La rationalisation dans les hôpitaux canadiens, 1986-1987 à 1994-1995 - ARCHIVÉ

Articles et rapports : 82-003-X19960043023

Description :

La période comprise entre les années financières 1986-1987 et 1994-1995 a été marquée par une réduction du nombre d'hôpitaux au Canada et par des changements fondamentaux dans la manière d'offrir leurs services. Au cours de ces années, le nombre d'hôpitaux publics a diminué de 14% et les lits approuvés dans ces mêmes hôpitaux, de 11%. Il en découle que le nombre des lits dotés en personnel pour 1 000 habitants est passé de 6,6 à 4,1. La majeure partie du déclin dans le nombre de lits approuvés dans les hôpitaux publics peut être attribuée à la réduction observée dans les hôpitaux de soins prolongés. En effet, certains hôpitaux disposant d'unités de soins prolongés ont été réassignés comme établissements de soins pour bénéficiaires internes. De plus, il s'est dégagé une tendance commune à tous les types d'hôpitaux publics: le nombre de patients traités en consultation externe a augmenté et les journées d'hospitalisation ont diminué. Entre 1986-1987 et et 1991-1992, le taux de croissance annuelle moyen des dépenses d'exploitation, en dollars courants, des hôpitaux publics avaient un taux négatif de croissance annuelle moyen de leurs dépenses (-2.4%), témoignant ainsi des efforts entrepris par les diverses administrations publiques pour rationaliser leurs dépenses hospitalières. Cet article présente les données qui proviennent des rapports colligés par Statistique Canada: le Rapport annuel des établissements de santé - Hôpitaux, 1986-1987 à 1993-1994 et le Rapport annuel préliminaire des hôpitaux pour les données de 1994-1995.

Numéro d'exemplaire : 1996004
Auteur(s) : Saint-Pierre, Yves; Tully, Patricia

Produit principal : Rapports sur la santé

FormatDate de sortieInformations supplémentaires
PDF21 avril 1997