Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

2 facets displayed. 0 facets selected.

Année de publication

10 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.

Enquête ou programme statistique

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (14)

Tout (14) (0 à 10 de 14 résultats)

  • Articles et rapports : 11-626-X2012013
    Géographie : Canada
    Description :

    Cet article de la série Aperçus économiques examine les différences entre les taux de participation aux études postsecondaires des étudiants issus de familles d'immigrants et des élèves non immigrants en Suisse et au Canada en se fondant sur un nouvel ensemble de données. Il s'agit d'un résumé du document de travail intitulé Statut d'immigrant, développement des compétences à un jeune âge et participation aux études postsecondaires : comparaison entre le Canada et la Suisse.

    Date de diffusion : 2012-07-27

  • Articles et rapports : 11F0019M2012344
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document porte sur les différences entre les taux de participation aux études postsecondaires des élèves issus de familles d'immigrants et des élèves non immigrants en Suisse et au Canada. Pour les deux pays, un ensemble riche de données longitudinales, y compris les antécédents familiaux, les aspirations familiales concernant les études postsecondaires et les résultats des élèves mesurés au moyen des scores du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), servent à expliquer ces différences. Deux groupes sont analysés : tous les élèves de 15 ans; et tous les élèves de 15 ans du secondaire obtenant de faibles résultats.

    Date de diffusion : 2012-07-27

  • Articles et rapports : 11F0019M2008308
    Géographie : Canada
    Description :

    À partir de l'Enquête sur la diversité ethnique de 2002, le présent article examine les différences de groupe selon l'origine nationale en ce qui a trait au niveau de scolarité universitaire chez les enfants d'immigrants au Canada. Nous avons déterminé que les enfants de parents immigrants de la plupart des groupes de régions d'origine affichent des taux de diplômation universitaire plus élevés que les enfants de parents nés au Canada, partiellement en raison du niveau de scolarité plus élevé de leurs parents. Les enfants des immigrants de la Chine et de l'Inde atteignent notamment des niveaux de scolarité plus élevés que les enfants de parents nés au Canada. Le niveau de scolarité des parents est également important pour expliquer les taux relativement faibles de diplômation universitaire chez les Portugais.

    Date de diffusion : 2008-09-22

  • Articles et rapports : 89-001-X20070019644
    Géographie : Canada
    Description :

    L'expérience nord-américaine de la migration internationale présente un contraste particulier avec celle d'une grande partie du reste du monde. Dans le présent document, fondé sur des microdonnées tirées des recensements nationaux du Canada, des États-Unis et du Mexique, nous appliquons le même cadre méthodologique aux données pour examiner les répercussions de la migration internationale sur le marché du travail. Nous observons une relation inverse comparable sur le plan numérique et statistiquement significative entre les variations de l'offre de main-d'oeuvre et des salaires attribuables aux immigrants dans les trois pays. Une variation de 10 % de l'offre de main-d'oeuvre est associée à une variation de signe opposé de 3 % à 4 % des salaires. Malgré la similarité de l'élasticité-salaire, les répercussions de la migration internationale sur la structure des salaires diffèrent de façon marquée d'un pays à l'autre. Au Canada, la migration internationale a réduit considérablement l'inégalité salariale parce que les immigrants au Canada ont tendance à être hautement qualifiés dans une proportion démesurément élevée. Aux États-Unis, la migration internationale a augmenté considérablement l'inégalité salariale parce que les immigrants aux États-Unis ont tendance à être peu qualifiés dans une proportion démesurément élevée. Au Mexique, cependant, les taux d'émigration sont les plus élevés au milieu de la répartition des compétences et les plus faibles aux extrémités. Par conséquent, la migration internationale a entraîné une forte augmentation des salaires relatifs des travailleurs mexicains au milieu de la répartition des compétences et une diminution des salaires relatifs aux extrémités. Paradoxalement, la migration à grande échelle des travailleurs du Mexique a peut-être légèrement réduit le salaire relatif des travailleurs peu qualifiés restés dans ce pays.

    Date de diffusion : 2007-05-25

  • Articles et rapports : 11-008-X20050049127
    Géographie : Canada
    Description :

    S'appuyant sur les données de l'Enquête sur la diversité ethnique (EDE) de 2002, le présent article traite de la conservation des langues ancestrale. On y examine jusqu'à quel point les immigrants allophones (c.-à-d. ceux dont la langue maternelle n'est ni l'anglais ni le français) ont transmis leur langue maternelle à leurs enfants nés au Canada. Dans cette analyse, on se concentre sur les facteurs liés à la probabilité que le répondant parle la même langue maternelle que ses parents, qu'il soit en mesure de soutenir une conversation dans cette langue et qu'il l'utilise de façon régulière à la maison.

