Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 1 facets selected.

Année de publication

11 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.

Portail

    Contenu

    1 facets displayed. 0 facets selected.
    Aide à l'ordre
    entrées

    Résultats

    Tout (29)

    Tout (29) (0 à 10 de 29 résultats)

    • Articles et rapports : 45-20-00022019001
      Description :

      La réduction de l'inégalité de rémunération entre les femmes et les hommes constitue une priorité, tant à l'échelle nationale qu'internationale, pour l'atteinte de l'égalité entre les sexes. La documentation de l'inégalité de rémunération entre les sexes et le suivi des progrès sur ce plan à des fins stratégiques nécessitent au moins un indicateur. L'écart de rémunération entre les sexes - à savoir la différence entre les gains d'emploi des femmes et ceux des hommes, exprimée en proportion des gains des hommes (c.-à-d. le « ratio entre la rémunération des femmes et des hommes »), ou calculée comme la soustraction du ratio entre la rémunération des femmes et des hommes à partir de 1 - sert habituellement d'indicateur. À l'heure actuelle, il n'existe pas de normes reconnues à l'échelle internationale pour mesurer l'écart de rémunération entre les sexes, ce qui laisse une grande marge de manœuvre aux décideurs en ce qui concerne les choix politiques.

      L'objectif du présent document est d'éclairer l'élaboration de normes internationales pour mesurer l'écart de rémunération entre les sexes en présentant diverses méthodes, de même qu'une explication des hypothèses sous-jacentes et des répercussions associées à chaque méthode. De plus, ce document s'efforce d'accroître la compréhension de la signification et de l'interprétation des différentes estimations de l'écart de rémunération entre les sexes, et de présenter diverses explications de l'écart de rémunération entre les sexes.

      Date de diffusion : 2019-08-30

    • Articles et rapports : 75F0002M2019004
      Description :

      L'étude vise à discuter de l'itinérance au Canada. À l'aide des données du Recensement de la population de 2016, nous avons mis en lumière un segment de l’itinérance en caractérisant les personnes hébergées dans un refuge le jour du recensement en 2016. L'étude les présente par géographie, âge, sexe et état civil. L'étude examine également de plus près les niveaux et les sources de revenus afin de mettre en évidence les différences entre les résidents qui vivent dans des types particuliers de refuges et la population vivant dans des logements privés.

      Date de diffusion : 2019-04-15

    • Articles et rapports : 11F0019M2017397
      Description :

      Le taux de faible revenu chez les immigrants demeure élevé par rapport à celui observé dans la population née au Canada. Le présent article porte sur le taux de faible revenu chronique chez les immigrants au Canada âgés de 25 ans ou plus pendant les années 2000. Un faible revenu chronique désigne un revenu familial qui se situe en dessous d’un seuil de faible revenu pendant au moins cinq années consécutives. Une mesure de faible revenu ajustée selon la région est utilisée aux fins de l’analyse.

      Date de diffusion : 2017-09-29

    • Articles et rapports : 11-626-X2017071
      Description :

      Cet article des Aperçus économiques documente les caractéristiques des familles ayant des enfants de moins de 18 ans qui ont investi dans des régimes enregistrés d’épargne-études (REEE). L’article analyse également la relation entre le fait de posséder un compte du REEE à 15 ans et l’inscription aux études postsecondaires entre 19 et 27 ans. Les données sont issues de l’Enquête sur la sécurité financière de 1999 et de 2012 et l’Enquête auprès des jeunes en transition, cohorte A, couplée au Fichier de la famille T1. Les inscriptions aux études postsecondaires sont dérivées des déductions relatives aux études et des crédits pour frais de scolarité des données sur l’impôt.

      Date de diffusion : 2017-04-12

    • Articles et rapports : 11F0019M2017392
      Description :

      L’instrument de placement qu’est le régime enregistré d’épargne-études (REEE) vise à encourager les parents ayant des enfants d’âge scolaire à économiser en prévision des études postsecondaires de leurs enfants, grâce à une exonération d’impôts sur les revenus des cotisations versées dans le REEE ainsi que des cotisations supplémentaires du gouvernement fédéral. Aucune information récente n’existe sur les caractéristiques des détenteurs d’un REEE et il en existe peu sur l’association entre la possession d’un REEE et la participation à des études postsecondaires.

      La présente étude contribue aux ouvrages existants de trois manières. Tout d’abord, elle documente les différences relatives en matière d’avoir en REEE selon le revenu familial et l’évolution de ces avoirs au cours du temps. Ensuite, elle décompose ces différences (particulièrement entre les quintiles supérieur et inférieur du revenu familial) en portions relatives aux différences observées pour les principaux déterminants d’une participation au REEE (p. ex., le patrimoine familial et le niveau de scolarité des parents). Enfin, elle examine la relation entre la possession d’un REEE et la fréquentation d’un établissement d’enseignement postsecondaire.

      Date de diffusion : 2017-04-12

    • Articles et rapports : 11-626-X2016064
      Description :

      Le présent article de la série Aperçus économiques propose une vue d’ensemble des récentes tendances de l’utilisation de régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) chez les déclarants canadiens de 25 à 54 ans, de 2000 à 2013. L’analyse est centrée sur les différences de comportement en matière de cotisations à un REER et de retraits entre les groupes de revenu, à l’époque où le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) a été introduit.

      Date de diffusion : 2017-02-13

    • Articles et rapports : 11-630-X2016009
      Description :

      Cette édition des Mégatendances canadiennes porte sur la part du revenu du marché qui est détenue par les Canadiens touchant les revenus les plus élevés, et sur les variations observées au sein de ce groupe entre 1920 et 2014.

      Date de diffusion : 2016-12-16

    • Articles et rapports : 11F0019M2016381
      Description :

      Les variations de l’état de santé influent non seulement sur les personnes qui vivent les changements, mais aussi sur les membres de leur famille. Par exemple, si le membre de la famille qui gagne le revenu principal perd la capacité de travailler en raison d’un choc lié à la santé, la situation aura nécessairement une incidence sur la situation financière du conjoint et des autres personnes à charge. En outre, les conjoints et les enfants en âge de travailler peuvent eux aussi accroître ou réduire leur offre de main-d’œuvre afin de compenser la perte de revenu (« effet du travailleur additionnel ») ou de prendre soin d’un membre de la famille qui est malade (« effet de l’aidant naturel »). Comme l’étalement de la consommation et l’auto-assurance se produisent au niveau du ménage, les effets financiers d’un choc lié à la santé sur les autres membres de la famille ont d’importantes répercussions sur le plan des politiques. Afin de mieux comprendre ces effets, la présente étude examine la façon dont un diagnostic de cancer reçu par un conjoint influe sur l’emploi et les gains de l’autre conjoint ainsi que sur le revenu total de la famille (avant impôts), en utilisant des données administratives canadiennes.

      Date de diffusion : 2016-07-22

    • Articles et rapports : 11F0019M2016379
      Description :

      Dans le cadre des études comparatives de la mobilité intergénérationnelle des gains et du revenu, le Canada se classe généralement comme l’un des pays les plus mobiles parmi les économies avancées comme le Danemark, la Finlande et la Norvège. L’affirmation selon laquelle le Canada est une société hautement mobile est fondée sur les estimations de l’élasticité intergénérationnelle du revenu dont font état Corak et Heisz (1999). Corak et Heisz ont utilisé les données d’une version antérieure de la base de données sur la mobilité intergénérationnelle du revenu (base de DMIR), qui fait le suivi du revenu des jeunes Canadiens uniquement jusqu’au début de la trentaine. Des publications théoriques récentes proposent toutefois que la relation entre le revenu à vie des enfants et celui des parents ne peut pas être estimée avec exactitude si l’on n’observe pas le revenu des enfants à la mi-carrière. C’est ce qu’on appelle le biais lié au cycle de vie. La présente étude se penche sur cette question en réexaminant l’importance de la mobilité intergénérationnelle des gains et du revenu au Canada à l’aide d’une version actualisée de la base de DMIR qui fait le suivi des enfants jusqu’à la mi-quarantaine avancée, ce qui permet d’observer le revenu à la mi-carrière

      Date de diffusion : 2016-06-17

    • Articles et rapports : 75F0002M2016001
      Description :

      La présente étude porte sur l’évolution de la mobilité du revenu des contribuables canadiens, dans une perspective à la fois absolue et relative. À partir des données de la Banque de données administratives longitudinales pour les années 1982 à 2012, nous avons estimé plusieurs statistiques sur la mobilité du revenu pour des panels de contribuables canadiens se chevauchant, au cours de cette période de 30 ans. Nous avons évalué également les répercussions de la mobilité sur l’inégalité du revenu à long terme.

      Date de diffusion : 2016-05-03
    Données (0)

    Données (0) (0 résultat)

    Aucun contenu disponible actuellement

    Analyses (29)

    Analyses (29) (0 à 10 de 29 résultats)

    • Articles et rapports : 45-20-00022019001
      Description :

      La réduction de l'inégalité de rémunération entre les femmes et les hommes constitue une priorité, tant à l'échelle nationale qu'internationale, pour l'atteinte de l'égalité entre les sexes. La documentation de l'inégalité de rémunération entre les sexes et le suivi des progrès sur ce plan à des fins stratégiques nécessitent au moins un indicateur. L'écart de rémunération entre les sexes - à savoir la différence entre les gains d'emploi des femmes et ceux des hommes, exprimée en proportion des gains des hommes (c.-à-d. le « ratio entre la rémunération des femmes et des hommes »), ou calculée comme la soustraction du ratio entre la rémunération des femmes et des hommes à partir de 1 - sert habituellement d'indicateur. À l'heure actuelle, il n'existe pas de normes reconnues à l'échelle internationale pour mesurer l'écart de rémunération entre les sexes, ce qui laisse une grande marge de manœuvre aux décideurs en ce qui concerne les choix politiques.

      L'objectif du présent document est d'éclairer l'élaboration de normes internationales pour mesurer l'écart de rémunération entre les sexes en présentant diverses méthodes, de même qu'une explication des hypothèses sous-jacentes et des répercussions associées à chaque méthode. De plus, ce document s'efforce d'accroître la compréhension de la signification et de l'interprétation des différentes estimations de l'écart de rémunération entre les sexes, et de présenter diverses explications de l'écart de rémunération entre les sexes.

      Date de diffusion : 2019-08-30

    • Articles et rapports : 75F0002M2019004
      Description :

      L'étude vise à discuter de l'itinérance au Canada. À l'aide des données du Recensement de la population de 2016, nous avons mis en lumière un segment de l’itinérance en caractérisant les personnes hébergées dans un refuge le jour du recensement en 2016. L'étude les présente par géographie, âge, sexe et état civil. L'étude examine également de plus près les niveaux et les sources de revenus afin de mettre en évidence les différences entre les résidents qui vivent dans des types particuliers de refuges et la population vivant dans des logements privés.

      Date de diffusion : 2019-04-15

    • Articles et rapports : 11F0019M2017397
      Description :

      Le taux de faible revenu chez les immigrants demeure élevé par rapport à celui observé dans la population née au Canada. Le présent article porte sur le taux de faible revenu chronique chez les immigrants au Canada âgés de 25 ans ou plus pendant les années 2000. Un faible revenu chronique désigne un revenu familial qui se situe en dessous d’un seuil de faible revenu pendant au moins cinq années consécutives. Une mesure de faible revenu ajustée selon la région est utilisée aux fins de l’analyse.

      Date de diffusion : 2017-09-29

    • Articles et rapports : 11-626-X2017071
      Description :

      Cet article des Aperçus économiques documente les caractéristiques des familles ayant des enfants de moins de 18 ans qui ont investi dans des régimes enregistrés d’épargne-études (REEE). L’article analyse également la relation entre le fait de posséder un compte du REEE à 15 ans et l’inscription aux études postsecondaires entre 19 et 27 ans. Les données sont issues de l’Enquête sur la sécurité financière de 1999 et de 2012 et l’Enquête auprès des jeunes en transition, cohorte A, couplée au Fichier de la famille T1. Les inscriptions aux études postsecondaires sont dérivées des déductions relatives aux études et des crédits pour frais de scolarité des données sur l’impôt.

      Date de diffusion : 2017-04-12

    • Articles et rapports : 11F0019M2017392
      Description :

      L’instrument de placement qu’est le régime enregistré d’épargne-études (REEE) vise à encourager les parents ayant des enfants d’âge scolaire à économiser en prévision des études postsecondaires de leurs enfants, grâce à une exonération d’impôts sur les revenus des cotisations versées dans le REEE ainsi que des cotisations supplémentaires du gouvernement fédéral. Aucune information récente n’existe sur les caractéristiques des détenteurs d’un REEE et il en existe peu sur l’association entre la possession d’un REEE et la participation à des études postsecondaires.

      La présente étude contribue aux ouvrages existants de trois manières. Tout d’abord, elle documente les différences relatives en matière d’avoir en REEE selon le revenu familial et l’évolution de ces avoirs au cours du temps. Ensuite, elle décompose ces différences (particulièrement entre les quintiles supérieur et inférieur du revenu familial) en portions relatives aux différences observées pour les principaux déterminants d’une participation au REEE (p. ex., le patrimoine familial et le niveau de scolarité des parents). Enfin, elle examine la relation entre la possession d’un REEE et la fréquentation d’un établissement d’enseignement postsecondaire.

      Date de diffusion : 2017-04-12

    • Articles et rapports : 11-626-X2016064
      Description :

      Le présent article de la série Aperçus économiques propose une vue d’ensemble des récentes tendances de l’utilisation de régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) chez les déclarants canadiens de 25 à 54 ans, de 2000 à 2013. L’analyse est centrée sur les différences de comportement en matière de cotisations à un REER et de retraits entre les groupes de revenu, à l’époque où le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) a été introduit.

      Date de diffusion : 2017-02-13

    • Articles et rapports : 11-630-X2016009
      Description :

      Cette édition des Mégatendances canadiennes porte sur la part du revenu du marché qui est détenue par les Canadiens touchant les revenus les plus élevés, et sur les variations observées au sein de ce groupe entre 1920 et 2014.

      Date de diffusion : 2016-12-16

    • Articles et rapports : 11F0019M2016381
      Description :

      Les variations de l’état de santé influent non seulement sur les personnes qui vivent les changements, mais aussi sur les membres de leur famille. Par exemple, si le membre de la famille qui gagne le revenu principal perd la capacité de travailler en raison d’un choc lié à la santé, la situation aura nécessairement une incidence sur la situation financière du conjoint et des autres personnes à charge. En outre, les conjoints et les enfants en âge de travailler peuvent eux aussi accroître ou réduire leur offre de main-d’œuvre afin de compenser la perte de revenu (« effet du travailleur additionnel ») ou de prendre soin d’un membre de la famille qui est malade (« effet de l’aidant naturel »). Comme l’étalement de la consommation et l’auto-assurance se produisent au niveau du ménage, les effets financiers d’un choc lié à la santé sur les autres membres de la famille ont d’importantes répercussions sur le plan des politiques. Afin de mieux comprendre ces effets, la présente étude examine la façon dont un diagnostic de cancer reçu par un conjoint influe sur l’emploi et les gains de l’autre conjoint ainsi que sur le revenu total de la famille (avant impôts), en utilisant des données administratives canadiennes.

      Date de diffusion : 2016-07-22

    • Articles et rapports : 11F0019M2016379
      Description :

      Dans le cadre des études comparatives de la mobilité intergénérationnelle des gains et du revenu, le Canada se classe généralement comme l’un des pays les plus mobiles parmi les économies avancées comme le Danemark, la Finlande et la Norvège. L’affirmation selon laquelle le Canada est une société hautement mobile est fondée sur les estimations de l’élasticité intergénérationnelle du revenu dont font état Corak et Heisz (1999). Corak et Heisz ont utilisé les données d’une version antérieure de la base de données sur la mobilité intergénérationnelle du revenu (base de DMIR), qui fait le suivi du revenu des jeunes Canadiens uniquement jusqu’au début de la trentaine. Des publications théoriques récentes proposent toutefois que la relation entre le revenu à vie des enfants et celui des parents ne peut pas être estimée avec exactitude si l’on n’observe pas le revenu des enfants à la mi-carrière. C’est ce qu’on appelle le biais lié au cycle de vie. La présente étude se penche sur cette question en réexaminant l’importance de la mobilité intergénérationnelle des gains et du revenu au Canada à l’aide d’une version actualisée de la base de DMIR qui fait le suivi des enfants jusqu’à la mi-quarantaine avancée, ce qui permet d’observer le revenu à la mi-carrière

      Date de diffusion : 2016-06-17

    • Articles et rapports : 75F0002M2016001
      Description :

      La présente étude porte sur l’évolution de la mobilité du revenu des contribuables canadiens, dans une perspective à la fois absolue et relative. À partir des données de la Banque de données administratives longitudinales pour les années 1982 à 2012, nous avons estimé plusieurs statistiques sur la mobilité du revenu pour des panels de contribuables canadiens se chevauchant, au cours de cette période de 30 ans. Nous avons évalué également les répercussions de la mobilité sur l’inégalité du revenu à long terme.

      Date de diffusion : 2016-05-03
    Références (0)

    Références (0) (0 résultat)

    Aucun contenu disponible actuellement

    Date de modification :