Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 1 facets selected.

Année de publication

9 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (20)

Tout (20) (0 à 10 de 20 résultats)

  • Articles et rapports : 81-595-M2008068
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette publication, qui s'appuie sur les principales sources de données de Statistique Canada portant sur l'éducation et la formation des Canadiens, présente un aperçu provincial et territorial de certaines de nos connaissances sur l'éducation des travailleurs de la santé afin de nous permettre d'adresser certaines des questions essentielles auxquelles les Canadiens font face aujourd'hui. Y a-t-il au Canada suffisamment de personnes possédant les bonnes compétences et qui sont intéressées à travailler dans le domaine de la santé? Le Canada dispose-t-il de l'infrastructure, de la capacité, ainsi que d'un système d'éducation efficace permettant d'assurer un effectif suffisant de travailleurs de la santé et de répondre aux futures demandes de soins de la santé?

    À cet égard, le présent rapport porte principalement sur l'intérêt pour les professions de la santé, le nombre d'étudiants inscrits et qui ont obtenu un diplôme d'un programme d'études en santé en plus de leurs caractéristiques sociodémographiques et de celles des enseignants dans ces programmes d'études, les expériences sur le marché du travail des récents diplômés de ces programmes - incluant leur mobilité après l'obtention du diplôme - ainsi que la participation continue des travailleurs de la santé aux activités de formation officielle et non officielle.

    Date de diffusion : 2008-10-10

  • Articles et rapports : 75-001-X200810413206
    Géographie : Canada
    Description :

    L'apprentissage continu est devenu virtuellement une nécessité professionnelle. Ce ne sont pas seulement les employeurs qui pressent leurs employés d'apprendre ces derniers ont aussi leurs raisons. Cet article permet d'examiner de quelle façon la participation à des cours liés à l'emploi a changé de 1993 à 2002 en fonction d'un certain nombre de caractéristiques sociales et démographiques. Les facteurs qui influent sur la formation, qu'elle soit parrainée ou non par l'employeur, sont notamment traités.

    Date de diffusion : 2008-06-18

  • Articles et rapports : 81-004-X200800210644
    Description :

    Cet article fournit des renseignements concernant la formation soutenue par les employeurs au Canada. Il se penche sur les raisons de participer à des activités d'éducation et de formation des adultes, la situation d'activité sur le marché du travail des participants, l'influence des caractéristiques de l'emploi et du milieu de travail sur l'apprentissage des adultes et la concordance ou non des compétences et participation à des activités d'apprentissage. Les résultats résumés ici sont fondés sur une analyse des données de Enquête internationale sur l'alphabétisation des adultes (EIAA) menée en 1994, et de l'Enquête sur l'aphabétisation et les compétences des adultes (EACA) tenue à l'échelle internationale en 2003 (le volet canadien s'appelle l'Enquête internationale sur l'alphabétisation et les compétences des adultes (EIACA)). L'analyse des données s'inscrit dans une perspective internationale, ainsi la situation au Canada a été comparée à celle de trois autres pays - la Norvège, la Suisse et les États-Unis.

    Date de diffusion : 2008-06-16

  • Articles et rapports : 81-004-X200800110560
    Description :

    Les recherches ont démontré que dans une économie et une société du savoir, les possibilités économiques et la participation active à la société sont de plus en plus liées à la capacité d'une personne de mener et de contrôler sa vie. C'est ce contexte qui rend si importante la répartition de l'apprentissage des adultes dans la population.

    Le Canada tente depuis longtemps de mieux comprendre comment se répartissent la littératie et l'apprentissage des adultes dans les sous-groupes de la population. Le Canada a participé au premier cycle de collecte de données de l'Enquête internationale sur l'alphabétisation des adultes (EIAA) en 1994. Il a également joué un rôle de premier plan dans l'Enquête sur la littératie et les compétences des adultes (ELCA) en 2003 (le volet canadien est l'Enquête internationale sur l'alphabétisation et les compétences des adultes (EIACA)).

    Les données recueillies dans le cadre de ces enquêtes fournissent une foule de renseignements sur les caractéristiques des apprenants adultes et ont généré un certain nombre d'études de recherche. L'article qui suit présente certains des principaux résultats d'un rapport récent qui fournit des renseignements détaillés sur les caractéristiques des apprenants adultes au Canada, y compris les liens entre la participation à des activités d'éducation et de formation des adultes et les niveaux de compétence en littératie, l'éducation, le contexte familial et l'âge.

    Date de diffusion : 2008-04-29

  • Articles et rapports : 81-595-M2008055
    Géographie : Canada
    Description :

    Le taux de décrochage, lequel est défini comme la proportion des personnes de 20 à 24 ans qui sont sans diplôme d'études secondaires et qui ne fréquentent pas l'école, suit une tendance à la baisse. De 1990-1991 à 2004-2005, selon les données de l'Enquête sur la population active, le taux est passé de 21 % à 14 % chez les hommes et de 16 % à 9 % chez les femmes. Beaucoup de décrocheurs retournent plus tard à l'école, se prévalant de la « seconde chance » de faire des études qui leur est offerte par les provinces et les établissements au Canada.

    Ce rapport utilise les données de l'Enquête auprès des jeunes en transition pour analyser les déterminants du retour à l'école. L'analyse révèle que le taux de décrochage est moins élevé chez les jeunes femmes que chez les jeunes hommes et que lorsqu'elles décrochent avant de terminer leurs études secondaires, les jeunes femmes sont également plus susceptibles que les jeunes hommes de retourner à l'école.

    La décision des jeunes décrocheurs et des jeunes décrocheuses de retourner à l'école est influencée par différents facteurs. Dans le cas des jeunes hommes, deux des plus puissants prédicteurs de la décision de retourner à l'école sont l'éducation de leurs parents et le fait d'avoir suivi à l'école secondaire un cours de mathématiques préparatoires aux études postsecondaires. Les jeunes hommes qui décrochent durant leur dernière année du secondaire étaient plus susceptibles de retourner à l'école que ceux qui avaient décroché plutôt pendant leurs études. Le facteur qui influence le plus les jeunes femmes, c'est le temps qui s'est écoulé depuis qu'elles ont quitté l'école. Cependant, les jeunes femmes qui quittent l'école pour des raisons personnelles (le plus souvent une grossesse) sont 30 % plus susceptibles que les autres décrocheuses de retourner à l'école.

    Date de diffusion : 2008-04-09

  • Articles et rapports : 81-595-M2007059
    Géographie : Canada
    Description :

    L'analyse du présent rapport repose sur des données de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET), qui a été mise sur pied par Ressources humaines et Développement social Canada et Statistique Canada. Il s'agit d'une enquête longitudinale au cours de laquelle on recueille des données détaillées sur les cheminements scolaire et professionnel d'un échantillon des jeunes Canadiens qui étaient âgés entre 18 et 20 ans en 1999.

    On a demandé aux répondants de fournir une gamme de renseignements sur leurs études et leurs expériences sur le marché du travail ainsi que des caractéristiques personnelles comme par exemple leurs aspirations scolaires. On les a interviewés quatre fois depuis la mise sur pied de l'enquête, soit en 2000, 2002, 2004 et 2006. Le présent rapport utilise des données de ces quatre entrevues pour décrire où en étaient ces jeunes dans leur cheminement scolaire en décembre 2005, alors qu'ils étaient âgés entre 24 et 26 ans.

    Des études précédentes sur la participation aux études postsecondaires des jeunes Canadiens ont montré qu'aucun facteur particulier n'explique pleinement ce qui les incite à poursuivre des études postsecondaires. On a cependant pris note de diverses caractéristiques permettant de différencier les jeunes qui entreprennent de telles études des autres. Le présent rapport compare les caractéristiques démographiques et familiales, l'engagement à l'école secondaire, le rendement scolaire et l'expérience lors de la première année d'études postsecondaires des jeunes qui ont entrepris des études postsecondaires et ceux qui n'en ont pas entrepris ou qui les ont abandonnées.

    Le chapitre 2 présente la relation entre diverses caractéristiques démographiques, familiales ou scolaires et la participation des jeunes aux études postsecondaires, quant au type d'établissement fréquenté et au niveau du programme entrepris à l'université (baccalauréat ou études de deuxième ou troisième cycle).

    Le chapitre 3 analyse la relation entre ces mêmes caractéristiques et le statut de participation des jeunes aux études postsecondaires, c'est-à-dire s'ils sont diplômés, persévérants ou décrocheurs.

    Le chapitre 4 conclut en résumant les résultats.

    Date de diffusion : 2007-11-20

  • Articles et rapports : 81-595-M2007049
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette publication, qui s'appuie sur les principales sources de données actuelles de Statistique Canada liées à l'éducation des Canadiens, présente certaines de nos connaissances sur l'éducation des travailleurs de la santé afin de nous permettre d'adresser certaines des questions essentielles auxquelles les Canadiens font face aujourd'hui. Y a-t-il au Canada suffisamment de personnes possédant les bonnes compétences et qui sont intéressées à travailler dans le domaine de la santé? Le Canada dispose-t-il de l'infrastructure, de la capacité, ainsi que d'un système d'éducation efficace permettant d'assurer un effectif suffisant de travailleurs de la santé et de répondre aux futures demandes de soins de la santé? À cet égard, le présent rapport se compose principalement de tableaux de données accompagnés de brèves analyses destinées à mettre en évidence les conclusions générales susceptibles de guider le lecteur dans l'interprétation des tableaux.

    Date de diffusion : 2007-08-13

  • Articles et rapports : 75-001-X200610313159
    Géographie : Canada
    Description :

    Alors que l'évolution technologique rapide stimule la croissance d'une économie axée sur le savoir et impose de nouvelles compétences professionnelles, le vieillissement de la population se traduit par une réduction du nombre de nouveaux travailleurs disponibles pour répondre à ces besoins. Par conséquent, les adultes sont de plus en plus nombreux à réintégrer le système scolaire, même s'ils sont susceptibles d'avoir plus de défis à relever que les étudiants réguliers, ayant à équilibrer travail, études et obligations familiales. Le retour aux études est un investissement dont on s'attend à ce qu'il rapporte. Mais qui profite vraiment de l'éducation des adultes et dans quelle proportion?

    Date de diffusion : 2006-06-20

  • Articles et rapports : 11F0019M2006275
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude vise à évaluer les effets des compétences en littératie et en numératie sur les résultats sur le marché du travail des décrocheurs du secondaire au Canada. Nous avons déterminé que ces compétences ont des répercussions significatives sur la probabilité d'être occupé, ainsi que sur le nombre d'heures et de semaines de travail pour les hommes et pour les femmes, ainsi qu'une forte influence (directe) sur les revenus des hommes, mais pas sur ceux des femmes. Selon ces résultats, le programme d'études secondaires qui permet le développement de compétences en littératie et en numératie pourrait avoir des retombées significatives, même pour ceux qui ne le terminent pas et qui se retrouvent au bas de l'échelle sur le marché du travail. Nos conclusions laissent aussi supposer que les programmes de formation destinés aux décrocheurs pourraient améliorer substantiellement les résultats de ces personnes sur le marché du travail en leur permettant de développer ces compétences de base. Elles ont aussi des répercussions du point de vue de la théorie de la dualité du marché du travail, étant donné qu'on part souvent du principe que le marché secondaire se caractérise par des rendements minimes du capital humain, ce qui va à l'encontre des résultats présentés ici.

    Date de diffusion : 2006-03-27

  • Articles et rapports : 11F0019M2006276
    Géographie : Canada
    Description :

    Fondée sur un échantillon tiré de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de 1993 à 1998 et 1996 à 2001 de Statistique Canada, l'étude a permis de déterminer que les travailleurs jeunes (de 17 à 34 ans) et célibataires étaient plus susceptibles que les travailleurs plus âgés (de 35 à 59 ans) et mariés ou divorcés de poursuivre des études à l'âge adulte et d'obtenir un certificat postsecondaire. Les travailleurs ayant un niveau de scolarité inférieur au secondaire et pouvant avoir le plus grand besoin d'augmenter leur investissement en capital humain étaient moins susceptibles de poursuivre des études à l'âge adulte que les travailleurs ayant un diplôme d'études secondaires ou un niveau d'études supérieur au secondaire.

    L'étude montre que les travailleurs de sexe masculin qui avaient obtenu un certificat postsecondaire tout en continuant de travailler pour le même employeur affichaient généralement des augmentations de salaire et des hausses des gains plus importantes que leurs homologues qui n'étaient pas retournés aux études, quel que soit l'âge et le niveau de scolarité initial. En revanche, les hommes qui avaient obtenu un certificat et changé d'emploi généralement n'avaient pas obtenu de rendement significatif de leur niveau de scolarité plus élevé, sauf pour les jeunes hommes (de 17 à 34 ans) chez lesquels l'obtention d'un certificat a donné un rendement plus significatif qu'ils aient changé d'employeur ou continué de travailler pour le même employeur.

    L'obtention d'un certificat a entraîné un rendement important au chapitre des salaires et des gains pour les femmes plus âgées (de 35 à 59 ans) qui ont continué de travailler pour le même employeur et des gains salariaux significatifs pour les jeunes femmes qui ont changé d'employeur.

    Date de diffusion : 2006-03-24
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (20)

Analyses (20) (0 à 10 de 20 résultats)

  • Articles et rapports : 81-595-M2008068
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette publication, qui s'appuie sur les principales sources de données de Statistique Canada portant sur l'éducation et la formation des Canadiens, présente un aperçu provincial et territorial de certaines de nos connaissances sur l'éducation des travailleurs de la santé afin de nous permettre d'adresser certaines des questions essentielles auxquelles les Canadiens font face aujourd'hui. Y a-t-il au Canada suffisamment de personnes possédant les bonnes compétences et qui sont intéressées à travailler dans le domaine de la santé? Le Canada dispose-t-il de l'infrastructure, de la capacité, ainsi que d'un système d'éducation efficace permettant d'assurer un effectif suffisant de travailleurs de la santé et de répondre aux futures demandes de soins de la santé?

    À cet égard, le présent rapport porte principalement sur l'intérêt pour les professions de la santé, le nombre d'étudiants inscrits et qui ont obtenu un diplôme d'un programme d'études en santé en plus de leurs caractéristiques sociodémographiques et de celles des enseignants dans ces programmes d'études, les expériences sur le marché du travail des récents diplômés de ces programmes - incluant leur mobilité après l'obtention du diplôme - ainsi que la participation continue des travailleurs de la santé aux activités de formation officielle et non officielle.

    Date de diffusion : 2008-10-10

  • Articles et rapports : 75-001-X200810413206
    Géographie : Canada
    Description :

    L'apprentissage continu est devenu virtuellement une nécessité professionnelle. Ce ne sont pas seulement les employeurs qui pressent leurs employés d'apprendre ces derniers ont aussi leurs raisons. Cet article permet d'examiner de quelle façon la participation à des cours liés à l'emploi a changé de 1993 à 2002 en fonction d'un certain nombre de caractéristiques sociales et démographiques. Les facteurs qui influent sur la formation, qu'elle soit parrainée ou non par l'employeur, sont notamment traités.

    Date de diffusion : 2008-06-18

  • Articles et rapports : 81-004-X200800210644
    Description :

    Cet article fournit des renseignements concernant la formation soutenue par les employeurs au Canada. Il se penche sur les raisons de participer à des activités d'éducation et de formation des adultes, la situation d'activité sur le marché du travail des participants, l'influence des caractéristiques de l'emploi et du milieu de travail sur l'apprentissage des adultes et la concordance ou non des compétences et participation à des activités d'apprentissage. Les résultats résumés ici sont fondés sur une analyse des données de Enquête internationale sur l'alphabétisation des adultes (EIAA) menée en 1994, et de l'Enquête sur l'aphabétisation et les compétences des adultes (EACA) tenue à l'échelle internationale en 2003 (le volet canadien s'appelle l'Enquête internationale sur l'alphabétisation et les compétences des adultes (EIACA)). L'analyse des données s'inscrit dans une perspective internationale, ainsi la situation au Canada a été comparée à celle de trois autres pays - la Norvège, la Suisse et les États-Unis.

    Date de diffusion : 2008-06-16

  • Articles et rapports : 81-004-X200800110560
    Description :

    Les recherches ont démontré que dans une économie et une société du savoir, les possibilités économiques et la participation active à la société sont de plus en plus liées à la capacité d'une personne de mener et de contrôler sa vie. C'est ce contexte qui rend si importante la répartition de l'apprentissage des adultes dans la population.

    Le Canada tente depuis longtemps de mieux comprendre comment se répartissent la littératie et l'apprentissage des adultes dans les sous-groupes de la population. Le Canada a participé au premier cycle de collecte de données de l'Enquête internationale sur l'alphabétisation des adultes (EIAA) en 1994. Il a également joué un rôle de premier plan dans l'Enquête sur la littératie et les compétences des adultes (ELCA) en 2003 (le volet canadien est l'Enquête internationale sur l'alphabétisation et les compétences des adultes (EIACA)).

    Les données recueillies dans le cadre de ces enquêtes fournissent une foule de renseignements sur les caractéristiques des apprenants adultes et ont généré un certain nombre d'études de recherche. L'article qui suit présente certains des principaux résultats d'un rapport récent qui fournit des renseignements détaillés sur les caractéristiques des apprenants adultes au Canada, y compris les liens entre la participation à des activités d'éducation et de formation des adultes et les niveaux de compétence en littératie, l'éducation, le contexte familial et l'âge.

    Date de diffusion : 2008-04-29

  • Articles et rapports : 81-595-M2008055
    Géographie : Canada
    Description :

    Le taux de décrochage, lequel est défini comme la proportion des personnes de 20 à 24 ans qui sont sans diplôme d'études secondaires et qui ne fréquentent pas l'école, suit une tendance à la baisse. De 1990-1991 à 2004-2005, selon les données de l'Enquête sur la population active, le taux est passé de 21 % à 14 % chez les hommes et de 16 % à 9 % chez les femmes. Beaucoup de décrocheurs retournent plus tard à l'école, se prévalant de la « seconde chance » de faire des études qui leur est offerte par les provinces et les établissements au Canada.

    Ce rapport utilise les données de l'Enquête auprès des jeunes en transition pour analyser les déterminants du retour à l'école. L'analyse révèle que le taux de décrochage est moins élevé chez les jeunes femmes que chez les jeunes hommes et que lorsqu'elles décrochent avant de terminer leurs études secondaires, les jeunes femmes sont également plus susceptibles que les jeunes hommes de retourner à l'école.

    La décision des jeunes décrocheurs et des jeunes décrocheuses de retourner à l'école est influencée par différents facteurs. Dans le cas des jeunes hommes, deux des plus puissants prédicteurs de la décision de retourner à l'école sont l'éducation de leurs parents et le fait d'avoir suivi à l'école secondaire un cours de mathématiques préparatoires aux études postsecondaires. Les jeunes hommes qui décrochent durant leur dernière année du secondaire étaient plus susceptibles de retourner à l'école que ceux qui avaient décroché plutôt pendant leurs études. Le facteur qui influence le plus les jeunes femmes, c'est le temps qui s'est écoulé depuis qu'elles ont quitté l'école. Cependant, les jeunes femmes qui quittent l'école pour des raisons personnelles (le plus souvent une grossesse) sont 30 % plus susceptibles que les autres décrocheuses de retourner à l'école.

    Date de diffusion : 2008-04-09

  • Articles et rapports : 81-595-M2007059
    Géographie : Canada
    Description :

    L'analyse du présent rapport repose sur des données de l'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET), qui a été mise sur pied par Ressources humaines et Développement social Canada et Statistique Canada. Il s'agit d'une enquête longitudinale au cours de laquelle on recueille des données détaillées sur les cheminements scolaire et professionnel d'un échantillon des jeunes Canadiens qui étaient âgés entre 18 et 20 ans en 1999.

    On a demandé aux répondants de fournir une gamme de renseignements sur leurs études et leurs expériences sur le marché du travail ainsi que des caractéristiques personnelles comme par exemple leurs aspirations scolaires. On les a interviewés quatre fois depuis la mise sur pied de l'enquête, soit en 2000, 2002, 2004 et 2006. Le présent rapport utilise des données de ces quatre entrevues pour décrire où en étaient ces jeunes dans leur cheminement scolaire en décembre 2005, alors qu'ils étaient âgés entre 24 et 26 ans.

    Des études précédentes sur la participation aux études postsecondaires des jeunes Canadiens ont montré qu'aucun facteur particulier n'explique pleinement ce qui les incite à poursuivre des études postsecondaires. On a cependant pris note de diverses caractéristiques permettant de différencier les jeunes qui entreprennent de telles études des autres. Le présent rapport compare les caractéristiques démographiques et familiales, l'engagement à l'école secondaire, le rendement scolaire et l'expérience lors de la première année d'études postsecondaires des jeunes qui ont entrepris des études postsecondaires et ceux qui n'en ont pas entrepris ou qui les ont abandonnées.

    Le chapitre 2 présente la relation entre diverses caractéristiques démographiques, familiales ou scolaires et la participation des jeunes aux études postsecondaires, quant au type d'établissement fréquenté et au niveau du programme entrepris à l'université (baccalauréat ou études de deuxième ou troisième cycle).

    Le chapitre 3 analyse la relation entre ces mêmes caractéristiques et le statut de participation des jeunes aux études postsecondaires, c'est-à-dire s'ils sont diplômés, persévérants ou décrocheurs.

    Le chapitre 4 conclut en résumant les résultats.

    Date de diffusion : 2007-11-20

  • Articles et rapports : 81-595-M2007049
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette publication, qui s'appuie sur les principales sources de données actuelles de Statistique Canada liées à l'éducation des Canadiens, présente certaines de nos connaissances sur l'éducation des travailleurs de la santé afin de nous permettre d'adresser certaines des questions essentielles auxquelles les Canadiens font face aujourd'hui. Y a-t-il au Canada suffisamment de personnes possédant les bonnes compétences et qui sont intéressées à travailler dans le domaine de la santé? Le Canada dispose-t-il de l'infrastructure, de la capacité, ainsi que d'un système d'éducation efficace permettant d'assurer un effectif suffisant de travailleurs de la santé et de répondre aux futures demandes de soins de la santé? À cet égard, le présent rapport se compose principalement de tableaux de données accompagnés de brèves analyses destinées à mettre en évidence les conclusions générales susceptibles de guider le lecteur dans l'interprétation des tableaux.

    Date de diffusion : 2007-08-13

  • Articles et rapports : 75-001-X200610313159
    Géographie : Canada
    Description :

    Alors que l'évolution technologique rapide stimule la croissance d'une économie axée sur le savoir et impose de nouvelles compétences professionnelles, le vieillissement de la population se traduit par une réduction du nombre de nouveaux travailleurs disponibles pour répondre à ces besoins. Par conséquent, les adultes sont de plus en plus nombreux à réintégrer le système scolaire, même s'ils sont susceptibles d'avoir plus de défis à relever que les étudiants réguliers, ayant à équilibrer travail, études et obligations familiales. Le retour aux études est un investissement dont on s'attend à ce qu'il rapporte. Mais qui profite vraiment de l'éducation des adultes et dans quelle proportion?

    Date de diffusion : 2006-06-20

  • Articles et rapports : 11F0019M2006275
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude vise à évaluer les effets des compétences en littératie et en numératie sur les résultats sur le marché du travail des décrocheurs du secondaire au Canada. Nous avons déterminé que ces compétences ont des répercussions significatives sur la probabilité d'être occupé, ainsi que sur le nombre d'heures et de semaines de travail pour les hommes et pour les femmes, ainsi qu'une forte influence (directe) sur les revenus des hommes, mais pas sur ceux des femmes. Selon ces résultats, le programme d'études secondaires qui permet le développement de compétences en littératie et en numératie pourrait avoir des retombées significatives, même pour ceux qui ne le terminent pas et qui se retrouvent au bas de l'échelle sur le marché du travail. Nos conclusions laissent aussi supposer que les programmes de formation destinés aux décrocheurs pourraient améliorer substantiellement les résultats de ces personnes sur le marché du travail en leur permettant de développer ces compétences de base. Elles ont aussi des répercussions du point de vue de la théorie de la dualité du marché du travail, étant donné qu'on part souvent du principe que le marché secondaire se caractérise par des rendements minimes du capital humain, ce qui va à l'encontre des résultats présentés ici.

    Date de diffusion : 2006-03-27

  • Articles et rapports : 11F0019M2006276
    Géographie : Canada
    Description :

    Fondée sur un échantillon tiré de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de 1993 à 1998 et 1996 à 2001 de Statistique Canada, l'étude a permis de déterminer que les travailleurs jeunes (de 17 à 34 ans) et célibataires étaient plus susceptibles que les travailleurs plus âgés (de 35 à 59 ans) et mariés ou divorcés de poursuivre des études à l'âge adulte et d'obtenir un certificat postsecondaire. Les travailleurs ayant un niveau de scolarité inférieur au secondaire et pouvant avoir le plus grand besoin d'augmenter leur investissement en capital humain étaient moins susceptibles de poursuivre des études à l'âge adulte que les travailleurs ayant un diplôme d'études secondaires ou un niveau d'études supérieur au secondaire.

    L'étude montre que les travailleurs de sexe masculin qui avaient obtenu un certificat postsecondaire tout en continuant de travailler pour le même employeur affichaient généralement des augmentations de salaire et des hausses des gains plus importantes que leurs homologues qui n'étaient pas retournés aux études, quel que soit l'âge et le niveau de scolarité initial. En revanche, les hommes qui avaient obtenu un certificat et changé d'emploi généralement n'avaient pas obtenu de rendement significatif de leur niveau de scolarité plus élevé, sauf pour les jeunes hommes (de 17 à 34 ans) chez lesquels l'obtention d'un certificat a donné un rendement plus significatif qu'ils aient changé d'employeur ou continué de travailler pour le même employeur.

    L'obtention d'un certificat a entraîné un rendement important au chapitre des salaires et des gains pour les femmes plus âgées (de 35 à 59 ans) qui ont continué de travailler pour le même employeur et des gains salariaux significatifs pour les jeunes femmes qui ont changé d'employeur.

    Date de diffusion : 2006-03-24
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :