Recherche par mot-clé

Filtrer les résultats par

Aide à la recherche
Currently selected filters that can be removed

Mot(s)-clé(s)

Année de publication

1 facets displayed. 1 facets selected.

Géographie

1 facets displayed. 0 facets selected.
Aide à l'ordre
entries

Résultats

Tout (6)

Tout (6) ((6 résultats))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 75F0002M1994008
    Description :

    Ce document décrit le contenu de l'enquête qui a été élaboré en vue du questionnaire sur les données liées au revenu de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR). On y examine également les procédures de l'enquête.

    Date de diffusion : 1995-12-30

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 75F0002M1995012
    Description :

    Dans ce document, on décrit les procédures de collecte des données sur le revenu de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) et on donne un aperçu du déroulement des interviews. Mai 1995 est la première année où les répondants pouvaient choisir de compléter l'interview comme l'année précédente, ou encore, ils n'étaient pas interviewés s'ils donnaient la permission à Statistique Canada de consulter leurs déclarations d'impôt à Revenu Canada.

    Date de diffusion : 1995-12-30

  • Articles et rapports : 75F0002M1995014
    Description :

    Dans ce document, on fait le suivi de l'article initial qui a paru dans la publication La dynamique du travail et du revenu : Rapport de 1994. L'analyse est la même sauf qu'on y présente les définitions des variables et les résultats détaillés de décomposition et de régression qui n'étaient pas inclus au départ.

    Date de diffusion : 1995-12-30

  • Articles et rapports : 11F0019M1995082
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente communication vise à expliquer un paradoxe. En effet, depuis les années 70, on a enregistré une tendance générale à la baisse dans les gains réels et relatifs des jeunes adultes âgés de moins de 35 ans. En dépit du fait que la plupart des jeunes enfants vivent au sein de ménages dirigés par des adultes de moins de 35 ans, on n'a noté aucune augmentation générale correspondante de la fréquence du faible revenu chez les enfants. Au contraire, la pauvreté enfantine a suivi les fluctuations habituelles du cycle économique.

    Nous démontrons que la stabilité relative des taux de pauvreté enfantine par rapport au recul des gains du travail résulte de deux facteurs. Premièrement, le recul dans les revenus du travail des jeunes ménages avec enfants a été compensé par l'augmentation des paiements de transfert. Depuis les années 70, les transferts sociaux ont remplacé les gains comme principe source de revenu au sein des familles à faible revenu avec des enfants.

    Deuxièmement, les changements dans le comportement procréateur et dans les caractéristiques d'activité sur le marché du travail des jeunes adultes ont nettement diminué le risque que de jeunes enfants grandissent dans des ménages à faible revenu. Les jeunes parents d'aujourd'hui possèdent une scolarité plus avancée, travaillent pendant de plus longues heures, ont moins d'enfants et retardent la naissance de ceux-ci jusqu'à ce que leurs gains soient plus intéressants. Même si de plus en plus d'enfants se retrouvent au sein de familles monoparentales, ce mouvement a été endigué par d'autres changements dans les comportements familiaux et dans ceux de la population active qui ont entraîné une réduction du risque de pauvreté enfantine.

    Par conséquent, la pression à la hausse sur le faible revenu chez les enfants originant du marché du travail a été compensée par les transferts sociaux d'un côté, et par les changements dans la formation de la famille ainsi que dans le comportement des jeunes adultes sur le marché du travail, de l'autres. Sauf en ce qui a trait aux variations cycliques, il en est résulté une stabilité relative dans la fréquence du faible revenu chez les enfants pendant les années 80, et au début des années 90. Il reste à voir si cette tendance compensatrice se maintiendra au cours de la dernière moitié des années 90.

    Date de diffusion : 1995-09-30

  • Articles et rapports : 75-001-X19950031641
    Géographie : Canada
    Description :

    En 1994, pour la première fois en quatre ans, les employeurs augmentaient de façon importante leur main-d'oeuvre. Un coup d'oeil sur les récents changements au chapitre du travail rémunéré, des gains et des heures de travail pour les groupes détaillés d'industries.

    Date de diffusion : 1995-09-05

  • Articles et rapports : 11F0019M1995080
    Géographie : Canada
    Description :

    L'inégalité de la rémunération hebdomadaire a connu une croissance durant les années 80 au Canada, et cette croissance dépend de trois faits concourants. En premier lieu, le salaire horaire réel des jeunes travailleurs a chuté de plus de 10 %. Deuxièmement, le pourcentage d'employés qui travaillent de 35 à 40 heures par semaine à leur emploi principal a chuté, tandis que la proportion d'employés qui travaillent 50 heures ou plus par semaine a augmenté. Troisièmement, on enregistre une tendance à la hausse chez les travailleurs qui touchent un salaire élevé à faire de longues semaines de travail. Nous croyons que toute hypothèse avancée pour expliquer l'accroissement enregistré au titre de l'inégalité des gains hebdomadaires doit concilier ces trois faits. Une part de 30 % environ de la croissance de l'inégalité est attribuable aux changements sectoriels survenus dans la distribution de l'emploi selon l'industrie et le statut syndical. La réduction qui frappe le salaire minimum réel et la taille moyenne de l'entreprise n'est pas vraiment responsable de l'accroissement enregistré au titre des différences entre l'âge et le revenu. Le progrès technologique axé sur la main-d'oeuvre qualifiée pourrait avoir augmenté la dispersion des salaires horaires et des heures de travail hebdomadaires; de fait, cette hypothèse est compatible, a priori, avec les mouvements observés. D'autres facteurs, cependant, peuvent avoir joué un rôle également -- sinon plus --- important. L'intensification de la concurrence, le transfert possible aux entreprises du pouvoir de négociation (entre les entreprises et la main-d'oeuvre), l'accroissement de la mobilité des entreprises, la plus grande accessibilité du Canada au commerce international, l'augmentation des frais fixes de main-d'oeuvre et, possiblement, des frais de formation sont autant de facteurs qui peuvent sous-tendre la croissance de l'inégalité de la rémunération hebdomadaire au Canada.

    Date de diffusion : 1995-07-30
Données (0)

Données (0) (0 résultat)

Aucun contenu disponible actuellement

Analyses (4)

Analyses (4) ((4 résultats))

  • Articles et rapports : 75F0002M1995014
    Description :

    Dans ce document, on fait le suivi de l'article initial qui a paru dans la publication La dynamique du travail et du revenu : Rapport de 1994. L'analyse est la même sauf qu'on y présente les définitions des variables et les résultats détaillés de décomposition et de régression qui n'étaient pas inclus au départ.

    Date de diffusion : 1995-12-30

  • Articles et rapports : 11F0019M1995082
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente communication vise à expliquer un paradoxe. En effet, depuis les années 70, on a enregistré une tendance générale à la baisse dans les gains réels et relatifs des jeunes adultes âgés de moins de 35 ans. En dépit du fait que la plupart des jeunes enfants vivent au sein de ménages dirigés par des adultes de moins de 35 ans, on n'a noté aucune augmentation générale correspondante de la fréquence du faible revenu chez les enfants. Au contraire, la pauvreté enfantine a suivi les fluctuations habituelles du cycle économique.

    Nous démontrons que la stabilité relative des taux de pauvreté enfantine par rapport au recul des gains du travail résulte de deux facteurs. Premièrement, le recul dans les revenus du travail des jeunes ménages avec enfants a été compensé par l'augmentation des paiements de transfert. Depuis les années 70, les transferts sociaux ont remplacé les gains comme principe source de revenu au sein des familles à faible revenu avec des enfants.

    Deuxièmement, les changements dans le comportement procréateur et dans les caractéristiques d'activité sur le marché du travail des jeunes adultes ont nettement diminué le risque que de jeunes enfants grandissent dans des ménages à faible revenu. Les jeunes parents d'aujourd'hui possèdent une scolarité plus avancée, travaillent pendant de plus longues heures, ont moins d'enfants et retardent la naissance de ceux-ci jusqu'à ce que leurs gains soient plus intéressants. Même si de plus en plus d'enfants se retrouvent au sein de familles monoparentales, ce mouvement a été endigué par d'autres changements dans les comportements familiaux et dans ceux de la population active qui ont entraîné une réduction du risque de pauvreté enfantine.

    Par conséquent, la pression à la hausse sur le faible revenu chez les enfants originant du marché du travail a été compensée par les transferts sociaux d'un côté, et par les changements dans la formation de la famille ainsi que dans le comportement des jeunes adultes sur le marché du travail, de l'autres. Sauf en ce qui a trait aux variations cycliques, il en est résulté une stabilité relative dans la fréquence du faible revenu chez les enfants pendant les années 80, et au début des années 90. Il reste à voir si cette tendance compensatrice se maintiendra au cours de la dernière moitié des années 90.

    Date de diffusion : 1995-09-30

  • Articles et rapports : 75-001-X19950031641
    Géographie : Canada
    Description :

    En 1994, pour la première fois en quatre ans, les employeurs augmentaient de façon importante leur main-d'oeuvre. Un coup d'oeil sur les récents changements au chapitre du travail rémunéré, des gains et des heures de travail pour les groupes détaillés d'industries.

    Date de diffusion : 1995-09-05

  • Articles et rapports : 11F0019M1995080
    Géographie : Canada
    Description :

    L'inégalité de la rémunération hebdomadaire a connu une croissance durant les années 80 au Canada, et cette croissance dépend de trois faits concourants. En premier lieu, le salaire horaire réel des jeunes travailleurs a chuté de plus de 10 %. Deuxièmement, le pourcentage d'employés qui travaillent de 35 à 40 heures par semaine à leur emploi principal a chuté, tandis que la proportion d'employés qui travaillent 50 heures ou plus par semaine a augmenté. Troisièmement, on enregistre une tendance à la hausse chez les travailleurs qui touchent un salaire élevé à faire de longues semaines de travail. Nous croyons que toute hypothèse avancée pour expliquer l'accroissement enregistré au titre de l'inégalité des gains hebdomadaires doit concilier ces trois faits. Une part de 30 % environ de la croissance de l'inégalité est attribuable aux changements sectoriels survenus dans la distribution de l'emploi selon l'industrie et le statut syndical. La réduction qui frappe le salaire minimum réel et la taille moyenne de l'entreprise n'est pas vraiment responsable de l'accroissement enregistré au titre des différences entre l'âge et le revenu. Le progrès technologique axé sur la main-d'oeuvre qualifiée pourrait avoir augmenté la dispersion des salaires horaires et des heures de travail hebdomadaires; de fait, cette hypothèse est compatible, a priori, avec les mouvements observés. D'autres facteurs, cependant, peuvent avoir joué un rôle également -- sinon plus --- important. L'intensification de la concurrence, le transfert possible aux entreprises du pouvoir de négociation (entre les entreprises et la main-d'oeuvre), l'accroissement de la mobilité des entreprises, la plus grande accessibilité du Canada au commerce international, l'augmentation des frais fixes de main-d'oeuvre et, possiblement, des frais de formation sont autant de facteurs qui peuvent sous-tendre la croissance de l'inégalité de la rémunération hebdomadaire au Canada.

    Date de diffusion : 1995-07-30
Références (2)

Références (2) ((2 résultats))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 75F0002M1994008
    Description :

    Ce document décrit le contenu de l'enquête qui a été élaboré en vue du questionnaire sur les données liées au revenu de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR). On y examine également les procédures de l'enquête.

    Date de diffusion : 1995-12-30

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 75F0002M1995012
    Description :

    Dans ce document, on décrit les procédures de collecte des données sur le revenu de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) et on donne un aperçu du déroulement des interviews. Mai 1995 est la première année où les répondants pouvaient choisir de compléter l'interview comme l'année précédente, ou encore, ils n'étaient pas interviewés s'ils donnaient la permission à Statistique Canada de consulter leurs déclarations d'impôt à Revenu Canada.

    Date de diffusion : 1995-12-30
Date de modification :