Recherche par mot-clé

Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (6)

Tout (6) ((6 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0019M2005244
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude comparative porte sur le rôle que jouent les antécédents familiaux dans l'accès aux études postsecondaires au Canada et aux États Unis. Étant donné que les études postsecondaires sont financées d'une façon très différente dans l'un et l'autre pays, les antécédents familiaux peuvent jouer des rôles foncièrement différents. Les résultats donnent à penser que la poursuite d'études universitaires est moins courante chez les étudiants à faible revenu et les membres de minorités visibles aux États Unis que chez leurs homologues au Canada. Plusieurs raisons possibles sont examinées.

    Date de diffusion : 2005-03-15

  • Articles et rapports : 11-522-X20020016747
    Description :

    Ce projet vise non seulement à préciser dans quelle mesure les individus se trouvent coincés dans la catégorie des faibles revenus, mais aussi à déterminer s'ils ont suffisamment de possibilités d'accéder à la catégorie supérieure de la répartition des revenus. Il vise aussi à comparer les profils de mobilité de la répartition des revenus en Amérique du Nord et en Europe, en essayant de donner des éclaircissements sur l'effet de divers modèles d'intégration. Des données provenant de la Cross National Equivalent File de la British Household Panel Survey (BHPS) pour le Royaume-Uni, de la German Socio-Economic Panel (GSOEP) pour l'Allemagne, de la Panel Study of Income Dynamics (PSID) pour les États-Unis et de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) pour le Canada, permettent de réaliser une analyse comparative de la dynamique du revenu des ménages durant les années 1990, en accordant une attention particulière à la dynamique des revenus faibles et élevés. Des données administratives canadiennes provenant des dossiers fiscaux sont également utilisées. La période de référence de ces ensembles de données de panel varie de 6 années (pour l'EDTR) à presque 20 années (pour la PSID et les données administratives canadiennes). L'analyse se concentre sur les nouveaux faits survenus au cours des années 1990, mais porte aussi sur la sensibilité des résultats aux variations de la longueur de la période analysée.

    L'analyse débute par une description générale des caractéristiques et des événements principaux (démographiques par opposition à marché du travail) qui déterminent les niveaux et les variations du revenu corrigé des ménages. On examine les mouvements d'entrée et de sortie dans les catégories de revenus faibles et élevés. On utilise plusieurs définitions des revenus faibles et élevés qui intègrent les notions absolue et relative de pauvreté. La sensibilité des résultats à l'utilisation de diverses échelles d'équivalence est également examinée. Cette vue d'ensemble descriptive a pour but de brosser un tableau général du revenu des ménages dans chaque pays et des rôles relatifs joués par la structure familiale, le marché du travail et l'État providence dans la mobilité du revenu. On utilise ensuite des méthodes de hasard en temps discret pour modéliser la dynamique des entrées et des sorties relatives aux revenus faibles et élevés.

    Des corrections sont apportées pour tenir compte à la fois de l'hétérogénéité observée et latente pour faire ressortir les différences entre les déterminants des taux de transition observés pour les divers pays. Cette correction est faite en évaluant l'importance des rôles relatifs de la famille, du marché et de l'État. On accorde aussi un intérêt particulier aux changements institutionnels importants, notamment l'intégration croissante des marchés des produits et du travail en Amérique du Nord et en Europe.

    Date de diffusion : 2004-09-13

  • Articles et rapports : 75-001-X200410513120
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on compare le bien-être économique des femmes devenues veuves depuis peu au cours des années 1990 dans quatre pays membres de l'OCDE : le Canada, les États-Unis, la Grande-Bretagne et l'Allemagne.

    Date de diffusion : 2004-06-14

  • Articles et rapports : 91-209-X19990004852
    Géographie : Canada
    Description :

    Il y a maintenant 15 ans, A. Romaniuc publiait dans cette collection une étaude exhaustive de l'évolution au cours du siècle de la fécondité au Canada. On y décrivait, la croissance phénoménale de la fécondité d'après-guerre qui fut à l'origine des baby-boomers - les générations les plus nombreuses qu'ait connues le Canada - qui, par leur seul nombre, auront eu, à chaque étape de leur cycle de vie, un impact significatif sur la structure sociale économique et politique du pays.

    Date de diffusion : 1999-12-22

  • Articles et rapports : 11F0019M1999129
    Géographie : Canada
    Description :

    Bien qu'il existe d'abondantes études exposant les différences de revenu entre les immigrants et les autochtones ou entre les groupes d'immigrants eux même, ces études ne tiennent pas compte de la distribution ni de la concentration des revenus. Comme ces deux aspects sont importants pour comprendre la répartition du bien-être économique et le comportement des consommateurs chez ces groupes, ils jouent un rôle au niveau de la politique.

    En s'aidant des données du recensement de 1991, nous avons examiné la distribution et la concentration des revenus chez 15 groupes de lieux de naissance de la population de 55 ans et plus. Près de 19 % des hommes et 15 % des femmes reçoivent moins de la moitié du revenu médian et touchent 5 % et 3 % respectivement du revenu global. Près de 30 % des hommes et 29 % des femmes reçoivent plus d'une fois et demie le revenu médian et touchent 61 % et 59 % respectivement du revenu global. Près de 51 % des hommes et 56 % des femmes touchant un revenu situé entre la moitié et une fois et demie le revenu médian sont dits membres de la classe moyenne et ils figurent respectivement pour 34 % et 38 % du revenu global.

    Même si, en tant que groupe, les immigrants de 55 ans et plus présentent à peu près la même distribution par quartile et la même concentration de revenus que le groupe de Canadiens autochtones, les groupes des lieux de naissance diffèrent les uns des autres. En effet, les groupes provenant des régions en développement, c.-à-d. ceux-là même qui affichent un revenu annuel inférieur à la moyenne, présentent également une distribution plus inéquitable des revenus que les Canadiens autochtones ou leurs homologues de régions industrialisées. Par conséquent, la distribution des revenus est plus polarisée chez les populations des régions en développement que chez celles des régions industrialisées ou chez les Canadiens autochtones. En moyenne, le revenu des femmes est de 45 % inférieur à celui des hommes et la polarisation des revenus est moins élevée chez elles que chez les hommes quel que soit le lieu de naissance. Cette situation s'explique en partie par les transferts gouvernementaux qui ont tendance à égaliser plutôt qu'à polariser les revenus, et les femmes âgées tirent un pourcentage plus élevé de leurs revenus des transferts gouvernementaux que les hommes âgés.

    Date de diffusion : 1999-04-21

  • Articles et rapports : 11F0019M1998113
    Géographie : Canada
    Description :

    Le but de la présente analyse est d'établir une estimation exacte du degré de mobilité intergénérationnelle du revenu au Canada. À partir des données sur l'impôt sur le revenu pour quelque 400 000 paires père-fils, nous en sommes arrivés à une élasticité intergénérationnelle des gains dont la valeur est d'environ 0,2. La mobilité des gains tend à être légèrement supérieure à celle du revenu; cependant, les méthodes non paramétriques révèlent une non-linéarité significative dans ces deux relations. Par ailleurs, la mobilité intergénérationnelle des gains est plus marquée à l'extrémité inférieure de la distribution qu'à son extrémité supérieure et elle affiche une forme en V inversé ailleurs dans la distribution. Dans le cas du revenu, la mobilité intergénérationnelle suit essentiellement le même profil, bien qu'elle soit beaucoup moins grande à l'extrémité supérieure de la distribution.

    Date de diffusion : 1998-10-27
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (6)

Analyses (6) ((6 résultats))

  • Articles et rapports : 11F0019M2005244
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente étude comparative porte sur le rôle que jouent les antécédents familiaux dans l'accès aux études postsecondaires au Canada et aux États Unis. Étant donné que les études postsecondaires sont financées d'une façon très différente dans l'un et l'autre pays, les antécédents familiaux peuvent jouer des rôles foncièrement différents. Les résultats donnent à penser que la poursuite d'études universitaires est moins courante chez les étudiants à faible revenu et les membres de minorités visibles aux États Unis que chez leurs homologues au Canada. Plusieurs raisons possibles sont examinées.

    Date de diffusion : 2005-03-15

  • Articles et rapports : 11-522-X20020016747
    Description :

    Ce projet vise non seulement à préciser dans quelle mesure les individus se trouvent coincés dans la catégorie des faibles revenus, mais aussi à déterminer s'ils ont suffisamment de possibilités d'accéder à la catégorie supérieure de la répartition des revenus. Il vise aussi à comparer les profils de mobilité de la répartition des revenus en Amérique du Nord et en Europe, en essayant de donner des éclaircissements sur l'effet de divers modèles d'intégration. Des données provenant de la Cross National Equivalent File de la British Household Panel Survey (BHPS) pour le Royaume-Uni, de la German Socio-Economic Panel (GSOEP) pour l'Allemagne, de la Panel Study of Income Dynamics (PSID) pour les États-Unis et de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) pour le Canada, permettent de réaliser une analyse comparative de la dynamique du revenu des ménages durant les années 1990, en accordant une attention particulière à la dynamique des revenus faibles et élevés. Des données administratives canadiennes provenant des dossiers fiscaux sont également utilisées. La période de référence de ces ensembles de données de panel varie de 6 années (pour l'EDTR) à presque 20 années (pour la PSID et les données administratives canadiennes). L'analyse se concentre sur les nouveaux faits survenus au cours des années 1990, mais porte aussi sur la sensibilité des résultats aux variations de la longueur de la période analysée.

    L'analyse débute par une description générale des caractéristiques et des événements principaux (démographiques par opposition à marché du travail) qui déterminent les niveaux et les variations du revenu corrigé des ménages. On examine les mouvements d'entrée et de sortie dans les catégories de revenus faibles et élevés. On utilise plusieurs définitions des revenus faibles et élevés qui intègrent les notions absolue et relative de pauvreté. La sensibilité des résultats à l'utilisation de diverses échelles d'équivalence est également examinée. Cette vue d'ensemble descriptive a pour but de brosser un tableau général du revenu des ménages dans chaque pays et des rôles relatifs joués par la structure familiale, le marché du travail et l'État providence dans la mobilité du revenu. On utilise ensuite des méthodes de hasard en temps discret pour modéliser la dynamique des entrées et des sorties relatives aux revenus faibles et élevés.

    Des corrections sont apportées pour tenir compte à la fois de l'hétérogénéité observée et latente pour faire ressortir les différences entre les déterminants des taux de transition observés pour les divers pays. Cette correction est faite en évaluant l'importance des rôles relatifs de la famille, du marché et de l'État. On accorde aussi un intérêt particulier aux changements institutionnels importants, notamment l'intégration croissante des marchés des produits et du travail en Amérique du Nord et en Europe.

    Date de diffusion : 2004-09-13

  • Articles et rapports : 75-001-X200410513120
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans ce document, on compare le bien-être économique des femmes devenues veuves depuis peu au cours des années 1990 dans quatre pays membres de l'OCDE : le Canada, les États-Unis, la Grande-Bretagne et l'Allemagne.

    Date de diffusion : 2004-06-14

  • Articles et rapports : 91-209-X19990004852
    Géographie : Canada
    Description :

    Il y a maintenant 15 ans, A. Romaniuc publiait dans cette collection une étaude exhaustive de l'évolution au cours du siècle de la fécondité au Canada. On y décrivait, la croissance phénoménale de la fécondité d'après-guerre qui fut à l'origine des baby-boomers - les générations les plus nombreuses qu'ait connues le Canada - qui, par leur seul nombre, auront eu, à chaque étape de leur cycle de vie, un impact significatif sur la structure sociale économique et politique du pays.

    Date de diffusion : 1999-12-22

  • Articles et rapports : 11F0019M1999129
    Géographie : Canada
    Description :

    Bien qu'il existe d'abondantes études exposant les différences de revenu entre les immigrants et les autochtones ou entre les groupes d'immigrants eux même, ces études ne tiennent pas compte de la distribution ni de la concentration des revenus. Comme ces deux aspects sont importants pour comprendre la répartition du bien-être économique et le comportement des consommateurs chez ces groupes, ils jouent un rôle au niveau de la politique.

    En s'aidant des données du recensement de 1991, nous avons examiné la distribution et la concentration des revenus chez 15 groupes de lieux de naissance de la population de 55 ans et plus. Près de 19 % des hommes et 15 % des femmes reçoivent moins de la moitié du revenu médian et touchent 5 % et 3 % respectivement du revenu global. Près de 30 % des hommes et 29 % des femmes reçoivent plus d'une fois et demie le revenu médian et touchent 61 % et 59 % respectivement du revenu global. Près de 51 % des hommes et 56 % des femmes touchant un revenu situé entre la moitié et une fois et demie le revenu médian sont dits membres de la classe moyenne et ils figurent respectivement pour 34 % et 38 % du revenu global.

    Même si, en tant que groupe, les immigrants de 55 ans et plus présentent à peu près la même distribution par quartile et la même concentration de revenus que le groupe de Canadiens autochtones, les groupes des lieux de naissance diffèrent les uns des autres. En effet, les groupes provenant des régions en développement, c.-à-d. ceux-là même qui affichent un revenu annuel inférieur à la moyenne, présentent également une distribution plus inéquitable des revenus que les Canadiens autochtones ou leurs homologues de régions industrialisées. Par conséquent, la distribution des revenus est plus polarisée chez les populations des régions en développement que chez celles des régions industrialisées ou chez les Canadiens autochtones. En moyenne, le revenu des femmes est de 45 % inférieur à celui des hommes et la polarisation des revenus est moins élevée chez elles que chez les hommes quel que soit le lieu de naissance. Cette situation s'explique en partie par les transferts gouvernementaux qui ont tendance à égaliser plutôt qu'à polariser les revenus, et les femmes âgées tirent un pourcentage plus élevé de leurs revenus des transferts gouvernementaux que les hommes âgés.

    Date de diffusion : 1999-04-21

  • Articles et rapports : 11F0019M1998113
    Géographie : Canada
    Description :

    Le but de la présente analyse est d'établir une estimation exacte du degré de mobilité intergénérationnelle du revenu au Canada. À partir des données sur l'impôt sur le revenu pour quelque 400 000 paires père-fils, nous en sommes arrivés à une élasticité intergénérationnelle des gains dont la valeur est d'environ 0,2. La mobilité des gains tend à être légèrement supérieure à celle du revenu; cependant, les méthodes non paramétriques révèlent une non-linéarité significative dans ces deux relations. Par ailleurs, la mobilité intergénérationnelle des gains est plus marquée à l'extrémité inférieure de la distribution qu'à son extrémité supérieure et elle affiche une forme en V inversé ailleurs dans la distribution. Dans le cas du revenu, la mobilité intergénérationnelle suit essentiellement le même profil, bien qu'elle soit beaucoup moins grande à l'extrémité supérieure de la distribution.

    Date de diffusion : 1998-10-27
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :