Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

3 facets displayed. 0 facets selected.

Année de publication

1 facets displayed. 1 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.

Enquête ou programme statistique

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (5)

Tout (5) ((5 résultats))

  • Tableau : 25-201-X
    Description :

    La publication présente les principales statistiques de l'industrie de l'abattage y compris le nombre d'établissements, le nombre de salariés, les salaires et traitements, le coût du combustible et de l'électricité, le coût des matières, la valeur des livraisons et la valeur ajoutée. L'information sur les entrées et sorties de produits est donnée par province. En outre, on y retrouve des estimations de la production forestière totale par produit et par province. Une analyse des données, des définitions et des notes, une bibliographie et une liste des établissements par province sont incluses.

    Date de diffusion : 2000-10-06

  • Revues et périodiques : 32-251-X
    Description :

    Le numéro le plus récent comprend l'article «Industries de la fabrication des boissons : deux marchés » par Peter Zylstra. Nous examinons ici l'évolution récente des industries de la fabrication des boissons. Au terme d'une brève introduction, nous analysons ce grand groupe sous l'angle de ses quatre industries constitutives, divisées en deux catégories : les boissons gazeuses et les boissons alcoolisées. Les deux catégories constituent des marchés globaux différents. Le bilan de cette évolution récente est basé sur les résultats de l'Enquête annuelle des manufactures (EAM) de 1997. Nous puisons à d'autres sources pour situer l'environnement et le contexte économique de ce grand group

    Date de diffusion : 2000-04-01

  • Articles et rapports : 25F0002M2000001
    Description :

    Dans cet article, on examine les changements survenus dans l'industrie forestière et la demande liée au bois d'oeuvre, aux pâtes et papiers, au papier journal pour les années 1997 et 1998, ainsi que d'autres événements récents.

    Date de diffusion : 2000-03-29

  • Articles et rapports : 11F0019M2000122
    Géographie : Canada
    Description :

    Les auteurs de la présente étude se sont penchés sur l'impact de différents facteurs sur l'innovation dans le secteur canadien de la fabrication. Premièrement, ils ont déterminé dans quelle mesure la protection de la propriété intellectuelle favorisait l'innovation. Deuxièmement, ils ont analysé l'apport de la R-D à l'innovation. Troisièmement, ils ont tenu compte de l'importance de diverses compétences (marketing, ressources humaines, technologie et production) eu égard à l'innovation. Quatrièmement, ils ont tenté de voir dans quelle mesure le fait que l'entreprise soit grande et qu'il y ait moins de concurrence était propice à l'innovation (l'hypothèse de Schumpeter). Cinquièmement, l'incidence de la nationalité de l'entreprise sur l'innovation a également été étudiée. Enfin, les auteurs ont analysé l'impact du contexte de l'industrie sur la capacité d'innover de l'entreprise.

    Plusieurs conclusions méritent d'être soulignées. Premièrement, en ce qui a trait à la relation existant entre l'innovation et l'utilisation des brevets, il appert que l'innovation influe beaucoup plus sur le brevetage que l'inverse. Les entreprises innovatrices protègent leurs découvertes à l'aide d'un brevet, mais les entreprises et les industries qui ont davantage recours à cette forme de protection n'ont pas tendance à être plus innovatrices. Deuxièmement, si la R-D est importante, l'acquisition de compétences dans des domaines tels que la technologie et le marketing l'est également. Troisièmement, l'impact de la taille est significatif. Les grandes entreprises sont généralement plus innovatrices. Pour ce qui est de la concurrence, les niveaux moyens de concurrence favorisent le plus l'innovation. Quatrièmement, les entreprises étrangères ne sont pas beaucoup plus susceptibles d'innover que les entreprises nationales lorsque l'on tient compte des différences observées au chapitre des compétences. Cinquièmement, l'infrastructure scientifique inhérente à la recherche universitaire est un déterminant significatif de l'innovation.

    Date de diffusion : 2000-03-07

  • Articles et rapports : 11F0019M2000143
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document est consacré à un examen des différences entre les établissements innovateurs et les établissements non innovateurs dans les branches des services aux entreprises. Il est axé sur les petits établissements qui fournissent des facteurs techniques essentiels à d'autres entreprises : les établissements des branches des services informatiques et des services connexes, des services de génie et des autres services scientifiques et techniques.

    L'analyse débute par un examen de l'incidence de l'innovation au sein de la population des petites entreprises. Quarante pour cent des petites entreprises déclarent implanter (ou introduire) de nouveaux produits ou procédés ou de nouvelles formes d'organisation ou des produits, des procédés ou des formes d'organisation améliorées. Parmi ces entreprises, l'innovation en produits domine par rapport à l'innovation en procédés ou au changement organisationnel. Une majorité de ces établissements laisse voir, en implantant régulièrement des innovations, un engagement permanent en faveur de programmes d'innovation. À l'opposé, les entreprises qui n'implantent pas de nouveaux produits ou procédés ou de nouvelles méthodes d'organisation ou des produits, des procédés ou des méthodes d'organisation améliorées fournissent peu de preuves à l'appui d'activités d'innovation.

    Le présent document porte ensuite sur un examen des différences au niveau de l'intensité stratégique entre les entreprises innovatrices et les entreprises non innovatrices. Les innovateurs attachent plus d'importance à la gestion financière et à l'acquisition de capital. Les innovateurs mettent aussi davantage l'accent sur le recrutement de personnel qualifié et sur la promotion d'une rémunération comportant des incitatifs. Ces distinctions sont sensées; parmi les petites entreprises des branches effectuant beaucoup de R-D, le financement et les compétences des ressources humaines jouent un rôle crucial à l'intérieur du processus d'innovation.

    La dernière section du présent document est consacrée à un examen visant à déterminer si les obstacles à l'innovation diffèrent entre les innovateurs et les non-innovateurs. Les innovateurs sont plus susceptibles de déclarer des difficultés reliées à la réussite sur le marché, à l'imitation (ou à la copie) et aux restrictions en matière de compétences. Les preuves d'apprentissage par l'action sont plus évidentes dans un cadre multidimensionnel. La probabilité de se heurter à des obstacles reliés aux risques et à des restrictions en matière de ressources est plus élevée à l'intérieur des établissements qui s'engagent dans la R-D et qui ont recours à des droits de propriété intellectuelle, deux éléments clés du processus d'innovation. Bien des obstacles à l'innovation sont également plus évidents pour les entreprises qui insistent sur les stratégies de financement, de marketing, de production ou en matière de ressources humaines.

    Date de diffusion : 2000-01-25
Données (1)

Données (1) ((1 résultat))

  • Tableau : 25-201-X
    Description :

    La publication présente les principales statistiques de l'industrie de l'abattage y compris le nombre d'établissements, le nombre de salariés, les salaires et traitements, le coût du combustible et de l'électricité, le coût des matières, la valeur des livraisons et la valeur ajoutée. L'information sur les entrées et sorties de produits est donnée par province. En outre, on y retrouve des estimations de la production forestière totale par produit et par province. Une analyse des données, des définitions et des notes, une bibliographie et une liste des établissements par province sont incluses.

    Date de diffusion : 2000-10-06
Analyses (4)

Analyses (4) ((4 résultats))

  • Revues et périodiques : 32-251-X
    Description :

    Le numéro le plus récent comprend l'article «Industries de la fabrication des boissons : deux marchés » par Peter Zylstra. Nous examinons ici l'évolution récente des industries de la fabrication des boissons. Au terme d'une brève introduction, nous analysons ce grand groupe sous l'angle de ses quatre industries constitutives, divisées en deux catégories : les boissons gazeuses et les boissons alcoolisées. Les deux catégories constituent des marchés globaux différents. Le bilan de cette évolution récente est basé sur les résultats de l'Enquête annuelle des manufactures (EAM) de 1997. Nous puisons à d'autres sources pour situer l'environnement et le contexte économique de ce grand group

    Date de diffusion : 2000-04-01

  • Articles et rapports : 25F0002M2000001
    Description :

    Dans cet article, on examine les changements survenus dans l'industrie forestière et la demande liée au bois d'oeuvre, aux pâtes et papiers, au papier journal pour les années 1997 et 1998, ainsi que d'autres événements récents.

    Date de diffusion : 2000-03-29

  • Articles et rapports : 11F0019M2000122
    Géographie : Canada
    Description :

    Les auteurs de la présente étude se sont penchés sur l'impact de différents facteurs sur l'innovation dans le secteur canadien de la fabrication. Premièrement, ils ont déterminé dans quelle mesure la protection de la propriété intellectuelle favorisait l'innovation. Deuxièmement, ils ont analysé l'apport de la R-D à l'innovation. Troisièmement, ils ont tenu compte de l'importance de diverses compétences (marketing, ressources humaines, technologie et production) eu égard à l'innovation. Quatrièmement, ils ont tenté de voir dans quelle mesure le fait que l'entreprise soit grande et qu'il y ait moins de concurrence était propice à l'innovation (l'hypothèse de Schumpeter). Cinquièmement, l'incidence de la nationalité de l'entreprise sur l'innovation a également été étudiée. Enfin, les auteurs ont analysé l'impact du contexte de l'industrie sur la capacité d'innover de l'entreprise.

    Plusieurs conclusions méritent d'être soulignées. Premièrement, en ce qui a trait à la relation existant entre l'innovation et l'utilisation des brevets, il appert que l'innovation influe beaucoup plus sur le brevetage que l'inverse. Les entreprises innovatrices protègent leurs découvertes à l'aide d'un brevet, mais les entreprises et les industries qui ont davantage recours à cette forme de protection n'ont pas tendance à être plus innovatrices. Deuxièmement, si la R-D est importante, l'acquisition de compétences dans des domaines tels que la technologie et le marketing l'est également. Troisièmement, l'impact de la taille est significatif. Les grandes entreprises sont généralement plus innovatrices. Pour ce qui est de la concurrence, les niveaux moyens de concurrence favorisent le plus l'innovation. Quatrièmement, les entreprises étrangères ne sont pas beaucoup plus susceptibles d'innover que les entreprises nationales lorsque l'on tient compte des différences observées au chapitre des compétences. Cinquièmement, l'infrastructure scientifique inhérente à la recherche universitaire est un déterminant significatif de l'innovation.

    Date de diffusion : 2000-03-07

  • Articles et rapports : 11F0019M2000143
    Géographie : Canada
    Description :

    Le présent document est consacré à un examen des différences entre les établissements innovateurs et les établissements non innovateurs dans les branches des services aux entreprises. Il est axé sur les petits établissements qui fournissent des facteurs techniques essentiels à d'autres entreprises : les établissements des branches des services informatiques et des services connexes, des services de génie et des autres services scientifiques et techniques.

    L'analyse débute par un examen de l'incidence de l'innovation au sein de la population des petites entreprises. Quarante pour cent des petites entreprises déclarent implanter (ou introduire) de nouveaux produits ou procédés ou de nouvelles formes d'organisation ou des produits, des procédés ou des formes d'organisation améliorées. Parmi ces entreprises, l'innovation en produits domine par rapport à l'innovation en procédés ou au changement organisationnel. Une majorité de ces établissements laisse voir, en implantant régulièrement des innovations, un engagement permanent en faveur de programmes d'innovation. À l'opposé, les entreprises qui n'implantent pas de nouveaux produits ou procédés ou de nouvelles méthodes d'organisation ou des produits, des procédés ou des méthodes d'organisation améliorées fournissent peu de preuves à l'appui d'activités d'innovation.

    Le présent document porte ensuite sur un examen des différences au niveau de l'intensité stratégique entre les entreprises innovatrices et les entreprises non innovatrices. Les innovateurs attachent plus d'importance à la gestion financière et à l'acquisition de capital. Les innovateurs mettent aussi davantage l'accent sur le recrutement de personnel qualifié et sur la promotion d'une rémunération comportant des incitatifs. Ces distinctions sont sensées; parmi les petites entreprises des branches effectuant beaucoup de R-D, le financement et les compétences des ressources humaines jouent un rôle crucial à l'intérieur du processus d'innovation.

    La dernière section du présent document est consacrée à un examen visant à déterminer si les obstacles à l'innovation diffèrent entre les innovateurs et les non-innovateurs. Les innovateurs sont plus susceptibles de déclarer des difficultés reliées à la réussite sur le marché, à l'imitation (ou à la copie) et aux restrictions en matière de compétences. Les preuves d'apprentissage par l'action sont plus évidentes dans un cadre multidimensionnel. La probabilité de se heurter à des obstacles reliés aux risques et à des restrictions en matière de ressources est plus élevée à l'intérieur des établissements qui s'engagent dans la R-D et qui ont recours à des droits de propriété intellectuelle, deux éléments clés du processus d'innovation. Bien des obstacles à l'innovation sont également plus évidents pour les entreprises qui insistent sur les stratégies de financement, de marketing, de production ou en matière de ressources humaines.

    Date de diffusion : 2000-01-25
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :