Ce que les mégadonnées peuvent signifier pour les enquêtes - ARCHIVÉ

Articles et rapports : 11-522-X201300014272

Description :

Deux tendances convergentes soulèvent des questions concernant l’avenir des enquêtes probabilistes à grande échelle menées par ou pour des instituts nationaux de statistique (INS). Tout d’abord, l’augmentation des coûts et des taux de non-réponse menace potentiellement la rentabilité et la valeur inférentielle des enquêtes. En deuxième lieu, l’intérêt est de plus en plus grand à l’égard des mégadonnées en remplacement des enquêtes. Il existe de nombreux types différents de mégadonnées, mais je mettrai l’accent particulièrement sur les données produites par l’entremise des médias sociaux. Le présent document complète et met à jour un document antérieur sur le sujet (Couper, 2013). Je passerai en revue certaines des préoccupations concernant les mégadonnées, particulièrement dans la perspective des enquêtes. Je soutiens qu’il y a place pour des enquêtes de grande qualité et des analyses de mégadonnées dans les travaux des INS. Même s’il est peu probable que les mégadonnées remplacent les enquêtes de grande qualité, je crois que les deux méthodes peuvent remplir des fonctions complémentaires. Je tente de déterminer certains des critères qui doivent être satisfaits, ainsi que les questions auxquelles on doit répondre, avant que les mégadonnées puissent être utilisées pour des inférences fiables au niveau de la population.

Numéro d'exemplaire : 2013000
Auteur(s) : Couper, M.P.
FormatDate de sortieInformations supplémentaires
PDF31 octobre 2014

Information connexe

Sujets et mots-clés

Sujets

Date de modification :