Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 1 facets selected.

Année de publication

1 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (1)

Tout (1) ((1 résultat))

  • Articles et rapports : 85-561-M2009017
    Géographie : Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Dans la présente étude, on examine l'incidence des caractéristiques du quartier, de l'école et des élèves sur la probabilité qu'ont les jeunes de commettre des actes violents de délinquance. Les résultats tirés de l'Enquête internationale auprès des jeunes (2006) indiquent une variation considérable de la délinquance avec violence dans les écoles de Toronto. Cette variation est partiellement attribuable au climat scolaire, c'est-à-dire la perception de l'ambiance de l'école. Plus précisément, un niveau élevé de capital scolaire (attitude positive à l'égard de l'école) réduit les probabilités qu'ont les élèves d'afficher des comportements violents, au-delà de celles définies par leurs propres facteurs de risque. En revanche, les résultats n'appuient pas la thèse selon laquelle le niveau de criminalité et/ou un désavantage socioéconomique dans le quartier de l'école exercent une influence sur les comportements violents des élèves.

    Date de diffusion : 2009-09-15
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (1)

Analyses (1) ((1 résultat))

  • Articles et rapports : 85-561-M2009017
    Géographie : Région métropolitaine de recensement
    Description :

    Dans la présente étude, on examine l'incidence des caractéristiques du quartier, de l'école et des élèves sur la probabilité qu'ont les jeunes de commettre des actes violents de délinquance. Les résultats tirés de l'Enquête internationale auprès des jeunes (2006) indiquent une variation considérable de la délinquance avec violence dans les écoles de Toronto. Cette variation est partiellement attribuable au climat scolaire, c'est-à-dire la perception de l'ambiance de l'école. Plus précisément, un niveau élevé de capital scolaire (attitude positive à l'égard de l'école) réduit les probabilités qu'ont les élèves d'afficher des comportements violents, au-delà de celles définies par leurs propres facteurs de risque. En revanche, les résultats n'appuient pas la thèse selon laquelle le niveau de criminalité et/ou un désavantage socioéconomique dans le quartier de l'école exercent une influence sur les comportements violents des élèves.

    Date de diffusion : 2009-09-15
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :