Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 0 facets selected.

Année de publication

4 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (7)

Tout (7) ((7 résultats))

  • Articles et rapports : 85-002-X201800154977
    Description :

    Dans ce Juristat, on utilise des données de l'Enquête sociale générale sur la sécurité des Canadiens (victimisation) de 2014 pour analyser la victimisation autodéclarée chez les personnes ayant une incapacité liée à la santé mentale, comme l'anxiété, la dépression, le trouble bipolaire, l'anorexie, la toxicomanie ainsi que d'autres conditions qui limitent leurs activités quotidiennes. Les expériences des victimes relativement au système de justice, y compris les interactions avec la police et l'utilisation de services de soutien aux victimes, sont étudiées. De plus, cet article traite de la façon dont l'incapacité liée à la santé mentale, la toxicomanie, l'itinérance et les mauvais traitements durant l'enfance se recoupent pour définir une population particulièrement vulnérable. Le lien entre les incapacités liées à la santé mentale et les marqueurs clés de la participation sociale est également examiné.

    Date de diffusion : 2018-10-18

  • Articles et rapports : 85-002-X201500114176
    Description :

    Le présent article de Juristat fait état des Canadiens ayant un trouble mental ou un trouble lié à l’utilisation de substances et de leurs contacts avec la police. À l’aide des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes — Santé mentale de 2012, l’article porte sur le type de contact que les Canadiens aux prises avec un trouble ont avec la police et la différence entre ces contacts et ceux des membres de la population ne présentant aucun trouble. De plus, il traite de la prévalence des troubles mentaux et des troubles liés à l’utilisation de substances en fonction de certaines caractéristiques démographiques.

    Date de diffusion : 2015-06-02

  • 3. Violence conjugale Archivé
    Articles et rapports : 85-224-X20020006455
    Géographie : Canada
    Description :

    En réalisant l'Enquête sociale générale de 1999, Statistique Canada tentait pour la première fois de mesurer la violence conjugale de façon exhaustive au moyen d'une enquête traditionnelle sur les victimes d'actes criminels. On a demandé aux hommes et aux femmes de répondre à un module de 10 questions sur des actes de violence commis par leur conjoint, leur ex-conjoint ou ex-conjointe ou leur conjoint de fait. L'échelle d'évaluation de la violence à l'étude variait des menaces à l'agression sexuelle et concernait les actes survenus au cours des périodes de 12 mois et de 5 ans précédant l'interview menée dans le cadre de l'enquête.

    Date de diffusion : 2002-06-26

  • Articles et rapports : 85-002-X20010068392
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent Juristat donne des estimations du nombre d'enfants au Canada qui ont été témoins de violence à la maison ces dernières années, et compare les caractéristiques de ces enfants et de leur famille avec celles des enfants qui n'ont pas été témoins de violence. L'analyse aborde également les liens entre l'observation de la violence et les conséquences sur le comportement des enfants.Trois enquêtes nationales de Statistique Canada donnent des estimations de l'étendue de la violence familiale dont les enfants ont été témoins au Canada : l'Enquête sociale générale (ESG) de 1999 sur la victimisation, l'Enquête sur la violence envers les femmes (EVEF) de 1993 et l'Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes (ELNEJ). L'ESG et l'EVEF sont des enquêtes sur la victimisation dans le cadre desquelles on pose à un échantillon d'adultes choisi au hasard (des hommes et des femmes dans le cas de l'ESG et seulement des femmes dans celui de l'EVEF) des questions sur leurs expériences de violence conjugale. On leur demande également si les enfants ont été témoins de la violence. Dans le cadre de l'ELNEJ, on sélectionne un échantillon d'enfants au hasard et la personne qui connaît le mieux l'enfant répond à diverses questions au sujet de l'enfant et du ménage, notamment si l'enfant voit des adultes ou des adolescents se bagarrer physiquement, frapper quelqu'un d'autre ou essayer de faire mal à quelqu'un d'autre d'une autre façon.

    Date de diffusion : 2001-06-28

  • Articles et rapports : 85-224-X20010006459
    Géographie : Canada
    Description :

    L'Étude d'incidence canadienne des cas déclarés de violence et de négligence envers les enfants est la première étude nationale portant sur l'incidence de cas de violence et de négligence envers les enfants signalés aux services canadiens de protection infantile et sur lesquels ces derniers ont fait enquête. Avant cette étude, les données disponibles se limitaient aux cas d'agression et d'homicide déclarés par la police. Toutefois, en raison du secret qui entoure souvent les cas de violence envers les enfants, beaucoup d'entre eux ne sont jamais portés à l'attention de la police.

    Date de diffusion : 2001-06-28

  • Articles et rapports : 85-224-X20010006461
    Géographie : Canada
    Description :

    Les réactions des enfants témoins de violence, de la part d'un parent envers l'autre, peuvent comprendre des problèmes d'inadaptation psychologique, sociale, cognitive, physique et comportementale (Jaffe, Wolfe et Wilson, 1990). Ces enfants ont tendance à afficher des niveaux inférieurs d'aptitude sociale et des taux supérieurs de dépression, d'inquiétude et de frustration. Ils sont aussi plus susceptibles que les autres enfants de souffrir de troubles liés au stress et d'afficher des niveaux inférieurs d'empathie (Fantuzzo et autres, 1991; Graham-Bermann et Levendosky, 1998; Moore et Pepler, 1998; Edleson, 1999b).

    Date de diffusion : 2001-06-28

  • Articles et rapports : 85-002-X20010048390
    Géographie : Canada
    Description :

    S'appuyant sur les données de l'Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes de 1994-95 et de 1996-97, le présent Juristat examine la délinquance déclarés par un échantillon représentatif d'enfants et de jeunes âgés de 10 à 13 ans. Quatre questions différentes feront l'objet d'un examen particulier. Tout d'abord, nous évaluons la variation démographique de la délinquance. En deuxième lieu, afin de comprendre les cheminements de la vie des jeunes et des adolescents qui commettent des comportements agressifs et des délits contre les biens, nous examinons la constance de la délinquance. En troisième lieu, pour comprendre pourquoi les jeunes commettent des comportements délinquants, il importe d'établir une distinction entre les comportements agressifs et les autres types de délinquance. Par conséquent, la relation entre les comportements agressifs et les délits contre les biens font l'objet d'un examen. En dernier lieu, nous présentons les facteurs de risque les plus courants au cours de l'enfance et du début de l'adolescence.

    Date de diffusion : 2001-06-12
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (7)

Analyses (7) ((7 résultats))

  • Articles et rapports : 85-002-X201800154977
    Description :

    Dans ce Juristat, on utilise des données de l'Enquête sociale générale sur la sécurité des Canadiens (victimisation) de 2014 pour analyser la victimisation autodéclarée chez les personnes ayant une incapacité liée à la santé mentale, comme l'anxiété, la dépression, le trouble bipolaire, l'anorexie, la toxicomanie ainsi que d'autres conditions qui limitent leurs activités quotidiennes. Les expériences des victimes relativement au système de justice, y compris les interactions avec la police et l'utilisation de services de soutien aux victimes, sont étudiées. De plus, cet article traite de la façon dont l'incapacité liée à la santé mentale, la toxicomanie, l'itinérance et les mauvais traitements durant l'enfance se recoupent pour définir une population particulièrement vulnérable. Le lien entre les incapacités liées à la santé mentale et les marqueurs clés de la participation sociale est également examiné.

    Date de diffusion : 2018-10-18

  • Articles et rapports : 85-002-X201500114176
    Description :

    Le présent article de Juristat fait état des Canadiens ayant un trouble mental ou un trouble lié à l’utilisation de substances et de leurs contacts avec la police. À l’aide des données de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes — Santé mentale de 2012, l’article porte sur le type de contact que les Canadiens aux prises avec un trouble ont avec la police et la différence entre ces contacts et ceux des membres de la population ne présentant aucun trouble. De plus, il traite de la prévalence des troubles mentaux et des troubles liés à l’utilisation de substances en fonction de certaines caractéristiques démographiques.

    Date de diffusion : 2015-06-02

  • 3. Violence conjugale Archivé
    Articles et rapports : 85-224-X20020006455
    Géographie : Canada
    Description :

    En réalisant l'Enquête sociale générale de 1999, Statistique Canada tentait pour la première fois de mesurer la violence conjugale de façon exhaustive au moyen d'une enquête traditionnelle sur les victimes d'actes criminels. On a demandé aux hommes et aux femmes de répondre à un module de 10 questions sur des actes de violence commis par leur conjoint, leur ex-conjoint ou ex-conjointe ou leur conjoint de fait. L'échelle d'évaluation de la violence à l'étude variait des menaces à l'agression sexuelle et concernait les actes survenus au cours des périodes de 12 mois et de 5 ans précédant l'interview menée dans le cadre de l'enquête.

    Date de diffusion : 2002-06-26

  • Articles et rapports : 85-002-X20010068392
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent Juristat donne des estimations du nombre d'enfants au Canada qui ont été témoins de violence à la maison ces dernières années, et compare les caractéristiques de ces enfants et de leur famille avec celles des enfants qui n'ont pas été témoins de violence. L'analyse aborde également les liens entre l'observation de la violence et les conséquences sur le comportement des enfants.Trois enquêtes nationales de Statistique Canada donnent des estimations de l'étendue de la violence familiale dont les enfants ont été témoins au Canada : l'Enquête sociale générale (ESG) de 1999 sur la victimisation, l'Enquête sur la violence envers les femmes (EVEF) de 1993 et l'Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes (ELNEJ). L'ESG et l'EVEF sont des enquêtes sur la victimisation dans le cadre desquelles on pose à un échantillon d'adultes choisi au hasard (des hommes et des femmes dans le cas de l'ESG et seulement des femmes dans celui de l'EVEF) des questions sur leurs expériences de violence conjugale. On leur demande également si les enfants ont été témoins de la violence. Dans le cadre de l'ELNEJ, on sélectionne un échantillon d'enfants au hasard et la personne qui connaît le mieux l'enfant répond à diverses questions au sujet de l'enfant et du ménage, notamment si l'enfant voit des adultes ou des adolescents se bagarrer physiquement, frapper quelqu'un d'autre ou essayer de faire mal à quelqu'un d'autre d'une autre façon.

    Date de diffusion : 2001-06-28

  • Articles et rapports : 85-224-X20010006459
    Géographie : Canada
    Description :

    L'Étude d'incidence canadienne des cas déclarés de violence et de négligence envers les enfants est la première étude nationale portant sur l'incidence de cas de violence et de négligence envers les enfants signalés aux services canadiens de protection infantile et sur lesquels ces derniers ont fait enquête. Avant cette étude, les données disponibles se limitaient aux cas d'agression et d'homicide déclarés par la police. Toutefois, en raison du secret qui entoure souvent les cas de violence envers les enfants, beaucoup d'entre eux ne sont jamais portés à l'attention de la police.

    Date de diffusion : 2001-06-28

  • Articles et rapports : 85-224-X20010006461
    Géographie : Canada
    Description :

    Les réactions des enfants témoins de violence, de la part d'un parent envers l'autre, peuvent comprendre des problèmes d'inadaptation psychologique, sociale, cognitive, physique et comportementale (Jaffe, Wolfe et Wilson, 1990). Ces enfants ont tendance à afficher des niveaux inférieurs d'aptitude sociale et des taux supérieurs de dépression, d'inquiétude et de frustration. Ils sont aussi plus susceptibles que les autres enfants de souffrir de troubles liés au stress et d'afficher des niveaux inférieurs d'empathie (Fantuzzo et autres, 1991; Graham-Bermann et Levendosky, 1998; Moore et Pepler, 1998; Edleson, 1999b).

    Date de diffusion : 2001-06-28

  • Articles et rapports : 85-002-X20010048390
    Géographie : Canada
    Description :

    S'appuyant sur les données de l'Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes de 1994-95 et de 1996-97, le présent Juristat examine la délinquance déclarés par un échantillon représentatif d'enfants et de jeunes âgés de 10 à 13 ans. Quatre questions différentes feront l'objet d'un examen particulier. Tout d'abord, nous évaluons la variation démographique de la délinquance. En deuxième lieu, afin de comprendre les cheminements de la vie des jeunes et des adolescents qui commettent des comportements agressifs et des délits contre les biens, nous examinons la constance de la délinquance. En troisième lieu, pour comprendre pourquoi les jeunes commettent des comportements délinquants, il importe d'établir une distinction entre les comportements agressifs et les autres types de délinquance. Par conséquent, la relation entre les comportements agressifs et les délits contre les biens font l'objet d'un examen. En dernier lieu, nous présentons les facteurs de risque les plus courants au cours de l'enfance et du début de l'adolescence.

    Date de diffusion : 2001-06-12
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :