Techniques de couplage d’enregistrements pour identifier les logements du Recensement canadien de 2021 dans le nouveau Registre statistique des immeubles - ARCHIVÉ

Articles et rapports : 11-522-X202200100020

Description : La réconciliation des logements du recensement de 2021 avec le nouveau Registre statistique des immeubles (RSIm) a présenté des défis de couplage. Le Recensement de la population a recueilli des renseignements sur divers types de logements. Pour une grande partie de la population, les adresses postales, utilisées pour communiquer avec les gens et recueillies comme coordonnées, jouaient un rôle central. Parallèlement, l’environnement des registres a évolué. L’agence passe du Registre des adresses (RA) au Registre statistique des immeubles (RSIm), contenant les adresses postales et les adresses municipales, tout en couvrant les immeubles non résidentiels. La réconciliation a été effectuée à l’aide d’une combinaison de systèmes, notamment le nouveau Moteur d’appariement aux registres (MAR) pour les cas difficiles. Le MAR contient différents comparateurs de chaînes sophistiqués pertinents. Une méthode de couplage déterministe, tout en incorporant certaines connaissances sur les données comme l’entropie, fut employée. Grâce aux métadonnées, les experts en appariement ont aussi pu réduire le nombre de faux positifs et le nombre de faux négatifs.
Numéro d'exemplaire : 2022001
Auteur(s) : Lachance, Martin; Janes, Darryl; Quadir, Tanvir
FormatDate de sortieInformations supplémentaires
PDF25 mars 2024