Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 0 facets selected.

Année de publication

8 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

2 facets displayed. 0 facets selected.

Contenu

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (11)

Tout (11) (0 à 10 de 11 résultats)

  • Articles et rapports : 11F0019M2016384
    Description :

    Pour comprendre ce qui entraîne les fluctuations agrégées, de nombreux modèles macroéconomiques se tournent vers les chocs agrégées sans tenir compte de la contribution des chocs propres à l’entreprise. De récentes recherches menées par d’autres pays développés ont, toutefois, permis de constater que les fluctuations agrégées sont en partie attribuables aux chocs encaissés par les grandes entreprises. À l’aide de données sur des entreprises canadiennes tirées de la base de données PALE-T2, qui établit un lien entre les états financiers des déclarations de revenus des sociétés et les données sur l’emploi du Programme d’analyse longitudinale de l’emploi, cet article examine la contribution des grandes entreprises aux fluctuations sectorielles de la production brute, de l’investissement et de l’emploi dans le secteur de la fabrication.

    Date de diffusion : 2016-11-21

  • Articles et rapports : 11-624-M2007017
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on procède à un examen empirique de la façon dont a évolué l'économie canadienne suite à la montée des prix des produits de base et à la valorisation du dollar canadien amorcées en 2003. Le réaménagement de l'industrie manufacturière a mérité une attention considérable, car cette industrie a été heurtée de plein fouet par les pertes d'emplois. L'adaptation de l'industrie manufacturière n'a toutefois pas été simple. Un réaménagement complexe s'est plutôt produit au sein du secteur de la fabrication, causé principalement par l'intégration des pays émergents à l'économie mondiale. La montée des prix des produits de base et la baisse des prix des produits manufacturés causées par cette intégration ont touché différemment les industries manufacturières productrices de biens durables et celles de biens non durables. Les fabricants de biens non durables ont eu tendance à voir leur compétitivité s'affaiblir et leur production a eu tendance à baisser. Les fabricants de biens durables, en revanche, ont augmenté leur production en réponse au boom des ressources et à une demande généralement plus élevée. La production manufacturière est demeurée stable dans l'ensemble et a été associée à une réorientation de la production de biens non durables vers celle de biens durables.

    La valorisation du dollar et la montée des prix des produits de base ont également causé un réaménagement industriel plus étendu au Canada. Les prix plus élevés des produits de base ont déclenché un boom des ressources, surtout en Alberta. Ce boom a entraîné une croissance de l'emploi dans les industries de ressources, alors que l'emploi dans les industries manufacturières déclinait, et une croissance de l'emploi dans les industries de services. Le boom a contribué à la migration interprovinciale et a augmenté considérablement le pouvoir d'achat des revenus des canadiens suite à l'amélioration des termes de l'échange.

    Date de diffusion : 2007-08-16

  • Articles et rapports : 11F0027M2006039
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport porte sur deux questions trop peu étudiées, mais qui deviennent de plus en plus importantes, à savoir la mesure de l'intégration régionale et les avantages régionaux de l'intégration économique nord américaine. L'objectif est d'évaluer l'intégration des diverses régions du Canada et des États-Unis dans le secteur de la fabrication et d'étudier, au niveau régional, l'effet de l'intensification de l'intégration commerciale sur la croissance de la productivité et sur certaines autres variables du rendement économique.

    Notre étude montre que l'intégration du commerce de produits manufacturés entre les États-Unis et le Canada et chacune de ses régions s'accentue, mais qu'elle est beaucoup plus importante en Ontario que dans le reste du Canada. Bien qu'elle se soit traduite dans toutes les régions par un accroissement de la productivité, une hausse des salaires et une plus forte croissance de la production, l'Ontario a été le principal bénéficiaire. Nous ne dégageons aucune preuve qu'une plus grande intégration du commerce de produits manufacturés avec les États-Unis a eu d'autres conséquences que des pertes d'emplois à court terme résultant d'un ajustement. Le Canada et chacune de ses régions ont vu augmenter leur part de la fabrication nord américaine, résultat fort différent des conjectures voulant que ce soit les États-Unis et non le Canada qui voient croître leur part de la production nord américaine (Krugman, 1980).

    Date de diffusion : 2006-05-31

  • Articles et rapports : 11-010-X20040107420
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cet article, on présente les mesures de la portée du renouvellement du secteur de la fabrication au Canada sur quatre décennies, ce qui correspond approximativement à la durée de vie productive d'un travailleur. On parle de renouvellement lorsque d'anciennes usines sont supplantées par des nouvelles ou lorsque certaines usines connaissent un déclin, et d'autres prennent de l'expansion. Dans les deux cas, les ressources servant à la production sont transférées des usines moins productives à celles qui le sont davantage.

    Date de diffusion : 2004-10-21

  • Articles et rapports : 11-624-M2004008
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on évalue la portée du renouvellement économique du secteur de la fabrication au Canada sur quatre décennies (de 1961 à 1999), ce qui correspond approximativement à la durée de vie productive d'un travailleur.

    Date de diffusion : 2004-10-21

  • Articles et rapports : 11F0027M2004023
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on évalue le degré de renouvellement de l'emploi dans l'économie manufacturière canadienne dans son ensemble et selon la province. L'étude s'inspire d'un fichier de microdonnées longitudinales couvrant la population d'établissements manufacturiers du Canada de 1973 à 1996.

    Date de diffusion : 2004-10-21

  • Articles et rapports : 11F0027M2002003
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cet article, on examine l'importance des petits producteurs dans les secteurs de la fabrication au Canada et aux États-Unis à partir du début des années 1970 jusque vers la fin des années 1990.

    Date de diffusion : 2002-05-23

  • Articles et rapports : 11F0019M2001177
    Géographie : Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Selon certains travaux de recherche récents, l'investissement se serait déplacé des régions urbaines vers des localités plus rurales. Toutefois, la fabrication au Canada demeure une activité essentiellement urbaine, plus de 40 % de l'emploi dans le secteur de la fabrication se trouvant dans les trois plus grandes régions urbaines du Canada. Le présent document examine l'évolution du secteur de la fabrication à Toronto, Montréal et Vancouver et indique les changements survenus dans la composition sectorielle, l'emploi et les niveaux de salaire entre 1976 et 1997. Nous utilisons aux fins de notre analyse une base de données longitudinale au niveau des usines fondée sur l'Enquête annuelle des manufactures menée par Statistique Canada.

    L'expansion du secteur de la fabrication à Toronto et à Vancouver, et son déclin à Montréal, s'expliquent par les différences entre les structures industrielles de ces villes. L'activité manufacturière a augmenté dans un certain nombre de secteurs de l'économie de Toronto, particulièrement sous l'influence de l'expansion du secteur de l'automobile qui relie la ville à un marché nord-américain important. À Montréal, par contre, la plupart des entreprises manufacturières ont connu un déclin auquel a contribué la concentration importante de l'emploi dans des secteurs à forte intensité de main-d'oeuvre, comme le textile et l'habillement, qui ont enregistré de fortes pertes partout au Canada. Toutefois, Montréal a connu une certaine croissance dans les entreprises technologiques. Quant à Vancouver, malgré un secteur de la fabrication beaucoup plus petit en termes absolus, représentant un peu moins de 5 % de l'emploi national dans ce secteur, nous avons constaté des niveaux plus élevés de restructuration et de croissance à long terme que dans les deux villes de l'Est.

    Le présent document examine aussi le lien entre la volatilité et la diversité économiques dans le secteur de la fabrication au moyen d'un certain nombre de mesures statistiques. Toronto et Montréal ont des structures industrielles différentes, bien que la concentration ait légèrement augmenté dans l'une et l'autre pendant la période à l'étude. À Montréal, ce phénomène s'explique par l'importance croissante d'autres secteurs parallèlement à la baisse de l'habillement et du textile. À Toronto, il tient à l'importance croissante des secteurs alimentaire et du matériel de transport. À Vancouver, l'expansion et le dynamisme de ce secteur se sont traduits par une diversification croissante au cours de la période à l'étude. À Toronto et à Montréal, les secteurs de la fabrication, bien établis, ont des niveaux de volatilité inférieurs à ceux de Vancouver.

    Date de diffusion : 2001-11-23

  • Articles et rapports : 15-204-X19990005495
    Description :

    Dans ce chapitre, on examine la croissance de la productivité dans les industries manufacturières selon la taille de l'établissement et selon le fait que les établissements soient sous contrôle canadien ou sous contrôle étranger.

    Date de diffusion : 2001-02-14

  • Articles et rapports : 11F0019M2000118
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude utilise des données pour étudier les gains de la productivité du travail observés chez les établissements sous contrôle canadien et étranger dans le secteur de la fabrication pour la période de 1973 à 1993. Elle examine aussi les écarts de productivité du travail que peuvent présenter les petits et grands établissements et les secteurs industriels et la façon dont ils ont évolué avec le temps.

    L'analyse se compose de trois parties. La première examine le lien entre la main-d'oeuvre et la production, plus précisément la tendance dans différents sous-groupes à utiliser une main-d'oeuvre marginale à court et à long terme. La volatilité à ce titre est moins importante dans les établissements sous contrôle étranger. La deuxième partie examine la croissance de la productivité moyenne du travail chez les mêmes groupes. Ici, les établissements sous contrôle étranger affichent des taux de croissance plus élevés. Enfin, dans la dernière partie, nous cherchons à découvrir si les taux de croissance pour les grands et petits établissements sous contrôle canadien et étranger recèlent des tendances quelconques et si ces écarts se sont amplifiés au fil des ans.

    Date de diffusion : 2000-03-01
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (11)

Analyses (11) (0 à 10 de 11 résultats)

  • Articles et rapports : 11F0019M2016384
    Description :

    Pour comprendre ce qui entraîne les fluctuations agrégées, de nombreux modèles macroéconomiques se tournent vers les chocs agrégées sans tenir compte de la contribution des chocs propres à l’entreprise. De récentes recherches menées par d’autres pays développés ont, toutefois, permis de constater que les fluctuations agrégées sont en partie attribuables aux chocs encaissés par les grandes entreprises. À l’aide de données sur des entreprises canadiennes tirées de la base de données PALE-T2, qui établit un lien entre les états financiers des déclarations de revenus des sociétés et les données sur l’emploi du Programme d’analyse longitudinale de l’emploi, cet article examine la contribution des grandes entreprises aux fluctuations sectorielles de la production brute, de l’investissement et de l’emploi dans le secteur de la fabrication.

    Date de diffusion : 2016-11-21

  • Articles et rapports : 11-624-M2007017
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on procède à un examen empirique de la façon dont a évolué l'économie canadienne suite à la montée des prix des produits de base et à la valorisation du dollar canadien amorcées en 2003. Le réaménagement de l'industrie manufacturière a mérité une attention considérable, car cette industrie a été heurtée de plein fouet par les pertes d'emplois. L'adaptation de l'industrie manufacturière n'a toutefois pas été simple. Un réaménagement complexe s'est plutôt produit au sein du secteur de la fabrication, causé principalement par l'intégration des pays émergents à l'économie mondiale. La montée des prix des produits de base et la baisse des prix des produits manufacturés causées par cette intégration ont touché différemment les industries manufacturières productrices de biens durables et celles de biens non durables. Les fabricants de biens non durables ont eu tendance à voir leur compétitivité s'affaiblir et leur production a eu tendance à baisser. Les fabricants de biens durables, en revanche, ont augmenté leur production en réponse au boom des ressources et à une demande généralement plus élevée. La production manufacturière est demeurée stable dans l'ensemble et a été associée à une réorientation de la production de biens non durables vers celle de biens durables.

    La valorisation du dollar et la montée des prix des produits de base ont également causé un réaménagement industriel plus étendu au Canada. Les prix plus élevés des produits de base ont déclenché un boom des ressources, surtout en Alberta. Ce boom a entraîné une croissance de l'emploi dans les industries de ressources, alors que l'emploi dans les industries manufacturières déclinait, et une croissance de l'emploi dans les industries de services. Le boom a contribué à la migration interprovinciale et a augmenté considérablement le pouvoir d'achat des revenus des canadiens suite à l'amélioration des termes de l'échange.

    Date de diffusion : 2007-08-16

  • Articles et rapports : 11F0027M2006039
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent rapport porte sur deux questions trop peu étudiées, mais qui deviennent de plus en plus importantes, à savoir la mesure de l'intégration régionale et les avantages régionaux de l'intégration économique nord américaine. L'objectif est d'évaluer l'intégration des diverses régions du Canada et des États-Unis dans le secteur de la fabrication et d'étudier, au niveau régional, l'effet de l'intensification de l'intégration commerciale sur la croissance de la productivité et sur certaines autres variables du rendement économique.

    Notre étude montre que l'intégration du commerce de produits manufacturés entre les États-Unis et le Canada et chacune de ses régions s'accentue, mais qu'elle est beaucoup plus importante en Ontario que dans le reste du Canada. Bien qu'elle se soit traduite dans toutes les régions par un accroissement de la productivité, une hausse des salaires et une plus forte croissance de la production, l'Ontario a été le principal bénéficiaire. Nous ne dégageons aucune preuve qu'une plus grande intégration du commerce de produits manufacturés avec les États-Unis a eu d'autres conséquences que des pertes d'emplois à court terme résultant d'un ajustement. Le Canada et chacune de ses régions ont vu augmenter leur part de la fabrication nord américaine, résultat fort différent des conjectures voulant que ce soit les États-Unis et non le Canada qui voient croître leur part de la production nord américaine (Krugman, 1980).

    Date de diffusion : 2006-05-31

  • Articles et rapports : 11-010-X20040107420
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cet article, on présente les mesures de la portée du renouvellement du secteur de la fabrication au Canada sur quatre décennies, ce qui correspond approximativement à la durée de vie productive d'un travailleur. On parle de renouvellement lorsque d'anciennes usines sont supplantées par des nouvelles ou lorsque certaines usines connaissent un déclin, et d'autres prennent de l'expansion. Dans les deux cas, les ressources servant à la production sont transférées des usines moins productives à celles qui le sont davantage.

    Date de diffusion : 2004-10-21

  • Articles et rapports : 11-624-M2004008
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on évalue la portée du renouvellement économique du secteur de la fabrication au Canada sur quatre décennies (de 1961 à 1999), ce qui correspond approximativement à la durée de vie productive d'un travailleur.

    Date de diffusion : 2004-10-21

  • Articles et rapports : 11F0027M2004023
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on évalue le degré de renouvellement de l'emploi dans l'économie manufacturière canadienne dans son ensemble et selon la province. L'étude s'inspire d'un fichier de microdonnées longitudinales couvrant la population d'établissements manufacturiers du Canada de 1973 à 1996.

    Date de diffusion : 2004-10-21

  • Articles et rapports : 11F0027M2002003
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cet article, on examine l'importance des petits producteurs dans les secteurs de la fabrication au Canada et aux États-Unis à partir du début des années 1970 jusque vers la fin des années 1990.

    Date de diffusion : 2002-05-23

  • Articles et rapports : 11F0019M2001177
    Géographie : Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Selon certains travaux de recherche récents, l'investissement se serait déplacé des régions urbaines vers des localités plus rurales. Toutefois, la fabrication au Canada demeure une activité essentiellement urbaine, plus de 40 % de l'emploi dans le secteur de la fabrication se trouvant dans les trois plus grandes régions urbaines du Canada. Le présent document examine l'évolution du secteur de la fabrication à Toronto, Montréal et Vancouver et indique les changements survenus dans la composition sectorielle, l'emploi et les niveaux de salaire entre 1976 et 1997. Nous utilisons aux fins de notre analyse une base de données longitudinale au niveau des usines fondée sur l'Enquête annuelle des manufactures menée par Statistique Canada.

    L'expansion du secteur de la fabrication à Toronto et à Vancouver, et son déclin à Montréal, s'expliquent par les différences entre les structures industrielles de ces villes. L'activité manufacturière a augmenté dans un certain nombre de secteurs de l'économie de Toronto, particulièrement sous l'influence de l'expansion du secteur de l'automobile qui relie la ville à un marché nord-américain important. À Montréal, par contre, la plupart des entreprises manufacturières ont connu un déclin auquel a contribué la concentration importante de l'emploi dans des secteurs à forte intensité de main-d'oeuvre, comme le textile et l'habillement, qui ont enregistré de fortes pertes partout au Canada. Toutefois, Montréal a connu une certaine croissance dans les entreprises technologiques. Quant à Vancouver, malgré un secteur de la fabrication beaucoup plus petit en termes absolus, représentant un peu moins de 5 % de l'emploi national dans ce secteur, nous avons constaté des niveaux plus élevés de restructuration et de croissance à long terme que dans les deux villes de l'Est.

    Le présent document examine aussi le lien entre la volatilité et la diversité économiques dans le secteur de la fabrication au moyen d'un certain nombre de mesures statistiques. Toronto et Montréal ont des structures industrielles différentes, bien que la concentration ait légèrement augmenté dans l'une et l'autre pendant la période à l'étude. À Montréal, ce phénomène s'explique par l'importance croissante d'autres secteurs parallèlement à la baisse de l'habillement et du textile. À Toronto, il tient à l'importance croissante des secteurs alimentaire et du matériel de transport. À Vancouver, l'expansion et le dynamisme de ce secteur se sont traduits par une diversification croissante au cours de la période à l'étude. À Toronto et à Montréal, les secteurs de la fabrication, bien établis, ont des niveaux de volatilité inférieurs à ceux de Vancouver.

    Date de diffusion : 2001-11-23

  • Articles et rapports : 15-204-X19990005495
    Description :

    Dans ce chapitre, on examine la croissance de la productivité dans les industries manufacturières selon la taille de l'établissement et selon le fait que les établissements soient sous contrôle canadien ou sous contrôle étranger.

    Date de diffusion : 2001-02-14

  • Articles et rapports : 11F0019M2000118
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude utilise des données pour étudier les gains de la productivité du travail observés chez les établissements sous contrôle canadien et étranger dans le secteur de la fabrication pour la période de 1973 à 1993. Elle examine aussi les écarts de productivité du travail que peuvent présenter les petits et grands établissements et les secteurs industriels et la façon dont ils ont évolué avec le temps.

    L'analyse se compose de trois parties. La première examine le lien entre la main-d'oeuvre et la production, plus précisément la tendance dans différents sous-groupes à utiliser une main-d'oeuvre marginale à court et à long terme. La volatilité à ce titre est moins importante dans les établissements sous contrôle étranger. La deuxième partie examine la croissance de la productivité moyenne du travail chez les mêmes groupes. Ici, les établissements sous contrôle étranger affichent des taux de croissance plus élevés. Enfin, dans la dernière partie, nous cherchons à découvrir si les taux de croissance pour les grands et petits établissements sous contrôle canadien et étranger recèlent des tendances quelconques et si ces écarts se sont amplifiés au fil des ans.

    Date de diffusion : 2000-03-01
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :