Recherche par mot-clé

Aide à l'ordre
entrées

Résultats

Tout (42)

Tout (42) (0 à 10 de 42 résultats)

Données (32)

Données (32) (0 à 10 de 32 résultats)

Analyses (9)

Analyses (9) ((9 résultats))

  • Articles et rapports : 75-001-X200911013237
    Géographie : Canada
    Description :

    Entre 1980 et 2005, le temps de travail des parents a considérablement augmenté, surtout chez les familles situées dans les tranches inférieure et intermédiaire de la répartition des gains. Toutefois, cette augmentation était parallèle à une plus forte hausse des gains chez les familles se trouvant dans la tranche supérieure de la répartition des gains. Selon cette étude, les familles à gains élevés gagnaient davantage en 2005 qu'en 1980 pour un montant donné de temps de travail des parents, probablement en raison des salaires plus élevés.

    Date de diffusion : 2009-12-17

  • Articles et rapports : 75-001-X200810413208
    Géographie : Canada
    Description :

    Pendant une bonne partie du dernier siècle, les couples âgés n'avaient qu'une décision à prendre concernant la retraite celle du mari. Cependant, la croissance marquée de la participation soutenue des femmes à la population active rémunérée depuis les années 1970 a transformé la transition à la retraite des couples mariés. De plus en plus, les couples doivent prendre deux décisions et trouver un équilibre entre les préférences et les contraintes des deux partenaires qui contribuent de façon importante au revenu du ménage. Cet article porte sur le niveau de synchronisation du départ à la retraite des conjoints, les facteurs liés au choix d'un parcours ou d'un autre pour le départ à la retraite et les changements dans les tendances en matière de retraite pendant les années 1990.

    Date de diffusion : 2008-06-18

  • Articles et rapports : 11F0019M2007297
    Géographie : Canada
    Description :

    Dans le présent document, nous nous appuyons sur les données fiscales pour examiner l'instabilité du revenu des parents seuls, des célibataires et des familles biparentales au Canada au cours des deux dernières décennies. Nous tâchons de répondre aux questions suivantes : Observe t-on une croissance générale de l'instabilité des gains chez les parents seuls (en particulier les mères seules) et les personnes seules au cours des 20 dernières années? Comment les tendances de l'instabilité des gains chez les parents seuls et les personnes seules se comparent-elles aux tendances parmi les familles biparentales? Quel est le rôle des transferts gouvernementaux et du système d'impôt progressif dans l'atténuation des différences d'instabilité des gains dans les différents segments de la distribution des gains chez les groupes susmentionnés? Nous trouvons peu d'indications d'une croissance générale de l'instabilité des gains au cours des deux dernières décennies et nous démontrons que les transferts gouvernementaux jouent un rôle particulièrement important dans la réduction de l'instabilité du revenu d'emploi des mères seules et des personnes seules. .

    Date de diffusion : 2007-03-29

  • Articles et rapports : 11F0019M2006282
    Géographie : Canada
    Description :

    Les taux d'emploi et les gains des mères seules ont augmenté sensiblement après 1980 et, en 2000, les taux de faible revenu étaient descendus à de nouveaux creux record. Contrairement au cas des mères mariées, chez les mères seules la plus grande partie des hausses était attribuable à la dynamique de la variation de la population et du remplacement des cohortes au fur et à mesure de l'entrée dans la quarantaine de la génération du baby boom, nombreuse et plus instruite. En outre, la plupart de ces hausses ont été enregistrées par les mères seules plus âgées. Les hausses attribuables à des facteurs démographiques qu'ont connu les mères seules au cours des 25 dernières années constituent un événement historique dont il est peu probable qu'il se reproduise à l'avenir. Étant donné que les facteurs démographiques qui sous-tendent ces progrès atteignent maintenant leur point culminant, les hausses qui leur seront attribuables à l'avenir seront vraisemblablement modestes.

    Date de diffusion : 2006-06-07

  • Articles et rapports : 75-001-X19990044753
    Géographie : Canada
    Description :

    Cet article prend en considération l'incidence croissante du travail indépendant chez les couples bi-actifs et compare leurs caractéristiques avec celles des couples ayant des emplois rémunérés. Il s'attarde également aux professions et aux entreprises des couples copropriétaires.

    Date de diffusion : 1999-12-01

  • Articles et rapports : 11F0019M1999135
    Géographie : Canada
    Description :

    Deux quasi-expériences sont menées pour évaluer l'effet du divorce des parents sur les revenus et le comportement sur le marché du travail des adolescents devenus adultes, ainsi que sur leur recours aux programmes sociaux et leur comportement en matière de mariage et de fécondité. Elles mettent en jeu l'utilisation d'individus qui ont subi la perte d'un parent par décès et les modifications apportées en 1986 à la législation canadienne sur le divorce. On présuppose que la perte d'un parent par décès est exogène; le cheminement des enfants dont le passé est marqué par un tel deuil sert de repère pour évaluer le caractère endogène de la perte parentale occasionnée par un divorce. Les différences entre les sujets dont les parents sont divorcés et ceux provenant de familles intactes et endeuillées exagèrent de beaucoup l'incidence du divorce sur les résultats des enfants dans un large éventail de domaines. Lorsque l'on neutralise les caractéristiques du passé familial, en particulier le revenu et l'activité sur le marché du travail des parents au cours des années précédant le divorce, le divorce des parents semble influencer les décisions des enfants concernant le mariage et la fécondité, mais non leurs résultats sur le marché du travail. Les enfants dont les parents ont divorcé ont tendance à retarder leur mariage et, une fois mariés, leur union a une plus grande probabilité d'être instable, mais leurs gains et leur revenu ne diffèrent pas beaucoup des autres.

    Date de diffusion : 1999-06-09

  • Articles et rapports : 75F0002M1998010
    Description :

    Dans ce document, on examine l'impact de la situation économique sur la séparation des couples mariés ou vivant en union libre à l'aide des données de l'Enquête sur la dynamique du travail et du revenu (EDTR) de 1993 et 1994.

    Date de diffusion : 1998-12-30

  • Articles et rapports : 11F0019M1998113
    Géographie : Canada
    Description :

    Le but de la présente analyse est d'établir une estimation exacte du degré de mobilité intergénérationnelle du revenu au Canada. À partir des données sur l'impôt sur le revenu pour quelque 400 000 paires père-fils, nous en sommes arrivés à une élasticité intergénérationnelle des gains dont la valeur est d'environ 0,2. La mobilité des gains tend à être légèrement supérieure à celle du revenu; cependant, les méthodes non paramétriques révèlent une non-linéarité significative dans ces deux relations. Par ailleurs, la mobilité intergénérationnelle des gains est plus marquée à l'extrémité inférieure de la distribution qu'à son extrémité supérieure et elle affiche une forme en V inversé ailleurs dans la distribution. Dans le cas du revenu, la mobilité intergénérationnelle suit essentiellement le même profil, bien qu'elle soit beaucoup moins grande à l'extrémité supérieure de la distribution.

    Date de diffusion : 1998-10-27

  • Articles et rapports : 11F0019M1995082
    Géographie : Canada
    Description :

    La présente communication vise à expliquer un paradoxe. En effet, depuis les années 70, on a enregistré une tendance générale à la baisse dans les gains réels et relatifs des jeunes adultes âgés de moins de 35 ans. En dépit du fait que la plupart des jeunes enfants vivent au sein de ménages dirigés par des adultes de moins de 35 ans, on n'a noté aucune augmentation générale correspondante de la fréquence du faible revenu chez les enfants. Au contraire, la pauvreté enfantine a suivi les fluctuations habituelles du cycle économique.

    Nous démontrons que la stabilité relative des taux de pauvreté enfantine par rapport au recul des gains du travail résulte de deux facteurs. Premièrement, le recul dans les revenus du travail des jeunes ménages avec enfants a été compensé par l'augmentation des paiements de transfert. Depuis les années 70, les transferts sociaux ont remplacé les gains comme principe source de revenu au sein des familles à faible revenu avec des enfants.

    Deuxièmement, les changements dans le comportement procréateur et dans les caractéristiques d'activité sur le marché du travail des jeunes adultes ont nettement diminué le risque que de jeunes enfants grandissent dans des ménages à faible revenu. Les jeunes parents d'aujourd'hui possèdent une scolarité plus avancée, travaillent pendant de plus longues heures, ont moins d'enfants et retardent la naissance de ceux-ci jusqu'à ce que leurs gains soient plus intéressants. Même si de plus en plus d'enfants se retrouvent au sein de familles monoparentales, ce mouvement a été endigué par d'autres changements dans les comportements familiaux et dans ceux de la population active qui ont entraîné une réduction du risque de pauvreté enfantine.

    Par conséquent, la pression à la hausse sur le faible revenu chez les enfants originant du marché du travail a été compensée par les transferts sociaux d'un côté, et par les changements dans la formation de la famille ainsi que dans le comportement des jeunes adultes sur le marché du travail, de l'autres. Sauf en ce qui a trait aux variations cycliques, il en est résulté une stabilité relative dans la fréquence du faible revenu chez les enfants pendant les années 80, et au début des années 90. Il reste à voir si cette tendance compensatrice se maintiendra au cours de la dernière moitié des années 90.

    Date de diffusion : 1995-09-30
Références (1)

Références (1) ((1 résultat))

  • Enquêtes et programmes statistiques — Documentation : 11F0019M2003207
    Géographie : Canada
    Description :

    L'estimation de la mobilité intergénérationnelle du revenu pose une foule de problèmes de mesure, puisque le chercheur n'observe pas le revenu permanent, durant toute la vie. Les auteurs de presque toutes les études font une correction afin de tenir compte de la variation moyenne du revenu découlant des différences d'âge entre les répondants. En outre, les travaux récents sont basés sur l'utilisation du revenu moyen ou de variables instrumentales pour tenir compte de l'effet des erreurs de mesure résultant des chocs transitoires de revenu et des erreurs de déclaration. Cependant, les études empiriques de la mobilité intergénérationnelle du revenu n'accordent aucune attention aux changements de la variance du revenu au cours du cycle de vie que semblent indiquer les modèles économiques de l'investissement dans le capital humain.

    À partir des renseignements provenant de la base canadienne de données sur la mobilité intergénérationnelle du revenu, de la National Longitudinal Survey et de la Panel Study of Income Dynamics des États-Unis, la présente étude montre qu'il existe une forte association entre l'âge au moment de l'observation et la persistance estimée du revenu. Cette variation en fonction de l'âge est attribuable en partie à une augmentation générale de la variance du revenu transitoire durant la collecte des données. Toutefois, on décèle aussi un effet indépendant de l'investissement au cours du cycle de vie. Ces observations sont appliquées à l'examen des écarts entre les résultats des diverses études de la persistance intergénérationnelle du revenu. Parmi les études dont la méthodologie est comparable, le tiers de la variance des estimations publiées de la persistance du revenu est attribuable aux différences d'âge des pères participant aux diverses études. Enfin, les résultats forcent à s'interroger sur les vérifications de l'importance des contraintes de crédit fondées sur des mesures du revenu à différents moments du cycle de vie.

    Date de diffusion : 2003-08-05
Date de modification :