Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

3 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (5)

Tout (5) ((5 résultats))

  • Articles et rapports : 11-522-X200600110420
    Description :

    La plupart des grands organismes de recherche par sondage américains et canadiens n'utilisent pas les numéros de téléphone sans fil lorsqu'ils effectuent des enquêtes à composition aléatoire auprès des ménages. Dans le présent article, nous présentons les estimations les plus à jour disponibles de l'importance et des caractéristiques démographiques des utilisateurs de la téléphonie sans fil uniquement produites par le National Center for Health Statistics des États-Unis et par Statistique Canada. Puis, nous présentons des données sur la santé et l'accès aux services de santé des adultes n'utilisant que la téléphonie sans fil provenant de la National Health Interview Survey réalisée aux États-Unis, et nous examinons le risque de biais de couverture lorsque les études sur la santé s'appuient sur des données provenant d'enquêtes à composition aléatoire n'incluant pas les numéros de téléphone sans fil.

    Date de diffusion : 2008-03-17

  • Articles et rapports : 12-001-X200700210497
    Description :

    Les défauts de couverture sont estimés et analysés pour le recensement de la population de l'an 2000 en Suisse. La composante de sous-couverture est estimée sur la base d'un échantillon indépendant du recensement et d'un appariement avec le recensement. La composante de sur-couverture est estimée sur la base d'un échantillon tiré dans la liste du recensement et d'un appariement avec le reste du recensement. Les composantes de sur- et sous-couverture sont ensuite combinées pour obtenir une estimation de la couverture nette résultante. Cette estimation est basée sur un modèle de capture-recapture, nommé système dual, combiné avec un modèle synthétique. Les estimateurs sont calculés pour la population entière et différents sous-groupes, avec une variance estimée par un jackknife stratifié. Les analyses de couverture sont complétées par une étude des appariements entre l'échantillon indépendant et le recensement afin de déterminer les erreurs de mesure et de localisation potentielles dans les données du recensement.

    Date de diffusion : 2008-01-03

  • Articles et rapports : 11-522-X20010016248
    Description :

    Cette publication comporte une description détaillée des questions techniques entourant la conception et la réalisation d'enquêtes et s'adresse surtout à des méthodologistes.

    L'enquête sur les scieries est un recensement à participation volontaire des scieries de la Grande-Bretagne. Elle se limite aux scieries fixes qui exploitent le bois de production intérieure. On présente trois façons d'évaluer le champ d'observation de cette enquête :

    1) enquête par sondage sur l'industrie des sciages selon le registre des entreprises du Royaume-Uni où sont exclues les entreprises déjà échantillonnées dans le cadre de l'enquête sur les scieries, et ce, en vue d'une évaluation du sous-dénombrement des scieries connues; 2) suivi de non-réponse où on fait appel aux connaissances locales des agents régionaux de la commission des forêts pour des estimations relatives aux scieries non répondantes (de petits établissements pour la plupart); 3) enquête sur les petites scieries et les scieries mobiles afin d'analyser leur importance (beaucoup sont des micro-entreprises).

    Il y a synthèse des trois méthodes pour une estimation du champ d'observation de l'enquête initiale par rapport à toute l'activité indiquée, ainsi que de l'importance des micro-entreprises pour l'industrie des sciages en Grande-Bretagne.

    Date de diffusion : 2002-09-12

  • Articles et rapports : 91F0015M1998005
    Géographie : Canada
    Description :

    Tous les pays qui organisent des recensements s'inquiètent post factum de sa qualité et de l'ampleur du sous- dénombrement net. Pour mesurer l'une et l'autre, différentes méthodes ont depuis longtemps été imaginées. Certaines mettent à profit des sources d'informations indépendantes du recensement lui-même, alors que d'autres contrôlent la cohérence des résultats. Ce sont des opérations lourdes et onéreuses.

    Attendu que la population dans chaque pays est organisée différemment et que les structures administratives ne sont pas les mêmes, il n'y a pas de modèle universel qui puisse être appliqué pour obtenir des mesures. La division de la Démographie de Statistique Canada a passé en revue les procédés utilisés dans quatre pays du monde industrialisé afin de comparer les méthodes et apprécier leurs avantages et leurs faiblesses : les États-Unis, le Royaume Uni, l'Australie et évidement le Canada. Il ressort de la revue que l'analyse démographique peut être d'un grand secours pour déceler les incohérences quand vient le temps de comparer deux recensements successifs et que la technique des micro-données et le couplage des enregistrements sont indispensables pour évaluer l'importance du nombre de ceux qui ont été omis ou au contraire comptés deux fois le jour de l'énumération. Mais la conclusion la plus importante est la nécessité de conjuguer les efforts des démographes et des statisticiens pour évaluer des nombres dont la justesse demeurera toujours sujette à discussion.

    Date de diffusion : 1998-03-27

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 12-001-X19970023620
    Description :

    La France ne disposant pas de registres de population, les recensements de la population y constituent la base du système d'informations socio-démographiques. Cependant, entre deux recensements, l'actualisation de certaines données est nécessaire, notamment à un niveau géographique fin, d'autant plus que les recensements ont, pour diverses raisons, tendance à s'espacer. Une mission, dont l'objectif était de proposer un système améliorant substantiellement le dispositif d'estimations locales de population en vigueur, a été créée en 1993 au sein de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques. Elle s'est consacrée à une double tâche: réaliser une synthèse efficace et robuste des informations apportées par différentes sources administratives et mobiliser un nombre suffisant de "bonnes" sources. Le système "multi-sources" qu'elle a conçu et qui est présenté ici est souple et fiable, sans être trop complexe.

    Date de diffusion : 1998-03-12
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (5)

Analyses (5) ((5 résultats))

  • Articles et rapports : 11-522-X200600110420
    Description :

    La plupart des grands organismes de recherche par sondage américains et canadiens n'utilisent pas les numéros de téléphone sans fil lorsqu'ils effectuent des enquêtes à composition aléatoire auprès des ménages. Dans le présent article, nous présentons les estimations les plus à jour disponibles de l'importance et des caractéristiques démographiques des utilisateurs de la téléphonie sans fil uniquement produites par le National Center for Health Statistics des États-Unis et par Statistique Canada. Puis, nous présentons des données sur la santé et l'accès aux services de santé des adultes n'utilisant que la téléphonie sans fil provenant de la National Health Interview Survey réalisée aux États-Unis, et nous examinons le risque de biais de couverture lorsque les études sur la santé s'appuient sur des données provenant d'enquêtes à composition aléatoire n'incluant pas les numéros de téléphone sans fil.

    Date de diffusion : 2008-03-17

  • Articles et rapports : 12-001-X200700210497
    Description :

    Les défauts de couverture sont estimés et analysés pour le recensement de la population de l'an 2000 en Suisse. La composante de sous-couverture est estimée sur la base d'un échantillon indépendant du recensement et d'un appariement avec le recensement. La composante de sur-couverture est estimée sur la base d'un échantillon tiré dans la liste du recensement et d'un appariement avec le reste du recensement. Les composantes de sur- et sous-couverture sont ensuite combinées pour obtenir une estimation de la couverture nette résultante. Cette estimation est basée sur un modèle de capture-recapture, nommé système dual, combiné avec un modèle synthétique. Les estimateurs sont calculés pour la population entière et différents sous-groupes, avec une variance estimée par un jackknife stratifié. Les analyses de couverture sont complétées par une étude des appariements entre l'échantillon indépendant et le recensement afin de déterminer les erreurs de mesure et de localisation potentielles dans les données du recensement.

    Date de diffusion : 2008-01-03

  • Articles et rapports : 11-522-X20010016248
    Description :

    Cette publication comporte une description détaillée des questions techniques entourant la conception et la réalisation d'enquêtes et s'adresse surtout à des méthodologistes.

    L'enquête sur les scieries est un recensement à participation volontaire des scieries de la Grande-Bretagne. Elle se limite aux scieries fixes qui exploitent le bois de production intérieure. On présente trois façons d'évaluer le champ d'observation de cette enquête :

    1) enquête par sondage sur l'industrie des sciages selon le registre des entreprises du Royaume-Uni où sont exclues les entreprises déjà échantillonnées dans le cadre de l'enquête sur les scieries, et ce, en vue d'une évaluation du sous-dénombrement des scieries connues; 2) suivi de non-réponse où on fait appel aux connaissances locales des agents régionaux de la commission des forêts pour des estimations relatives aux scieries non répondantes (de petits établissements pour la plupart); 3) enquête sur les petites scieries et les scieries mobiles afin d'analyser leur importance (beaucoup sont des micro-entreprises).

    Il y a synthèse des trois méthodes pour une estimation du champ d'observation de l'enquête initiale par rapport à toute l'activité indiquée, ainsi que de l'importance des micro-entreprises pour l'industrie des sciages en Grande-Bretagne.

    Date de diffusion : 2002-09-12

  • Articles et rapports : 91F0015M1998005
    Géographie : Canada
    Description :

    Tous les pays qui organisent des recensements s'inquiètent post factum de sa qualité et de l'ampleur du sous- dénombrement net. Pour mesurer l'une et l'autre, différentes méthodes ont depuis longtemps été imaginées. Certaines mettent à profit des sources d'informations indépendantes du recensement lui-même, alors que d'autres contrôlent la cohérence des résultats. Ce sont des opérations lourdes et onéreuses.

    Attendu que la population dans chaque pays est organisée différemment et que les structures administratives ne sont pas les mêmes, il n'y a pas de modèle universel qui puisse être appliqué pour obtenir des mesures. La division de la Démographie de Statistique Canada a passé en revue les procédés utilisés dans quatre pays du monde industrialisé afin de comparer les méthodes et apprécier leurs avantages et leurs faiblesses : les États-Unis, le Royaume Uni, l'Australie et évidement le Canada. Il ressort de la revue que l'analyse démographique peut être d'un grand secours pour déceler les incohérences quand vient le temps de comparer deux recensements successifs et que la technique des micro-données et le couplage des enregistrements sont indispensables pour évaluer l'importance du nombre de ceux qui ont été omis ou au contraire comptés deux fois le jour de l'énumération. Mais la conclusion la plus importante est la nécessité de conjuguer les efforts des démographes et des statisticiens pour évaluer des nombres dont la justesse demeurera toujours sujette à discussion.

    Date de diffusion : 1998-03-27

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 12-001-X19970023620
    Description :

    La France ne disposant pas de registres de population, les recensements de la population y constituent la base du système d'informations socio-démographiques. Cependant, entre deux recensements, l'actualisation de certaines données est nécessaire, notamment à un niveau géographique fin, d'autant plus que les recensements ont, pour diverses raisons, tendance à s'espacer. Une mission, dont l'objectif était de proposer un système améliorant substantiellement le dispositif d'estimations locales de population en vigueur, a été créée en 1993 au sein de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques. Elle s'est consacrée à une double tâche: réaliser une synthèse efficace et robuste des informations apportées par différentes sources administratives et mobiliser un nombre suffisant de "bonnes" sources. Le système "multi-sources" qu'elle a conçu et qui est présenté ici est souple et fiable, sans être trop complexe.

    Date de diffusion : 1998-03-12
Références (1)

Références (1) ((1 résultat))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 12-001-X19970023620
    Description :

    La France ne disposant pas de registres de population, les recensements de la population y constituent la base du système d'informations socio-démographiques. Cependant, entre deux recensements, l'actualisation de certaines données est nécessaire, notamment à un niveau géographique fin, d'autant plus que les recensements ont, pour diverses raisons, tendance à s'espacer. Une mission, dont l'objectif était de proposer un système améliorant substantiellement le dispositif d'estimations locales de population en vigueur, a été créée en 1993 au sein de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques. Elle s'est consacrée à une double tâche: réaliser une synthèse efficace et robuste des informations apportées par différentes sources administratives et mobiliser un nombre suffisant de "bonnes" sources. Le système "multi-sources" qu'elle a conçu et qui est présenté ici est souple et fiable, sans être trop complexe.

    Date de diffusion : 1998-03-12
Date de modification :