Consommation modérée d'alcool et maladie cardiaque - ARCHIVÉ

Articles et rapports : 82-003-X20020016342

Description :

La probabilité de recevoir un diagnostic de maladie du coeur ou de mourir d'une maladie du coeur entre 1994-1995 et 1998-1999 était significativement plus faible pour les femmes ayant déclaré une consommation modérée d'alcool, soit de deux à neuf verres au cours de la semaine qui a précédé l'enquête, que pour celles qui ont dit n'avoir jamais bu d'alcool de leur vie. Chez les hommes, aucun lien pouvant témoigner d'un tel effet de protection n'a toutefois été observé au cours de la même période.

Numéro d'exemplaire : 2002001
Auteur(s) : Wilkins, Kathryn

Produit principal : Rapports sur la santé

FormatDate de sortieInformations supplémentaires
PDF3 octobre 2002