rapports : 81-595-M2011090
    Géographie : Canada
    Description :

    Les titulaires d'un diplôme d'études secondaires ne commencent pas tous à fréquenter un établissement d'enseignement postsecondaire dès la fin du cycle secondaire. De plus en plus de jeunes Canadiens choisissent de rester en dehors du système d'enseignement pendant un certain temps avant d'y retourner. Une grande partie de ce que nous savons sur ces « pauses » provient de l'expérience d'autres pays, en particulier le Royaume-Uni. Deux questions demeurent toutefois sans réponse dans le contexte canadien : qui sont les élèves qui décident de différer leurs études et pendant combien de temps sont-elles reportées? Dans le présent document, les données des cinq cycles de l'Enquête auprès des jeunes en transition sont utilisées pour remédier au peu d'attention que portent les chercheurs canadiens au report des études postsecondaires. Les résultats obtenus par Kaplan-Meier montrent que le délai médian s'écoulant entre l'obtention du diplôme d'études secondaires et le début du premier programme d'études postsecondaires est de quatre mois. Cette période semble toutefois être beaucoup plus longue chez les hommes, les jeunes issus des Premières Nations, les anglophones, les jeunes Ontariens et les jeunes dont les parents ont un faible niveau de scolarité. Certaines caractéristiques des élèves pendant leurs études secondaires étaient tout aussi importantes. Par exemple, le délai médian entre l'obtention du diplôme d'études secondaires et le début des études postsecondaires était beaucoup plus long que la moyenne chez les jeunes qui avaient de faibles notes, qui travaillaient de nombreuses heures dans un emploi rémunéré pendant leurs études secondaires, qui séchaient régulièrement des cours, qui participaient à de nombreuses activités parascolaires non organisées par l'école et dont les amis proches disaient ne pas avoir l'intention de faire des études postsecondaires. Des modèles à risques proportionnels de Cox confirment la robustesse de plusieurs résultats descriptifs, y compris les effets des variables du sexe, de la province où se trouve l'école secondaire, du niveau de scolarité des parents, du travail pendant les études secondaires, des notes, des activités parascolaires et des projets d'études des amis proches.

    Date de diffusion : 2011-05-25

  • Articles et rapports : 81-595-M2011089
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude se penche sur les espérances et les résultats sur le marché du travail d'une récente promotion de titulaires de doctorat en exploitant deux sources de données distinctes qui interviewaient les mêmes personnes à deux moments différents. La première est l'Enquête auprès des titulaires d'un doctorat (ETD), qui interviewait les titulaires de doctorat au moment de l'obtention du diplôme en 2005. La deuxième est l'Enquête nationale auprès des diplômés (END) qui les interviewait une seconde fois en 2007.

    L'étude fournit un portrait des titulaires de doctorat deux ans après l'obtention du diplôme en décrivant leurs caractéristiques démographiques et celles de leurs programmes d'études ainsi que leurs attentes au moment de l'obtention du diplôme. L'étude aborde aussi les tendances de la mobilité en mettant l'accent sur les diplômés qui ont déménagé aux États-Unis. Finalement l'étude traite des résultats des diplômés sur le marché du travail (taux d'emploi, revenu, secteur d'activité et surqualification) lesquels sont comparés aux espérances des diplômés.

    Date de diffusion : 2011-01-06

  • Articles et rapports : 81-595-M2010087
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport traite du lien entre les cheminements scolaires et la situation sur le marché du travail des répondants aux cinq cycles de l'Enquête auprès des jeunes en transition (la cohorte B de l'EJET). Les cheminements scolaires sont répartis selon trois grands critères : 1) pas d'études postsecondaires, 2) passage direct aux études postsecondaires et 3) passage indirect aux études postsecondaires. Les données du cycle 5 de l'EJET, recueillies lorsque les jeunes étaient âgés de 26 à 28 ans, permettent de mener un examen relativement complet des résultats sur le marché du travail au moment où la hausse des taux de participation aux études postsecondaires au Canada a reporté l'entrée de nombreux jeunes adultes sur le marché du travail. Le présent rapport examine deux résultats sur le marché du travail, soit l'emploi pendant toute l'année et les gains annuels, à deux moments différents : de un à deux ans, puis de cinq à six ans après l'achèvement ou l'interruption des études à temps plein. Les résultats font ressortir l'influence positive des études universitaires sur la situation sur le marché du travail, surtout plusieurs années après la fin des études. De plus, certains résultats portent à croire que, plusieurs années après la fin des études, les diplômés universitaires qui ont reporté leur passage aux études postsecondaires sont plus susceptibles d'être occupés que leurs homologues qui ne l'ont pas fait.

    Date de diffusion : 2010-12-17

  • Articles et rapports : 81-595-M2009079
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport découle de l'Enquête sur l'accès et le soutien à l'éducation et à la formation (EASEF), qui a été menée par Statistique Canada en partenariat avec Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC). L'EASEF regroupe trois enquêtes antérieures qui visaient trois groupes particuliers : 1) l'Enquête sur les approches en matière de planification des études (EAPE), qui mettait l'accent sur les 0 à 18 ans; 2) l'Enquête sur la participation aux études postsecondaires (EPEP), qui était centrée sur les 18 à 24 ans; et 3) l'Enquête sur l'éducation et sur la formation des adultes (EEFA), qui ciblait les 25 à 65 ans. Ces trois enquêtes exploraient des facettes bien précises de l'expérience éducative des Canadiens, mais le fait de les intégrer en une seule enquête, l'EASEF, permet d'aborder de manière plus globale la collecte d'information sur la participation à des études et à de la formation et sur le financement de celles-ci. Bien qu'on puisse utiliser l'EASEF pour faire les mêmes recherches que celles de l'EPEP, de l'EEFA et de l'EAPE, on peut également s'en servir pour mener d'autres recherches qu'il aurait été impossible de réaliser auparavant.

    Les résultats de l'EASEF contenus dans le présent rapport portent sur les activités qui ont été entreprises entre les mois de juillet 2007 et juin 2008.

    Date de diffusion : 2009-11-25

  • Articles et rapports : 81-595-M2009075
    Géographie : Canada
    Description :

    L'analyse du présent rapport repose sur des données de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET), qui a été mise sur pied par Ressources humaines et Développement social Canada et Statistique Canada. Il s'agit d'une enquête longitudinale au cours de laquelle on recueille des données détaillées sur les cheminements scolaire et professionnel d'un échantillon de jeunes Canadiens qui étaient âgés entre 18 et 20 ans en 1999. On a demandé aux répondants de fournir une gamme de renseignements sur leurs études et leurs expériences sur le marché du travail ainsi que des caractéristiques personnelles. On les a interviewés cinq fois depuis la mise sur pied de l'Enquête, soit en 2000, 2002, 2004, 2006 et 2008. Le présent rapport utilise des données de ces cinq entrevues pour décrire où en étaient ces jeunes dans leur cheminement en décembre 2007, alors qu'ils étaient âgés entre 26 et 28 ans.

    Date de diffusion : 2009-07-09

  • Articles et rapports : 81-595-M2009074
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport décrit les expériences scolaires, les résultats sur le marché du travail et le financement des études supérieures des nouveaux diplômés dans les établissements d'études postsecondaires au Canada à l'aide des données de l'Enquête nationale auprès des diplômés de 2007 (promotion de 2005). La première section décrit les caractéristiques des diplômés des programmes du niveau collégial, du baccalauréat, de la maîtrise et du doctorat. La deuxième section est centrée sur les expériences après l'obtention du diplôme, y compris la poursuite des études et les activités sur le marché du travail. La troisième section présente des renseignements sur le financement des études postsecondaires, sur son lien avec le niveau d'études et sur les résultats sur le marché du travail. La dernière section est centrée sur les études coopératives et les études internationales, ainsi que leur lien avec les résultats sur le marché du travail et avec la dette étudiante.

    Date de diffusion : 2009-04-22

  • Articles et rapports : 81-595-M2009072
    Géographie : Région géographique du Canada
    Description :

    Le présent rapport fournit de nouvelles données empiriques uniques sur les parcours au niveau postsecondaire dans la région de l'Atlantique qui sont fondées sur celles du Système d'information sur les étudiants postsecondaires (SIEP). L'étude porte sur les étudiants des établissements publics postsecondaires de tous les niveaux - collégial, baccalauréat, maîtrise, doctorat et premier grade professionnel - en mettant l'accent sur ceux inscrits au collégial et au baccalauréat. L'analyse, axée sur les étudiants qui ont commencé de nouveaux programmes au cours de la période allant de 2001 à 2004, a pour objectif de déterminer lesquels, pour chaque année d'études, obtiennent leur diplôme, poursuivent le même programme, changent de programme ou abandonnent leurs études postsecondaires sans obtenir de diplôme. Sont également déterminés le nombre d'étudiants qui interrompent, puis reprennent des études postsecondaires et le nombre d'étudiants qui obtiennent le diplôme d'un programme, puis poursuivent leurs études. Les étudiants visés par l'étude peuvent être suivis longitudinalement tout au long de leur parcours au sein de tout établissement d'enseignement de la région de l'Atlantique, ainsi que d'un établissement à l'autre.

    Le fichier de recherche utilisé pour l'étude a été créé par Statistique Canada en utilisant les données du SIEP provenant de la région de l'Atlantique. L'un des principaux objectifs du SIEP est de fournir des renseignements qui permettent aux chercheurs d'étudier la mobilité et le parcours des étudiants, ainsi que les liens entre ces facteurs et les résultats des étudiants dans le domaine scolaire et sur le marché du travail. Le SIEP est conçu pour contenir l'inventaire complet de tous les établissements d'enseignement postsecondaire canadiens et des programmes et cours qu'ils offrent, ainsi que des renseignements sur les caractéristiques démographiques, les programmes et les cours pour chaque étudiant inscrit dans ces établissements. La région de l'Atlantique participe au SIEP depuis le lancement de ce dernier et, par conséquent, est bien placée pour profiter d'une étude longitudinale fondée sur les données de ce système.

    Le fichier de recherche contient un enregistrement longitudinal pour chaque étudiant de niveau postsecondaire qui a étudié au Canada atlantique à un moment donné entre 2001 et 2004 inclusivement. Le terme « longitudinal » signifie qu'à mesure que l'étudiant progresse dans le système d'enseignement postsecondaire, l'enregistrement du SIEP donne un historique cumulatif de ses activités au niveau postsecondaire. La nature longitudinale de la base de données est l'élément qui permet de procéder à des études statistiques de la mobilité et du parcours des étudiants, ainsi que des liens entre ces facteurs et les résultats des étudiants dans le domaine scolaire et sur le marché du travail. Le fichier contient 337 000 enregistrements d'étudiant.

    Date de diffusion : 2009-02-12
Références (1)

Références (1) ((1 résultat))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 81-595-M2009071
    Géographie : Canada
    Description :

    Ce document présente les définitions et la typologie maintenant utilisées par le Centre de la statistique de l'éducation de Statistique Canada pour identifier, classer et dépeindre les universités, collèges et autres fournisseurs de services d'enseignement postsecondaire et d'éducation des adultes au Canada pour lesquels des statistiques de base sur les effectifs, les diplômés, les professeurs et les finances sont produites.

    Ces nouvelles et rigoureuses définitions étaient nécessaires pour prendre en compte la complexité croissante de l'enseignement postsecondaire au Canada. Elles permettent de différencier chacun des types d'institutions postsecondaires, d'aborder la distinction de plus en plus floue entre les collèges et les universités et d'établir les différentes formes de relations possibles entre les institutions.

    Ce document complète la vaste consultation qui a eu lieu entre janvier 2003 et le printemps de 2007 en résumant les changements qui ont été apportés à la suite du document de 2004 intitulé « Un nouveau regard sur l'enseignement postsecondaire au Canada : document de travail ».

    Une consultation aussi étendue était nécessaire pour s'assurer que la typologie soit utile à tout le secteur et qu'elle permette des comparaisons entre les provinces et les territoires malgré les différences significatives de leurs systèmes d'enseignement postsecondaire respectifs.

    Date de diffusion : 2009-01-16
Date de modification :