Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 0 facets selected.

Année de publication

2 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (2)

Tout (2) ((2 résultats))

  • Articles et rapports : 88F0006X2000001
    Description :

    l'été de 1999, Statistique Canada a tenu la deuxième Enquête sur la commercialisation de la propriété intellectuelle dans le secteur de l'enseignement supérieur, en vue d'éclairer le processus global de gestion de la propriété intellectuelle (PI). Plus de 100 universités, collèges conférant des grades et hôpitaux de recherche affiliés ont contribué à cette enquête à participation volontaire. Les résultats révèlent que plus de 60 % des établissements assurent la gestion active (identification, protection, promotion et commercialisation) de leur PI. Au cours des cinq dernières années, 47 % des établissements ont déposé des demandes de brevet, et 32 % ont accordé des licences pour l'utilisation de leurs technologies, ce qui leur a permis de percevoir des redevances de plus de 21 millions de dollars par année. Les universités détiennent des parts d'une valeur de 55 millions de dollars dans leurs entreprises dérivées, dont le nombre s'élève à ce jour à 454.

    Date de diffusion : 2000-05-29

  • Articles et rapports : 11F0019M1999121
    Géographie : Canada
    Description :

    L'entrée et la sortie sont des phénomènes importants. Ce document présente des données démontrant l'ampleur de ce processus et sa contribution à la productivité et à l'innovation. Il dresse ensuite un bilan détaillé des caractéristiques des nouvelles entreprises qui survivent et de celles qui échouent. Ce faisant, il décrit le type de compétences qui sont mises en oeuvre dans l'une et l'autre catégorie d'entreprises. Il s'interroge quant aux compétences mises en valeur par les nouvelles entreprises. Plus particulièrement, il s'attarde sur les aptitudes à l'innovation de ces entreprises. Il démontre que les petites entreprises en général et les jeunes entreprises en particulier sont hétérogènes du point de vue de leur activité novatrice. Le type d'activité novatrice auquel elles s'adonnent varie grandement. Certaines se concentrent sur la recherche et développement (R et D), sur les nouveaux produits et d'autres sur les nouvelles technologies. D'autres encore mettent l'accent sur l'amélioration du capital humain. En outre, ce document examine l'environnement concurrentiel dans lequel évoluent les nouvelles entreprises ainsi que le lien entre la croissance et l'innovation. Il cerne également les compétences complémentaires dont font montre les innovateurs. Enfin, il analyse les causes d'échec au sein de la population d'entreprises. Il étend la portée des conclusions de travaux antérieurs selon lesquelles les entreprises qui échouent diffèrent de celles qui survivent du point de vue de leurs compétences fondamentales-en gestion, en gestion financière et en marketing.

    Date de diffusion : 1999-02-25
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (2)

Analyses (2) ((2 résultats))

  • Articles et rapports : 88F0006X2000001
    Description :

    l'été de 1999, Statistique Canada a tenu la deuxième Enquête sur la commercialisation de la propriété intellectuelle dans le secteur de l'enseignement supérieur, en vue d'éclairer le processus global de gestion de la propriété intellectuelle (PI). Plus de 100 universités, collèges conférant des grades et hôpitaux de recherche affiliés ont contribué à cette enquête à participation volontaire. Les résultats révèlent que plus de 60 % des établissements assurent la gestion active (identification, protection, promotion et commercialisation) de leur PI. Au cours des cinq dernières années, 47 % des établissements ont déposé des demandes de brevet, et 32 % ont accordé des licences pour l'utilisation de leurs technologies, ce qui leur a permis de percevoir des redevances de plus de 21 millions de dollars par année. Les universités détiennent des parts d'une valeur de 55 millions de dollars dans leurs entreprises dérivées, dont le nombre s'élève à ce jour à 454.

    Date de diffusion : 2000-05-29

  • Articles et rapports : 11F0019M1999121
    Géographie : Canada
    Description :

    L'entrée et la sortie sont des phénomènes importants. Ce document présente des données démontrant l'ampleur de ce processus et sa contribution à la productivité et à l'innovation. Il dresse ensuite un bilan détaillé des caractéristiques des nouvelles entreprises qui survivent et de celles qui échouent. Ce faisant, il décrit le type de compétences qui sont mises en oeuvre dans l'une et l'autre catégorie d'entreprises. Il s'interroge quant aux compétences mises en valeur par les nouvelles entreprises. Plus particulièrement, il s'attarde sur les aptitudes à l'innovation de ces entreprises. Il démontre que les petites entreprises en général et les jeunes entreprises en particulier sont hétérogènes du point de vue de leur activité novatrice. Le type d'activité novatrice auquel elles s'adonnent varie grandement. Certaines se concentrent sur la recherche et développement (R et D), sur les nouveaux produits et d'autres sur les nouvelles technologies. D'autres encore mettent l'accent sur l'amélioration du capital humain. En outre, ce document examine l'environnement concurrentiel dans lequel évoluent les nouvelles entreprises ainsi que le lien entre la croissance et l'innovation. Il cerne également les compétences complémentaires dont font montre les innovateurs. Enfin, il analyse les causes d'échec au sein de la population d'entreprises. Il étend la portée des conclusions de travaux antérieurs selon lesquelles les entreprises qui échouent diffèrent de celles qui survivent du point de vue de leurs compétences fondamentales-en gestion, en gestion financière et en marketing.

    Date de diffusion : 1999-02-25
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :