Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Type

1 facets displayed. 0 facets selected.

Année de publication

2 facets displayed. 0 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.

Enquête ou programme statistique

1 facets displayed. 1 facets selected.
Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (2)

Tout (2) ((2 résultats))

  • Articles et rapports : 81-595-M2010081
    Géographie : Canada
    Description :

    Les comparaisons internationales révèlent que le pourcentage des travailleurs possédant une formation collégiale ou universitaire qui touchent moins de la moitié du revenu d'emploi médian est plus élevé au Canada que dans la plupart, sinon la totalité, des pays de l'organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Les données de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de Statistique Canada montrent qu'en 2006, 18 % des adultes ayant fait des études universitaires et 23 % des adultes canadiens âgés de 25 à 64 ans possédant une formation collégiale touchaient moins de la moitié du revenu d'emploi médian national.

    Cette étude fait appel à des statistiques descriptives et à des techniques de régression logistique pour déterminer les caractéristiques des travailleurs ayant un niveau de scolarité élevé qui risquent de se retrouver dans les catégories de travailleurs les moins bien rémunérés, incluant l'âge, le sexe, le domaine d'études, la profession et le secteur d'activité. Tous les travailleurs dans cette étude avaient un revenu d'emploi, mais une bonne partie d'entre eux ont déclaré une activité autre que le travail comme activité principale pendant l'année, un facteur clé qui explique leurs revenus d'emploi peu élevés. D'autres facteurs expliquent la rémunération peu élevée des travailleurs plus instruits, notamment le fait d'être travailleur autonome, le type de profession ou le secteur d'activité et le sexe (femmes).

    Date de diffusion : 2010-04-21

  • Articles et rapports : 75-001-X200610313159
    Géographie : Canada
    Description :

    Alors que l'évolution technologique rapide stimule la croissance d'une économie axée sur le savoir et impose de nouvelles compétences professionnelles, le vieillissement de la population se traduit par une réduction du nombre de nouveaux travailleurs disponibles pour répondre à ces besoins. Par conséquent, les adultes sont de plus en plus nombreux à réintégrer le système scolaire, même s'ils sont susceptibles d'avoir plus de défis à relever que les étudiants réguliers, ayant à équilibrer travail, études et obligations familiales. Le retour aux études est un investissement dont on s'attend à ce qu'il rapporte. Mais qui profite vraiment de l'éducation des adultes et dans quelle proportion?

    Date de diffusion : 2006-06-20
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (2)

Analyses (2) ((2 résultats))

  • Articles et rapports : 81-595-M2010081
    Géographie : Canada
    Description :

    Les comparaisons internationales révèlent que le pourcentage des travailleurs possédant une formation collégiale ou universitaire qui touchent moins de la moitié du revenu d'emploi médian est plus élevé au Canada que dans la plupart, sinon la totalité, des pays de l'organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Les données de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de Statistique Canada montrent qu'en 2006, 18 % des adultes ayant fait des études universitaires et 23 % des adultes canadiens âgés de 25 à 64 ans possédant une formation collégiale touchaient moins de la moitié du revenu d'emploi médian national.

    Cette étude fait appel à des statistiques descriptives et à des techniques de régression logistique pour déterminer les caractéristiques des travailleurs ayant un niveau de scolarité élevé qui risquent de se retrouver dans les catégories de travailleurs les moins bien rémunérés, incluant l'âge, le sexe, le domaine d'études, la profession et le secteur d'activité. Tous les travailleurs dans cette étude avaient un revenu d'emploi, mais une bonne partie d'entre eux ont déclaré une activité autre que le travail comme activité principale pendant l'année, un facteur clé qui explique leurs revenus d'emploi peu élevés. D'autres facteurs expliquent la rémunération peu élevée des travailleurs plus instruits, notamment le fait d'être travailleur autonome, le type de profession ou le secteur d'activité et le sexe (femmes).

    Date de diffusion : 2010-04-21

  • Articles et rapports : 75-001-X200610313159
    Géographie : Canada
    Description :

    Alors que l'évolution technologique rapide stimule la croissance d'une économie axée sur le savoir et impose de nouvelles compétences professionnelles, le vieillissement de la population se traduit par une réduction du nombre de nouveaux travailleurs disponibles pour répondre à ces besoins. Par conséquent, les adultes sont de plus en plus nombreux à réintégrer le système scolaire, même s'ils sont susceptibles d'avoir plus de défis à relever que les étudiants réguliers, ayant à équilibrer travail, études et obligations familiales. Le retour aux études est un investissement dont on s'attend à ce qu'il rapporte. Mais qui profite vraiment de l'éducation des adultes et dans quelle proportion?

    Date de diffusion : 2006-06-20
Références (0)

Références (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Date de modification :