    Date de diffusion : 2006-03-21

  • Articles et rapports : 11F0019M2005254
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude examine les changements qui ont touché la concentration géographique des principaux groupes d'immigrants au Canada en ce qui a trait à leur destination initiale et redistribution subséquente au cours des deux dernières décennies. En même temps, elle porte sur le rôle des collectivités immigrantes déjà établies à l'égard du choix de leur lieu d'établissement par les nouveaux immigrants. Les résultats montrent une augmentation marquée des niveaux de concentration quant à la destination initiale parmi les principaux groupes d'immigrants tout au long des années 1970 et 1980, tendance qui disparaît au cours de la décennie suivante. La redistribution après l'immigration s'est faite généralement à petite échelle et a eu des effets non uniformes sur la modification de la concentration des destinations initiales chez les groupes d'immigrants et les cohortes d'arrivée à l'intérieur d'un groupe. Même dans le cas des groupes d'immigrants et de réfugiés dont l'établissement initial a été fortement influencé par les interventions du gouvernement, la redistribution n'a modifié que partiellement la répartition géographique générale. Enfin, l'étude montre que la taille de la collectivité immigrante déjà établie n'est pas un facteur important quant au choix de leur lieu d'établissement par les nouveaux immigrants, lorsque les effets fixes du lieu sont pris en compte.

    Date de diffusion : 2005-06-29

  • Articles et rapports : 11F0019M2005255
    Géographie : Canada
    Description :

    Le present article résume les conclusions de le document de recherché intitulée: Destinations initiales et redistribution des principaux groupes d'immigrants au Canada : changements au cours des deux dernières décennies. En 1981, environ 58 % des immigrants arrivés au Canada au cours des 10 années précédentes vivaient à Toronto, à Vancouver et à Montréal; en 2001, cette proportion était passée à 74 % (Statistique Canada 2003), ce qui a déclenché une discussion sur les avantages d'une « répartition géographique mieux équilibrée des immigrants » (Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) 2001). Les politiques visant à orienter les immigrants vers d'autres destinations que les villes carrefour de plusieurs pays occidentaux sont axées sur le choix de la destination finale et peu d'efforts ont été déployés pour influencer la mobilité par la suite. Mais ces politiques n'auront les résultats attendus que si les régions qui ne servent pas de porte d'entrée arrivent à conserver les immigrants ou à maintenir l'équilibre entre la migration interne et la migration externe. À cette fin, la présente étude examine dans quelle mesure la concentration géographique des principaux groupes d'immigrants arrivés au Canada au cours des deux dernières décennies s'est modifiée au fil du temps et procède pour ce faire à une comparaison entre les immigrants arrivés pendant les années 1970, 1980 et 1990, d'abord au point de vue de leur concentration dans les destinations initiales, puis de leur dispersion géographique subséquente. Elle accorde une attention particulière au profil de dispersion des groupes dont le lieu d'établissement initial avait été influencé par des politiques gouvernementales et examine le rôle des collectivités d'immigrants déjà établies dans la répartition géographique des nouveaux immigrants.

    Date de diffusion : 2005-06-29

  • Articles et rapports : 11F0019M2005241
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans le présent document, nous examinons l'effet des quartiers sur la croissance des salaires ainsi que sur d'autres résultats obtenus sur le marché du travail par les immigrants de sexe masculin au Canada au moyen des données des recensements de 1981, 1986, 1991 et 1996. Même si nous établissons l'appartenance principalement d'après le pays de naissance, nous examinons également l'appartenance ethnique, la langue et l'appartenance à une minorité visible pour déterminer la robustesse des résultats. Conformément aux résultats observés aux États Unis, nous constatons que les quartiers fondées sur le pays de naissance ont un effet négatif sur la croissance des salaires des immigrants au cours d'une période de dix ans. En outre, nous constatons que le modèle de croissance salariale est robuste à différentes périodes et différentes années de référence ainsi qu'à l'utilisation de la langue et de l'appartenance ethnique pour déterminer le groupe d'appartenance. Lorsque nous utilisons le pays de naissance comme indice d'appartenance, nous constatons que l'exposition a un effet négatif sur la croissance des gains totaux et hebdomadaires ainsi que sur les salaires initiaux des cohortes d'entrée. Même s'il y a peu de preuves de l'effet des quartiers sur l'évolution de l'emploi, nous constatons que l'exposition a un effet négatif sur les taux d'emploi à l'arrivée au pays des cohortes les plus récentes. En outre, même si l'effet global des quartiers sur la croissance des salaires est négatif, nous constatons que les quartiers ont un effet différent sur différentes cohortes, à savoir, un effet positif sur la croissance des salaires des cohortes plus récentes et un effet négatif sur celle des salaires des cohortes antérieures.

    Date de diffusion : 2005-02-25

  • Tableau : 97F0009X2001001
    Description :

    Ce tableau fait partie du thème « Immigration et citoyenneté », qui regroupe les données du recensement de 2001 sur les tendances relatives à l'immigration au Canada. Il fournit des renseignements sur la population immigrante ou née à l'étranger au Canada, notamment sur sa taille, sa répartition géographique, ses origines et ses caractéristiques démographiques. Des renseignements de même nature sont offerts sur la population née au Canada et sur les résidents non permanents. Par ailleurs, les données du recensement sur la citoyenneté révèlent, par exemple, le nombre d'immigrants qui ont obtenu la citoyenneté canadienne ou le nombre de Canadiens qui possèdent une double citoyenneté.

    Des données sur les caractéristiques socioéconomiques de ces populations seront diffusées plus tard.

    On peut également obtenir des données du recensement de 2001 sur les concepts relatifs à l'immigration et à la citoyenneté suivants : 1) lieu de naissance du répondant (y compris la province ou le territoire de naissance), 2) pays de citoyenneté, 3) statut d'immigrant, 4) période ou année d'immigration et 5) âge à l'immigration. En outre, le recensement de 2001 comprenait, pour la première fois depuis le recensement de 1971, une question sur le lieu de naissance des parents. Les réponses à cette question permettent l'évaluations des conditions socioéconomiques des Canadiens de deuxième génération (c'est-à-dire les enfants nés au Canada de parents nés à l'étranger).

    Ce tableau se trouve aussi dans l'Ensemble thématique : Immigration et citoyenneté, Recensement de 2001, numéro 97F0009XCB2001000 au catalogue.

    On peut également s'abonner à tous les ensembles préparés à partir des tableaux offerts le jour de la diffusion officielle. Voir le numéro 97F0023XCB au catalogue pour obtenir plus de renseignements.

    Ce tableau est offert GRATUITEMENT dans Internet, numéro 97F0009XIF2001001 au catalogue.

    Date de diffusion : 2003-01-21

  • Articles et rapports : 11F0019M2002182
    Géographie : Canada
    Description :

    La migration internationale est la somme du désir de migration d'une personne et du processus de sélection d'un pays d'accueil. D'abord, les immigrants éventuels font une demande d'immigration au pays d'accueil, puis le pays d'accueil choisit les immigrants à partir du bassin de requérants. Auparavant, les ouvrages spécialisés sur la question limitaient l'accent théorique au désir d'immigrer, et les documents empiriques portaient principalement sur les personnes ayant de fait immigré, alors que la migration découle de ces deux facteurs. L'objectif de ce document est de cerner les éléments de ce processus décisionnel en deux volets.

    Les paramètres du modèle migratoire se rapportent directement aux outils d'action tels que les points attribués à diverses caractéristiques. Compte tenu des estimations des paramètres du modèle, il est désormais possible d'effectuer à la fois une analyse générale de la politique d'immigration et une analyse des facteurs déterminant la décision des personnes de faire une demande d'immigration. À partir d'échantillons de migrants et de non-migrants, le modèle est évalué en ce qui concerne la migration en provenance de deux pays sources différents, soit les États-Unis et le Royaume Uni.

    Pour ce qui est des migrants, nous nous appuyons sur la Base de données longitudinales sur les immigrants, un nouvel ensemble de données longitudinales. Grâce à cette base riche en information, qui assure le suivi des immigrants au Canada sur une longue période et renferme des renseignements à la fois sur leur demande d'immigration et sur leur revenu subséquent, nous pouvons maintenant étudier un éventail de questions élargi, ce que nous ne pouvions faire efficacement auparavant. L'estimation du cadre à deux étapes nous fournit d'importants renseignements sur les répercussions de facteurs qui déterminent ces deux étapes, comme la scolarité et le revenu.

    Date de diffusion : 2002-10-23
Données (1)

Données (1) ((1 résultat))

  • Tableau : 97F0009X2001001
    Description :

    Ce tableau fait partie du thème « Immigration et citoyenneté », qui regroupe les données du recensement de 2001 sur les tendances relatives à l'immigration au Canada. Il fournit des renseignements sur la population immigrante ou née à l'étranger au Canada, notamment sur sa taille, sa répartition géographique, ses origines et ses caractéristiques démographiques. Des renseignements de même nature sont offerts sur la population née au Canada et sur les résidents non permanents. Par ailleurs, les données du recensement sur la citoyenneté révèlent, par exemple, le nombre d'immigrants qui ont obtenu la citoyenneté canadienne ou le nombre de Canadiens qui possèdent une double citoyenneté.

    Des données sur les caractéristiques socioéconomiques de ces populations seront diffusées plus tard.

    On peut également obtenir des données du recensement de 2001 sur les concepts relatifs à l'immigration et à la citoyenneté suivants : 1) lieu de naissance du répondant (y compris la province ou le territoire de naissance), 2) pays de citoyenneté, 3) statut d'immigrant, 4) période ou année d'immigration et 5) âge à l'immigration. En outre, le recensement de 2001 comprenait, pour la première fois depuis le recensement de 1971, une question sur le lieu de naissance des parents. Les réponses à cette question permettent l'évaluations des conditions socioéconomiques des Canadiens de deuxième génération (c'est-à-dire les enfants nés au Canada de parents nés à l'étranger).

    Ce tableau se trouve aussi dans l'Ensemble thématique : Immigration et citoyenneté, Recensement de 2001, numéro 97F0009XCB2001000 au catalogue.

    On peut également s'abonner à tous les ensembles préparés à partir des tableaux offerts le jour de la diffusion officielle. Voir le numéro 97F0023XCB au catalogue pour obtenir plus de renseignements.

    Ce tableau est offert GRATUITEMENT dans Internet, numéro 97F0009XIF2001001 au catalogue.

    Date de diffusion : 2003-01-21
Analyses (13)

Analyses (13) (0 à 10 de 13 résultats)

  • Articles et rapports : 11-626-X2012013
    Géographie : Canada
    Description :

    Cet article de la série Aperçus économiques examine les différences entre les taux de participation aux études postsecondaires des étudiants issus de familles d'immigrants et des élèves non immigrants en Suisse et au Canada en se fondant sur un nouvel ensemble de données. Il s'agit d'un résumé du document de travail intitulé Statut d'immigrant, développement des compétences à un jeune âge et participation aux études postsecondaires : comparaison entre le Canada et la Suisse.

    Date de diffusion : 2012-07-27

  • Articles et rapports : 11F0019M2012344
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document porte sur les différences entre les taux de participation aux études postsecondaires des élèves issus de familles d'immigrants et des élèves non immigrants en Suisse et au Canada. Pour les deux pays, un ensemble riche de données longitudinales, y compris les antécédents familiaux, les aspirations familiales concernant les études postsecondaires et les résultats des élèves mesurés au moyen des scores du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), servent à expliquer ces différences. Deux groupes sont analysés : tous les élèves de 15 ans; et tous les élèves de 15 ans du secondaire obtenant de faibles résultats.

    Date de diffusion : 2012-07-27

  • Articles et rapports : 11F0019M2008308
    Géographie : Canada
    Description :

    À partir de l'Enquête sur la diversité ethnique de 2002, le présent article examine les différences de groupe selon l'origine nationale en ce qui a trait au niveau de scolarité universitaire chez les enfants d'immigrants au Canada. Nous avons déterminé que les enfants de parents immigrants de la plupart des groupes de régions d'origine affichent des taux de diplômation universitaire plus élevés que les enfants de parents nés au Canada, partiellement en raison du niveau de scolarité plus élevé de leurs parents. Les enfants des immigrants de la Chine et de l'Inde atteignent notamment des niveaux de scolarité plus élevés que les enfants de parents nés au Canada. Le niveau de scolarité des parents est également important pour expliquer les taux relativement faibles de diplômation universitaire chez les Portugais.

    Date de diffusion : 2008-09-22

  • Articles et rapports : 89-001-X20070019644
    Géographie : Canada
    Description :

    L'expérience nord-américaine de la migration internationale présente un contraste particulier avec celle d'une grande partie du reste du monde. Dans le présent document, fondé sur des microdonnées tirées des recensements nationaux du Canada, des États-Unis et du Mexique, nous appliquons le même cadre méthodologique aux données pour examiner les répercussions de la migration internationale sur le marché du travail. Nous observons une relation inverse comparable sur le plan numérique et statistiquement significative entre les variations de l'offre de main-d'oeuvre et des salaires attribuables aux immigrants dans les trois pays. Une variation de 10 % de l'offre de main-d'oeuvre est associée à une variation de signe opposé de 3 % à 4 % des salaires. Malgré la similarité de l'élasticité-salaire, les répercussions de la migration internationale sur la structure des salaires diffèrent de façon marquée d'un pays à l'autre. Au Canada, la migration internationale a réduit considérablement l'inégalité salariale parce que les immigrants au Canada ont tendance à être hautement qualifiés dans une proportion démesurément élevée. Aux États-Unis, la migration internationale a augmenté considérablement l'inégalité salariale parce que les immigrants aux États-Unis ont tendance à être peu qualifiés dans une proportion démesurément élevée. Au Mexique, cependant, les taux d'émigration sont les plus élevés au milieu de la répartition des compétences et les plus faibles aux extrémités. Par conséquent, la migration internationale a entraîné une forte augmentation des salaires relatifs des travailleurs mexicains au milieu de la répartition des compétences et une diminution des salaires relatifs aux extrémités. Paradoxalement, la migration à grande échelle des travailleurs du Mexique a peut-être légèrement réduit le salaire relatif des travailleurs peu qualifiés restés dans ce pays.

    Date de diffusion : 2007-05-25

  • Articles et rapports : 11-008-X20050049127
    Géographie : Canada
    Description :

    S'appuyant sur les données de l'Enquête sur la diversité ethnique (EDE) de 2002, le présent article traite de la conservation des langues ancestrale. On y examine jusqu'à quel point les immigrants allophones (c.-à-d. ceux dont la langue maternelle n'est ni l'anglais ni le français) ont transmis leur langue maternelle à leurs enfants nés au Canada. Dans cette analyse, on se concentre sur les facteurs liés à la probabilité que le répondant parle la même langue maternelle que ses parents, qu'il soit en mesure de soutenir une conversation dans cette langue et qu'il l'utilise de façon régulière à la maison.

    Date de diffusion : 2006-03-21

  • Articles et rapports : 11F0019M2005254
    Géographie : Canada
    Description :

    Cette étude examine les changements qui ont touché la concentration géographique des principaux groupes d'immigrants au Canada en ce qui a trait à leur destination initiale et redistribution subséquente au cours des deux dernières décennies. En même temps, elle porte sur le rôle des collectivités immigrantes déjà établies à l'égard du choix de leur lieu d'établissement par les nouveaux immigrants. Les résultats montrent une augmentation marquée des niveaux de concentration quant à la destination initiale parmi les principaux groupes d'immigrants tout au long des années 1970 et 1980, tendance qui disparaît au cours de la décennie suivante. La redistribution après l'immigration s'est faite généralement à petite échelle et a eu des effets non uniformes sur la modification de la concentration des destinations initiales chez les groupes d'immigrants et les cohortes d'arrivée à l'intérieur d'un groupe. Même dans le cas des groupes d'immigrants et de réfugiés dont l'établissement initial a été fortement influencé par les interventions du gouvernement, la redistribution n'a modifié que partiellement la répartition géographique générale. Enfin, l'étude montre que la taille de la collectivité immigrante déjà établie n'est pas un facteur important quant au choix de leur lieu d'établissement par les nouveaux immigrants, lorsque les effets fixes du lieu sont pris en compte.

    Date de diffusion : 2005-06-29

  • Articles et rapports : 11F0019M2005255
    Géographie : Canada
    Description :

    Le present article résume les conclusions de le document de recherché intitulée: Destinations initiales et redistribution des principaux groupes d'immigrants au Canada : changements au cours des deux dernières décennies. En 1981, environ 58 % des immigrants arrivés au Canada au cours des 10 années précédentes vivaient à Toronto, à Vancouver et à Montréal; en 2001, cette proportion était passée à 74 % (Statistique Canada 2003), ce qui a déclenché une discussion sur les avantages d'une « répartition géographique mieux équilibrée des immigrants » (Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) 2001). Les politiques visant à orienter les immigrants vers d'autres destinations que les villes carrefour de plusieurs pays occidentaux sont axées sur le choix de la destination finale et peu d'efforts ont été déployés pour influencer la mobilité par la suite. Mais ces politiques n'auront les résultats attendus que si les régions qui ne servent pas de porte d'entrée arrivent à conserver les immigrants ou à maintenir l'équilibre entre la migration interne et la migration externe. À cette fin, la présente étude examine dans quelle mesure la concentration géographique des principaux groupes d'immigrants arrivés au Canada au cours des deux dernières décennies s'est modifiée au fil du temps et procède pour ce faire à une comparaison entre les immigrants arrivés pendant les années 1970, 1980 et 1990, d'abord au point de vue de leur concentration dans les destinations initiales, puis de leur dispersion géographique subséquente. Elle accorde une attention particulière au profil de dispersion des groupes dont le lieu d'établissement initial avait été influencé par des politiques gouvernementales et examine le rôle des collectivités d'immigrants déjà établies dans la répartition géographique des nouveaux immigrants.

    Date de diffusion : 2005-06-29

  • Articles et rapports : 11F0019M2005241
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans le présent document, nous examinons l'effet des quartiers sur la croissance des salaires ainsi que sur d'autres résultats obtenus sur le marché du travail par les immigrants de sexe masculin au Canada au moyen des données des recensements de 1981, 1986, 1991 et 1996. Même si nous établissons l'appartenance principalement d'après le pays de naissance, nous examinons également l'appartenance ethnique, la langue et l'appartenance à une minorité visible pour déterminer la robustesse des résultats. Conformément aux résultats observés aux États Unis, nous constatons que les quartiers fondées sur le pays de naissance ont un effet négatif sur la croissance des salaires des immigrants au cours d'une période de dix ans. En outre, nous constatons que le modèle de croissance salariale est robuste à différentes périodes et différentes années de référence ainsi qu'à l'utilisation de la langue et de l'appartenance ethnique pour déterminer le groupe d'appartenance. Lorsque nous utilisons le pays de naissance comme indice d'appartenance, nous constatons que l'exposition a un effet négatif sur la croissance des gains totaux et hebdomadaires ainsi que sur les salaires initiaux des cohortes d'entrée. Même s'il y a peu de preuves de l'effet des quartiers sur l'évolution de l'emploi, nous constatons que l'exposition a un effet négatif sur les taux d'emploi à l'arrivée au pays des cohortes les plus récentes. En outre, même si l'effet global des quartiers sur la croissance des salaires est négatif, nous constatons que les quartiers ont un effet différent sur différentes cohortes, à savoir, un effet positif sur la croissance des salaires des cohortes plus récentes et un effet négatif sur celle des salaires des cohortes antérieures.

    Date de diffusion : 2005-02-25

  • Articles et rapports : 11F0019M2002182
    Géographie : Canada
    Description :

    La migration internationale est la somme du désir de migration d'une personne et du processus de sélection d'un pays d'accueil. D'abord, les immigrants éventuels font une demande d'immigration au pays d'accueil, puis le pays d'accueil choisit les immigrants à partir du bassin de requérants. Auparavant, les ouvrages spécialisés sur la question limitaient l'accent théorique au désir d'immigrer, et les documents empiriques portaient principalement sur les personnes ayant de fait immigré, alors que la migration découle de ces deux facteurs. L'objectif de ce document est de cerner les éléments de ce processus décisionnel en deux volets.

    Les paramètres du modèle migratoire se rapportent directement aux outils d'action tels que les points attribués à diverses caractéristiques. Compte tenu des estimations des paramètres du modèle, il est désormais possible d'effectuer à la fois une analyse générale de la politique d'immigration et une analyse des facteurs déterminant la décision des personnes de faire une demande d'immigration. À partir d'échantillons de migrants et de non-migrants, le modèle est évalué en ce qui concerne la migration en provenance de deux pays sources différents, soit les États-Unis et le Royaume Uni.

    Pour ce qui est des migrants, nous nous appuyons sur la Base de données longitudinales sur les immigrants, un nouvel ensemble de données longitudinales. Grâce à cette base riche en information, qui assure le suivi des immigrants au Canada sur une longue période et renferme des renseignements à la fois sur leur demande d'immigration et sur leur revenu subséquent, nous pouvons maintenant étudier un éventail de questions élargi, ce que nous ne pouvions faire efficacement auparavant. L'estimation du cadre à deux étapes nous fournit d'importants renseignements sur les répercussions de facteurs qui déterminent ces deux étapes, comme la scolarité et le revenu.

    Date de diffusion : 2002-10-23

  • Articles et rapports : 11-008-X20010015704
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans cet article, on examine le comportement migratoire des personnes dans le contexte d'une stratégie familiale.

    Date de diffusion : 2001-06-12
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :