Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 0 facets selected.

Année de publication

3 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

2 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (4)

Tout (4) ((4 résultats))

  • Articles et rapports : 21-601-M2005076
    Description :

    Dans le présent rapport, nous examinons la documentation relative à la variation spatiale des compétences et du capital humain de même qu'à ses répercussions sur le développement économique et la capacité d'innovation des localités. Le rapport porte sur trois grands thèmes : 1) les compétences et le capital humain; 2) l'innovation et le changement technologique; 3) la croissance.

    Date de diffusion : 2005-11-15

  • Articles et rapports : 11F0019M2005241
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans le présent document, nous examinons l'effet des quartiers sur la croissance des salaires ainsi que sur d'autres résultats obtenus sur le marché du travail par les immigrants de sexe masculin au Canada au moyen des données des recensements de 1981, 1986, 1991 et 1996. Même si nous établissons l'appartenance principalement d'après le pays de naissance, nous examinons également l'appartenance ethnique, la langue et l'appartenance à une minorité visible pour déterminer la robustesse des résultats. Conformément aux résultats observés aux États Unis, nous constatons que les quartiers fondées sur le pays de naissance ont un effet négatif sur la croissance des salaires des immigrants au cours d'une période de dix ans. En outre, nous constatons que le modèle de croissance salariale est robuste à différentes périodes et différentes années de référence ainsi qu'à l'utilisation de la langue et de l'appartenance ethnique pour déterminer le groupe d'appartenance. Lorsque nous utilisons le pays de naissance comme indice d'appartenance, nous constatons que l'exposition a un effet négatif sur la croissance des gains totaux et hebdomadaires ainsi que sur les salaires initiaux des cohortes d'entrée. Même s'il y a peu de preuves de l'effet des quartiers sur l'évolution de l'emploi, nous constatons que l'exposition a un effet négatif sur les taux d'emploi à l'arrivée au pays des cohortes les plus récentes. En outre, même si l'effet global des quartiers sur la croissance des salaires est négatif, nous constatons que les quartiers ont un effet différent sur différentes cohortes, à savoir, un effet positif sur la croissance des salaires des cohortes plus récentes et un effet négatif sur celle des salaires des cohortes antérieures.

    Date de diffusion : 2005-02-25

  • Articles et rapports : 11F0019M2003204
    Géographie : Canada, Région métropolitaine de recensement
    Description :

    À l'aide des données des recensements de 1981, 1986, 1991 et 1996, cette étude permet d'examiner le rapport entre le fait de vivre dans une enclave de minorité visible et les résultats sur le marché du travail des immigrants dans les trois plus grandes villes au Canada. Les résultats montrent que le nombre de ces enclaves, définies comme des secteurs de recensement dont la population comprend au moins 30 % de membres d'une même minorité visible (soit des Chinois, des habitants de l'Asie du Sud ou des Noirs), est passé de 6 en 1981 à 142 en 1996, cette augmentation se produisant surtout à Toronto et à Vancouver. L'association entre l'exposition à des voisins membres du même groupe et l'emploi est parfois négative, mais généralement non significative. L'association entre l'exposition à des voisins membres du même groupe et l'emploi dans une profession cloisonnée est positive, mais souvent peu significative. Le rapport entre l'exposition et les gains provenant d'un emploi est très faible. Toutefois, on constate certaines différences importantes entre les groupes. L'association entre l'exposition à des voisins membres du même groupe et les résultats sur le marché du travail est de façon générale très faible chez les immigrants chinois, mais souvent négative et forte chez les immigrants noirs.

    Date de diffusion : 2003-07-09

  • Articles et rapports : 11F0019M2002185
    Géographie : Canada, Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Mon propos sera d'examiner si les résultats obtenus à long terme sur le marché du travail dépendent du milieu d'habitation des adultes qui ont grandi dans des logements subventionnés à Toronto. Le programme torontois de logement offre tout l'éventail de qualité des quartiers pour une mesure des différences de résultats. Il nous donne un exemple bien concret de réforme possible à grande échelle de la qualité des quartiers. Un grand avantage avec une telle optique est que, si on participe à un programme de logement public, on est grandement restreint dans le choix d'un logement. Les familles qui ont demandé un logement public ne pouvaient indiquer dans quel ensemble elles auraient désiré habiter et devaient se limiter à ce qui était disponible au moment de leur demande selon le nombre de leurs membres. Contrairement à ce qui s'est fait dans les études antérieures de mobilité dans le domaine de l'habitation, nous nous reportons aux dossiers administratifs disponibles du fisc pour mesurer les résultats à court terme comme à long terme. Nos résultats ne font voir presque aucune différence d'instruction, de gains à l'âge adulte, de revenu et de participation au régime d'aide sociale entre les enfants qui ont grandi dans des ensembles de logements publics différents. Pour les résultats moyens, les répartitions salariales estimatives et les corrélations de résultats entre voisins non apparentés dans des ensembles, on ne peut discerner d'effet appréciable de quartier. En revanche, les différences de famille semblent beaucoup importer.

    Date de diffusion : 2002-06-03
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (4)

Analyses (4) ((4 résultats))

  • Articles et rapports : 21-601-M2005076
    Description :

    Dans le présent rapport, nous examinons la documentation relative à la variation spatiale des compétences et du capital humain de même qu'à ses répercussions sur le développement économique et la capacité d'innovation des localités. Le rapport porte sur trois grands thèmes : 1) les compétences et le capital humain; 2) l'innovation et le changement technologique; 3) la croissance.

    Date de diffusion : 2005-11-15

  • Articles et rapports : 11F0019M2005241
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans le présent document, nous examinons l'effet des quartiers sur la croissance des salaires ainsi que sur d'autres résultats obtenus sur le marché du travail par les immigrants de sexe masculin au Canada au moyen des données des recensements de 1981, 1986, 1991 et 1996. Même si nous établissons l'appartenance principalement d'après le pays de naissance, nous examinons également l'appartenance ethnique, la langue et l'appartenance à une minorité visible pour déterminer la robustesse des résultats. Conformément aux résultats observés aux États Unis, nous constatons que les quartiers fondées sur le pays de naissance ont un effet négatif sur la croissance des salaires des immigrants au cours d'une période de dix ans. En outre, nous constatons que le modèle de croissance salariale est robuste à différentes périodes et différentes années de référence ainsi qu'à l'utilisation de la langue et de l'appartenance ethnique pour déterminer le groupe d'appartenance. Lorsque nous utilisons le pays de naissance comme indice d'appartenance, nous constatons que l'exposition a un effet négatif sur la croissance des gains totaux et hebdomadaires ainsi que sur les salaires initiaux des cohortes d'entrée. Même s'il y a peu de preuves de l'effet des quartiers sur l'évolution de l'emploi, nous constatons que l'exposition a un effet négatif sur les taux d'emploi à l'arrivée au pays des cohortes les plus récentes. En outre, même si l'effet global des quartiers sur la croissance des salaires est négatif, nous constatons que les quartiers ont un effet différent sur différentes cohortes, à savoir, un effet positif sur la croissance des salaires des cohortes plus récentes et un effet négatif sur celle des salaires des cohortes antérieures.

    Date de diffusion : 2005-02-25

  • Articles et rapports : 11F0019M2003204
    Géographie : Canada, Région métropolitaine de recensement
    Description :

    À l'aide des données des recensements de 1981, 1986, 1991 et 1996, cette étude permet d'examiner le rapport entre le fait de vivre dans une enclave de minorité visible et les résultats sur le marché du travail des immigrants dans les trois plus grandes villes au Canada. Les résultats montrent que le nombre de ces enclaves, définies comme des secteurs de recensement dont la population comprend au moins 30 % de membres d'une même minorité visible (soit des Chinois, des habitants de l'Asie du Sud ou des Noirs), est passé de 6 en 1981 à 142 en 1996, cette augmentation se produisant surtout à Toronto et à Vancouver. L'association entre l'exposition à des voisins membres du même groupe et l'emploi est parfois négative, mais généralement non significative. L'association entre l'exposition à des voisins membres du même groupe et l'emploi dans une profession cloisonnée est positive, mais souvent peu significative. Le rapport entre l'exposition et les gains provenant d'un emploi est très faible. Toutefois, on constate certaines différences importantes entre les groupes. L'association entre l'exposition à des voisins membres du même groupe et les résultats sur le marché du travail est de façon générale très faible chez les immigrants chinois, mais souvent négative et forte chez les immigrants noirs.

    Date de diffusion : 2003-07-09

  • Articles et rapports : 11F0019M2002185
    Géographie : Canada, Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Mon propos sera d'examiner si les résultats obtenus à long terme sur le marché du travail dépendent du milieu d'habitation des adultes qui ont grandi dans des logements subventionnés à Toronto. Le programme torontois de logement offre tout l'éventail de qualité des quartiers pour une mesure des différences de résultats. Il nous donne un exemple bien concret de réforme possible à grande échelle de la qualité des quartiers. Un grand avantage avec une telle optique est que, si on participe à un programme de logement public, on est grandement restreint dans le choix d'un logement. Les familles qui ont demandé un logement public ne pouvaient indiquer dans quel ensemble elles auraient désiré habiter et devaient se limiter à ce qui était disponible au moment de leur demande selon le nombre de leurs membres. Contrairement à ce qui s'est fait dans les études antérieures de mobilité dans le domaine de l'habitation, nous nous reportons aux dossiers administratifs disponibles du fisc pour mesurer les résultats à court terme comme à long terme. Nos résultats ne font voir presque aucune différence d'instruction, de gains à l'âge adulte, de revenu et de participation au régime d'aide sociale entre les enfants qui ont grandi dans des ensembles de logements publics différents. Pour les résultats moyens, les répartitions salariales estimatives et les corrélations de résultats entre voisins non apparentés dans des ensembles, on ne peut discerner d'effet appréciable de quartier. En revanche, les différences de famille semblent beaucoup importer.

    Date de diffusion : 2002-06-03
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :