Données administratives pour l’estimation des chiffres de la population : apprentissage statistique à partir des premières vagues du recensement permanent de la population italienne - ARCHIVÉ

Articles et rapports : 11-522-X202100100005

Description : Le Recensement de la population et des logements permanent est la nouvelle stratégie de recensement adoptée en Italie en 2018; il est fondé sur des registres statistiques combinés à des données recueillies au moyen d’enquêtes spécifiquement conçues pour améliorer la qualité des registres et garantir les produits du recensement. Le registre au cœur du recensement permanent est le registre de base de la population (RBP ou RBI en italien, pour Registro Base degli Individui), dont les principales sources administratives sont les registres locaux de la population. Les chiffres de la population sont déterminés par correction des données du RBI au moyen de coefficients basés sur les erreurs de couverture estimées à l’aide des données d’enquête, mais le besoin de sources administratives supplémentaires est clairement ressorti pendant le traitement des données recueillies pendant le premier cycle du recensement permanent. La suspension des enquêtes en raison de l’urgence de la pandémie, combinée à une réduction importante du budget du recensement pour les prochaines années, rend plus impératif encore de modifier le processus d’estimation afin d’utiliser les données administratives comme source principale. Un registre thématique a été mis en place afin d’exploiter toutes les sources administratives supplémentaires; la découverte de connaissances à partir de cette base de données est essentielle pour mettre en évidence les tendances pertinentes et créer de nouvelles dimensions, appelées « signes de vie », utiles pour l’estimation de la population. La disponibilité des données recueillies lors des deux premières vagues du recensement offre un ensemble unique et précieux aux fins d’apprentissage statistique; l’association entre les résultats d’enquête et les « signes de vie » pourrait servir à créer un modèle de classification permettant de prédire des erreurs de couverture dans le registre de base de la population (RBI). Le présent article présente les résultats du processus visant à produire des « signes de vie » qui se sont révélés importants dans l’estimation de la population.

Mots clés : données administratives; recensement de la population; registres statistiques; découverte de connaissances à partir de bases de données.

Numéro d'exemplaire : 2021001
Auteur(s) : Chieppa, Angela; Cibella, Nicoletta; Bernardini, Antonella; de Matteis, Giampaolo; Farano, Silvia
FormatDate de sortieInformations supplémentaires
PDF22 octobre 2021