Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

2 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.

Enquête ou programme statistique

1 facets displayed. 1 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (2)

Tout (2) ((2 résultats))

  • Articles et rapports : 92F0138M2008002
    Description :

    Le 26 novembre 2006, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a été l'hôte d'un atelier international sur la définition et la mesure des régions métropolitaines. Les raisons ayant amené l'OCDE à organiser cet atelier sont les suivantes :

    1. Dans le monde hautement intégré que nous connaissons aujourd'hui, les régions métropolitaines sont devenues des agents économiques clés. Outre leur rôle traditionnel de pôles de croissance au niveau national, les régions métropolitaines constituent des centres essentiels de l'économie mondiale.2. Les décideurs politiques, les organismes internationaux et les réseaux de recherche sont de plus en plus fréquemment amenés à comparer les résultats économiques et sociaux des régions métropolitaines d'un pays à l'autre. Entre autres exemples de travaux menés par des réseaux et des organismes internationaux, mentionnons Habitat ONU, l'initiative Urban Audit de l'UE, ESPON et les travaux de l'OCDE sur la compétitivité des villes.3. Toutefois, la portée des enseignements que l'on peut tirer de ces comparaisons internationales est limitée en raison de l'absence d'une définition comparable du concept de région métropolitaine. La plupart des pays ont leur propre définition, et celle-ci varie sensiblement d'un pays à l'autre. De plus, les initiatives internationales visant à améliorer la comparabilité entre pays ont conduit, un peu paradoxalement, à une prolifération de définitions.4. Il n'y a en principe aucune raison particulière de préconiser une définition plutôt qu'une autre. Chaque définition a été formulée pour des fins analytiques particulières et, de ce fait, rend compte de certaines caractéristiques des régions métropolitaines tout en ayant tendance à en passer certaines autres sous silence. Le fait est que nous ne connaissons pas les points forts et les points faibles des différentes définitions; plus important encore, nous ne savons pas quelle incidence l'utilisation d'une définition donnée plutôt que d'une autre peut avoir sur l'analyse. 5. C'est dans le but de répondre à ces questions que l'OCDE a organisé un atelier international sur la définition et la mesure des régions métropolitaines (« Defining and Measuring Metropolitan Regions »). Cet atelier a rassemblé de grandes organisations internationales (ONU, Eurostat, Banque mondiale et OCDE), des bureaux de statistique nationaux et des chercheurs qui s'intéressent à ce domaine. L'objectif était d'élaborer certains « principes directeurs » auxquels les participants pourraient souscrire et qui constitueraient en bout de ligne l'assise d'une « orientation internationale » permettant de comparer les régions métropolitaines d'un pays à l'autre.

    Ce document de travail a été présenté lors de l'atelier en question. Il expose le fondement conceptuel et méthodologique qui sous tend la définition des régions métropolitaines au Canada; également, on y compare de façon détaillée la méthodologie utilisée au Canada et celle employée aux États-Unis. L'objet du document était d'alimenter les débats sur l'approche adoptée par le Canada pour la définition des régions métropolitaines, dans le contexte des travaux destinés à mettre de l'avant les « principes directeurs » mentionnés précédemment. Si cette étude est offerte sous forme de document de travail, c'est pour faire progresser les discussions sur le sujet et pour fournir des données de base à la collectivité des utilisateurs afin de favoriser le dialogue et la formulation de commentaires à propos de la méthodologie canadienne relative aux régions métropolitaines.

    Date de diffusion : 2008-02-20

  • Fichiers et documentation sur la géographie : 92F0138M1993001
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans une perspective d'amélioration et de développement, les divisions de la géographie de Statistique Canada et du U.S. Bureau of the Census ont entrepris conjointement un programme de recherche pour étudier les régions géographiques, et la pertinence de ces dernières. Un des principaux objectifs poursuivis est la définition d'une région géographique commune qui servira de base géostatistique aux travaux transfrontaliers de recherche, d'analyse et de cartographie.

    Le présent rapport, première étape du programme de recherche, dresse la liste des régions géographiques normalisées canadiennes et américaines comparables d'après les définitions actuelles. Statistique Canada et l'U.S. Bureau of the Census ont deux grandes catégories d'entités géographiques normalisées: les régions administratives ou législatives (appelées entités "légales" aux États-Unis) et les régions statistiques.

    Ce premier appariement de régions géographiques s'est fait uniquement à partir des définitions établies pour le Recensement de la population et du logement du Canada du 4 juin 1991 et du Recensement de la population et du logement des États- Unis du 1er avril 1990. La comparabilité globale des concepts est l'aspect important d'un tel appariement, non pas les seuils numériques utilisés pour les délimitations des régions.

    Les utilisateurs doivent se servir du présent rapport comme d'un guide général pour comparer les régions géographiques de recensement du Canada et des États- Unis. Ils doivent garder à l'esprit que les types de peuplement et les niveaux de population présentent des différences qui font qu'une correspondance parfaite ne peut être établie entre des régions conceptuellement semblables. Les régions géographiques comparées dans le présent rapport peuvent servir de cadre pour d'autres recherches et d'autres analyses empiriques.

    Date de diffusion : 1999-03-05
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (1)

Analyses (1) ((1 résultat))

  • Articles et rapports : 92F0138M2008002
    Description :

    Le 26 novembre 2006, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a été l'hôte d'un atelier international sur la définition et la mesure des régions métropolitaines. Les raisons ayant amené l'OCDE à organiser cet atelier sont les suivantes :

    1. Dans le monde hautement intégré que nous connaissons aujourd'hui, les régions métropolitaines sont devenues des agents économiques clés. Outre leur rôle traditionnel de pôles de croissance au niveau national, les régions métropolitaines constituent des centres essentiels de l'économie mondiale.2. Les décideurs politiques, les organismes internationaux et les réseaux de recherche sont de plus en plus fréquemment amenés à comparer les résultats économiques et sociaux des régions métropolitaines d'un pays à l'autre. Entre autres exemples de travaux menés par des réseaux et des organismes internationaux, mentionnons Habitat ONU, l'initiative Urban Audit de l'UE, ESPON et les travaux de l'OCDE sur la compétitivité des villes.3. Toutefois, la portée des enseignements que l'on peut tirer de ces comparaisons internationales est limitée en raison de l'absence d'une définition comparable du concept de région métropolitaine. La plupart des pays ont leur propre définition, et celle-ci varie sensiblement d'un pays à l'autre. De plus, les initiatives internationales visant à améliorer la comparabilité entre pays ont conduit, un peu paradoxalement, à une prolifération de définitions.4. Il n'y a en principe aucune raison particulière de préconiser une définition plutôt qu'une autre. Chaque définition a été formulée pour des fins analytiques particulières et, de ce fait, rend compte de certaines caractéristiques des régions métropolitaines tout en ayant tendance à en passer certaines autres sous silence. Le fait est que nous ne connaissons pas les points forts et les points faibles des différentes définitions; plus important encore, nous ne savons pas quelle incidence l'utilisation d'une définition donnée plutôt que d'une autre peut avoir sur l'analyse. 5. C'est dans le but de répondre à ces questions que l'OCDE a organisé un atelier international sur la définition et la mesure des régions métropolitaines (« Defining and Measuring Metropolitan Regions »). Cet atelier a rassemblé de grandes organisations internationales (ONU, Eurostat, Banque mondiale et OCDE), des bureaux de statistique nationaux et des chercheurs qui s'intéressent à ce domaine. L'objectif était d'élaborer certains « principes directeurs » auxquels les participants pourraient souscrire et qui constitueraient en bout de ligne l'assise d'une « orientation internationale » permettant de comparer les régions métropolitaines d'un pays à l'autre.

    Ce document de travail a été présenté lors de l'atelier en question. Il expose le fondement conceptuel et méthodologique qui sous tend la définition des régions métropolitaines au Canada; également, on y compare de façon détaillée la méthodologie utilisée au Canada et celle employée aux États-Unis. L'objet du document était d'alimenter les débats sur l'approche adoptée par le Canada pour la définition des régions métropolitaines, dans le contexte des travaux destinés à mettre de l'avant les « principes directeurs » mentionnés précédemment. Si cette étude est offerte sous forme de document de travail, c'est pour faire progresser les discussions sur le sujet et pour fournir des données de base à la collectivité des utilisateurs afin de favoriser le dialogue et la formulation de commentaires à propos de la méthodologie canadienne relative aux régions métropolitaines.

    Date de diffusion : 2008-02-20
Références (1)

Références (1) ((1 résultat))

  • Fichiers et documentation sur la géographie : 92F0138M1993001
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans une perspective d'amélioration et de développement, les divisions de la géographie de Statistique Canada et du U.S. Bureau of the Census ont entrepris conjointement un programme de recherche pour étudier les régions géographiques, et la pertinence de ces dernières. Un des principaux objectifs poursuivis est la définition d'une région géographique commune qui servira de base géostatistique aux travaux transfrontaliers de recherche, d'analyse et de cartographie.

    Le présent rapport, première étape du programme de recherche, dresse la liste des régions géographiques normalisées canadiennes et américaines comparables d'après les définitions actuelles. Statistique Canada et l'U.S. Bureau of the Census ont deux grandes catégories d'entités géographiques normalisées: les régions administratives ou législatives (appelées entités "légales" aux États-Unis) et les régions statistiques.

    Ce premier appariement de régions géographiques s'est fait uniquement à partir des définitions établies pour le Recensement de la population et du logement du Canada du 4 juin 1991 et du Recensement de la population et du logement des États- Unis du 1er avril 1990. La comparabilité globale des concepts est l'aspect important d'un tel appariement, non pas les seuils numériques utilisés pour les délimitations des régions.

    Les utilisateurs doivent se servir du présent rapport comme d'un guide général pour comparer les régions géographiques de recensement du Canada et des États- Unis. Ils doivent garder à l'esprit que les types de peuplement et les niveaux de population présentent des différences qui font qu'une correspondance parfaite ne peut être établie entre des régions conceptuellement semblables. Les régions géographiques comparées dans le présent rapport peuvent servir de cadre pour d'autres recherches et d'autres analyses empiriques.

    Date de diffusion : 1999-03-05
Date de modification :